AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Soins de support.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Soins de support.   Mer 31 Aoû 2011 - 2:12

Wink j'avais fait un grand texte et avant que je clique sur le bouton "envoyer", il y a eu une panne de courant l'espace de quelques secondes...

Je disais en gros qu'avec l'histoire symptomatique de cette femme qui n'a pas ses traitements à temps et les autres histoires à propos de mamographies mal faites qui obligent les femmes à retourner pour en faire d'autres (du moins celle qui ont survécu...) des soins de diététiques, de psychologie ou autres me semblent pas une priorité.

D'autant que ces sciences se cherchent encore. Pour la diététique, s'il pouvait développer des diagnostiques personnalisées de ce qu'une personne doit mangé ce serait peut-être valable mais là dans les articles ça se contredit d'une semaine à l'autre sur les bienfaits de tel ou tel aliment. Et on sait par expérience qu 'une personne peut manger des arachides par exemple qui vont tuer la pesonne à coté d'elle.

Pour la psychologie, c'est normal d'être déprimé si on ne connait pas de remède à ta maladie, qu'il trouve un remède contre le cancer et ça va soulager en masse de troubles psychologiques. En attendant être trop "Hop la vie" est contre-indiqué parce que ça enfonce le malade dans la culpabilité et déprimer avec lui n'aide pas non plus.

Fred avait parlé de l'hopital général Juif de Montréal qui semble-t-il est dans le genre de celui décrit à Mulhouse par l'article. Mais FRédécric était passé à la télévision une couple de fois et à la radio aussi et ça dit que c'est peut-être pour les "célébrités" et pas pour le commun des mortels cet endroit.

ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Soins de support.   Mar 30 Aoû 2011 - 19:57

On n'a pas ça nous????

Ça serait bien pourtant.

Ici aux Trois-Rivières il y a diététiciennes, psychologues, assistantes sociales et infirmière pivot pour les malades, c'est partout ou c'est parce que Trois-Rivières a un centre de cancérologie tout neuf???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Soins de support.   Mar 30 Aoû 2011 - 15:54

Les soins de support, une autre aide pour les malades
le 30/08/2011 à 05:00 par Textes: Sabine Hartmann

L’oncologue Magali Edel travaille avec l’équipe des soins de support, initiée par le psychologue Philippe Ackermann au Centre hospitalier de Mulhouse. Il s’agit d’un relais local du Plan cancer, initié en 2005 au niveau national. Ces soins sont une aide indispensable non thérapeutique pour les malades atteints de cancer.
Les soins de support ont été initiés dans tous les établissements hospitaliers de la région en 2007 pour une prise en charge globale des patients atteints de cancer. « Les soins de support ne relèvent pas de la prise en charge thérapeutique. Cette filière permet d’apporter des réponses autres que thérapeutiques pour les patients. Le 3 C (Centre de coordination de cancérologie) a permis d’organiser l’annonce de la maladie et une prise en charge globale.

Les soins de support permettent de prendre en compte les conséquences sur le plan psychologique, diététique, social (avec les assistantes sociales), esthétique voire spirituel. Ils sont en place pour permettre de conserver au patient une certaine autonomie face à la maladie. Il est fondamental pour nous de chercher à valoriser le lien entre l’équipe soignante, le patient et les aidants (familles, amis et proches), le plus longtemps possible. Mais toujours en respectant la volonté du patient. Car le secret médical est opposable à la famille, c’est le patient qui décide », explique le docteur Magali Edel, qui est responsable, avec le docteur Jean-Marie Hermann de la clinique du Diaconat, du 3 C au Centre hospitalier de Mulhouse (CHEM).

Au CHEM, les soins de support sont dispensés dans les services de radiothérapie, de chimiothérapie et aussi dans les services de pneumologie, gynécologie, hématologie, gastro-entérologie et psychiatrie, si besoin.

Le docteur Magali Edel est spécialisée en oncologie et fait partie de l’équipe de six oncologues et radiothérapeutes qui travaille avec le docteur Alain Grandgirard, responsable du pôle oncologie au Centre hospitalier de Mulhouse. Elle insiste sur le travail de Philippe Ackermann, psychologue et responsable de la filière 3C des soins de support depuis 2007 (lire ci-contre).

« Le médecin s’occupe de la partie active du traitement. Nous essayons, dès la première consultation, d’évaluer la fragilité du patient. Dès lors, l’équipe de soins peut être un relais pour rencontrer le psychologue, les assistantes sociales (en cas de difficultés pécuniaires) ou n’importe quel autre acteur des soins de support. C’est important. Dans le cas de fin de vie, ces soins de support permettent un accompagnement supplémentaire pour le malade et sa famille. »

Certains soins de support sont en place dans son service et n’ont de cesse de s’enrichir de professionnels (esthéticienne, sophrologue) mais aussi d’initiatives nouvelles (accueil d’enfants de parent malade…). Ils permettent une assistance adaptée à chaque malade. Le docteur Edel relève que ces soins de support ont indéniablement permis une meilleure information entre les acteurs de cette filière et l’ensemble des soignants.

« À terme, il serait bien d’ouvrir un lieu accessible à tous les soignants et médecins, un lieu d’échange car nous nous nourrissons tous de nos expériences. Avec comme but de trouver des solutions adaptées à chaque patient et ainsi favoriser la reconnaissance des avis de tous les professionnels qui prennent part à cette démarche. Car ne l’oublions pas, ces nouvelles perspectives permettent une prise en charge individuelle de chaque malade. Le patient atteint de cancer est un patient en vie et a droit à cette prise en charge comme tout autre malade », relève cette spécialiste.

CONTACTER E.R.I. (Espace de rencontre et d’information) au Centre hospitalier de Mulhouse, 20, avenue du Dr.-Laennec, à Mulhouse, tél. 03.89.64.70.71.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soins de support.   Aujourd'hui à 8:12

Revenir en haut Aller en bas
 
Soins de support.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soins de support.
» soins à domicile
» Les soins palliatifs
» soins paliatifs
» LA FIN DE LA VIE = SOINS PALLIATIFS ???...EUTHANASIE ? ? ?..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: