AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.   Mer 10 Fév 2016 - 20:45

Mise à jour, l'article date de mai 2015

In summary, Roberts et al. have provided very promising data on the use of Clostridium to join the fight in the battle against cancer. Other options along this line, including proper patient selection with imaging (18), systemic injection of spores and different Clostridium strains armed with therapeutic genes are also on the way (16). With these promising data and with many of the obstacles related to this novel and rather uncommon approach being solved over the last years, we believe that the uncomfortable feeling that might exist in patients’ and medical doctors’ heads when deliberately administering bacteria may disappear. As more patients will be evaluated in future trials and as various approaches with different strains will be tested, we are hopeful that the full potential of Clostridium-mediated anti-cancer treatment will become clear and that much more than a dream, this treatment will become reality.


----

En résumé, Roberts et al. ont fourni des données très prometteuses sur l'utilisation de Clostridium pour se joindre à la lutte dans la bataille contre le cancer. Autres options dans cette voie, incluant la sélection des patients appropriée avec l'imagerie, une injection systémique de spores et de différentes souches de Clostridium armés de gènes thérapeutiques. Avec ces données prometteuses et de nombreux obstacles liés à cette approche nouvelle et assez rare qui ont été résolus au cours des dernières années, nous pensons que le sentiment de malaise qui pourrait exister chez des patients et des médecins lorsque on administre délibérément des bactéries peut disparaître. Quand plus de patients seront évalués dans les essais futurs et que différentes approches avec différentes souches seront testés, nous espérons que le plein potentiel d'un traitement anti-cancer par la médiation du Clostridium deviendra clair et que beaucoup plus qu'un rêve, ce traitement va devenir réalité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.   Mer 7 Sep 2011 - 14:41

En se servant de la même particularité des tumeurs soit la privation d'oxygène voici une invention qui peut-être (sait-on jamais...) aidera à régler le cas de certaines tumeurs.

Avec des types de cancers très diversifiés, les traitements par radiations et chimiothérapie ne sont pas toujours très efficaces. Toutefois des chercheurs menés par Babak Ziaie de l’université de Purdue aux États-Unis pourraient changer la donne et aider les malades à vaincre leur maladie.

Les scientifiques ont créé un dispositif révolutionnaire sous forme d’implant. Une fois introduit (par injection) dans une tumeur, celui-ci se met à fabriquer de l’oxygène, rendant ainsi les traitements classiques plus efficaces. En effet, le cœur des tumeurs est une petite zone à caractère hypoxique (qui contient peu d’oxygène) ce qui la rend résistante aux traitements. Cet implant d’à peine un centimètre résout ce problème.

Les premiers tests sur les souris de laboratoire ont obtenu des résultats encourageants à l’utilisation du Microgénérateur implantable d’oxygène. De nouveaux tests devraient avoir lieu notamment sur l’homme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15772
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.   Lun 5 Sep 2011 - 0:24

The therapy uses Clostridium sporogenes -- a bacterium that is widespread in the soil. Spores of the bacterium are injected into patients and only grow in solid tumours, where a specific bacterial enzyme is produced. An anti-cancer drug is injected separately into the patient in an inactive 'pro-drug' form. When the pro-drug reaches the site of the tumour, the bacterial enzyme activates the drug, allowing it to destroy only the cells in its vicinity -- the tumour cells.

La thérapie utilise le Clostrodium sporogenes, une bactérie qui est largement répandu dans le sol. Les spores de la bactérie sont injectées dans les patients et croissent seulement dans les tumeurs solides, ou un enzyme bactérienne est produite. Un médicament anti-cancer est injecté séparément dans le patient dans une forme inactive. Quand le médicamnet anti-cancer atteint le site de la tumeur, l'enzyme bactérienne active le médicament, lui permettant de détruire seulement les cellules cancéreuses.

Researchers at the University of Nottingham and the University of Maastricht have now overcome the hurdles that have so far prevented this therapy from entering clinical trials. They have introduced a gene for a much-improved version of the enzyme into the C. sporogenes DNA. The improved enzyme can now be produced in far greater quantities in the tumour than previous versions, and is more efficient at converting the pro-drug into its active form.

Les chercheurs à l'université de nottingham et à l'université de Maastrich ont vaincu les résistances qu'ils pouvaient avoir pour commencer les essais cliniques. Ils ont introduit un gène d'une version plus testé dans l'adn du Clostrodium aprorogenes. Cet enzyme éprouvé peut être produite en plus grande quantité et il est plus efficace pour activer le médicament anti-cancer.

A fundamental requirement for any new cancer therapy is the ability to target cancer cells while excluding healthy cells. Professor Nigel Minton, who is leading the research, explains how this therapy naturally fulfils this need. "Clostridia are an ancient group of bacteria that evolved on the planet before it had an oxygen-rich atmosphere and so they thrive in low oxygen conditions. When Clostridia spores are injected into a cancer patient, they will only grow in oxygen-depleted environments, i.e. the centre of solid tumours. This is a totally natural phenomenon, which requires no fundamental alterations and is exquisitely specific. We can exploit this specificity to kill tumour cells but leave healthy tissue unscathed," he said.

Une exigence fondamentale pour les nouvelles thérapies contre le cancer et leurs capacités à cibler les cellules cancéreuses sans attaquer les cellules saines. Le professeur Nigel Milton qui conduit la recherche explique comment cette thérapie remplit cette condition naturellement. La clostridia est une bactérie qui a proliférer sur la terre avant qu'il y ait une atmosphère riche en oxygène et ainsi elle s'est habituée à cette condition. quand les spores de la Clostridia sont injecté dans le patient, ils vont croitre seulement dans les endroits privés d'oxygène c'et-à-dire au centre des tumeurs solides. C'est un phénomène totalement naturel et spécifique qui ne demande pas d'altérations. Nous pouvons alors exploiter cette spécificité pour tuer les cellules cancéreuses tout en ne touchant pas aux cellules saines.

The research may ultimately lead to a simple and safe procedure for curing a wide range of solid tumours. "This therapy will kill all types of tumour cell. The treatment is superior to a surgical procedure, especially for patients at high risk or with difficult tumour locations," explained Professor Minton. "We anticipate that the strain we have developed will be used in a clinical trial in 2013 led by Jan Theys and Philippe Lambin at the University of Maastricht in The Netherlands. A successful outcome could lead to its adoption as a frontline therapy for treating solid tumours. If the approach is successfully combined with more traditional approaches this could increase our chance of winning the battle against cancerous tumours."

Cette recherche peut ultimement conduire à une procédure simple et efficace pour se débarasser d'une variété de tumeurs solides. Cette thérapie pourra tuer toutes les sortes de cellules cancéreuses. Le traitement est supérieur à la chirugie spécialement pour les patients à haut risque ou avec des tumeurs difficiles d'accès. Nous anticipons que la souche bactérienne que nous avons développer sera utlisier en 2013 dans un essai clinique qui se tiendra à Maastrich aux pays bas. Une résussite de cet essai pourrait conduire à son adoption comme thérapie de première ligne pour traiter les tumeurs solides. Si cette approche est combiné correctement avec des thérapies plus conventionnelles, cel apourrait augmenter nos chances de ganger la bataille contre les tumeurs canécreuses.


_________________


Dernière édition par Denis le Mer 7 Sep 2011 - 14:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.   Aujourd'hui à 15:13

Revenir en haut Aller en bas
 
La bactérie "Clostridium sporogenes" contre le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bactérie intestinale contre l’obésité et le diabète
» Contre les troubles digestifs, passez au yaourt !
» LA LUTTE CONTRE LES INFECTIONS BACTERIENNES POSENT UN VRAI ET GRAVE PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE
» Clostridium difficile
» un répulsif contre les fourmi??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: