AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Melanome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Melanome   Ven 12 Avr 2013 - 13:44

Apr. 10, 2013 — For the first time, scientists have demonstrated the mechanism of action of gossypin, a naturally-occurring substance found in fruits and vegetables, as a treatment for melanoma, which causes the majority of deaths from skin cancer.

Pour la première fois, les scientifiques ont mis en évidence le mécanisme d'action de gossypin, une substance naturelle trouvée dans les fruits et légumes, en tant que traitement pour le mélanome.

"We identified gossypin as a novel agent with dual inhibitory activity towards two common mutations that are the ideal targets for melanoma treatment," said Texas Biomed's Hareesh Nair, Ph.D.

«Nous avons identifié gossypin comme un nouvel agent à activité inhibitrice double vers deux mutations courantes qui sont les cibles idéales pour le traitement du mélanome», a déclaré Hareesh Nair, Ph.D.

At the moment, there is no single therapeutic agent or combination regimen available to treat all melanomas, of which about 76,000 new cases are diagnosed annually, according to the American Cancer Society.

À l'heure actuelle, il n'existe aucun agent thérapeutique unique ou régime de combinaison disponibles pour traiter tous les mélanomes.

"Our results indicate that gossypin may have great therapeutic potential as a dual inhibitor of mutations called BRAFV600E kinase and CDK4, which occur in the vast majority of melanoma patients. They open a new avenue for the generation of a novel class of compounds for the treatment of melanoma," Nair added.

«Nos résultats indiquent que gossypin peut avoir un grand potentiel thérapeutique comme un inhibiteur double de mutations appelées kinases CDK4 et BRAFV600E, qui se produisent dans la grande majorité des patients atteints de mélanome. Ils ouvrent une nouvelle voie pour la production d'une nouvelle classe de composés pour le traitement du mélanome, "ajoute Nair.

His report, appearing in the March 29, 2013 issue of the journal Molecular Cancer Therapeutics, was funded by the Texas Biomedical Forum and the Robert J. Kleberg, Jr. and Helen C. Kleberg Foundation.

Nair and his colleagues found that gossypin inhibited human melanoma cell proliferation, in vitro, in melanoma cell lines that harbor the two mutations. Gossypin stunted activities of the mutated genes, possibly through direct binding with them. It also inhibited the growth of various human melanoma cells. In addition, gossypin treatment for 10 days of human melanoma cell tumors with the mutations transplanted into mice reduced tumor volume and increased survival rate.

Nair et ses collègues ont constaté que gossypin inhibe la prolifération de cellules de mélanome humain, in vitro, sur des lignées cellulaires de mélanome qui abritent les deux mutations. Gossypin retarde la croissance des activités des gènes mutés, éventuellement par le biais de liaison directe avec eux. Il a également inhibé la croissance de diverses cellules de mélanome humain. En outre, le traitement gossypin pour 10 jours de tumeurs humaines de mélanome avec les mutations transplantées dans des souris a réduit le volume tumoral et accru le taux de survie .

Further studies are planned by Nair's team to understand how the body absorbs gossypin and how it is metabolized. This idea has been discussed with the Cancer Therapy & Research Center at the UT Health Science Center San Antonio's Deva Mahalingam, M.D, Ph.D., who is interested in testing gossypin in melanoma patients.

de futures études sont planifiées

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Ven 31 Aoû 2012 - 13:42

mirabelle a écrit:
J aime cette phrase de Paul Claudel..

Oui, moi aussi, beaucoup.. je suis tombée dessus un peu par hasard (pas tout à fait, parce que je lis énormément!!) et je l'ai adoptée comme maxime ici.. et ailleurs!! Smile Smile parce que je trouve qu'elle me, nous, correspond tellement!! en tout cas, j'essaie de trouver l'oiseau qui chante..même la nuit. (y'a le rossignol, justement Smile
Bizzzzzzzz

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Ven 31 Aoû 2012 - 13:12

J aime cette phrase de Paul Claudel..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:50

Brigitte33 a écrit:
mirabelle a écrit:
[Je suis tres heureuse de pouvoir partager av vous, vous avez tous plus de 40 ans et vous avez déjà une autre vision de la vie que moi a 30 ans...


Ca dépend, tu parles d'âge mental ou réel? rire

Grrrrrrrr;-)))) Mirabelle, ne l'écoute pas! rire bon, ici, on a tous un petit coin de nous qui est resté à 15.. y'a peut-être notre sage Optimiste qui est grimpée à 18 et la majorité..mais c'est tout.
Tiens, Regarde Talleyran! toujours à trotter sur les routes, à son âge (je ne sais pas lequel, d'ailleurs! ;-) et avec un crabe à ses trousses! tu crois que c'est raisonnable??? 15 ans d'âge mental, c'est sûûûûr! ;-)
mais je n'avais pas 40 ans moi non plus quand ce foutu machinchose de trucmuche de schmilblick nulllissime m'est tombé dessus.. ;-) Bon, je connaissais déjà un bon petit rayon de peur de la maladie et de la mort, j'avais affronté enfant une belle brochette de maladie gravissimes, et failli y passer aussi à la naissance de notre aînée. Mais le cancer.. brrrrrr.. je ne souhaite à personne de connaître ce truc débile.
Bizzzzzzz!

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33



Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:38

mirabelle a écrit:
[Je suis tres heureuse de pouvoir partager av vous, vous avez tous plus de 40 ans et vous avez déjà une autre vision de la vie que moi a 30 ans...


Ca dépend, tu parles d'âge mental ou réel? rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:31

avignon a écrit:
Mirabelle, oui, tu me demandes si je te comprends, et bien sûr.. de
Alors, oui, Mirabelle, qu'est ce que je te comprends!
Et bien sûr, pourquoi n'aurais-tu pas un autre enfant?? la vie est forte, tu sais! si forte.
Donne vite les nouvelles. bec bec


Merci Avignon pr ton beau message d espoir..
Tu sais à mon âge, on est encore tout feu tout flamme, on a du mal à relativiser et je pense qu on ne connait pas bien la vie...en tout les cas c est ce que ma maman me dit..J ai une maman tres maternelle, j ai ete élevé ds du coton!!!..Alors ben qd la maladie m est tombé dessus j avais bcp de mal à l accepter...ma mère m avait tjrs tt épargne et je mettais p être pas rendu compte que la vie pouvait être cruelle..
Je suis heureuse d être parvenu déjà à cette conclusion.
Je ne pourrais jamais l accepter ce qui m est arrivé et je la haïrais tjrs cette saleté de maladie mais je dois apprendre à vivre à ces cotés.
Je suis tres heureuse de pouvoir partager av vous, vous avez tous plus de 40 ans et vous avez déjà une autre vision de la vie que moi a 30 ans...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Jeu 30 Aoû 2012 - 17:06

Mirabelle, oui, tu me demandes si je te comprends, et bien sûr.. de toute façon, tout le monde te comprend, ici, chacun à sa façon. Mais, oui, je peux approcher de façon particulière ce que tu vis du cancer, avec ton petit garçon.. j'ai 4 enfants, à l'époque ils avaient de 10à à 3 ans. ça a été un cauchemar, ce foutu cancer tombé brutalement, comme toi, au milieu de cette vie de famille heureuse qui se construisait..Oh, c'était terrible, ce que je ressentais, devant mes enfants, et ce petit bonhomme si jeune.
Mais j'ai tenu bon d'abord et avant tout pour mon mari et eux. Je l'ai décidé, très vite. Ne pas leur faire porter mes angoisses. Que mes enfants ne grandissent pas avec la peur au ventre.. ça, je l'ai gardé pour moi, les premières années, où le pronostic était quitte ou double.. j'avais décidé de vivre "comme si", devant eux, et de garder mes peurs pour moi.. et -ça, c'est mon histoire- je sais que j'ai bien fait. j'ai sauvegardé chez eux une certaine insouciance, et leur joie de vivre, je crois.
maintenant, comme Denis, comme tout le monde, ici, j'ai toujours peur. Mais comme dit Diane, l'instinct vital prend le dessus au bout d'un certain nombre d'années de rémission. Mais j'ai peur, oui, à chaque accroc.. je ne m'en cache pas. je ne pense pas qu'il faille m'en culpabiliser.
Passer par le cancer est une épreuve si radicale! mais simplement, je fais avec..
Alors, oui, Mirabelle, qu'est ce que je te comprends!
Et bien sûr, pourquoi n'aurais-tu pas un autre enfant?? la vie est forte, tu sais! si forte.
Donne vite les nouvelles. bec bec

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 16:15

Mirabelle j'ai eu aussi d'autres cancer, dont un d'intestin qui m'a totalement terrorisée et pour lequel la vétérinaire qui soignait ma chatte m'a rassurée en me montrant un intestin de chien... jamais été si fière et contente d'être comparée à un chien moi. rire Elle m'a rassuré beaucoup.

Mais mon oncologue me disait: " Il y a toujours toujours toujours quelque chose à faire" et c'est vrai.

A chaque fois ça été la terreur totale. Mais ensuite l'instinct de survie revient en force, tu verras. C'est normal d'avoir si peur et d'en parler aussi pour évacuer le stress. Mais la vie est forte.

J'aime bien quand tu dis que ton conjoint dit: "tu vas finir tes traitements et on va faire un autre bébé" c'est mignon et rempli d'espoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 14:12

Bonsoir Mirabelle , serais tu originaire de la région où je vis pour avoir un pseudo pareil ?
Je viens de te lire et de lire les réactions des uns et des autres et ensuite tes réponses ( sourires doux et espiègles : là c'est un peu plus difficile car tu écris dans tes " cités" mais on y arrive Wink )
Je comprends que tu sois angoissée et que tu paniques et broies du noir car sommes toutes cela ne fait pas longtemps que tu as découvert cette sal%µ£%µ$ù de maladie , mais comme te l’écris Diane on peut s'en sortir , j'en suis aussi une preuve ( c’était pas un mélanome mais un cancer tout de même ) et nous ne sommes pas les seules à être là après ce parcours difficile ..lis les témoignages et tu verras qu’heureusement même si certains ne viennent plus car ils préfèrent oublier ( et personne n'a à leur jeter la pierre ) , nous sommes plusieurs à nous en être sortis ...
tu parles déjà de ta disparition et je suis très triste de te sentir si défaitiste et si angoissée , perso je te conseillerais d'aller voir quelqu'un ( en plus d'ici Wink ) pour parler de cette peur et je comprends pourquoi ton mari se montre optimiste et il a raison , faut pas te laisser abattre mais relever la tête pour lutter et nous serons là pour t'aider 2)2 2)2 2)2 JeM'm JeM'm JeM'm tu en as bien besoin elors nous serons là pour toi bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 13:18

Denis a écrit:
Bonjour et bienvenue Mirabelle,

C'est normal ces peurs que tu as sur les statistiques. J'ai été pendant deux ans convaincu que j'allais mourir et encore aujourd'hui à la vieille d'un test de sang, je capote parfois et j'appelle mes rares amis pour leur faire mes adieux définitifs et irrévocables et ici tu tomberas sans doute sur des messages de moi sur le forum ou je parle de ces peurs terribles qui m'habitent encore.

Mais ça fait plus de dix que je survie au cancer de la prostate. Je m'accroche aux branches et je fouille le web tous les jours en espérant tomber sur un article qui dirait que le cancer c'est fini pour tout le monde, qu'ils ont trouvé la recette pour tous les guérir.

Je dois avoir eu l'air fou bien souvent avec mes peurs et mes tristesses mais ça veut juste dire que je suis un humain comme les autres dans le fond. Les chiens jappent, les chats miaulent et, nous les humains, comme on est conscients de ce qui nous arrivent, on a peur de souffrir et de mourir.


J aime ton naturel, Denis..tu dis tt sans retenu. C est tellement important pr nous malade. Tu nous dit: ben oui j ai flippé..je pensais devenir fou...tout ça je l ai ressenti aussi et c est tellement important pr moi de te l entendre dire. Svt les gens n osent pas réellement dire ce qu ils ont ressenti, et disent que tt va bien pr se protéger en qq sorte...
Pr le traitement ipililumab versus placebo.
Donne en atu en stade 4, pas mis encore sur le marche car trop onéreux
Cette etude veut montrer l efficacité de l ipi pr les stades 3 a ( micrometastases sentinnel)
Permet il d augmenter la survie ss récidive.
À un moment donné, je me suis fait la réflexion que ce temps à avoir peur, à craindre et à ne pas avoir le goût d'agir c'était négatif et j'ai essayé un peu de changer ça avec une technique de psychologie qui parle de pensées automatiques et dont le parle un peu quelque part dans le forum. Mais j'avoue que ce n'est pas très réussi mon affaire. Il faut s'accepter comme on est et les autres qui n'ont pas le cancer dans notre situation ne ferait pas mieux.

Moi c'est comme si je place mes billes dans le fait "qu'ils" vont trouver un bon médicament à un moment et j'espère ça et comme je m'imagine que tout le monde espère ça, j'essaie de rendre compte de l'avancement de la recherche sur le cancer par ce forum.

Il n'y a pas de formule magique, je crois que le cancer se fout totalement qu'on soit optimiste ou pessimiste. Je crois qu'il faut surveiller sa nourriture par contre parce que ça agit sur l'épigénétique. Je pense qu'avec ce petit garçon de deux ans, tu as une bonne occupation pour ne pas trop penser à ton cancer et que c'est le seul moyen d'affronter la chose d'après moi de ne pas devenir comme un alcoolique des pensées noires mais au contraire de s'empêcher de penser à ça le plus qu'on peut.

Tu as une alliée sûre avec cette soeur qui pourra te renseigner sur ces peurs et les symptômes que tu croiras reliés à ce cancer, elle te dira si à son avis c'est possible ce que tu dis ou pas (enfin je crois...). Et ce protocole versus placebo, qu'est-ce que c'est ? ipi c'est pour ipi...umab ? le fameux médicament contre le cancer de la peau ? je croyais qu'il avait déja fait ses preuves ce médicament.

Enfin il ne faut pas que j'essaie de paraitre plus connaissant que je le suis en réalité, je vais relire mes articles (je n'ai pas de mémoire...) et je vais continuer à essayer de suivre la recherche sachant que ça t'intéresse de près, je ne laisserai pas passer les articles sur le mélanome.







Dernière édition par mirabelle le Mer 29 Aoû 2012 - 13:22, édité 1 fois (Raison : J ai eu bcp de mal av les mess en me relisant...tt est melangé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 13:10

des étudiants en médecine. Elle t'a sauvé la vie là.
Je comprends combien ta vie a changé, ta façon de la vivre, de te projetter dans l'avenir, c'est normal. Un évènement aussi grâve que la survenue d'un cancer fait changer en profondeur un être humain. Tu as eu un bébé donc. Ton mari ou compagnon, comment réagit-il?
Comment s'appelle ton fils? Décris le nous stp.
Oui, tu n'es plus la même, obligée. C'est si profond ce changement. Fais -toi aider, vois avec ton médecin pour des antidépresseurs, il faut que tu aies toutes tes forces pour combattre cette foutue maladie et si tu as des crises d'angoisse, elles vont consommer toute ton énergie, énergie dont tu as besoin pour te battre. Je te serre fort dans mes bras pour te transmettre tout mon soutien, à donf.
Brigitte[/quote]

Brigitte, j ai suivi votre parcours...étant moi même atteinte de ce mal, c est le 1er que j ai regardé.
Que te dire??....
Tu as donné énormément d amour à ton mari en ces moments si difficile...il peut être fière de sa femme..
Tu dois maintenant bcp pensé à toi..tu as déjà tellement donné. Je suis mal à l aise que tu veuilles m épauler, je n ai pas envi que tu te replonges la dedans..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 13:01

avignon a écrit:
[


Sinon que vous dire, ben...
-j ai l impression d avoir pris 30 ans d un coup, toute mon insouciance s est envolée...
-je me sens tres différente des autres filles de mon âge, pour qui la santé n est vraiment pas une priorité
-difficile les projets, ces satanés taux de survie me hantent et m empêchent parfois d avancer
-j ai peur d avoir perdu une partie de ma joie de vivre..
Désolé de mettre laisser aller mais je sais qu il n y a que "vous" qui puissiez comprendre.

Mrabelle, bonjour! et bienvenue!! merci de te dire, et tu peux être tranquille, nous sommes là pour..être là, à tes côtés, et te soutenir autant que tu le désires. Tu sais, il y a Diane, ici, qui a eu aussi un mélanome. Sûrement qu'elle va te répondre..
Je comprends tant ta plongée brutale dans la radicalité de l'existence. Tu sais, mon petit garçon avait 3 ans quand moi aussi le foutu cancer m'a atteinte. ça a été si dur!!


Avignon, tu dois alors vraiment me comprendre.
Peux tu m en dire plus?
De quel cancer s agissait il?
As tu d autres enfants depuis??
Ben oui, c est une de mes préoccupations les plus importante...est ce que je pourrais un jour à nouveau être mère?
Et les taux de survie, oui, c'est terrible à supporter, au quotidien. l'angoisse prend à la gorge, . Et le quidam, celui que tu croises tous les jours et qui est dans l'insouciance normale de la jeunesse, comme il paraît dans un autre monde! Il est "dans la vie", semble t'il, et plus nous, hein!
Mais c'est tellement normal que tu te sentes parfois empêchée d'avancer.. Fais toi aider, si tu peux!! n'hésite pas à dire, dire, ici on peut tous t'écouter! et peut-être trouve aussi un psy qui peut juste écouter??une cellule d'écoute? un lieu d'accueil? ou tu puisses lâcher tes angoisses,jusqu'à ce que ça aille mieux..
Comment va ton petit garçon?? et , si ça n'est pas indiscret, tu vis en couple? tu trouves du réconfort auprès de ton compagnon de vie? juste, bien sûr, si ça n'est pas indiscret.
Je t'embrasse, et donne dès que tu peux des nouvelles. bec bec [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 12:56

diane2 a écrit:
Bienvenue Mirabelle.

J'ai aussi eu un mélanome malin atypique il y a au moins 20 ans.

Le fait qu'il soit atypique et le fait que j'ignorais depuis combien de temps il était là a beaucoup énervé l'équipe médicale qui s'occupait de moi, le fait aussi qu'il soit localisé à l'oreille, donc si près de la tête.

J'ai passé 10 jours à l'hôpital, durant lesquels j'ai été examinée du gros orteil au bout des cheveux, IRM, Scan etc.etc.etc. suivie par une équipe de médecins qui passaient me visiter à tour de rôle et me poser des questions, qui se réunissaient afin d'opter pour le mieux dans ce qu'il fallait faire.

Exérèse faite, petite auto greffe de peau pour réparer l'oreille dont il manquait un bon bout...et réunion des médecins à savoir s'ils me donneraient de l'interféron ou non.

Finalement no




J ai qq petites difficultés encore à utiliser le forum...
Merci pr tous vos messages, je trouve perso que c est tres important de communiquer avec des personnes qui vivent la même chose.
J ai rencontre il y a peu de TPS des femmes belges qui ont ttes eu un méla. On discutait ensemble sur Facebook depuis plus d un an..c était chouette la rencontre. Ça m a énormément apporté.
Sinon pour répondre à vos questions:
Mon petit garcon m aide énormément à supporter la maladie mais en même temps c est également tres angoissant de se dire qu un jour peut être je le quitterais, il est si petit encore, c est tres difficile en tant que maman d accepter ça.
Mon mari est gentil av moi, il est tres sécurisant et protecteur, c est un père parfait, cela me permet aussi de me rassurer quant à une éventuelle mort. Je sais que mon petit sera tres bien entouré. Qt a la maladie, mon mari ne l a perçoit pas de la même facon que moi, il est bcp bcp plus serein:
-" tt le monde meurt un jour tu sais..."
-"les statistiques ne veulent rien dire, ce n est que des chiffres, la médecine n est pas une science exact, chaque organisme réagit différemment"..
-"ne stresse pas, apres ton traitement, on ferait un bebe et tt est oublie, le plus mauvais est derrière nous"
-"arrête de t entourer de """cancéreux""", c est pas com ça que tu vas avancé.., si c est moi qui avait eu le cancer, jamais je ne serais aller sur le net.."
Bref, "un homme, un vrai..."
Je dis ça car le mari d une de mes amies Belge, touchée elle aussi par le cancer, avait exactement le même discourt..
Je ne suis pas persuadée qu ils feraient mieux à notre place.
Sinon ben je suis suivi par l assistante de dc Robert, j ai confiance en cet hôpital, je m y sens bien..








Je fuis le soleil...depuis j'ai souvent des carcinomes basocellulaires (c'est bénin) du fait du soleil que j'ai pris plus jeune. J'ai en continuité un parasol près de moi. Fini le soleil et vive les autobronzants quand on veut avoir l'air moins blanc "lait"

Tu seras suivie de très près et tant mieux. Moi c'est ma coiffeuse qui m'a incité à aller chez le médecin, je ne voyais pas la tumeur derrière l'oreille, et elle trouvait que ça avait une allure bizarre, ce mélanome avait saigné déjà deux fois. Mais comme il était atypique et que j'ai une peau très fragile je ne m'énervais pas du tout. Vous dire le cadeau que je lui ai fait à ma coiffeuse... love

Reviens nous parler, l'angoisse nous tient au coeur parfois devant l'incertitude et la peur. love bec



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 8:09

Bienvenue Mirabelle.

J'ai aussi eu un mélanome malin atypique il y a au moins 20 ans.

Le fait qu'il soit atypique et le fait que j'ignorais depuis combien de temps il était là a beaucoup énervé l'équipe médicale qui s'occupait de moi, le fait aussi qu'il soit localisé à l'oreille, donc si près de la tête.

J'ai passé 10 jours à l'hôpital, durant lesquels j'ai été examinée du gros orteil au bout des cheveux, IRM, Scan etc.etc.etc. suivie par une équipe de médecins qui passaient me visiter à tour de rôle et me poser des questions, qui se réunissaient afin d'opter pour le mieux dans ce qu'il fallait faire.

Exérèse faite, petite auto greffe de peau pour réparer l'oreille dont il manquait un bon bout...et réunion des médecins à savoir s'ils me donneraient de l'interféron ou non.

Finalement non.

Je fuis le soleil...depuis j'ai souvent des carcinomes basocellulaires (c'est bénin) du fait du soleil que j'ai pris plus jeune. J'ai en continuité un parasol près de moi. Fini le soleil et vive les autobronzants quand on veut avoir l'air moins blanc "lait"

Tu seras suivie de très près et tant mieux. Moi c'est ma coiffeuse qui m'a incité à aller chez le médecin, je ne voyais pas la tumeur derrière l'oreille, et elle trouvait que ça avait une allure bizarre, ce mélanome avait saigné déjà deux fois. Mais comme il était atypique et que j'ai une peau très fragile je ne m'énervais pas du tout. Vous dire le cadeau que je lui ai fait à ma coiffeuse... love

Reviens nous parler, l'angoisse nous tient au coeur parfois devant l'incertitude et la peur. love bec



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Mer 29 Aoû 2012 - 6:33

[


Sinon que vous dire, ben...
-j ai l impression d avoir pris 30 ans d un coup, toute mon insouciance s est envolée...
-je me sens tres différente des autres filles de mon âge, pour qui la santé n est vraiment pas une priorité
-difficile les projets, ces satanés taux de survie me hantent et m empêchent parfois d avancer
-j ai peur d avoir perdu une partie de ma joie de vivre..
Désolé de mettre laisser aller mais je sais qu il n y a que "vous" qui puissiez comprendre. [/quote]

Mrabelle, bonjour! et bienvenue!! merci de te dire, et tu peux être tranquille, nous sommes là pour..être là, à tes côtés, et te soutenir autant que tu le désires. Tu sais, il y a Diane, ici, qui a eu aussi un mélanome. Sûrement qu'elle va te répondre..
Je comprends tant ta plongée brutale dans la radicalité de l'existence. Tu sais, mon petit garçon avait 3 ans quand moi aussi le foutu cancer m'a atteinte. ça a été si dur!!
Et les taux de survie, oui, c'est terrible à supporter, au quotidien. l'angoisse prend à la gorge, . Et le quidam, celui que tu croises tous les jours et qui est dans l'insouciance normale de la jeunesse, comme il paraît dans un autre monde! Il est "dans la vie", semble t'il, et plus nous, hein!
Mais c'est tellement normal que tu te sentes parfois empêchée d'avancer.. Fais toi aider, si tu peux!! n'hésite pas à dire, dire, ici on peut tous t'écouter! et peut-être trouve aussi un psy qui peut juste écouter??une cellule d'écoute? un lieu d'accueil? ou tu puisses lâcher tes angoisses,jusqu'à ce que ça aille mieux..
Comment va ton petit garçon?? et , si ça n'est pas indiscret, tu vis en couple? tu trouves du réconfort auprès de ton compagnon de vie? juste, bien sûr, si ça n'est pas indiscret.
Je t'embrasse, et donne dès que tu peux des nouvelles. bec bec

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Melanome   Mar 28 Aoû 2012 - 21:53

Bonjour et bienvenue Mirabelle,

C'est normal ces peurs que tu as sur les statistiques. J'ai été pendant deux ans convaincu que j'allais mourir et encore aujourd'hui à la vieille d'un test de sang, je capote parfois et j'appelle mes rares amis pour leur faire mes adieux définitifs et irrévocables et ici tu tomberas sans doute sur des messages de moi sur le forum ou je parle de ces peurs terribles qui m'habitent encore.

Mais ça fait plus de dix que je survie au cancer de la prostate. Je m'accroche aux branches et je fouille le web tous les jours en espérant tomber sur un article qui dirait que le cancer c'est fini pour tout le monde, qu'ils ont trouvé la recette pour tous les guérir.

Je dois avoir eu l'air fou bien souvent avec mes peurs et mes tristesses mais ça veut juste dire que je suis un humain comme les autres dans le fond. Les chiens jappent, les chats miaulent et, nous les humains, comme on est conscients de ce qui nous arrivent, on a peur de souffrir et de mourir.

À un moment donné, je me suis fait la réflexion que ce temps à avoir peur, à craindre et à ne pas avoir le goût d'agir c'était négatif et j'ai essayé un peu de changer ça avec une technique de psychologie qui parle de pensées automatiques et dont le parle un peu quelque part dans le forum. Mais j'avoue que ce n'est pas très réussi mon affaire. Il faut s'accepter comme on est et les autres qui n'ont pas le cancer dans notre situation ne ferait pas mieux.

Moi c'est comme si je place mes billes dans le fait "qu'ils" vont trouver un bon médicament à un moment et j'espère ça et comme je m'imagine que tout le monde espère ça, j'essaie de rendre compte de l'avancement de la recherche sur le cancer par ce forum.

Il n'y a pas de formule magique, je crois que le cancer se fout totalement qu'on soit optimiste ou pessimiste. Je crois qu'il faut surveiller sa nourriture par contre parce que ça agit sur l'épigénétique. Je pense qu'avec ce petit garçon de deux ans, tu as une bonne occupation pour ne pas trop penser à ton cancer et que c'est le seul moyen d'affronter la chose d'après moi de ne pas devenir comme un alcoolique des pensées noires mais au contraire de s'empêcher de penser à ça le plus qu'on peut.

Tu as une alliée sûre avec cette soeur qui pourra te renseigner sur ces peurs et les symptômes que tu croiras reliés à ce cancer, elle te dira si à son avis c'est possible ce que tu dis ou pas (enfin je crois...). Et ce protocole versus placebo, qu'est-ce que c'est ? ipi c'est pour ipi...umab ? le fameux médicament contre le cancer de la peau ? je croyais qu'il avait déja fait ses preuves ce médicament.

Enfin il ne faut pas que j'essaie de paraitre plus connaissant que je le suis en réalité, je vais relire mes articles (je n'ai pas de mémoire...) et je vais continuer à essayer de suivre la recherche sachant que ça t'intéresse de près, je ne laisserai pas passer les articles sur le mélanome.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33



Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Melanome   Mar 28 Aoû 2012 - 19:42

mirabelle a écrit:
...
Puis ben le parcours classique: reprise à 2 cm, greffe de peau, prélèvement du sentinnel, sentinnel micrometastasé donc curage à l aine, bref bref....des supers moments!!!!!!!!!
Je suis maintenant suivie à l igr, je suis ds un protocole de traitement ipi versus placebo deb mai 2011.


Bonjour Mirabelle. Tu es suivie par Caroline Robert? C'est à l'IGR que les traitements de pointe sont proposés. Tu es dans le meilleur centre de dermato cancéro, au moins, c'est rassurant.

Je ne comprends pas pourquoi ils ont mis autant de temps pour le résultat de la biopsie? Bon, ta soeur t'embête mais elle a eu raison. Le mélanome est la petite bête noire des médecins et des étudiants en médecine. Elle t'a sauvé la vie là.
Je comprends combien ta vie a changé, ta façon de la vivre, de te projetter dans l'avenir, c'est normal. Un évènement aussi grâve que la survenue d'un cancer fait changer en profondeur un être humain. Tu as eu un bébé donc. Ton mari ou compagnon, comment réagit-il?
Comment s'appelle ton fils? Décris le nous stp.
Oui, tu n'es plus la même, obligée. C'est si profond ce changement. Fais -toi aider, vois avec ton médecin pour des antidépresseurs, il faut que tu aies toutes tes forces pour combattre cette foutue maladie et si tu as des crises d'angoisse, elles vont consommer toute ton énergie, énergie dont tu as besoin pour te battre. Je te serre fort dans mes bras pour te transmettre tout mon soutien, à donf.
Brigitte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mirabelle



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Melanome   Mar 28 Aoû 2012 - 18:31

Bonjour,
J ai découvert votre forum il y a déjà quelques temps et je le trouve tres bien. Les infos sur la recherche m intéressent énormément. J ai eu bcp de mal à franchir le cap de l inscription et voila qui est fait..!!
Je suis une jeune maman (32 ans) d un petit garcon de 2 ans. On m a diagnostiqué un melanome en janvier 2011 sur le dos du pied.
Pour résumer: pdt ma grossesse, ma soeur, interne, s inquiète de mon grain de beauté et me conseille vivement d aller voir ma dermato..
Qq jours plus tard, je suis allongée ds son cabinet et inspectée avec la fameuse loupe.
"pas d inquiétude, madame, selon moi c est un kyste, accoucher sereinement et vous prendrez rdv apres la naissance de votre fils pr que je vous l enlevé car il n est pas tres esthétique.
Je me souvient encore avoir rouspéte ma soeur en lui disant que ses études de médecine lui montaient au cerveau!!!!
6 mois plus tard, elle me retire le grain de beauté
2mois plus tard: diagnostique naevus atypique...labo Lyon Paris se renvoient la balle, personne n arrive à trancher..
Je change de dermato!!!!....L erreur est humaine, mais les erreurs de diagnostiques sont tres difficilement acceptables....
Reprise a 1 cm tt autour de la tumeur
2 mois plus tard: on m appelle un soir a 20h, mélanome...
Puis ben le parcours classique: reprise à 2 cm, greffe de peau, prélèvement du sentinnel, sentinnel micrometastasé donc curage à l aine, bref bref....des supers moments!!!!!!!!!
Je suis maintenant suivie à l igr, je suis ds un protocole de traitement ipi versus placebo deb mai 2011.

Sinon que vous dire, ben...
-j ai l impression d avoir pris 30 ans d un coup, toute mon insouciance s est envolée...
-je me sens tres différente des autres filles de mon âge, pour qui la santé n est vraiment pas une priorité
-difficile les projets, ces satanés taux de survie me hantent et m empêchent parfois d avancer
-j ai peur d avoir perdu une partie de ma joie de vivre..
Désolé de mettre laisser aller mais je sais qu il n y a que "vous" qui puissiez comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melanome   Aujourd'hui à 12:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Melanome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melanome
» melanome avec metastase
» Les molécules Dbait pour améliorer l'efficacité des chimios
» Le gène BRAF
» La compagnie Transgene

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Divers :: Forum pour se présenter-
Sauter vers: