AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fulvestrant + enzalutamide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Fulvestrant + enzalutamide   Ven 11 Déc 2015 - 19:08

Results of a multicenter phase 1 clinical trial presented today at the 2015 San Antonio Breast Cancer Symposium show that the anti-androgen agent enzalutamide is active and well-tolerated alone and with fulvestrant in patients with advanced breast cancer. The study takes another important step toward larger clinical trials targeting androgen receptors in breast cancer.

"We've known for years that prostate cancer is driven by androgens and now it's increasingly clear that androgens and androgen receptors can influence many breast cancers as well. AR is actually even more prevalent in breast cancer than estrogen or progesterone receptors. Targeting androgen receptors in breast cancer gives us a new way to attack the disease," says Jennifer Richer, PhD, investigator at the University of Colorado Cancer Center. Results represent collaboration with CU Cancer Center clinical collaborator Anthony Elias, MD, Memorial Sloan Kettering, Medivation, Inc. and Astellas Pharma Global Development.

The goal of the current study was to explore the bioavailability and safety of the anti-androgen agent enzalutamide alone and in combination with the existing agent fulvestrant (FDA approved for use in metastatic hormone-receptor positive breast cancer). The small, phase 1 trial enrolled 11 patients and found that side-effects were similar in this population as previously reported in larger trials of enzalutamide against prostate cancer. There were no unexpected interactions between enzalutamide and fulvestrant. Concentrations of both drugs reached target levels in tumor tissues.

This human data follows extremely promising preclinical data (much of which was reported at the previous year's San Antonio Breast Cancer Symposium) supporting the androgen receptor as a target in breast cancer. Enzalutamide is also being evaluated in a phase 2 clinical trial in combination with the aromatase inhibitor exemestane (NCT02007512) and demonstrated promising results in another phase 2 trial against estrogen-receptor-negative advanced disease (NCT01889238).

"It's exciting to see our preclinical work moving into the clinic," Richer says. "These data support moving forward with a larger trial of the enzalutamide plus fulvestrant combination."

---

Les résultats d'un essai de phase 1 clinique multicentrique présenté aujourd'hui au Symposium 2,015 de San Antonio montrent que l'agent enzalutamide anti-androgène est actif et bien toléré seul et avec fulvestrant chez les patients atteints de cancer du sein avancé. L'étude prend une autre étape importante vers grands essais cliniques ciblant les récepteurs des androgènes dans le cancer du sein.

«Nous savons depuis des années que le cancer de la prostate est entraîné par les androgènes et maintenant il est de plus en plus clair que les androgènes et les récepteurs des androgènes peuvent influencer de nombreux cancers du sein ainsi. AR est en fait encore plus fréquente dans le cancer du que les oestrogènes ou de progestérone. Ciblage des récepteurs aux androgènes dans le cancer du sein nous donne une nouvelle façon d'attaquer la maladie ", dit Jennifer Richer, PhD, chercheur à l'Université du Colorado Cancer Center.

Le but de cette étude était d'explorer la biodisponibilité et la sécurité du enzalutamide, agent anti-androgène, seul et en combinaison avec le fulvestrant agent existant (approuvé par la FDA pour une utilisation dans le cancer du sein métastatique ). Le petite, essai de phase 1 a inscrit 11 patients et a constaté que les effets secondaires étaient similaires dans cette population comme indiqué précédemment dans les grandes test de enzalutamide contre le cancer de la prostate. Il n'y avait pas d'interactions inattendues entre enzalutamide et fulvestrant. Les concentrations de ces deux médicaments ont atteint des niveaux cibles dans les tissus tumoraux.

Ces données humaines suivent les données précliniques très prometteurs (dont une grande partie a été signalé à l'année précédente de San Antonio Breast Cancer Symposium) supportant le récepteur des androgènes comme une cible dans le cancer du sein. Enzalutamide est également en cours d'évaluation dans un essai clinique de phase 2 en combinaison avec l'exémestane inhibiteur de l'aromatase (NCT02007512) et a démontré des résultats prometteurs dans un autre essai de phase 2 contre les récepteurs d'œstrogènes négatifs avancé de la maladie (NCT01889238).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Fulvestrant + enzalutamide   Jeu 11 Déc 2014 - 11:45

A new combination of cancer drugs delayed disease progression for patients with hormone-receptor-positive metastatic breast cancer, according to a multi-center phase II trial. The findings of the randomized study (S6-03) were presented at the 2014 San Antonio Breast Cancer Symposium, held Dec. 6-9, by Dr. Kerin Adelson, assistant professor of medical oncology at Yale Cancer Center and chief quality officer at Smilow Cancer Hospital at Yale-New Haven.

The trial enrolled 118 post-menopausal women with metastatic hormone-receptor-positive breast cancer whose cancer continued to progress after being treated with an aromatase inhibitor. The study, based on work done by Doris Germain of Mt. Sinai Hospital, found that the combination of the drugs bortezomib and fulvestrant -- versus fulvestrant alone -- doubled the rate of survival at 12 months and reduced the chance of cancer progression overall.

Bortezomib, used most commonly in treating multiple myeloma, is a proteasome inhibitor that prevents cancer cells from clearing toxic material. Fulvestrant causes clumping of the estrogen-receptor protein. When bortezomib blocks the ability of the cell to clear these protein clumps, they grow larger and become toxic to the cancer cells. This, in turn, amplifies the effectiveness of fulvestrant, a drug commonly used in this subset of patients.

The drug combination doubled the number of patients whose cancer had not progressed after one year from 14% to 28%, according to Adelson.

"This provides the foundation for future studies combining selective estrogen-receptor destroyers with proteasome inhibitors," Adelson said. "Because the study showed a statistically significant benefit among patients whose disease progressed on an aromatase inhibitor, a larger phase III study comparing this combination to other approved therapies used after initial therapies fail, like exemestane and everolimus, should be done."

The study results also suggest that the drug combination can delay or overcome resistance to fulvestrant. The combination should be studied in other populations of patients, Adelson added, including those who are newly diagnosed with metastatic breast cancer and those who have already progressed on fulvestrant.

---

Une nouvelle combinaison de médicaments contre le cancer a retardé la progression de la maladie pour les patientes atteintes de cancer du sein métastatique avec récepteurs hormonaux positifs, selon une étude de phase II multicentrique. Les résultats de l'étude randomisée (S6-03) ont été présentés au symposium sur le cancer du sein 2014 San Antonio, tenu 6 au 9 décembre, par le Dr Kerin Adelson, professeur adjoint de l'oncologie médicale à Yale Cancer Center et chef de qualité à Smilow Cancer Hospital à Yale-New Haven.

Le test a inscrit 118 femmes post-ménopausées avec un cancer du sein à récepteurs hormonaux positif métastatique dont le cancer continue de progresser après traitement avec un inhibiteur de l'aromatase. L'étude, basée sur le travail effectué par Doris Germain du Mt. Sinai Hospital, a constaté que la combinaison du médicament bortézomib et fulvestrant - par rapport fulvestrant seul - a doublé le taux de survie à 12 mois et a réduit le risque de progression du cancer en général.

Le Bortézomib, le médicament le plus couramment utilisé dans le traitement du myélome multiple, est un inhibiteur de protéasome qui empêche les cellules cancéreuses de l'élimination de produits toxiques. Le fulvestrant provoque l'agglutination de la protéine des récepteurs d'œstrogènes. Lorsque le bortézomib bloque la capacité de la cellule à effacer ces amas de protéines, elles grossissent et deviennent toxiques pour les cellules cancéreuses. Ce qui, à son tour, amplifie l'efficacité du fulvestrant, un médicament couramment utilisé dans ce sous-ensemble de patients.

La combinaison de médicaments a doublé le nombre de patients dont le cancer n'avait pas progressé après un an de 14% à 28%, selon Adelson.

"C'est la base pour de futures études combinant des destructeurs sélectifs de récepteurs d'œstrogènes avec des inhibiteurs de protéasome," dit Adelson. "Parce que l'étude a montré un bénéfice statistiquement significatif chez les patients dont la maladie progressé sur un inhibiteur de l'aromatase, une plus grande étude de phase III comparant cette combinaison à d'autres thérapies approuvées utilisés après que les thérapies initiales aient échouées, comme l'exémestane et l'évérolimus, devrait être fait."

Les résultats de l'étude suggèrent également que la combinaison de médicaments peut retarder ou surmonter la résistance au fulvestrant. L'association doit être étudié dans d'autres populations de patients, ajoute Adelson , y compris ceux qui sont nouvellement diagnostiqués avec le cancer du  métastatique et ceux qui ont déjà progressé sur fulvestrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15755
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Fulvestrant + enzalutamide   Mer 1 Aoû 2012 - 21:14

(Aug. 1, 2012) — Postmenopausal women with the most common type of metastatic breast cancer now have a new treatment option that lengthens their lives, according a study led by UC Irvine oncologist Dr. Rita Mehta and conducted by the Southwest Oncology Group. The findings appear in the Aug. 2 issue of the New England Journal of Medicine.

Les femmes ménopausées avec le cancer du sein métastasé du type le plus commun ont maintenant un nouveau traitement qui rallongent leurs vies, selon une étude

A combination of the two anti-estrogen drugs anastrozole and fulvestrant extended the median survival time of women with Stage 4 hormone receptor-positive metastatic breast cancer by more than six months compared to those who underwent standard treatment with anastrozole alone.

Une combinaison de deux anti-oestrogènes anastrozole et fulvestrant a étendu la survie moyenne de des femmes avec un cancer du avec des récepteurs des hormones testés positif par plus de 6 mois comparé à celles qui ont anastrozole seulement.

Mehta said the results of the Phase 3 trial are particularly exciting because "these patients have not had a new treatment that gave them an overall survival benefit in more than a decade."

Mehta a dit que les résultats de cet essai de phase III etaient particulièrement excitant parce que ces patientes n'Avaient pas eu un nouveau traitement qui leur donnait un bénéfice de survie depuis plus d'une décennie.

Both drugs are currently used to treat breast cancer, though not in combination. Anastrozole (also known as Arimidex) reduces the production of tumor-promoting estrogen, while fulvestrant (Faslodex) interferes with the receptors that allow estrogen to signal cells to grow and reproduce and also accelerates the degradation of these receptors.

Les deux médicaments étaient couramment en usage pour traiter le cancer du mais pas en combinaison. anastrozole (Arimidex) réduit la production d'oestrogènes qui promeuvent la tumeur et fulvestrant (Faslodex) interfère avec les récepteurs qui permette à l'oestrogène de faire croitre les cellules et de les faire se reproduire et qui accélère également la dégradation de ces récepteurs.

The researchers think it's these modes of action together that make the combination so effective against hormone receptor-positive breast cancer, a subtype that accounts for more than half of all breast cancers.

Les chercheurs pensent que ce sont ces modes d'action ensemble qui rendent la combinaison si efficace contre le cancer du sein positif aux récepteurs d'hormones, une sous-classification qui comptent pour plus de la moitié de tous les cancers du sein.

"The next step would be to try the combination in even earlier stages of breast cancer to see whether long-term cures could be increased at those stages," said Mehta, an associate clinical professor of medicine with the Chao Family Comprehensive Cancer Center and an oncologist with UC Irvine's Breast Health Center.

"La prochaine étape sera d'essayer la combinaison de médicaments dans un stage plus précoce du cancer pour voir si on ne pourrait pas augmenter la survie" a dit Mehta.

_________________


Dernière édition par Denis le Ven 11 Déc 2015 - 19:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fulvestrant + enzalutamide   Aujourd'hui à 9:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Fulvestrant + enzalutamide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fulvestrant + enzalutamide
» Le létrozole (fulvestrant) + Palbociclib

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: