AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonjour à tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Jeu 26 Juil 2012 - 4:05

Denis a écrit:
Parfois on fait un faux mouvement ou se positionne mal sans s'en rendre compte et on est surpris d'avoir mal à cet endroit le lendemain parce qu'on a oublié ou pas eu l'impression sur le coup que cela avait fait mal... c'est peut-être un muscle froissé ou un nerf un peu déplacé ?! mais je ne suis pas médecin et je vais me contenter de me réjouir que ce ne soit pas un cancer, le pire est évité.

Pour Tournesol, je n'en ai pas de nouvelles mais tu peux t'arranger avec Optimiste, si elle veut, pour lui envoyer un courriel. Moi j'évite parce que j'ai peur des mauvaises nouvelles. Ça c'est si son courriel est toujours bon... si elle ne réponds pas... c'est possible qu'elle soit décédée de son cancer. Moi aussi je m'étais attachée à elle...


en fait, Denis, je sais maintenant que c'est une névralgie cervico brachiale, mais sans autre raison qu'un peu d'arthrose. Enfin, espérons, parce que si ça dure trop, faudra que je passe un IRM...mais au moins, y'a rien au niveau cancer. j'ai toujours la trouille, même si je me raisonne.On en a déjà parlé, hein!
Oui, je vais voir avec Optimiste pour lui envoyer un courriel, je me fais tant de souci pour Tournesol..ou bien, avec l'été, et les vacances, elle ne vient plus sur Espoirs! faut garder espoir, justement! Bizzzzzzzzz, bonne journée, je vais aller lire les nouvelles infos que tu as mis!

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mer 25 Juil 2012 - 10:03

Parfois on fait un faux mouvement ou se positionne mal sans s'en rendre compte et on est surpris d'avoir mal à cet endroit le lendemain parce qu'on a oublié ou pas eu l'impression sur le coup que cela avait fait mal... c'est peut-être un muscle froissé ou un nerf un peu déplacé ?! mais je ne suis pas médecin et je vais me contenter de me réjouir que ce ne soit pas un cancer, le pire est évité.

Pour Tournesol, je n'en ai pas de nouvelles mais tu peux t'arranger avec Optimiste, si elle veut, pour lui envoyer un courriel. Moi j'évite parce que j'ai peur des mauvaises nouvelles. Ça c'est si son courriel est toujours bon... si elle ne réponds pas... c'est possible qu'elle soit décédée de son cancer. Moi aussi je m'étais attachée à elle...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mer 25 Juil 2012 - 4:59

et un truc débile, Diane, j'ai mal au bras, depuis plus d'un mois, maintenant..Les traitements pour le moment ne sont pas très efficaces. Bon, le médecin a préconisé des radios, mais qu'est ce que j'ai flippé! j'y suis allée en me demandant une nième fois ce que j'allais ramasser.
Le médecin m'a expliqué ensuite que la radio ne servait qu'à être sur qu'il n'y avait pas de tumeur. Ben oui,j'avais bien compris avant qu'il n'en parle. Vraiment difficile d'être serein ..
Il n'y a pas de nouvelle de Tournesol????
bizes à tous, ensoleillees et chaudes!!

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 18:01

diane2 a écrit:
Tu as le droit de le dire tant que tu veux Avignon.

Et si j'ai culpabilisé quand même? Jamais de la vie. Je ne culpabilise jamais pour ce que je n'ai pas fait ni provoqué. Nous les femmes on a tellement la culpabilité imprimée dans le front pour pleins de trucs à propos desquels on ne devrait jamais culpabiliser de toute façon que je n'en rajouterai jamais une couche. Very Happy

Diane, je sais, et merci. Je n'ai pas envie de détailler, ça n'est pas utile, en fait, et puis je serai toujours une taiseuse (c'est comme ça que vous dites, par chez vous, non? ;-) ) et c'est sans doute un peu difficile à comprendre, mais je dépose l'état, déjà, ici, et je sais que c'est lu, entendu, alors,c'est é-norme. Autant que ça. ;-)
Mouiiii, tu as de la chance, devant la culpabilité à propos du cancer.. C'est un sentiment tellement barbare. Bon, j'ai travaillé dessus, et maintenant, oui, je n'en rajoute plus une couche, tu as complètement raison. Mais cette maladie n'est pas ordinaire..alors pas étonnant qu'elle nous entraine sur des chemins positifs ou négatifs pas ordinaires non plus..
Merci d'être là. Bisous.

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 17:47

Tu as le droit de le dire tant que tu veux Avignon.

Et si j'ai culpabilisé quand même? Jamais de la vie. Je ne culpabilise jamais pour ce que je n'ai pas fait ni provoqué. Nous les femmes on a tellement la culpabilité imprimée dans le front pour pleins de trucs à propos desquels on ne devrait jamais culpabiliser de toute façon que je n'en rajouterai jamais une couche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 16:31

diane2 a écrit:
Je passe vite vite et je reviendrai vous lire soigneusement ce soir à tête reposée.
Je réagis sur ceci:

Citation :
e pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

Il n'y a RIEN que tu aurais pu faire ou dû faire pour éviter le cancer, ça arrive sans frapper ce truc. Il ne faut jamais JAMAIS culpabiliser sur cette saloperie de crabe qui attaque sournoisement, si sournoisement qu'on ne le voit pas venir.


Pour le reste des échanges ils méritent tous d'être lus soigneusement alors plus tard je reviens.

Diane, je suis tellement d'accord avec toi.. j'ai répondu la même chose à Denis dans ce sens. Bon sang, ça bousille la vie, cette cochonnerie! Mais ça ne t'es jamais arrivé de culpabiliser QUAND MEME?? ;-)
Bon, je vais lire moi aussi très soigneusement, maintenant.. ça fait du bien de vous lire, je me sens tellement seule, en ce moment, même au milieu de toute ma tribu;-)
c'est pas bien positif,, donc , hop! je le dépose, et je ne le dirai plus. ;-)
Bises, j'attaque les romans de chacun;-)

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 13:51

Je passe vite vite et je reviendrai vous lire soigneusement ce soir à tête reposée.
Je réagis sur ceci:

Citation :
e pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

Il n'y a RIEN que tu aurais pu faire ou dû faire pour éviter le cancer, ça arrive sans frapper ce truc. Il ne faut jamais JAMAIS culpabiliser sur cette saloperie de crabe qui attaque sournoisement, si sournoisement qu'on ne le voit pas venir.


Pour le reste des échanges ils méritent tous d'être lus soigneusement alors plus tard je reviens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 12:15

Kathereen, merci!! en fait, je répondais à Denis...;-))

et personnellement, je ne m'en veux pas , je ne me reproche pas d'avoir eu ce foutu cancer, si ce n'est l'hérédité que je transmets à mes enfants..ça, c'est archi dur à vivre. Mais je n'y peux pas grand chose.
Bizes, je reprends tout ça plus tard!

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathereen



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 11:55

avignon a écrit:
avignon a écrit:
avignon a écrit:
Denis a écrit:
Citation :
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))

Moi je m'en veux souvent... Je pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

J'étais un peu exalté peut-être à cause ma lecture mais c'est vrai la vie est dure et peut-être cruelle même. J'essaye de me spécialiser dans la partie sur la recherche mais quand une personne veut parler et que je sais que c'est le cancer qui est la motivation de son besoin de parler, je trouve que c'est pas possible de ne pas répondre quelque chose.

Et la chose importante c'est que l'on ne peut rien faire, on est impuissants en gros. On monte sur la vigie et on regarde au loin mais dans l'immédiat on a rien de concret dans les mains et pas non plus de terre en vue.

Je suis mûr pour relire Simone Weil je crois. Elle attirait tous les malheurs mais elle cherchait toujours à aider les autres avec une forme de pureté originelle touchante. Moi je ne suis pas bon, pas assez fort, pour aider les autres, ça prend des gens comme toi plus résolus à trouver leur joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que tu côtoies.. ça a l'air bien senti ce que tu me dis là et je me réjouis pour toi que tu sembles découvrir un merveilleux malheur ou une pauvreté apaisée ou etc...etc... dans la rencontre de l'autre.




Denis, je ne suis pas tout à fait d'accord;-)) de la façon dont tu te perçois, tu as créé espoirs, et ça, c'est merveilleux.
Est ce que tu te rends compte de la chance que tu mets sur la route de nous tous? Il n'y a qu'ici- et là tu me mets les larmes aux yeux- où je pose un peu.
C'est merveilleux, espoirs, avec toutes ses limites aussi! mais comme c'est c'es un lieu où nous pouvons déposer , un peu..
Tu vois, hier je discutais avec mon fils, grande discussion, lui qui se juge si souvent nuuuuul;-)) et je lui disais comme en fait la première chose était de s'accepter juste comme in était, et surtout, dans le mal être que l'on vit. "Oui, tu as le droit de te sentir mal, de te vivre mal.. tu as le droit!!! et sûrement, des raisons très légitimes!! et maintenant, que vas-tu en faire?? " voilà ce que je me dis bien souvent pour moi même aussi..J'ai le droit de me sentir mal..entre autre , le cancer m'a marquée, comme nous tous, a vie.oui, la vie est dure, et les autres sont durs, cruels, même. Et maintenant, aujourd'hui, ce jour, qu'est ce que je vais en faire??
tu vois, c'est la question que j'aimerais vraiment me poser chaque jour jusqu'à la fin de mes jours.. que vais-je en faire, de tout ce "merveilleux malheur"? ;-)


et tu vois, je te rajoute que je crois qu'on est jamais tout à fait impuissants.. le plus minime acte gratuit donne une justification à ton existence d'être humain humanisant.
et peutêtre que tu aurais pu éviter ce cancer, mais peut-être aussi qu'un autre se serait déclaré..va savoir! alors, ne t'en veux pas trop.. juste un peu, ça suffira!;-)) et tu l'a transformé, avec Espoirs!!
Plein de bises, je retourne à mes petits grands, à plus tard!!




Bonjour Avignon

je suis passée par une phase , parce que quand ma récidive est venue j'avais encore un comportement assez destructeur dont j'ai pris conscience., une phase de " mon dieu" comment ai-je pu m'oublier à ce point ".. oublié que moi aussi j'ai le droit de vivre !!!

et d'exprimer ce que je suis .


Je ne veux plus me tuer !! fut la prise de conscience .mais bon difficile comme ça d'expliquer en qq mots.
Me tuer dans le sens, ne pas prendre ma place, m'éffacer...

On ne peut pas éviter le cancer parce que il est le truc qui justement nous fait réagir. Sans lui les changements ne seraient pas aussi radicaux.

Alors t'en vouloir non !!! ça ne sert à rien.

Quand tu casses un vase qu'on t'as offert , est ce que t'en vouloir y changera qq chose ?

Il faut réagir face aux cancer, se bouger, appelé la vie de toutes ses forces.

Il faut plutôt être fière d'avoir réussi à s'en sortir , et d'avoir pris conscience que l'on devait un peu changer qq chose vis à vis de nous même .


C'est comme si tu te sentais coupable de pas avoir compris que qq chose n'allait pas dans une façon de vivre qui te semblait juste.

On n'a pas le mode d'emploi, juste nos expériences, notre vécu .

On apprend, on fait des erreurs... et on change!!!

De plus pour chacun l'expérience est différente, ainsi que son sens , c'est pour ça que finalement tu as raison on est impuissant face à l'autre qui est malade. Car c'est SON chemin et pas le nôtre.



on peut lui apporter une écoute et l'étincelle qui peut déclencher une sursaut de survie, et c'est dejà beaucoup !!!!

bises à toi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathereen



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 11:34

Bonjour à tous !!

Grande chaleur aujourd'hui Cool

Et bien que d'échanges !!!

Très enrichissant de vous lire .

On se trouve plein de point commun.

L'aptitude au bonheur , le fait de penser un peu à soi, d'être présente en soi ..

Je n'ai pas d'amis et pour le moment ça me va très bien Smile
Je me glisse dans la masse quand je vais faire mes courses tout ça, je connais beaucoup de gens, mais je n'ai pas d'amis.

Je suis souvent seule et ça me va très bien.

C'est ça qui à surtout changé en moi.

Je suis un être à part je suppose. Je ne me suis jamais senti aussi bien comme ça.

Il est vrai aussi que je vis avec mon temps , et cela crée un décalage avec les gens de mon âge. ( j'ai 46 ans )

je n'ai plus rien à voir avec celle que j'étais avant la maladie, le processus à durer un moment 6 ans... puis la récidive à mis en place plus fermement tout ces changements.

Je n'attends rien des autres . j'étais tout le contraire avant Cool

Je donne mon aide si qq 'un croise ma route à un moment, et que le besoin se fait sentir, mais c'est tout.

J'ai appris à être amie avec moi même, à m'écouter moi plutôt que d'attendre un autre avis pour agir.
Et c'est ce travail que je devais faire, comme toute personne qui s'est oubliée pour les autres.

J'ai appris à être bien avec moi même avant toutes choses.

Ce bien être je l'entretiens, comme un jardin .

Ma façon de voir le monde est tellement différente de la moyenne que je m'ennuie beaucoup avec les gens globalement .
par exemple la plupart des gens voient le fait que leurs enfants grandissent comme un signe que eux vieillissent, alors que moi je vois tout simplement une phase de la vie qui passe à autre chose .

du coup je passe a autre chose au fur et à mesure que mes propres enfants commencent à prendre leurs indépendances.

Par exemple quand ma fille est partie à Grenoble , on m'a dit : ça va pas trop angoissé ? Ben non Shocked , pas angoissé du tout, c'est la suite normale des choses.

Pour mon cancer un jour on m'a dit : faut se battre hein??!!!
j'ai pas pu m'empêcher de répondre: ha bon ??

comme si moi qui vivais la maladie , j'étais devenu une loque, alors que ben non, c'est même tout le contraire!!

ce changement éloigne les gens que j'ai connu avant la maladie, j'ai le sentiment de les mettre mal à l'aise avec ma lucidité.

Parce que quand on travaille sur soi, et que l'on est honnête avec soi même, on devient lucide, mais on est aussi dans le vrai .

je ne triche plus avec ce que je suis . J'ai des ombres mais aussi de la lumière Smile

Et si avant j'appréciais qu'on m'apprécie, aujourd'hui cela n'est pas primordiale pour moi.

Globalement on appelle ça l'indépendance affective Cool

Savoir dire que non on est pas bien, que on est fatigué, que on à besoin de faire pause, et ben je le dis. Et j'agis pour mon bien être.

Si la vaisselle n'est pas faite, ben tant pis, je vais dodoter parce que à ce moment j'en ai besoin.

Comme le dit Dianne il s'agit d'équilibre, un nouvel équilibre qui se met en place.

Alors oui ça peut surprendre pour ceux qui m'ont connu avant.

Les seules dont j'ai besoin c'est mes docs spé mensuellement, car je sais que ce sont le seuls qui comprennent vraiment .

Et puis évidemment des gens comme vous, moi ...

Alors..... quand je vois mon changement, quand je vois avec quelle précision les choses se mettent en place, je me dis que le cancer comme tout ce qui détruit à aussi une face positive, mais qu'il n'est possible de la voir que quand on à cette instinct de survie qui explose en nous . C'est un combat comme une sorte d'initiation face à la vie.

Alors vu sous cet angle le cancer n'est plus qq chose à détruire, mais un moyen de renaître.
Et ce changement, ne peux plus cohabiter avec l'ombre puisque nous sommes différent .
plus clairement, avec la mort de l'ancien mode de fonctionnement meurt le cancer. C'est ce que j'observe dans les différente guérison.

pfiiiiiiiiu!!!!! que de reflexion, mais bon des fois ça fait du bien !!!

Je vais vivre une expérience moi aussi lire le livre de : Notre pouvoir de guérison par de johanne Robitaille Manouvrier, une guérison d'un cancer.. Smile


Aujourd'hui j'ai fais du rangement... hier lavage de ma voiture, ce matin un peu capoute lol!!!! ma grande m'a aidé !!

Il fait chaud mais la pluie va bien revenir rafraichir tout ça.

je vous souhaite une belle fin de journée à tous.

Bises









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 11:12

avignon a écrit:
avignon a écrit:
Denis a écrit:
Citation :
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))

Moi je m'en veux souvent... Je pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

J'étais un peu exalté peut-être à cause ma lecture mais c'est vrai la vie est dure et peut-être cruelle même. J'essaye de me spécialiser dans la partie sur la recherche mais quand une personne veut parler et que je sais que c'est le cancer qui est la motivation de son besoin de parler, je trouve que c'est pas possible de ne pas répondre quelque chose.

Et la chose importante c'est que l'on ne peut rien faire, on est impuissants en gros. On monte sur la vigie et on regarde au loin mais dans l'immédiat on a rien de concret dans les mains et pas non plus de terre en vue.

Je suis mûr pour relire Simone Weil je crois. Elle attirait tous les malheurs mais elle cherchait toujours à aider les autres avec une forme de pureté originelle touchante. Moi je ne suis pas bon, pas assez fort, pour aider les autres, ça prend des gens comme toi plus résolus à trouver leur joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que tu côtoies.. ça a l'air bien senti ce que tu me dis là et je me réjouis pour toi que tu sembles découvrir un merveilleux malheur ou une pauvreté apaisée ou etc...etc... dans la rencontre de l'autre.




Denis, je ne suis pas tout à fait d'accord;-)) de la façon dont tu te perçois, tu as créé espoirs, et ça, c'est merveilleux.
Est ce que tu te rends compte de la chance que tu mets sur la route de nous tous? Il n'y a qu'ici- et là tu me mets les larmes aux yeux- où je pose un peu.
C'est merveilleux, espoirs, avec toutes ses limites aussi! mais comme c'est c'es un lieu où nous pouvons déposer , un peu..
Tu vois, hier je discutais avec mon fils, grande discussion, lui qui se juge si souvent nuuuuul;-)) et je lui disais comme en fait la première chose était de s'accepter juste comme in était, et surtout, dans le mal être que l'on vit. "Oui, tu as le droit de te sentir mal, de te vivre mal.. tu as le droit!!! et sûrement, des raisons très légitimes!! et maintenant, que vas-tu en faire?? " voilà ce que je me dis bien souvent pour moi même aussi..J'ai le droit de me sentir mal..entre autre , le cancer m'a marquée, comme nous tous, a vie.oui, la vie est dure, et les autres sont durs, cruels, même. Et maintenant, aujourd'hui, ce jour, qu'est ce que je vais en faire??
tu vois, c'est la question que j'aimerais vraiment me poser chaque jour jusqu'à la fin de mes jours.. que vais-je en faire, de tout ce "merveilleux malheur"? ;-)


et tu vois, je te rajoute que je crois qu'on est jamais tout à fait impuissants.. le plus minime acte gratuit donne une justification à ton existence d'être humain humanisant.
et peutêtre que tu aurais pu éviter ce cancer, mais peut-être aussi qu'un autre se serait déclaré..va savoir! alors, ne t'en veux pas trop.. juste un peu, ça suffira!;-)) et tu l'a transformé, avec Espoirs!!
Plein de bises, je retourne à mes petits grands, à plus tard!!



_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 11:08

avignon a écrit:
Denis a écrit:
Citation :
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))

Moi je m'en veux souvent... Je pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

J'étais un peu exalté peut-être à cause ma lecture mais c'est vrai la vie est dure et peut-être cruelle même. J'essaye de me spécialiser dans la partie sur la recherche mais quand une personne veut parler et que je sais que c'est le cancer qui est la motivation de son besoin de parler, je trouve que c'est pas possible de ne pas répondre quelque chose.

Et la chose importante c'est que l'on ne peut rien faire, on est impuissants en gros. On monte sur la vigie et on regarde au loin mais dans l'immédiat on a rien de concret dans les mains et pas non plus de terre en vue.

Je suis mûr pour relire Simone Weil je crois. Elle attirait tous les malheurs mais elle cherchait toujours à aider les autres avec une forme de pureté originelle touchante. Moi je ne suis pas bon, pas assez fort, pour aider les autres, ça prend des gens comme toi plus résolus à trouver leur joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que tu côtoies.. ça a l'air bien senti ce que tu me dis là et je me réjouis pour toi que tu sembles découvrir un merveilleux malheur ou une pauvreté apaisée ou etc...etc... dans la rencontre de l'autre.




Denis, je ne suis pas tout à fait d'accord;-)) de la façon dont tu te perçois, tu as créé espoirs, et ça, c'est merveilleux.
Est ce que tu te rends compte de la chance que tu mets sur la route de nous tous? Il n'y a qu'ici- et là tu me mets les larmes aux yeux- où je pose un peu.
C'est merveilleux, espoirs, avec toutes ses limites aussi! mais comme c'est c'es un lieu où nous pouvons déposer , un peu..
Tu vois, hier je discutais avec mon fils, grande discussion, lui qui se juge si souvent nuuuuul;-)) et je lui disais comme en fait la première chose était de s'accepter juste comme in était, et surtout, dans le mal être que l'on vit. "Oui, tu as le droit de te sentir mal, de te vivre mal.. tu as le droit!!! et sûrement, des raisons très légitimes!! et maintenant, que vas-tu en faire?? " voilà ce que je me dis bien souvent pour moi même aussi..J'ai le droit de me sentir mal..entre autre , le cancer m'a marquée, comme nous tous, a vie.oui, la vie est dure, et les autres sont durs, cruels, même. Et maintenant, aujourd'hui, ce jour, qu'est ce que je vais en faire??
tu vois, c'est la question que j'aimerais vraiment me poser chaque jour jusqu'à la fin de mes jours.. que vais-je en faire, de tout ce "merveilleux malheur"? ;-)


et tu vois, je te rajoute que je crois qu'on est jamais tout à fait impuissants.. le plus minime acte gratuit donne une justification à ton existence d'être humain humanisant.




_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 11:02

Denis a écrit:
Citation :
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))

Moi je m'en veux souvent... Je pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

J'étais un peu exalté peut-être à cause ma lecture mais c'est vrai la vie est dure et peut-être cruelle même. J'essaye de me spécialiser dans la partie sur la recherche mais quand une personne veut parler et que je sais que c'est le cancer qui est la motivation de son besoin de parler, je trouve que c'est pas possible de ne pas répondre quelque chose.

Et la chose importante c'est que l'on ne peut rien faire, on est impuissants en gros. On monte sur la vigie et on regarde au loin mais dans l'immédiat on a rien de concret dans les mains et pas non plus de terre en vue.

Je suis mûr pour relire Simone Weil je crois. Elle attirait tous les malheurs mais elle cherchait toujours à aider les autres avec une forme de pureté originelle touchante. Moi je ne suis pas bon, pas assez fort, pour aider les autres, ça prend des gens comme toi plus résolus à trouver leur joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que tu côtoies.. ça a l'air bien senti ce que tu me dis là et je me réjouis pour toi que tu sembles découvrir un merveilleux malheur ou une pauvreté apaisée ou etc...etc... dans la rencontre de l'autre.




Denis, je ne suis pas tout à fait d'accord;-)) de la façon dont tu te perçois, tu as créé espoirs, et ça, c'est merveilleux.
Est ce que tu te rends compte de la chance que tu mets sur la route de nous tous? Il n'y a qu'ici- et là tu me mets les larmes aux yeux- où je pose un peu.
C'est merveilleux, espoirs, avec toutes ses limites aussi! mais comme c'est c'es un lieu où nous pouvons déposer , un peu..
Tu vois, hier je discutais avec mon fils, grande discussion, lui qui se juge si souvent nuuuuul;-)) et je lui disais comme en fait la première chose était de s'accepter juste comme in était, et surtout, dans le mal être que l'on vit. "Oui, tu as le droit de te sentir mal, de te vivre mal.. tu as le droit!!! et sûrement, des raisons très légitimes!! et maintenant, que vas-tu en faire?? " voilà ce que je me dis bien souvent pour moi même aussi..J'ai le droit de me sentir mal..entre autre , le cancer m'a marquée, comme nous tous, a vie.oui, la vie est dure, et les autres sont durs, cruels, même. Et maintenant, aujourd'hui, ce jour, qu'est ce que je vais en faire??
tu vois, c'est la question que j'aimerais vraiment me poser chaque jour jusqu'à la fin de mes jours.. que vais-je en faire, de tout ce "merveilleux malheur"? ;-)

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 10:36

Citation :
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))

Moi je m'en veux souvent... Je pense qu'il y a quelque chose que j'aurais pu ou que j'aurais dû faire pour éviter le cancer et je m'en veux. C'est une sorte de sentiment ou d'ambiance aussi dont je ne parviens pas à sortir pour de bon.

J'étais un peu exalté peut-être à cause ma lecture mais c'est vrai la vie est dure et peut-être cruelle même. J'essaye de me spécialiser dans la partie sur la recherche mais quand une personne veut parler et que je sais que c'est le cancer qui est la motivation de son besoin de parler, je trouve que c'est pas possible de ne pas répondre quelque chose.

Et la chose importante c'est que l'on ne peut rien faire, on est impuissants en gros. On monte sur la vigie et on regarde au loin mais dans l'immédiat on a rien de concret dans les mains et pas non plus de terre en vue.

Je suis mûr pour relire Simone Weil je crois. Elle attirait tous les malheurs mais elle cherchait toujours à aider les autres avec une forme de pureté originelle touchante. Moi je ne suis pas bon, pas assez fort, pour aider les autres, ça prend des gens comme toi plus résolus à trouver leur joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que tu côtoies.. ça a l'air bien senti ce que tu me dis là et je me réjouis pour toi que tu sembles découvrir un merveilleux malheur ou une pauvreté apaisée ou etc...etc... dans la rencontre de l'autre.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Mar 24 Juil 2012 - 10:02

Je n'ai pas encore pu tout lire de vos échanges, là, mais merciiiiii, c'est si bien de connaître vos ressentis.
je voudrais juste participer sur deux points, avant de tout lire un dans l'ordre;-))
Denis, tu dis que vivre est un problème.. bon, je réponds là à courte vue, mais en fait j'y réfléchis beaucoup en ce moment.. et tu vois, ma défense, c'est la sublimation.
Je comprends au maxi ce que tu dis, et je comprends aussi qu'il ne faut rien attendre "des autres." Bon, c'est un peu lapidaire, mais ça sera sans doute compréhensible.
En ce moment , justement, je réfléchis beaucoup sur "mes attentes, nos attentes"Tant mieux quand ceux que je côtoie s'intéressent à qui je suis, ça me réjouit, mais je ne le recherche plus, je n'attends rien. Par contre j'essaie de trouver ma joie dans le fait de mettre de la joie, de l'écoute, de la rencontre au profond, dans ceux que je côtoie..c'est sûrement très idéaliste, et véhicule un peu d'amertume, j'en ai peur..ça, c'est personnel. mais l'écoute,
mais c'est bien aussi ce que nous faisons ici un peu, au moins, non?
là, c'est juste l'occasion Et c'est l'occasion de pouvoir déposer qq chose de plus personnel coup de chance! ;-)
Et puis tu dis que c'est ardu de ne pas penser que " tout le monde " t'en veut... Oui, je comprends aussi.. pas facile de s'aimer soi même, de prendre chaque jour comme un don, et de recevoir juste ce que le jour nous apporte, de ne rien souhaiter d'autre, et de se réjouir des rencontres, s'il y en a, comme elles sont! Nous avons toujours tant de désirs pour nous mêmes! ça revient à ce que je disais plus haut. mais je m'aperçois que ça peu s'exercer, s'améliorer vraiment, au fil du temps.. petite victoire après petite victoire..
De toute façon, Denis, ici, sur Espoirs, personne ne t'en veut...au contraire! ;-))
Bizzz à tous, je retourne à ma journée pleine de petits et de grands qui sont heureux d'être ensemble en vacances!

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 17:54

On excuse parce que j'ai lu ce même Gil Courtemanche, je l'adore...enfin l'adorais, je lisais aussi ses chroniques hebdomadaires dans le Devoir...Alors tu parles si je comprends Denis. Il s'est mis à nu comme rarement on peut le faire.

Kathereen oui j'ai l'immense chance d'être douée pour le bonheur, avant j'étais pareille toute aussi douée. Ce sont des moments privilégiés avec la nature, avec la vie. Pas des moments incessants...la vie en général c'est souvent difficile.

Quand j'ai eu le pronostic de la maladie, en premier j'ai paniqué...après, immense soulagement. J'étais presque occupée à mourir et ça me soulageait de ne plus avoir à me battre comme on se bat toujours dans la vie. C'était reposant de penser mourir. Je pensais a quelles femmes pourraient aimer mon tendre amoureux, qui pleurait tellement et mes chats. Ça a duré une journée seulement.

Puis un formidable instinct de survie s'est réveillé en moi et j'ai su que je vivrais. Je voulais vivre.

C'est certain qu'ensuite tout me semblait si beau, même la mauvaise herbe qui traverse la craque du trottoir.

Mais j'ai toujours été d'habitude entre les hauts et les bas de la vie, calme et de bonne humeur, souriante et à l'écoute de la nature pleinement. Avec des gros hauts, et quelques bas.

Je disais souvent "le bonheur me courre après et je ne me sauve pas" mais bien sûr entre mes peines d'amour et tout le reste des aléas de la vie.


Ce qui a changé un peu (et qui aurait dû changer davantage) c'est de commencer à m'occuper de moi avant les autres. C'est encore difficile de ne pas m'occuper de tout le monde et de ne pas endosser les problèmes de tout le monde pour aider tout le temps, j'étais enseignante et habituée a consoler, écouter, parler avec mes grands ados d'étudiants en difficultés. I love you C'était ma nature de m'occuper de tout le monde tout le temps. Ça ça a changé après le dernier cancer, mais avec difficulté, je dois me faire penser souvent que bof les autres ils vont s'adapter et que j'ai le droit de penser à moi avant. thumright

J'ai suivi une thérapie analytique avec une psychologue avant le dernier cancer et cela m'a fait énormément grandir d'ailleurs. Cela a équilibré ma vie et des choses ont changé qui persistent encore aujourd'hui. Avant j'étais seule avec 50 amis autour (et dieu sait que j'en avais, j'ai toujours eu tout gai, ivresse, dope etc.) maintenant je ne me sens plus seule même quand je suis seule longtemps. Je m'habite. Je ne touche plus à la dope.

Je l'ai fait cette thérapie après le mélanome il y a très longtemps. Avant le cancer d'intestin.

Bref forcément des choses changent dans nos vies ensuite. La petite facture non payée ne me fatigue presque plus. Wink


Michel si tu savais comme je te crois quand tu parles de médecins inhumains... ils sont si nombreux comparativement aux vraiment bons qui peuvent montrer un peu d'empathie...
cibole, c'est donc ben rare...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 16:58

Ce serait normal Michel. Tu as perdu l'objet de ton amour mais tu n'as pas perdu la faculté d'aimer à nouveau. Mais oui peut-être que je beurre épais quand même là c'est parce que je suis en train de lire en même temps Gil Courtemanche et il raconte que sa peine d'amour n'est pas facile à vivre pendant qu'il va à l'hopital pour se faire soigner contre le cancer.

Ce n'est plus un livre à lire c'est un expérience que l'on vit en même temps que l'auteur. Il n'a plus aucune pudeur parce qu'il sait qu'il va mourir, il s'en fiche et dit exactement ce qu'il pense. On excusera mon emportement romantique et soudain.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.B



Nombre de messages : 89
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 01/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 16:45

Denis a écrit:
Citation :
il faudrait que ton doc s'interesse à ton anémie pour que tu prenne ces pilules c'est ça ??

Oui c'est ça, c'est un peu ça entk...

Qui veut vivre dans un monde ou personne ne l'aime ?

Je ne veux pas mourir mais vivre est aussi un problème, c'est ardu de me pas penser que tout le monde m'en veux.
C'est presque un métier en soi.


Calvince Denis. Tu déprime encore plus que moé.

Pour en revenir a la compassions des Médecins, sur une douzaine que ma Diane et moi avons rencontré en quelque mois seulement deux seulement nous ont fait sentir de la compréhension et de la compassion. Les autres avaient hâte de passer au patient suivant.
Tiens une fois en Mai j'ai du l'emmener a l'urgence, elle était faible comme ça pas de bon sens. Elle avait un taux de glycémie a 31 causé par le crabe et la cortisone qu'elle prenait. Âpres trois heures d’attente (même si le tri l'avait mise en priorité) la Doc, Dr Leblond pour ne pas la nommer nous a retournée a la maison sans rien faire. On devait selon elle attendre de rencontrer son Doc du palliatif.

Pas fort hein ? Encore moins fort, La même Doc était de garde au palliatif deux jour avant la mort de Diane et voulait lui prescrire un lavement parce qu’elle n'était pas aller au toilette depuis 5 jours. As%$?*& ! ¨ca faisait deux semaines qu'elle ne bouffait plus rien, ça l'aurait tué avant le temps.

Un Doc c'est comme un plombier, Y en a des compétents pis y en a des pourris. Par contre j'ai un coup de coeur pour l'infirmière en soins a domicile. J'sais pas comment j'aurais fais sans elle.

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 15:37

Citation :
il faudrait que ton doc s'interesse à ton anémie pour que tu prenne ces pilules c'est ça ??

Oui c'est ça, c'est un peu ça entk...

Qui veut vivre dans un monde ou personne ne l'aime ?

Je ne veux pas mourir mais vivre est aussi un problème, c'est ardu de me pas penser que tout le monde m'en veux.
C'est presque un métier en soi.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathereen



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 15:04

Denis a écrit:
Je vois Kathereen sur le site et ça me rappelle qu'elle m'avait poser une question sur mon anémie (je sais Diane j,ai dit mon mais ça va plus vite...) et je réfléchissais sur la réponse.

Longuement parce que je prends peu de ces pilules qui améliorait mon état sans doute mais c'est parce que le docteur qui me les a donné a fait ça bizarrement.

En fait, j'étais sur le point de me fâcher après lui même si je n'en avais pas les moyens réellement. Je ne me souviens pas bien mais je me souviens que je lui ai dit qu'il devrait me prescrire des pilules de fer contre l'anémie ce qu'il a fait.

Mais j'étais sur le point d'être fâché parce que ça n'avait pas l'air de l'intéresser de savoir d'ou venait cette anémie. Et puisque c'est moi qui ne les ai prescrit ces pilules et que je ne suis pas docteur, je les boude na!

Tu parlais de Cyrulnik que j'ai lu aussi et il disait que pour les enfants de la guerre par exemple, certains vont être résilients mais s'ils rencontrent quelqu'un qui s'intéresse réellement à eux et qui a à coeur de les voir réussir. Pour les malades que nous sommes c'est peut-être la même dynamique, ça compte peut-être si le médecin peut vous faire croire que c'est valable ses médicaments et qu'il vous motive par sa seule présence ? -Je ne sais pas mais c'est surement plus agréable entk. Je pense que comme dans le livre de Gil Courtemanche, il y a deux morts et l'une d'elle c'est quand vous vous rendez compte que les gens font leur travail comme les bras attachés à des fils et que vous n'intéressez personne en réalité. C'est moi ou le manque d'amour ça tue aussi ?

Bonsoir Denis
Merci d'avoir pis le temps!!

Du coup j'ai pas bien compris, tu ne prends donc pas tes pilules ? Et tu ne sais pas d'ou vient cette anémie ? Peut être tout simplement de l'alimentation !! mais après tout si tu le vis bien .....

en faite il faudrait que ton doc s'interesse à ton anémie pour que tu prenne ces pilules c'est ça ?? le problème c'est la fatigue qui va avec... voir un autre médecin ?

Oui je pense aussi que ce que tu dis joue dans la résilience. Voir mon oncologue me donne beaucoup de force car il me donne le sentiment de croire en moi, idem pour mon urologue.

Mais en même temps cela est très formateur, on apprend à croire de plus en plus en soi, face à un cancer c'est pas rien.

le manque d'amour tue oui je le pense.


Mais avant tout il faut s'aimer soi !ouaf!

bonne soirée Denis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathereen



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 14:52

Bonsoir petite parole de Diane Smile



J'ai une question à te poser ?

Avant ta maladie était tu occupées à vivre comme aujourd'hui ? A te sentir vivre comme aujourd'hui.

C'est un peu selon moi plus complexe que avoir un état positif Smile

Disons que quand on est occupée à vivre on est rarement dans un état négatif Wink , donc , ne pense tu pas que le fait d'avoir cette merveilleuse capacité de vivre jusqu'au bout des ongles va de pair avec un etat positif hum ?

Selon moi, ce qui aide à acquérir la guérison c'est justement le fait d'être occupé à vivre .

Et vivre pleinement c'est ressentir en soi toute la beauté de la vie.

Effectivement la pensée positive c'est loin d'être suffisant, il faut tout simplement déployer sa force en soi, et le reste suit.

Je vais te raconter un truc , tu veux bien ?
Je suis arrivée aux urgence en septembre 2011 à cause d'une anémie. La remplaçante de ma doc avait reussie à me faire flipper un max, me disant que à tout moment je pouvais faire un malaise ( j'avais une hémoglobine à 8 )

je vais donc aux urgences, on me branche, on me piqouille par ci par là, bon t'imagine !!

Au bout de 2h on m'ammène ma radio. bon le nodule découvert un an plutôt avait grossi , pis y'en avait un autre bon ok!!!

Ils voulait me garder , faire un scan qui n'étais possible que le lendemain, finalement pas de transfusion, car il s'agissait d'une anémie inflammatoire ( frequente lors des cancers )

ben ecoute je sais pas ce qui m'a pris, mais je voulais pas resté. J'ai pensé à ma maison, à mes deux chats, à mes filles et je me disais, c'est du délire qu'est ce que je fais là, je dois partir..

J'ai donc demander qu'on me débranche d'une perf qui ne servait à rien ( je n'étais pas déshydrater )
le doc etait furax, disait que l'hémo avait baisser depuis le matin ect ect ...


men fou lui dis-je , je veux sortir.
Et je suis rentrée chez moi!!!

A partir de cet instant c'était fin septembre 2011, mon hémoglobine à remonté.
Fin janvier mes globules rouges étaient revenu à la norme, l'hémo etait à 9,9... mais je me sentais bien.

je n'avais pas encore commencé mon traitement alors que s'est t'il passé ??

J'etais bien loin d'une pensée positive je peux te l'assurer, par contre, j'etais devenu comme une diablesse aux urgences, je sentais une purée de force en moi dingue.. une volonté de trouver la force de rentrer chez moi hallucinante.

Après cette expérience ma vision du monde à changé.

Les images positives ça aide, c'est toujours plus sympa que qq chose de morbide, mais surtout ce qui propulse c'est cette volonté farouche de trouver la force de s'en sortir.

Je reste convaincu aujourd'hui que même si les traitements ont une action indéniable, ce qui fait le tout c'est cette rage de vaincre.



j'ai un autre exemple. Ma belle mère femme tres tres autoritaire, absolument pas branchée pensées positive. Mais une force de vaincre hallucinante. Elle à eu un cancer du sein alors que ses enfants etait encore bien jeune, et s'en est sorti.

J'ai su par son entourage que elle avait énormément changé depuis ce cancer, elle est devenu apparemment très dur. Et c'est ça qui l'a sauvé, cette rage de ne pas laisser l'ombre la prendre et la séparer de ses enfants .


voila ça donne à réfléchir !!!

la pensée positive, ça fait un peu baume sur les blessures, mais sans l'énergie qui va avec.

Personellement je suis intéréssé par la psychologie mais sur un mode scientifique.

sans trop rentrée dans les détails parce que je pense que ça ne t'interesse pas, je suis fascine par les echanges biologiques qui ont lieu dans le corps humain quand justement d'un point de vue psychologique on ac ette force ahurissante de s'en sortir.

Cette force elle passe bien qq part en nous. Et nos cellules y réagissent puisque la guérison se met en place. Voila c'est le domaine de sneuro-science et cela m'interesse énormément.

Je n'ai pas ressenti de culpabilité face à ma récidive. J'ai eu peur et j'ai pleuré.
J'etais si faible , je devenais maigre, j'étais complètement perdu face à ça.
Ce qui me tiens c'est ce qui s'est passé en septembre, et de cette façon je me suis mise à croire en moi, à ma force de survie.

Quand je parle de remise en question et d'analyse, je fais référence à mon état qui s'est amélioré en qq mois, alors que en moi ne gigotait qu'une chose : la volonté de rester vivante.

La peur m'a en faite poussé à vivre c'est dingue!!!

c'est pour ça que je parle de moyen de revenir à la vie. Je suis bien obligé d'admettre que je n'ai jamais été aussi vivante que depuis que j'ai eu peur de mourir

et sans rentrer dans de la psy de comptoir, pour moi ma maladie prend tout son sens. celui de faire émerger une rage de vivre que je ne soupçonnait même pas .

je n'ai pas changer des choses dans ma vie, mais moi j'ai complètement change,ma façon de percevoir ma vie.

Je me suis déployée , affirmer, .

Je ne suis plus la même , d'ailleurs... ma propre mère l'a sentit.

On ne sors pas indemme d'un cancer, on en revient transformé.

N'est ce pas ton cas Diane ?

merci de prendre le temps de dialoguer avec moi.

A bientôt.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 14:12

Je vois Kathereen sur le site et ça me rappelle qu'elle m'avait poser une question sur mon anémie (je sais Diane j,ai dit mon mais ça va plus vite...) et je réfléchissais sur la réponse.

Longuement parce que je prends peu de ces pilules qui améliorait mon état sans doute mais c'est parce que le docteur qui me les a donné a fait ça bizarrement.

En fait, j'étais sur le point de me fâcher après lui même si je n'en avais pas les moyens réellement. Je ne me souviens pas bien mais je me souviens que je lui ai dit qu'il devrait me prescrire des pilules de fer contre l'anémie ce qu'il a fait.

Mais j'étais sur le point d'être fâché parce que ça n'avait pas l'air de l'intéresser de savoir d'ou venait cette anémie. Et puisque c'est moi qui ne les ai prescrit ces pilules et que je ne suis pas docteur, je les boude na!

Tu parlais de Cyrulnik que j'ai lu aussi et il disait que pour les enfants de la guerre par exemple, certains vont être résilients mais s'ils rencontrent quelqu'un qui s'intéresse réellement à eux et qui a à coeur de les voir réussir. Pour les malades que nous sommes c'est peut-être la même dynamique, ça compte peut-être si le médecin peut vous faire croire que c'est valable ses médicaments et qu'il vous motive par sa seule présence ? -Je ne sais pas mais c'est surement plus agréable entk. Je pense que comme dans le livre de Gil Courtemanche, il y a deux morts et l'une d'elle c'est quand vous vous rendez compte que les gens font leur travail comme les bras attachés à des fils et que vous n'intéressez personne en réalité. C'est moi ou le manque d'amour ça tue aussi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 9:38

Tu sais Kathereen il ne faut surtout jamais jamais jamais se sentir coupable d'une récidive...

Notre attitude d'esprit n'a rien à y voir contre ces cellules défectueuses. Elle a juste a voir avec notre moral, mais quand les cellules deviennent folles, on aurait beau faire n'importe quoi, elles sont folles.

Quand des pseudo-psy venaient me dire que je devrais changer des choses dans ma vie contre les récidives, j'avais envie de leur grimper dans la face de rage. Comme si on était coupable de ça. Voyons donc...

On fait tous de notre mieux et entre le verdict et l'opération je peux te dire que j'en ai pleuré un coup et que tout était noir à cause notamment de cette maudite culpabilité qui m'assaillait à me demander ce que j'avais fait de mal.

Il faut fuir les "pseudo-psy de la pensée positive" qui ont l'analyse d'autrui très facile. Ils me rebutent.


Sur ce... je vais continuer de m'occuper à vivre. Very Happy Mais aussi à venir lire et répondre mes avis qui ne sont que mes avis, je n'ai pas parole d'évangile, juste petite parole de Diane. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kathereen



Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Dim 22 Juil 2012 - 6:13

Bonjour tous !!!!


Je retrouve des choses communes en vous lisant , comme c'est agréable.

Avignon, moi aussi je suis résiliente , je l'ai compris a force de porter un regard sur la façon dont je réagissais face aux épreuves.


C'est peut être un point commun à ceux qui s'en sorte!! Cyrulnik à été aussi un de mes guides .


, la Vie est belle, aujourd'hui, là, maintenant. le soleil, les fleurs, le mouvement de la mer, les oiseaux qui picorent chaque matin ici sur la fenêtre, le lac qui scintille, et l'air parfumé par le rosier qui pousse sur notre vieille maison..et les enfants si heureux de se retrouver, les petites filles qui chantonnent, là!

Ca c'est bien le signe de la renaissance !!!! Cette façon de percevoir la simplicité des choses, et sa beauté gigantesque et nourrissante .. C'est de ce genre de chose dont je me nourrie .


Ha Dianne plein de chose aussi dans tes mots !!!!

tu vois je n'analyse pas beaucoup dans ma vie, je suis trop occupée à vivre,


Je me suis rendu compte que quand on vivait en effet, on cessait d'analyser!!! C'est peut être ça le signe que l'on est vraiment en vie. Cette remarque m'aide beaucoup, il est vrai que quand on va bien on bouge.

Je pars du principe que ce qui est vrai dans un sens l'est aussi dans l'autre, je m'explique :
quand on va bien on bouge
donc si on bouge on va bien , vous me suivez là ?,
Donc si on est mal on ne bouge plus
si on bouge on va donc réanimer le bien être.

Je pense que la guérison passe par le mouvement extérieure et intérieur.
Bouger en pleine conscience. Et c'est ce que tu fais Dianne. Tu ne te contente pas de prendre des photos, tu vis cet instant .


les odeurs de terre mouillée après la pluie. C'est pour ça que j'adore la pluie, j'ai le sentiment qu'a ce moment la terre nous parle au travers de toutes ces odeurs comme pour nous dire, " mais sens comme la vie est là, si simple, si proche, si belle et si ressourçante .

Je comprend mieux ton raisonnement par rapport à ton cancer. En refusant qu'il devienne " notre " il reste à l'extérieur .
On ne peut faire vivre qq chose qui ne nous appartient pas.

C'est vrai que les réactions diffèrent face à la maladie, mais elles ont toutes un point commun, une sorte de conviction inébranlable .

On sens la force qui se dégage de vous.

je n'ai jamais analysé mon passage aux soins intensifs. J'ai vécu ça étrangement comme si je ne perçevais plus mon corps, c'est seulement après que j'ai réalisé, mais j'avoue que tres tres vite s'est sorti de mon esprit, sans que je fasse le moindre effort.

Pourtant j'étais branchée de partout, et l'image que j'ai eu c'est d'une créature de frankenstein lol, oui je sais c'est bizarre.

A gauche, y'avait le truc pour la pression sanguine qui se déclenchait à un rythme régulier.
Puis la boite qui ressemblait à un jeu video pour distribuer la morphine.
Un tube relié au dos , c'est par là qu'il injectait en plus de la morphine et les antibiotiques


A droite une perfusion relié à plusieurs fils , ça me faisait pensée à un circuit électrique lol...
une poche pour me nourrir remplie d'un liquide blanc
l'eau
et un autre je sais pas bien ce que c'était.
Plus bas le pansement qui recouvrait une grande partie de mon petit ventre, puis les drains (2) relié chacun à un gros bocal..
puis la sonde urinaire.

Sur la poitrine des capteurs, ça me faisait pensé à un robot qu'on répare lol !!!

Mais je voyais pas tout ça, ça je m'en souviens très bien.

La seule chose dont j'avais conscience c'est que je n'avais plus du tout mal . J'ai tellement souffert avant l'op que là, je nageais presque dans le bonheur.

Et aussi incroyable que ça puisse paraître, je ne me sentais pas malade..

C'est curieux hein ??? je jouais tout le temps avec la pince reliée au doigt lol!!!! je l'enlevais et la faisait parler en l'ouvrant et la fermant, ce qui bien sûre déclenchait l'arrivée des infirmières lol ...

voila 5 jours comme ça, puis petit à petit on m'a débranché de ci , de ça...

c'était vraiment étrange quand j'y repense, dommage que j'avais pas le web à ce moment là, j'aurais sidéré ceux qui m'aurait lu ....


Seulement, pour pouvoir apprécier la simplicité de la vie, il m'a fallu passer par une phase d'analyse, une remise en question.

Si lors de cette récidive j'ai eu bien plus peur que la première fois, aujourd'hui je vois tout ça comme le moyen de revenir vraiment à la vie ..

Comme le moyen de me faire naître véritablement avec toutes la force qui est en moi et qui dormait , attendant d'avoir à agir.

Merci de partager avec moi vos expériences, la façon dont vous avez vecu tout cela.


Michel, en ce moment tu es dans la peine, dans cet etat la mort semble un soulagement.
Tu ne te trouve pas chanceux parce que ta peine te voile la vie . C'est un passage normal.
Il faut tout doucement reprendre le mouvement, avec douceur sans vouloir allé trop vite, mais sans rester non plus immobile.
Il te faut retrouver la force qui t'anime .

ça va revenir doucement....tu dois y croire!!

Réapprend à voir a vie d'une autre façon avec douceur.. crois moi ça va revenir !!

bises ;



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Sam 21 Juil 2012 - 17:03

Avignon je suis contente de te lire pour de vrai en travers des vrais mots...

Michel nooooooooooon ne l'attend pas ce maudit crabe. Tout le monde n'a pas la malchance de l'avoir dans sa vie. Toi tu as eu ta Diane qui l'a eu pour deux...tu es encore jeune et tu viens vers la vie avec nous hein?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour à tous   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour à tous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous! Merveilleux site, le meilleur sur le web!
» bonjour à tous
» Bonjour à tous
» Bonjour à tous et a toutes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Divers :: Forum pour se présenter-
Sauter vers: