AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Généralités sur le cancer et autres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 4 Nov 2016 - 15:22

Le signe ▶️ signifie que ce qui est pointé est le dernier sujet abordé parmi plusieurs qui peuvent être dans le titre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Jeu 11 Aoû 2016 - 5:01

En effet, aujourd’hui le cancer se guérit mieux et on peut vivre plus longtemps avec la maladie. Le dépistage permet de s’attaquer plus tôt aux cellules malignes et donc de les résorber plus vite.

1ère étape : le dépistage

En France, le dépistage est systématique pour le cancer du sein (par mammographie) et pour le cancer colorectal (par recherche de sang dans les selles). Les cancers de la peau, du col de l’utérus et de la cavité buccale sont, quant à eux, dépistés par votre spécialiste. Les techniques d’imageries médicales, de plus en plus perfectionnées, permettent d’obtenir des rendus très nets. On recense 5 techniques :

  • les rayons X, utilisés depuis 1895, offrent aujourd’hui des images plus fines et en coupe,
  • l’IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) permet de différencier les cellules normales des cellules tumorales,
  • l’échographie et le doppler utilisent des ultrasons,
  • la scintigraphie et le TEP-scan permettent de visualiser le fonctionnement d’un organe à l’aide d’éléments radioactifs,
  • l’endoscopie permet de visualiser grâce à de mini-caméras l’intérieur de conduits ou de cavités inaccessibles à l’œil.

2ème étape : le traitement

On distingue trois traitements efficaces dans la lutte contre le cancer : la chirurgie, la radiothérapie, et les thérapies ciblées.

La chirurgie :

La chirurgie a été facilitée par le perfectionnement du matériel médical. Ainsi, une ablation de la tumeur par cœlioscopie est bien plus précise aujourd’hui, et représente une opération beaucoup moins lourde pour le patient. Cette technique est très utilisée pour les cancers utérins, ovariens, colorectaux ou de la vessie.
On peut aussi détruire les cellules tumorales, in situ, autrement dit, directement dans le corps. L’organisme éliminera ensuite naturellement les cellules mortes. On parle de « cryochirurgie » quand les cellules sont détruites par le froid et de « chirurgie par radiofréquence » quand elles sont détruites par la chaleur. Ces techniques sont utilisées pour des tumeurs de petites tailles (au niveau du foie, du rein ou de la prostate).
Les ultrasons focalisés de haute fréquence sont utilisés spécifiquement pour traiter des tumeurs de la prostate. Les cellules tumorales sont détruites grâce à la chaleur générée par une exposition locale à des ultrasons.
Enfin, la chirurgie au laser, autrefois réservée à la dermatologie, est désormais utilisée contre les cancers des bronches, du rectum, du larynx ou de l’œsophage.

La radiothérapie :

La radiothérapie consiste à détruire les cellules cancéreuses par une exposition à des rayons ou des particules de haute énergie. Il existe deux types de radiothérapie : la radiothérapie stéréotaxique (une seule exposition forte), et la radiothérapie stéréotaxique fractionnée (plusieurs expositions plus faibles) conseillées pour traiter des tumeurs cérébrales profondes difficilement opérables.

Les thérapies ciblées :

Les progrès de la biochimie ont permis d’approfondir les connaissances des cellules cancéreuses afin de s’attaquer directement à leurs propriétés. On peut ainsi empêcher leur prolifération, grâce au traitement par inhibiteurs des protéines kinase qui permet de rééquilibrer le taux de protéines fréquemment anormal dans les cellules cancéreuses. Certaines tumeurs stimulées par les hormones se verront plutôt traitées par l’hormonothérapie, un traitement médicamenteux qui agit directement sur la production d’hormones dans le corps. Le corps médical a aussi recours à l’action ciblée d’anticorps thérapeutiques qui vont se fixer sur une molécule, exprimée à la surface la cellule tumorale et bloquer sa multiplication. Et enfin, l’angiogenèse est un processus naturel responsable de la formation de nouveaux vaisseaux sanguins. La tumeur va détourner ce mécanisme pour assurer sa croissance et sa dissémination. Des anticorps sont donc utilisés dans le traitement de certains cancers colorectaux, du poumon, du sein, du rein et de l’ovaire. Par ailleurs, une nouvelle stratégie prometteuse vise à coupler un anticorps avec une molécule médicamenteuse (chimiothérapie).

La médecine personnalisée :

La recherche avance à grands pas dans le traitement du cancer, et on réalise à présent que chaque tumeur est spécifique à chaque patient. Les traitements tendent donc à être de plus en personnalisés et adaptés à chaque cas de figure.
Source : Roche.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Jeu 7 Juil 2016 - 19:03

Pour ceux qui souhaiteraient avoir la liste des titres des 999 sujets, à la page 20 (la dernière du forum "recherches le premier sujet en haut", tous (presque...) les titres sont listés sur la même page. Restera à mieux classer et nommer, peut-être plus tard...

http://espoirs.forumactif.com/t237-classement-des-articles-par-type-de-cancer

N.B. Plusieurs sujets peuvent avoir le même titre ou presque

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 24 Juin 2016 - 10:30

Recent clinical trials have demonstrated the ability to durably control cancer in some patients by manipulating T lymphocytes. These immunotherapies are revolutionizing cancer treatment but benefit only a minority of patients. It is thus a crucial time for clinicians, cancer scientists and immunologists to determine the next steps in shifting cancer treatment towards better cancer control. This Review describes recent advances in our understanding of tumour-associated myeloid cells. These cells remain less studied than T lymphocytes but have attracted particular attention because their presence in tumours is often linked to altered patient survival. Also, experimental studies indicate that myeloid cells modulate key cancer-associated activities, including immune evasion, and affect virtually all types of cancer therapy. Consequently, targeting myeloid cells could overcome limitations of current treatment options.

---

Des essais cliniques récents ont démontré la capacité à contrôler durablement le cancer chez certains patients, en manipulant des lymphocytes T. Ces immunothérapies sont en train de révolutionner le traitement du cancer, mais ne bénéficient qu'à une minorité de patients. C'est donc un moment crucial pour les cliniciens, les scientifiques du cancer et les immunologistes afin de déterminer les prochaines étapes pour le déplacement du traitement pour une meilleure lutte contre le cancer. Cet examen décrit les progrès récents dans notre compréhension des cellules myéloïdes associées à la tumeur. Ces cellules restent moins étudiées que les lymphocytes T, mais ont attiré une attention particulière parce que leur présence dans les tumeurs est souvent liée à la survie des patients altérée. En outre, des études expérimentales indiquent que les cellules myéloïdes modulent les activités clés associées au cancer, y compris l'évasion immunitaire, et touchent pratiquement tous les types de traitement du cancer. Par conséquent, le ciblage des cellules myéloïdes pourrait surmonter les limites des options de traitement actuelles.

---
Définition myéloïde :

Le terme myéloïde renvoie à une substance qui prend naissance dans la moelle osseuse, ou qui ressemble au matériel de cette moelle.

Quand on décrit l'hématopoïèse, on utilise souvent les termes « lymphoïde » et « myéloïde » pour établir une distinction entre les cellules issues de la moelle et dont le devenir est lymphocytaire ou non. On rencontre souvent cette terminologie en hématologie, en particulier dans la classification des leucémies.

Il ne faudrait pas le confondre avec la « myéline », qui est une couche isolante couvrant les axones d'un grand nombre de neurones.

La lignée myéloïde est la lignée des globules blancs (à l'exception des lymphocytes, de la lignée lymphoïde), c'est-à-dire les monocytes, les macrophages, les cellules dendritiques et les granulocytes, y compris bien sûr tous leurs précurseurs immatures de la moelle osseuse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 15 Avr 2016 - 10:04

Je voudrais préciser que de bonnes informations sont disponibles sur les sites comme celui de la société canadienne du cancer ou celui de info cancer. Ces sites vont regrouper ce qui se fait présentement en matière de traitement contre un cancer en particulier et cela pour pas mal tous les cancers. Mon site veut suivre ce qui se fait de récents comme recherche, ce vers quoi la recherche tend. Je copie ou traduis et copie des articles récents, le plus souvent pas plus d'une semaine, et j'essaie de les regrouper par sujet d'intérêt et de les mettre à jour le plus possible mais certains articles datent parce que ce qui m'apparaissait d'un grand intérêt à un moment n'en avait pas vraiment ou que les recherches n'ont pas suivies suite à une première étude sur le sujet ou tout simplement que je n'ai pas eu le temps de mettre à jour le sujet (il y en a quand même 999).  

Voilà, j'essayais de situer l'intérêt de mon site par rapport aux autres. Et aussi si vous souhaitez que je fasse des recherches sur un sujet, ou que vous avez des remarques générales quant au site, vous pouvez intervenir dans le forum des sujets divers, ça me fera plaisir de vous répondre.

Denis Mercier

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Jeu 14 Jan 2016 - 12:57

15 aout 2013

Le tableau le plus complet des processus de mutation génétiques qui stimulent le développement des tumeurs cancéreuses a été réalisé par une équipe internationale de généticiens.

Ensemble, 21 changements dans le code génétique expliquent le développement de 97 % des tumeurs rencontrées dans les 30 types de cancer les plus courants.

Pour identifier les principales mutations, les chercheurs ont étudié les génomes de 7042 personnes atteintes des formes les plus courantes de cancer. C'est ainsi qu'ils ont pu découvrir la vingtaine de changements dans l'ADN. En outre, pour plusieurs d'entre eux, les généticiens ont aussi pu identifier le processus biologique sous-jacent.

Le saviez-vous ?
Tous les cancers sont causés par des mutations dans l'ADN qui se produisent dans les cellules de l'organisme au cours de la vie d'une personne. Par exemple, des 30 principaux cancers, environ 25 sont liés à l'âge. Chacun des processus de mutation laisse une signature dans les génomes de cancers qu'il a causés. Par exemple, la médecine sait que les produits chimiques retrouvés dans la fumée de tabac mènent au cancer du poumon et que le rayonnement ultraviolet cause des mutations dans les cellules de la peau qui mènent aussi au cancer. La médecine ne connaît toutefois pas tous les procédés biologiques à l'origine des mutations qui sont responsables de l'apparition de la plupart des cancers.

« Nous avons identifié la plupart des signatures mutationnelles qui expliquent le développement génétique et l'historique des cancers chez les patients. Nous sommes maintenant à comprendre les processus biologiques compliqués qui se produisent et qui laissent des traces résiduelles des mutations dans les génomes des cancers. »
— Ludmil Alexandrov, Wellcome Trust Sanger Institute

Pour l'heure, les chercheurs ont établi que les cancers contiennent tous au moins deux signatures, ce qui reflète la grande variété des procédés en cause dans leur apparition. Par exemple, deux processus de mutation sous-tendent le développement du cancer de l'ovaire, tandis que six processus sous-tendent le développement du cancer du foie. En outre, certaines signatures sont associées à plusieurs types de cancers, alors que d'autres sont propres à l'un d'eux.

Le fait de mieux cerner ce qui cause les mutations pourrait aider à prévenir et à mieux traiter le cancer, expliquent les auteurs de ces travaux, publiés dans la revue Nature.

Le saviez-vous?

Le cancer est une cause majeure de décès dans le monde, à l'origine d'environ 8 millions de décès annuellement, soit environ 13 % de la mortalité mondiale.
Les cancers du poumon, de l'estomac, du foie, du côlon et du sein sont ceux qui entraînent le plus grand nombre de décès chaque année. (OMS)
Environ 30 % des décès par cancer sont dus aux cinq principaux facteurs de risque comportementaux et alimentaires: un indice élevé de masse corporelle, une faible consommation de fruits et légumes, le manque d'exercice physique, le tabagisme et la consommation d'alcool. (OMS)
Le tabagisme est le facteur de risque le plus important, entraînant dans le monde 22 % de la mortalité par cancer et 71 % des décès par cancer du poumon. (OMS)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Dim 8 Nov 2015 - 15:30

L'ABC du cancer
Mise à jour le mardi 3 novembre 2015 à 14 h 39 HNE


Qu'est-ce que l'oncologie?

L'oncologie se consacre à l'étude et au traitement des cancers (chimiothérapie, hormonothérapie, thérapie ciblée et immunothérapie). L'oncologie médicale est une discipline étroitement liée à l'hématologie, puisque les cancers hématologiques (ex.: lymphome) sont du ressort des deux spécialités.

Qu'est-ce que l'hématologie?

L'hématologie se consacre à l'étude du sang et de ses maladies. L'hématologie englobe tant les problèmes bénins (anémie) et malins (leucémie) touchant le sang et la moelle osseuse que les anomalies reliées aux ganglions lymphatiques.

Qu'est-ce que la chimiothérapie?

La chimiothérapie peut prendre diverses formes: elle peut être administrée sous forme de comprimés, d'injections, ou par voie intraveineuse sous la forme d'une perfusion. Une fois les médicaments à l'intérieur de l'organisme, ils se mettent à détruire les cellules cancéreuses en les empêchant de croître ou de se multiplier au cours de la mitose. En fonction du stade auquel le cancer est détecté, la chimiothérapie peut guérir le cancer, l'empêcher de se propager ailleurs ou soulager les symptômes. Elle peut être utilisée seule ou en association à d'autres traitements comme la chirurgie ou la radiothérapie.
Les effets secondaires de la chimiothérapie

La chimiothérapie touche également les cellules saines et en particulier les cellules qui se divisent rapidement. Parmi elles, les cellules des cheveux, du sang, de la moelle osseuse et des organes reproducteurs. C'est l'altération des cellules saines qui est à l'origine des effets secondaires. C'est pourquoi les effets secondaires de la chimio sont la perte des cheveux, les nausées, les vomissements, la fatigue, une baisse du système immunitaire et une anémie.

Qu'est-ce que la radio-oncologie ?

Le traitement des maladies tumorales à l'aide des rayonnements ionisants est une des thérapies les plus courantes avec la chirurgie. Environ un patient sur deux, qui a un cancer, subit aujourd'hui une radiothérapie, souvent en association avec une chirurgie ou une chimiothérapie.

Le physicien médical travaille en partenariat avec le médecin traitant en partageant certaines responsabilités au niveau de la préparation et de l'application du traitement. Si le radio-oncologue a pour responsabilité de définir l'objectif et la prescription du traitement, les moyens à mettre en œuvre pour une application adéquate de ceux-ci sont du ressort du physicien médical. En particulier, il assure une calibration exacte des équipements de traitement et vérifie la conformité des paramètres techniques de traitement garantissant une répartition optimale du dosage au patient.

Il existe 2 formes de radiation :

. La radiation externe fait usage d'appareils à rayons x très dispendieux. Les patients doivent alors se déplacent au centre quotidiennement pour des séances de radiation d'environ 15 minutes de minutes sur une période de 1 à 8 semaines selon le type et l'étendue du cancer.
. La radiation interne, communément appelée la curiethérapie, consiste à placer des petites sources de radiation en contact avec le cancer pour livrer des doses encore plus élevées.
Femme sous chimiothérapie pour un cancer du sein Femme sous chimiothérapie pour un cancer du sein

Qu'est-ce que la physique médicale ?

Le service de physique médical est responsable des aspects techniques relatifs à l'utilisation et la production des rayonnements ionisants en radiothérapie. Le service est formé de physiciens médicaux, dosimétristes, technologues en électronique et machinistes. Suite à la prescription du traitement de radiothérapie par le radio-oncologue, le dosimétriste et le physicien conçoivent un plan de traitement personnalisé à l'aide d'ordinateurs et logiciels ultraspécialisés. Le physicien est aussi responsable des points suivants :

. l'utilisation sécuritaire des appareils de traitement (accélérateurs linéaires, appareils à rayons X, projecteur de source radioactive)
. le programme de contrôle de qualité des appareils
. la mise en service de nouveaux équipements et de nouvelles techniques en radiothérapie
. la radioprotection et le respect de la loi et des règlements de la Commission canadienne de sûreté nucléaire.

Même s'ils ne travaillent pas directement auprès du patient, les membres du personnel du service de physique médical sont donc des joueurs essentiels dans la planification des traitements de radiothérapie. La radiothérapie est utilisée dans le traitement de 50% des cas de cancer.

En plus des tâches mentionnées ci-dessus, le physicien médical est responsable de l'évaluation et l'acquisition, entre autres, des installations thérapeutiques. Il est chargé de la protection du patient et du personnel contre les radiations, et il garantit une utilisation judicieuse des rayonnements ionisants. Il réalise ces objectifs par l'optimisation des protections, l'évaluation dosimétrique de l'exposition et un système de qualité basé sur le suivi périodique de valeurs de référence. Le physicien médical porte ainsi la responsabilité de mettre à disposition des équipements, dont le rapport entre la quantité de rayonnement produit et la performance diagnostique a été optimisé pour la santé du patient.
Des personnes au service du bien-être des patients

Infirmière-conseillère certifiée en chimiothérapie

L'infirmière-conseillère en oncologie a comme rôle d'appuyer les infirmières dans toutes les étapes de soins auprès du patient atteint de cancer. Elle joue un rôle d'experte clinique, de consultante, d'enseignante, d'assistante à la recherche et de leader.

À titre d'enseignante, elle développe et offre les programmes de formation requis pour qu'une infirmière immatriculée obtienne sa spécialisation en soins oncologiques.

Elle met en œuvre et coordonne de multiples activités de formation continue pour assurer le maintien des compétences des infirmières spécialisées en oncologie, et ce pour l'ensemble du Réseau Vitalité.

En tant qu'experte clinique, elle conseille ses collègues dans l'adoption de meilleures pratiques basées sur les résultats de recherche. Elle développe et fournit des outils de travail permettant d'adhérer à des pratiques visant les meilleurs résultats cliniques.

En tant que leader, elle identifie les problématiques de soins auprès des populations touchées par le cancer et participe au développement de meilleures stratégies pour améliorer l'expérience vécue par les patients.

Dans un domaine évoluant aussi rapidement que l'oncologie, la formation continue et le maintien des compétences sont des activités prioritaires pour l'infirmière spécialisée. L'infirmière-conseillère est donc instrumentale pour assurer que toute l'équipe d'infirmières spécialisées en oncologie ait accès aux plus récentes informations et aux outils nécessaires pour offrir des soins de qualité.

Infirmière pivot en oncologie

Le rôle de l'infirmière pivot en oncologie est axé autour de quatre grandes fonctions clés : évaluer, enseigner et informer, soutenir et coordonner.

L'infirmière pivot en oncologie possède l'expertise nécessaire pour agir d'une façon significative auprès d'une personne atteinte de cancer et de ses proches. Elle est une personne ressource dès l'annonce du diagnostic et tout au long de la trajectoire de soins et de services, incluant l'ensemble des traitements. Elle travaille en équipe et assure ainsi un partage d'expertise et une coordination des soins pour le mieux-être de la personne atteinte et de ses proches.

Pour le patient et sa famille, elle devient une personne clé qui assure, en collaboration avec les membres de l'équipe interdisciplinaire, une continuité de soins personnalisés inter services et inter établissements.

Psychologue en oncologie

Le psychologue en oncologie est un psychologue spécialisé dans le suivi et le traitement psychologique des personnes touchées par le cancer et de ses proches (conjoint, enfants, famille, amis, collègue).

Le psychologue intègre l'évaluation et le traitement des composantes émotives, physiologiques et médicales de la maladie oncologique. Aussi, il est appelé à travailler en étroite collaboration avec l'équipe médicale traitante.

Les soins psychologiques visent le déroulement harmonieux du parcours oncologique. Ils contribuent à favoriser une qualité de vie aussi proche que possible de celle qui existait avant le cancer. Les soins psychologiques visent à maximiser le confort physique et émotif de la personne qui vit avec le cancer et celui de ses proches. Ils permettent de prévenir et de dépister des difficultés psychologiques susceptibles de nuire au suivi des traitements médicaux et/ou d' handicaper l'avenir.

Le suivi psychologique lors d'un cancer représente une composante importante du traitement oncologique. Il n'est pas un luxe ni un complément. Le suivi psychologique est souvent l'une des clés d'un traitement oncologique harmonieux, permettant de cultiver la vie et de faire face à l'incertitude propre au cancer.

Diététiste en oncologie

Le rôle de la diététiste est de favoriser un état nutritionnel optimal afin d'augmenter la probabilité de réactions favorables aux traitements, de permettre une meilleure tolérance aux effets secondaires des traitements et surtout d'améliorer la qualité de vie chez ces patients.

Le cancer et les traitements pour supprimer ou maitriser le cancer ont des effets défavorables sur l'état nutritionnel du patient. La majorité des patients avec le cancer peuvent développer un ou plusieurs problèmes alimentaires.

Source Radio-Canada

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Mer 29 Aoû 2012 - 16:55

Si vous ne trouvez pas la source de l'article c'est que ça prends du temps à mettre et que je préfère investir ce temps à autre chose. Je copie toujours les articles en pensant que le principal c'est de mettre en évidence le nom du cancer et le nom du médicament, avec ça n'importe qui peut faire une recherche sur google pour approfondir ses connaissances sur ce sujet.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Mar 7 Aoû 2012 - 11:07

ou vous pouvez si vous n'avez pas cette barre google et ne voulez pas l'installer aller directement dans google, tapez espoirs.forumactif.com + ce que vous cherchez.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 29 Avr 2011 - 10:07

ok
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 29 Avr 2011 - 7:02

C'est incroyable qu"on puisse trouver nos informations les plus importantes sur ton site. Et Dieu, merci qu'il existe ! Merci à toi !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Généralités sur le cancer et autres.   Ven 29 Avr 2011 - 2:08

Il y a une barre google que l'on peut trouver et installer gratuitement qui aide beaucoup dans les recherches.

Je prends l'exemple d'une personne qui chercherait sur le cancer du sein triplement négatif. En choissant une des options de la barre, elle entre les mots "cancer du sein triple négatif" dans la barre et peut chercher seulement sur le site "espoirs".





Cette personne va donc trouver les endroits ou moi ou quelqu'un d'autre a mis un article qui comprenait ces mots. Ce qui donne dans notre exemple ceci:





Cet outil donne même les endroits dans la page ou les mots sont écrits, c'est très pratique :



_________________


Dernière édition par Denis le Ven 22 Avr 2016 - 21:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Généralités sur le cancer et autres.   Aujourd'hui à 6:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Généralités sur le cancer et autres.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prière pour nous édifier les un les autres.
» Contrairement à ce que tu crois, ton bonheur ne dépend pas de l'attitude des autres.
» Se libérer du regard des autres
» Culture des plantes carnivores : généralités
» Fatima un ovni pas comme les autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: