AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alpharadin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Mer 22 Mai 2013 - 15:44

La toute puissante Food and Drug Administration (FDA) vient d'autoriser aux États-Unis le premier traitement radiopharmaceutique du cancer de la prostate avec métastases osseuses.

Cette thérapie utilise le radium-223 dichloride (connu sous le nom d'alpharadin) et va être commercialisée par les laboratoires Bayer sous le nom de Xofigo. Cette option thérapeutique ne sera proposée qu'aux hommes ayant déjà subi un traitement par hormonothérapie.

Le radium-223 dichloride possède une forte affinité avec les minéraux composant l'os et peut délivrer son action radioactive directement aux métastases osseuses, ce qui permet de limiter l'altération des tissus sains avoisinants.

Cette substance peut être délivrée mensuellement par injection intraveineuse et les essais cliniques réalisés sur 800 patients présentant des métastases osseuses et résistant au traitement classique ont donné de bons résultats, diminuant le taux de décès de 30 % par rapport au groupe témoin.

Selon l'auteur de ces recherches, le Professeur Parker, du Royal Marsden Hospital, le radium-223 dichloride pourrait par ailleurs voir ses indications thérapeutiques élargies à d'autres types de cancer provoquant des métastases osseuses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Mer 15 Mai 2013 - 15:36

On May 15, 2013, the U.S. Food and Drug Administration approved radium Ra 223 dichloride (Xofigo) for the treatment of patients with castration-resistant prostate cancer, symptomatic bone metastases, and no known visceral metastatic disease. Radium-223 dichloride is an alpha-particle–emitting radiotherapeutic drug that mimics calcium and forms complexes with hydroxyapatite at areas of increased bone turnover, such as bone metastases

La FDA a approuvé le dichloride radium-223 pour le traitement des patients avec le cancer de la prostate résistant et des métastases dans les os et pas de métastases connus dans les viscères.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Lun 7 Nov 2011 - 11:41

For prostate cancer patients with bone metastases, repeated administrations of radionuclide therapy with 188Re-HEDP are shown to improve overall survival rates and reduce pain, according to new research published in the November issue of The Journal of Nuclear Medicine.

Pour les patients avec le cancer de la , des administrations répétées de radionucléide avec le 188Re-HEDP augmentent la survie et réduisent la douleur.

Approximately 50 percent of prostate cancer patients develop bone metastases that are predominately osteoblastic, that is, have the tendency to fracture resulting in serious morbidity. This type of bone metastasis often leads to chronic pain syndrome in prostate cancer patients; as many as 50 percent of prostate cancer patients with chronic pain syndrome are reported to receive inadequate pain treatment, which makes them candidates for radionuclide therapy.

Approximativement 50% des patients avec le cancer de la prostate développent des métastases qui sont de manière prédominante des métastases ostéoblastiques qui résultent en fracture des os. Ce type de métastases conduit à des douleurs chroniques chez les patients avec le cancer de la prostate. beaucoup de ces patients ne recoivent pas des traitements adéquats ce qui les rend candidats pour la thérapie radionucléide.

The retrospective study, "Palliation and Survival After Repeated 188Re-HEDP Therapy of Hormone-Refractory Bone Metastases of Prostate Cancer: A Retrospective Analysis," reviewed cases of 60 patients with hormone-refractory prostate cancer. The patients, all of whom had more than five lesions documented by a bone scan, were divided into three groups -- those who received one therapy, two therapies or three or more therapies.

"Radionuclide therapy of bone metastases has been used for several decades for those with prostate cancer," noted lead author of the study Hans-Juergen Biersack, MD. "For this study, we developed 188Re-HEDP as a novel radiopharmaceutical which -- due to it is short half life of 19 hours -- makes sequential therapy possible."

The researchers found that post-treatment survival increased with the number of radionuclide therapies administered. Patients with progressive hormone-refractory prostate cancer receiving one therapy added 4.5 months, those receiving two therapies added 10 months, and those receiving three or more therapies improved their survival by 15.7 months. In addition, while the Gleason scores -- a grading system used to evaluate the prognosis of men with prostate cancer -- for each group were similar, the number of life-lost years for patients receiving three or more therapies was significantly lower.

In regards to pain reduction, no significant difference was found among those receiving 188Re-HEDP therapies. Pain reduction was achieved in 89.5 percent of those receiving one therapy, in 94.7 percent of those receiving two therapies and in 90.9 percent of those receiving three or more therapies.

"For patients failing chemotherapy or hormone treatments, 188Re-HEDP is a promising therapy that can both extend the number of survival years and help relieve pain from bone metastases," noted Biersack. "The findings support and expand the role of molecular therapy with radioisotopes in oncology."

188Re-HEDP is not commercially available and in-house production is required. 188Re-HEDP treatments for this study were developed at Oak Ridge National Laboratory in Oak Ridge, Tenn.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Sam 24 Sep 2011 - 8:33

(Sep. 23, 2011) — Until recently, options for patients with bone metastases from advanced prostate cancer have been very limited. But now the first Phase III study of an alpha-pharmaceutical in these patients has shown that it can prolong survival significantly, according to research reported September 23 at the 2011 European Multidisciplinary Cancer Congress.

Jusqu'à récemment, les options pour les patients avec des métastaases aux os d'un cancer avancé de la étaient très limité. Mais maintenant la première phase III d'un alpha-médicament pour ces patients a montré qu'il pouvait prolonger la vie de façon significative.

Dr. Chris Parker, Consultant Clinical Oncologist at the Royal Marsden Hospital, London, UK, told the congress that the ALSYMPCA international Phase III study of the drug Radium-223 Chloride (Alpharadin TM) in 922 prostate cancer patients who were resistant to hormone treatment and had bone metastases, had been stopped early once an interim analysis by the Independent Data Monitoring Committee (IDMC) in June 2011 had revealed that patients receiving the best standard treatment plus radium-223 were living longer than those who were receiving the same standard treatment plus placebo. The hazard ratio was 0.695, (p = 0.00185), meaning that patients taking radium-223 had a 30% lower rate of death compared to patients taking placebo. Median overall survival for patients taking radium-223 was found to be 14 months, compared with 11.2 months in the placebo group. "It would have been unethical not to offer the active treatment to those taking placebo," Dr. Parker said.

Les patients qu irecevaient le palcebo dans l'étude à l'aveugle ont reçu le traitement au radium-223 parce que c'était connu qu'ils vivraient 30% plus longtemps avec le médicament que sans.

Alpha-pharmaceuticals work by delivering minute, highly charged and targeted doses of damaging radiation to a secondary tumour (metastasis) in the bone. Radium is similar to calcium in that it sticks to bone, and particularly to where new bone is being formed, so it is a highly effective way of delivering radiation to a target. "It takes only a single alpha particle to kill a cell," Dr. Parker explained, "and collateral damage is minimised because the particles have such a tiny range - a few millionths of a metre (micrometres). So we can be sure that the damage is being done where it should be, to the metastasis, and very limited elsewhere."

Cela prend seulement une particule alpha pour tuer une cellule et le dommage collatéral est minime parce que les particules alpha n'ont pas un grand rayon d'action. Nous pouvons être surs de cette façon que le dommage est fait seulement aux cellules cancéreuses et pas ailleurs.

The researchers chose to study the drug in patients with prostate cancer because of its high tendency to metastasise to bone. Around 90% of all men with prostate cancer will develop bone metastases in the advanced stage, and in many cases there are not detectable metastases elsewhere in the body. The safety profile of radium-223 was found to be highly favourable, the researchers say.

Les chercheurs ont choisi le cancer de la prostate parce que 90% des hommes avec le cancer de la prostate métastasent aux os.

"Compared to chemotherapy, which affects all the tissues of the body, radium-223 is highly targeted to the bone metastases, and it has a completely different safety profile," said Dr Parker.

C'est hautement ciblé comparé à la chimio et plus sûr.

Side effects with radium-223 are minor. It can cause nausea, and occasional loose bowel movements, and there is a very small effect on the bone marrow. "Although it has never been rigorously compared with chemotherapy, from observing patients in the clinic it is clear that patients tolerate it much better than they do chemotherapy," Dr. Parker said.

Les effets secondaires sont mineurs.

The researchers now intend to submit the data for regulatory approval. "I would hope that the authorities will approve radium-223 as a treatment for bone metastases in advanced prostate cancer soon," said Dr. Parker. "This is a common cancer - the second commonest cancer killer in men in the UK - and so it's a big disease burden. We urgently need effective treatment for it.

"J'espère que les autorités vont approuvé rapidement le radium-223" dit le docteur PArker.

"I have no doubt that there will be further trials looking at a combination of radium-223 with other drugs that are currently used in prostate cancer, and that there will also be studies using radium earlier in the disease. In particular, our research was restricted to those men who were not going to receive chemotherapy for prostate cancer. It would be interesting to use radium-223 chloride before chemotherapy, since it might be even more effective in that setting.

Ce serait intéressant d'essayer avant la chimiothérapie parce que ce serait peut-être encore plus efficace.

"Additionally, the drug could be used in many other types of cancers which metastasise to bone, regardless of the primary site. We believe that our trial may have paved the way for improvements in survival for very many cancer patients," he concluded.

De plus ce pourrait marcher pour d'autres types de cancers qui métastasent aux os.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Mar 23 Aoû 2011 - 19:42

Cancer de la prostate: les Etats-Unis accélèrent l'examen du traitement de Bayer

FRANCFORT, Allemagne — Le laboratoire allemand Bayer a annoncé mardi que l'Agence fédérale américaine des médicaments (FDA) allait examiner selon une procédure simplifiée la demande d'autorisation du traitement du cancer de la prostate qu'il développe avec le norvégien Algeta.

L'Alpharadin, ou chlorure de radium-233, a enregistré des résultats très prometteurs à l'issue de la phase III d'essais cliniques à grande échelle.

Il a prouvé qu'il pouvait prolonger la durée de vie des patients atteints d'un cancer de la de 14 mois, contre 11,2 mois en moyenne pour les patients avec placebo.

Ce médicament expérimental, qui n'est encore commercialisé dans aucun pays mais dans lequel le groupe de Leverkusen (ouest) place beaucoup d'espoirs, s'attaque aux métastases osseuses qui découlent du cancer.

"Le cancer de la prostate est une des principales causes de décès chez les hommes dans le monde", a rappelé Bayer dans un communiqué.

"Les patients qui sont à un stade avancé de la maladie ont besoin d'urgence de nouvelles options de traitement", a commenté Kemal Malik, un des responsable de la branche pharmacie du groupe, cité dans le communiqué.

La procédure "Fast Track" de la FDA permet d'accélérer l'étude de nouveaux médicaments destinés à traiter des états graves voire potentiellement mortels.

Cette nouvelle profitait mardi au titre de Bayer. A la Bourse de Francfort, il avançait de 2,12% à 4,32 euros vers 08H45 GMT, dans un indice Dax en hausse de 2%.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alpharadin   Lun 6 Juin 2011 - 11:43

L'Alpharadin semble fonctionner en ciblant et en détruisant les cellules cancéreuses dans l'os, tout en épargnant les tissus sains de moelle osseuse", a déclaré Sartor, Piltz professeur de recherche sur le cancer dans les départements de médecine et de l'urologie à la Tulane University School of Medicine. "En cas de succès dans les essais cliniques, ce composé pourrait faire une différence significative pour le grand nombre d'hommes dont le cancer s'est propagé aux os des patients le plus souvent meurent à la suite des métastases -. Pas le cancer primaire - afin de prévenir le cancer de se propager et lutte contre le cancer qui s'est propagé est un défi clinique majeur. "

voir la vidéo à cette adresse : http://www.algeta.com/dynside.asp?m=34568&s=34659

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Alpharadin   Lun 6 Juin 2011 - 10:06

Résultats probants pour un traitement expérimental du cancer de la prostate

OSLO - Un traitement expérimental contre le cancer de la prostate a enregistré des résultats très prometteurs à l'issue de la phase 3 d'essai clinique à grande échelle, a annoncé lundi le groupe pharmaceutique norvégien Algeta associé à l'allemand Bayer Schering Pharma.

Les résultats ont été si probants qu'un comité d'évaluation indépendant a décidé d'écourter la phase d'essai du médicament Alpharadine d'un an pour offrir le traitement à tous les patients étudiés, y compris ceux qui prenaient un placebo, a indiqué Algeta dans un communiqué.

La nouvelle a dopé l'action Algeta, dont c'est le principal produit: en milieu d'après-midi, le titre bondissait de 38,36% à la Bourse d'Oslo sur un marché étale.

L'Alpharadine, ou chlorure de radium-233, est destiné aux hommes souffrant d'un cancer de la prostate avancé avec métastase osseuse.

Environ 90% des hommes souffrant d'un cancer de la prostate avancé ont des métastases osseuses, lesquelles sont la principale raison des incapacités et des décès liés à cette maladie, a déclaré un responsable du comité d'évaluation, Chris Parker, de l'établissement britannique Royal Marsden Hospital.

Le cancer de la avancé a de sombres pronostics et les options de traitement sont limitées (...) L'Alpharadine pourrait devenir un traitement important pour ces malades, a-t-il dit.

L'étude a mis en évidence le fait que la prise d'Alpharadine se traduisait par une durée de survie médiane de 14 mois contre seulement 11,2 mois pour ceux à qui un placebo était administré.

Selon Jonas Peciulis, un analyste de Terra Markets cité par le site d'actualité économique www.hegnar.no, la durée de survie des traitements concurrents est bien moindre, à 4,1 mois pour le Provenge et 3,9 mois pour le Zytiga.

Une demande d'autorisation de mise sur le marché devrait être envoyée en 2012.


(©AFP / 06 juin 2011 15h10)



_________________


Dernière édition par Denis le Mar 23 Aoû 2011 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alpharadin   Aujourd'hui à 14:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Alpharadin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alpharadin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: