AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Optineurine, une protéine importante pour de nombreux cancers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Optineurine, une protéine importante pour de nombreux cancers.   Jeu 11 Avr 2013 - 15:32

À l'occasion de la grande réunion annuelle de l'association américaine pour la recherche contre le cancer (AACR), des chercheurs du Virginia G. Piper Cancer Center à Scottsdale (Arizona) ont présenté les premiers résultats encourageants d'une étude clinique de phase 1 portant sur l'utilisation thérapeutique d'un ARN interférent (ARNi) contre le cancer.

Baptisé TKM-PLK1, ce médicament est développé par Tekmira Pharmaceuticals Corporation. Il agit en bloquant l'ARNi du gène PLK1 impliqué dans la croissance tumorale et peut être administré en toute sécurité chez l'homme.

« Les thérapies par ARNi constituent une voix thérapeutique nouvelle et prometteuse dans le traitement du cancer car elles permettent de désactiver les gènes codant pour des protéines impliquées dans la division des cellules cancéreuses », souligne le Professeur Ramesh K. Ramanathan, responsable de ces essais.

Le médicament expérimenté, le TKM-PLK1, cible un gène spécifique appelé polo-like kinase 1 (PLK1), qui commande la production d'une protéine impliquée dans la croissance de cellules tumorales. De précédentes recherches ont montré que des niveaux élevés de PLK1 sont présents dans de nombreux types de cancer.

« Nos résultats précliniques ont montré qu'en diminuant les niveaux de Plk1 dans les cellules cancéreuses, on peut stopper la croissance tumorale et tuer les cellules cancéreuses », souligne le professeur Ramanathan.

Cet essai, qui a duré six mois, portait sur 23 patients atteints de tumeurs solides et de lymphome. Il a permis de montrer "des réponses encourageantes sur le plan thérapeutique". Par ailleurs, en dépit des doses élevées administrées à certains patients, les effets secondaires sont restés acceptables.

« Les thérapies ARNi, comme celles que nous avons utilisées dans notre essai, vont prendre une place croissante dans la nouvelle panoplie thérapeutique qui se met en place contre le cancer. Nous avons à présent la possibilité de cibler par cette méthode de nombreuses protéines impliquées dans la maladie », ajoute le Professeur Ramanathan.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Codex

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Optineurine, une protéine importante pour de nombreux cancers.   Jeu 23 Fév 2012 - 14:31

Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS viennent de mettre en évidence une protéine jouant un rôle dans le développement de nombreux cancers. Baptisée optineurine, elle a été trouvée un peu par hasard par l'équipe de Robert Weil, qui travaillait depuis des années sur une de ses "cousines" impliquée dans la défense immunitaire et l'inflammation. Les résultats de ces recherches sont publiés dans la revue Molecular Cell datée du 24 février.

"L'optineurine inactive spécifiquement une enzyme - appelée PLK1 - qui est présente à toutes les étapes de la division des cellules", explique Robert Weil. Or, cette enzyme est retrouvée en quantité plus importante dans presque toutes les cellules cancéreuses (celles du , du et du rectum, de l'estomac et de l'oesophage, du , de la , de l'utérus, du larynx, certains cancers du ...). D'ailleurs, cela fait des années que des laboratoires tentent de mettre au point des inhibiteurs spécifiques destinés à réguler sa surproduction. Mais sans succès, en tout cas utilisables pour traiter les humains, toutes les molécules proposées ayant des effets secondaires importants, dus à leur manque de spécificité.

D'où l'intérêt des travaux de l'équipe dirigée par Robert Weil. "L'étude in cellulo (dans les cellules) montre bien qu'en l'absence d'optineurine, l'activité de PLK1 n'est plus contrôlée", précise le chercheur. Il en résulte des anomalies cellulaires importantes : défauts de séparation des chromosomes, cellules à plusieurs noyaux...

Maintenant qu'ils ont mis au jour le mécanisme très précis d'inactivation de la seule PLK1, et pas des autres membres de sa famille, l'équipe parisienne va tester des moyens d'agir sur cette cible chez la souris et sur des échantillons de tumeurs. "Si tout se passe bien, donc, si les produits expérimentés permettent d'entraver spécifiquement la prolifération cellulaire non contrôlée caractéristique des cancers, nous espérons passer un contrat avec l'industrie pharmaceutique pour le développement d'un nouveau traitement", conclut Robert Weil. Prochaine étape dans un an ou deux.


_________________


Dernière édition par Denis le Jeu 11 Avr 2013 - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Optineurine, une protéine importante pour de nombreux cancers.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi l'energie est t'elle importante ?
» CAT - ateliers protégés - CMP
» 1e mai, date importante pour les satanistes et illuminatis
» Protéochoc de Pilèje: Des protéines de choc contre douleurs et inflammation
» ANOVA etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: