AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AROMASINE (Exemestane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Dim 1 Juin 2014 - 11:28

Une nouvelle option de traitement pour réduire le risque de récurrence de cancer du sein précoce chez des jeunes femmes après l'ablation d'une tumeur, s'est avérée plus efficace que la thérapie standard, selon les résultats de deux essais cliniques internationaux publiés dimanche.

Cette recherche montre que l'Exémestase, un traitement adjuvant du cancer du sein agressif, combiné à une suppression de la production hormonale des ovaires, réduisait de 34 % le risque de réapparition de la tumeur et de 28 % d'une forme invasive.

Depuis des années, le Tamoxifen est le traitement de choix contre les cancers du sein précoces dépendant de l'oestrogéne pour leur croissance, précisent ces chercheurs qui ont présenté cette étude jugée importante à la conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) réunie ce week-end à Chicago (Nord).

L'Exémestane s'emploie souvent pour le traitement des cancers du sein avancé dépendant de l'oestrogène chez des femmes ménopausées naturellement ou artificiellement après l'échec du tamoxifen qui bloque le mécanisme de production de cette hormone.

«Nos résultats indiquent que l'Exémestane est supérieur au Tamoxifen quand il est prescrit avec une suppression de la fonction ovarienne», a déclaré la Dr Olivia Pagani, directrice clinique de l'unité cancer du sein à l'Institut d'Oncologie de Suisse du sud à Bellinzona, qui a dirigé cette étude.

Elle a toutefois noté «l'importance d'un suivi plus long de ces jeunes femmes pour évaluer leur survie et tout effet secondaire à long terme ainsi que leur fertilité.»

Commentant ces résultats, le président de l'ASCO, le Dr Clifford Hudis,a relevé que «le Tamoxifen a été pendant des décennies le traitement de choix --de ces cancers précoces du sein, ndlr-- et offre des bienfaits importants, mais désormais avec la suppression de la fonction ovarienne, les médicaments comme l'Exémestase permettent une réduction supplémentaire du risque de récurrence de la tumeur».

Ces chercheurs ont analysé les résultats de deux essais cliniques dit TEXT et SOFT menés dans 27 pays et qui comptaient 4690 femmes dont la moyenne d'âge était de 43 ans.

La moitié des participantes choisie au hasard a été traitée avec de l'Exémestase plus une suppression de la fonction ovarienne tandis que l'autre groupe a pris du Tamoxifène combiné aussi à une suppression de la production hormonale des ovaires et ce pendant pendant cinq ans.

La survie à cinq ans sans réapparition du cancer a été de 91,1 % dans la cohorte traitée avec l'Exémestase contre 87,3 % dans le groupe témoin, ce qui représente une réduction relative de 28 % du risque.

Les essais cliniques ont été notamment financés par les Instituts nationaux américains de la santé (NIH) ainsi que par le groupe pharmaceutique américain Pfizer, qui produit l'Exémestase, et le laboratoire français, Ipsen.

Ce dernier commercialise le Decapeptyl (triptorelin) un puissant inhibiteur de la sécrétion hormonale des ovaires et des testicules.

Un autre essai clinique également présenté dimanche à l'ASCO a montré que le fait de prendre du Lapatinib (Tykerb) avec du Trastuzumab (Hercipin), ne faisait aucune différence dans la survie à quatre ans chez des femmes traitées chirurgicalement d'une tumeur cancéreuse du sein.

Le Lapatinib commercialisé par le laboratoire britannique GlaxoSmithKline prive les cellules tumorales des signaux nécessaires à leur croissance.

L'Herceptin du laboratoire helvétique Roche, un traitement ciblé, neutralise une protéine appelée HER2 qui stimule la croissance des cellules cancéreuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Plumedange



Nombre de messages : 693
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Jeu 16 Mai 2013 - 15:48

Encore un an à l'Aromasine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Jeu 9 Mai 2013 - 18:38

Message pour Orchidée, j'ai mis ton message dans la section témoignage avec un message pour t'expliquer pourquoi ...

Merci de venir partager avec nous.

Denis

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Lun 30 Juil 2012 - 16:30

ZURICH — Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a annoncé lundi avoir reçu le feu vert des autorités européennes pour la commercialisation du médicament Afinitor contre le cancer du .

La Commission européenne a autorisé l'usage du médicament pour traiter les femmes post-ménopausées atteintes d'un cancer du sein avancé à récepteur hormonal positif (HR+), en combinaison avec un autre médicament, l'Exemestane.

"Le traitement avec l'Afinitor apporte aux femmes une nouvelle option dans la bataille contre le cancer du sein au stade avancé", a estimé Hervé Hoppenot, président de la division oncologie de Novartis, cité dans un communiqué.

Selon une étude clinique de phase III menée par le laboratoire auprès de 724 patientes, le traitement avec l'Afinitor en combinaison avec l'Exemestane double la période de survie sans progression de la maladie à 7,8 mois, contre 3,2 mois pour un traitement au seul Exemestane.

"En renforçant la thérapie endocrinienne, Afinitor rallonge significativement la période sans progression de la tumeur des femmes atteintes d'un cancer du sein avancé à récepteur hormonal positif", a souligné José Baselga, du Massachusetts General Hospital qui a codirigé l'étude.

Les thérapies endocriniennes demeurent un traitement essentiel pour les femmes atteintes de cette maladie, mais ces dernières risquent de développer une résistance à ce traitement, à laquelle vient remédier l'Afinitor, a précisé Novartis.

Cette annonce intervient après le feu vert, le 20 juillet, de l'Agence américaine des médicaments (FDA) pour l'Afinitor dans la même indication.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Sam 10 Déc 2011 - 13:05

(Dec. 7, 2011) — In an international Phase III randomized study, everolimus, when combined with the hormonal therapy exemestane, has been shown to dramatically improve progression-free survival, according to research from The University of Texas MD Anderson Cancer Center.

L'exemestane + everolimus augmente de façon importante la survie sans le cancer du

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Lun 13 Juin 2011 - 17:37

L’étude a été menée sur 4 560 femmes ménopausées aux Etats-Unis, au Canada et en France. Elles devaient présenter au moins un des principaux risques de cancer du sein ou de récidive : être âgée d’au moins 60 ans et avoir déjà eu une tumeur du sein traitée avec succès ou des lésions précancéreuses. Avec trois ans de recul, 43 cancers invasifs ont été observés, 32 dans le groupe placebo et 1 seulement chez les femmes traitées ! La molécule qui permet cet effet est l’Aromasine qui permettrait par une action contre les œstrogènes de bloquer le développement de vaisseaux sanguins nécessaires à la croissance de la tumeur.

Tout n’est cependant pas gagner et contrairement à l’engouement dont témoignent certains scientifiques, je ne vois pas réaliser une prévention du cancer du sein systématique sur la base de la prescription de ce produit. Ce serait déraisonnable parce qu’à très grande échelle des effets secondaires pourraient apparaître et que les finances de la Sécurité Sociale n’y résisteraient pas. Par contre, et comme l’étude l’a montré, on tient peut-être là, le moyen de la prévention des récidives des cancers du sein. Ce serait déjà un immense progrès !

Auteurs(s) : Dr François-André Allaert le 13 juin 2011


voir ici aussi

voir aussi Afinitor + aromasin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Mer 8 Juin 2011 - 14:49

Deux autres essais de chimioprévention avec des inhibiteurs d'aromatase sont en cours, dont un coordonné par le Pr Pujol chez des femmes avec une mutation BRCA1 ou 2. Cette étude française promue par Unicancer (Fédération française des centres de lutte contre le cancer) a cependant du mal à avancer. Sur les 500 femmes nécessaires, seulement 120 ont été recrutées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Sam 4 Juin 2011 - 12:49

L'anti-oestrogène Aromasine réduit de 65% le risque de cancer du sein
(AFP) – Il y a 2 heures

CHICAGO — L'Aromasine, qui empêche la production d'eostrogènes, réduit de 65% le risque de cancer de sein ou de récurrence chez des femmes ménopausées, selon un important essai clinique dont les résultats prometteurs ont été publiés samedi aux Etats-Unis.

"L'impact en santé publique de cette étude est important vu que 1,3 million de femmes dans le monde sont diagnostiquées annuellement comme souffrant d'un cancer du et que près de 500.000 en meurent", a souligné le Dr Paul Goss, professeur de médecine à la faculté de médecine de Harvard (Massachusetts, nord-est), le principal auteur de cette étude publiée dans le New England Journal of Medicine.

"Les résultats de cet essai clinique de phase 3 dit MAP.3 (Mammary Prevention Trial.3) montre que l'Aromasine (exémestane) est une nouvelle approche prometteuse pour empêcher le cancer du sein de survenir chez les femmes ménopausées présentant le plus gros risque d'être affectées par cette maladie", a-t-il ajouté.

Il a présenté les résultats de cet essai clinique à la 47e conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO), plus important colloque mondial de cancérologie réuni ce week-end à Chicago (Illinois, nord).

L'étude MAP.3 est la première à évaluer l'efficacité d'un inhibiteur de l?aromatase --une enzyme qui permet la transformation d?androgènes en oestrogènes-- pour prévenir un cancer du sein chez des femmes ménopausées saines mais présentant au moins un risque de contracter la maladie.

L'essai clinique a été mené de 2004 à 2010 auprès de 4.560 femmes ménopausées aux Etats-Unis, au Canada et en France présentant au moins un des principaux risques de cancer du sein ou de récurrence (par exemple être âgée de 60 ans ou plus ou avoir déjà eu une tumeur du sein traitée avec succès).

La moitié a pris oralement de l'Aromasine commercialisée par le laboratoire américain Pfizer et l'autre moitié un placebo.

La réduction de 65% du risque de cancer du avec l'Aromasine correspond à ce qui était prévu au début de l'essai clinique, a précisé le Dr Goss.

En outre, chez celles ayant pris de l'Aromasine mais ayant eu un cancer du sein ou une récurrence de la maladie lors de l'essai clinique, "un grand nombre de tumeurs sont de petites taille et il semble également y avoir moins de cancers les plus agressifs", a relevé le médecin.

"Non seulement notre étude sur l'Aromasine montre un réduction impressionnante du risque de cancer du sein mais aussi d'excellents résultats concernant les effets secondaires", a ajouté le professeur Goss, notant toutefois que la période moyenne de suivi n'est que de trois ans.

Il a précisé que les inhibiteurs de l'enzyme formant l'oestrogène comme l'Aromasine sont à la fois plus efficaces et plus sûrs que l'anti-oestrogène Tamoxifène, le traitement hormonal de choix des cancers du sein depuis trente ans.

Le Tamoxifène qui agit différemment que l'Aromasine en neutralisant les oestrogènes déjà formés, peut provoquer un cancer utérin ou des caillots de sang, ce qui en limite l'usage.

Les effets secondaires les plus fréquents observés avec l'Aromasine sont la fatigue, les bouffées de chaleur, des insomnies et des douleurs articulaires.

voir ici les résultats étaient prévus et attendus depuis 2005


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Plumedange



Nombre de messages : 693
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: AROMASINE (Exemestane)   Jeu 19 Mai 2011 - 6:46

On m'a passé sur l'AROMASINE pour 3 ans

- Aromasine est indiqué dans le traitement adjuvant du cancer du sein invasif à un stade précoce exprimant des récepteurs aux estrogènes, chez les femmes ménopausées, à la suite d'un traitement adjuvant initial d'une durée de 2 à 3 ans par tamoxifène.
- Aromasine est indiqué dans le traitement du cancer du sein à un stade avancé chez la femme ménopausée naturellement ou artificiellement après échec du traitement par anti-estrogènes.
- L'efficacité n'a pas été démontrée chez les patientes dont les cellules tumorales ne possèdent pas de récepteurs aux estrogènes.

Posologie


- Adultes et personnes âgées :
. La dose recommandée d'Aromasine est de 1 comprimé à 25 mg à prendre une fois par jour, de préférence après un repas. Le traitement par Aromasine devra être maintenu jusqu'à l'apparition de signes de progression de la tumeur.
. Chez les patientes atteintes d'un cancer du sein à un stade précoce, le traitement par Aromasine devra être maintenu jusqu'à une durée totale de cinq ans d'hormonothérapie adjuvante séquentielle (tamoxifène suivi d'Aromasine). Il sera suspendu en cas de rechute de la tumeur.
. Chez les patientes atteintes d'un cancer du sein à un stade avancé, le traitement par Aromasine devra être maintenu jusqu'à l'apparition de signes de progression de la tumeur.
. Aucun ajustement posologique n'est nécessaire chez les patientes présentant une insuffisance hépatique ou rénale (voir propriétés pharmacocinétiques).
- Enfants :
L'utilisation n'est pas recommandée chez l'enfant.


Contre indications


CONTRE-INDIQUE :
- Aromasine est contre-indiqué chez les patientes présentant une hypersensibilité connue au principe actif ou aux excipients, chez la femme en préménopause et chez la femme enceinte ou qui allaite :
. grossesse : aucune donnée clinique sur des grossesses exposées à Aromasine n'est disponible. Certains effets toxiques d'Aromasine ont été démontrés lors des études de reproduction réalisées chez l'animal. Par conséquent, Aromasine est contre-indiqué pendant la grossesse.
. allaitement : étant donné que l'excrétion d'exemestane dans le lait maternel n'est pas connue, Aromasine ne doit pas être administré pendant l'allaitement.
- Les comprimés d'Aromasine contiennent du saccharose et ne doivent pas être administrés aux patients présentant des maladies héréditaires rares d'intolérance au fructose, de malabsorption glucose/galactose ou de déficit en sucrase-isomaltase.
- Aromasine ne doit pas être co-administré avec des médicaments contenant des estrogènes qui pourraient annuler son action pharmacologique.
DECONSEILLE :
Enfants : l'utilisation n'est pas recommandée chez l'enfant.


Effets indésirables


Dans toutes les études cliniques Aromasine a généralement été bien toléré, les effets indésirables étaient généralement légers à modérés. Le taux d'arrêt du traitement pour effets indésirables dans ces études était de 6,3% chez les patientes atteintes de cancer du sein à un stade précoce et recevant un traitement adjuvant par Aromasine après un traitement adjuvant initial par tamoxifène, et de 2,8% chez l'ensemble de la population de patientes atteintes de cancer du sein à un stade avancé et recevant la dose standard de 25 mg. Chez les patientes atteintes de cancer du sein à un stade précoce, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont : bouffées de chaleur (22%), arthralgies (17%) et fatigue (17%). Chez les patientes atteintes de cancer du sein à un stade avancé, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés sont : bouffées de chaleur (14%) et nausées (12%).
La plupart des effets indésirables peut être attribuée aux conséquences pharmacologiques normales de la carence en estrogènes (bouffées de chaleur, par exemple).
Les effets indésirables rapportés sont listés ci-dessous par classes de systèmes d'organes et par fréquence. Leur fréquence est définie comme suit : très fréquent (> = 1/10), fréquent (> 1/100 à < 1/10), peu fréquent (> 1/1000 à < = 1/100), rare (> 1/10000 à < = 1/1000).
- Troubles du métabolisme et de la nutrition :
Fréquents : Anorexie.
- Affections psychiatriques :
. Très fréquents : Insomnie.
. Fréquents : Dépression.
- Affections du système nerveux :
. Très fréquents : Céphalées.
. Fréquents : Sensations vertigineuses, syndrome du canal carpien.
. Peu fréquents : Somnolence.
- Affections vasculaires :
Très fréquents : Bouffées de chaleur.
- Affections gastro-intestinales :
. Très fréquents : Nausées.
. Fréquents : Douleurs abdominales, vomissements, constipation, dyspepsie, diarrhée.
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
. Très fréquents : Augmentation de la sudation.
. Fréquents : Eruption cutanée transitoire, alopécie.
- Affections des muscles squelettiques et des os :
Très fréquents : Douleurs articulaires et musculosquelettiques(*).
- Troubles généraux et anomalies au site d'administration :
. Très fréquents : Fatigue.
. Fréquents : Douleurs, oedème périphérique.
. Peu fréquents : Asthénie.
(*)Incluent : arthralgies et, moins fréquemment, douleurs au niveau des membres, ostéo-arthrite, douleurs dorsales, arthrite, myalgie et raideurs articulaires.
- Affections hématologigues et du système lymphatique :
Chez les patientes atteintes d'un cancer du sein à un stade avancé, des cas de thrombocytopénies et de leucopénies ont été rarement rapportées. On a observé une diminution occasionnelle des lymphocytes chez approximativement 20% des patientes recevant Aromasine, en particulier chez celles présentant déjà une lymphocytopénie. Cependant, les valeurs moyennes des lymphocytes chez ces patientes n'ont pas changé significativement au cours du temps et aucune augmentation des infections virales n'a été observée. Ces effets n'ont pas été observés dans les études sur le cancer du sein à un stade précoce.
- Affections hépatobiliaires :
Une légère élévation des phosphatases alcalines a été très fréquemment observée ; elle peut être due à une accélération du renouvellement osseux. Une légère élévation de la bilirubine a fréquemment été observée ; dans la plupart des cas elle n'était pas associée à une élévation des enzymes hépatiques.
- Le tableau ci-dessous présente la fréquence des effets indésirables et affections prédéfinis dans l'étude sur le cancer du sein à un stade précoce (IES), quelle que soit la causalité, rapportés chez les patientes sous traitement et jusqu'à 30 jours après l'arrêt de celui-ci.
Evénements indésirables et affections : Exemestane (n = 2252) / Tamoxifène (n = 2279).
. Bouffées de chaleur : 488 (21,7%) / 456 (20,0%).
. Fatigue : 372 (16,5%) / 345 (15,1%).
. Céphalées : 303 (13,5%) / 255 (11,2%).
. Insomnie : 279 (12,4%) / 199 (8,7%).
. Augmentation de la sudation : 270 (12,0%) / 242 (10,6%).
. Sensations vertigineuses : 225 (10,0%) / 197 (8,6%).
. Nausées : 199 (8,8%) / 205 (9,0%).
. Ostéoporose : 116 (5,2%) / 65 (2,9%).
. Hémorragie vaginale : 87 (3,9%) / 109 (4,8%).
. Affections gynécologiques : 81 (3,6%) / 154 (6,8%).
. Autre cancer primitif : 56 (2,5%) / 84 (3,7%).
. Vomissements : 51 (2,3%) / 52 (2,3%).
. Troubles de la vision : 44 (2,0%) / 48 (2,1%).
. Affection cardiovasculaire : 21 (0,9%) / 39 (1,7%).
. Fracture ostéoporotique : 17 (0,8%) / 13 (0,6%).
. Complications thrombo-emboliques : 15 (0,7%) / 40 (1,8%).
. Infarctus du myocarde : 14 (0,6%) / 4 (0,2%).
- Les comprimés d'Aromasine contiennent du parahydroxybenzoate de méthyle qui peut être à l'origine de réactions allergiques (réactions retardées possibles).


Dernière édition par Plumedange le Mer 28 Déc 2011 - 17:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AROMASINE (Exemestane)   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
AROMASINE (Exemestane)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AROMASINE (Exemestane)
» Tamoxifène à l'Aromasine , mais problème de tyroïde..
» Mois de Mai
» Orchidée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: