AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonjour de Pépinette.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 17:02

Pépinette a écrit:
Michel.B a écrit:
Salut Pépinette
J'pense que tout les conjoints "aidant" ce sentent comme une nouille et inutile. Si je peu me permettre des conseils, Reste toi même, ne le regarde pas avec des yeux différents, aimes le comme tu l'as toujours aimé. ;-)

bec
....Mais pour le reste, il garde sa part de secret et ne laisse rien paraître.

Merci pour votre message, tous ces mots et ces témoignages sont précieux pour moi.

Pépinette, s je peux me permettre moi aussi, peut-être que c'est comme ça qu'il peut résister lui même.. te protéger, aussi.. préserver la part de solitude existentielle, quoique la vie nous apporte..
Est ce que tu penses qu'il parlerait volontiers avec un écoutant professionnel, bénévole? est ce que tu peux le lui proposer?

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 14:28

Michel.B a écrit:
Salut Pépinette
J'pense que tout les conjoints "aidant" ce sentent comme une nouille et inutile. Si je peu me permettre des conseils, Reste toi même, ne le regarde pas avec des yeux différents, aimes le comme tu l'as toujours aimé. ;-)

bec
C'est ce que j'essaie de faire, ne pas m'effondrer comme une crotte devant lui mais nous nous connaissons depuis 18 ans. Et il lit en moi comme dans un livre ouvert. Alors que moi, je n'arrive pas à "cerner" ses sentiments et son ressenti par rapport à la maladie. Il a travaillé jusqu'à la veille de son hospitalisation; il est tellement passionné par son métier (qui l'a rendu si heureux) qu'il vit très mal le coup d'arrêt dans sa carrière...ça, je le vois et il en parle. Mais pour le reste, il garde sa part de secret et ne laisse rien paraître.

Merci pour votre message, tous ces mots et ces témoignages sont précieux pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 14:21

Merci beaucoup Brigitte. Et merci aussi pour votre précédent message, que j'ai lu et qui m'a bouleversée. Je pense qu'il me faut un peu de temps pour digérer et appréhender ce qui nous arrive. Je ne fais que des conneries, je n'ai pas du tout les yeux en face des trous, je lave deux fois les mêmes vêtements, j'oublie d'éteindre le four et j'ai même réussi à faire de la confiture de framboises sans sucre... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33



Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 13:09

Pépinette a écrit:
à Denis: en fait, j'avais une phrase en bas de l'écran qui m'indiquait " vous ne pouvez pas répondre à ce sujet".

Cela m'arrive souvent aussi mais en fait, le forum me désinscrit à chaque fois et je suis obligée de cliquer en haut, là où il est écrit "FAQ - Rechercher- Membres - groupes -profil - MP - ". Si le dernier est OFF alors c'est bon mais si c'est "ON", tu cliques dessus pour te reconnecter et tu pourras alors répondre à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 12:42

Pépinette a écrit:
à Denis: en fait, j'avais une phrase en bas de l'écran qui m'indiquait " vous ne pouvez pas répondre à ce sujet".
Je suis dans l'ouest de la France. Avignon, je comprends tout à fait ce que tu veux dire par rapport à nos gamins. Le mien a la foi chevillée au corps, il est persuadé que son père va guérir. Moi, j'essaie de faire bonne figure mais je suis moins optimiste...Malgré tout, je me rends compte qu'il faut avancer, malgré l'absence, bien que je sache qu'il souffre. Il faut continuer à vivre, se lever, aller bosser. Je regarde les gens autour de moi, j'ai l'impression qu'ils sont soudainement devenus différents de moi, de nous, qu'ils se sont subitement éloignés de nous, que nous ne faisons plus partie du même monde.

Ma mère est morte quand j'avais 11 ans. Je retrouve les mêmes sensations, la même panique, le même sentiment que tout se dérobe sous mes pieds. Et pourtant, je dois faire face. Et je culpabilise énormément parce que je suis là, à couiner sur mon sort alors que c'est lui qui souffre.

Demain, on saura peut-être quand aura lieu l'intervention sur sa vertèbre fracturée par la métastase. Le neuro chir dit qu'il n'y a pas le feu au lac, qu'elle n'est pas très abîmée... Il n'ont pas trouvé le primitif. Il paraît que ça arrive de temps en temps: le cancer primitif disparaît au profit d'une autre localisation à distance.
On attend l'intervention avec impatience, malgré son côté "délicat" et "lourd" et "très hémorragique"... J'anticipe sur tout. C'est invivable, mon cerveau m'emmène là où je ne veux surtout pas aller. J'en arrive à souhaiter que le temps passe plus vite pour retourner m'abrutir au boulot...

Merci à vous d'être là et de me lire. Merci.


Pépinette, je comprends complet. Quand le diagnostic nous tombe dessus, c'est comme si on basculait de l'autre côté de la glace, et ceux qui nous entourent sont "dans la vie", mais plus nous.. Voilà, il faut à présent porter la peur, la panique, l'angoisse, l'incertitude, l'inconnu, les projets qui basculent, le chagrin, et "les autres", eux, continuent leur vie d'insouciance..
Et je comprends tant comme cela peut raviver cette si grande douleur de la mort de ta maman..
Mais tu vois, je crois que tu as tous les droits de couiner sur ton sort, c'est même indispensable de crier à la face du monde (ici, c'est sur Espoirs;-) ) que ton sort est profondément, profondément, profondément injuste, autant, même si c'est différent, que celui de ton homme et que celui de votre fils.. Faut le crier, Pépinette, autant que tu en as besoin, c'est aussi indicible que le sort de ton époux qui subit le cancer.. Et je crois que je peux dire que nous somme s tous là pour te soutenir, t'écouter, t'accueillir..
Tu sais, c'est vraiment bien, je crois, si ton garçon a la foi chevillée au corps. Pour le moment, c'est peut-être ce dont il a besoin, lui, pour avancer, et il y croit, même si tu es plus mitigée, et ça veut dire que son élan vital de jeune est toujours là.. et c'est sûrement un peu grâce à toi..
Ici, tu trouveras toujours qq à l'écoute, pour toi! et rien que pour toi! quand ça se dérobe sous tes pieds, quand la panique est là. Et bien modestement, Espoirs peut t'aider à faire face.
Et puis, rien n'est encore joué! ton homme va, espérons le très fort, guérir! bec

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 12:40

Denis je pense qu'effectivement, il y a chez moi une grande capacité à sombrer rapidement dans l'angoisse et comme il est beaucoup plus facile d'être pessimiste que d'être optimiste, ça me renforce dans l'idée assez désastreuse que j'ai de moi même...
Je vais me pencher sur votre lien. Je vous remercie sincèrement pour votre message. Et pour la finesse de vos propos et de votre analyse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 12:29

je donnerai des nouvelles dès que j'en aurai, bien sur...Merci Diane. J'ai effectivement l'impression d'être vigile en permanence, de ne dormir que d'un oeil quand j'arrive à m'endormir 1 h ou 2. Et si encore ça servait à quelque chose mais ça ne sert à rien.

Quand mon homme m'a annoncé qu'il avait un cancer de la prostate, il y a 6 ou 7 ans, curieusement je n'ai pas eu peur. Je n'ai pas douté un seul instant qu'il s'en sortirait, l'échéance me semblait si lointaine. Par contre, l'annonce du mélanome m'a complètement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 12:27

Citation :
Et je culpabilise énormément parce que je suis là, à couiner sur mon sort alors que c'est lui qui souffre.


J'expliquais hier, ou j'essayais d'expliquer en tout cas, ma difficulté particulière, alors que je me centre sur moi et "mon" cancer depuis une dizaine d'année, qu'il y a à comprendre et peut-être même accepter qu'une personne qui n'a pas le cancer soit affectée sévèrement par cette maladie.

Je suppose que ça fait partie d'un cheminement que j'ai encore à faire. Ce que vous décrivez pour vous-même soit l'anticipation et l'invivabilité quand votre cerveau vous emmène là ou vous ne voulez pas aller c'est ce que je vis, c'est totalement pareil.

Et je parlais de soeur d'âme ou quelque chose dans ce coin-là dans mon premier message qui vous était adressé. Je pense de moi que je suis quelqu'un d'assez prédestiné à être inquiet d'ou mes tentatives de trouver une psychologie pratique et lègère contre l'inquiétude. Je pense que vous êtes un peu dans la même démarche.

Le fait que votre mère soit morte lorsque vous aviez 11 ans est très révélateur je trouve. Souvent pour les enfants du divorce ou pour les enfants dont un parent décède tôt dans leur vie, il y a une sorte de culpabilité mal placée qui s'installe et une capacité de s'inquiéter et de s'auto-flageller.

Vous employez le mot "couiner" et coincidence j'ai fait face à ce mot dans un forum politique français récemment. J'avais relever quelque chose qui me semblait vraiment antisémite et je l'ai souligné et la personne m'a "dit" que je "couinais comme un Juif". Ça a été assez pour me faire abandonner le forum tellement je trouvais ce mot négatif. Il me semblait à moi que jamais un humain ne couinait, que c'était un terme réservé aux animaux comme à des cochons mais peut-être que c'est moi qui me trompait car j'ai cherché et apparemment ça peut s'appliquer à des humains. Il y a des différences entre les expressions françaises et québécoises de toute évidence.

Tout ça c'est pour vous dire que vous êtes déjà dans la bonne réflexion lorsque vous dites que les gens continuent à vivre et que vous allez devoir continuer à vivre vous aussi, même si je ne crois pas que votre mari va mourir (je n'y connais rien, je ne suis pas docteur) c'est une impression seulement.

La forme de psychologie légère dont je parlais consiste à repérer des phrases que vous vous dites souvent par exemple pour vous dévaloriser et enfin il y a un livre d'un docteur qui en parle cliquez ici

Moi j'aime bien cette forme de psychologie parce que ça ne me demande pas un investissement très grand d'argent et de temps.

Vous allez devoir plus lutter seule si ce que vous appréhendez arrivait aussi essayez d'être votre meilleure amie et de vous aider pour pouvoir aider les autres. Pour votre fils aussi, c'est un peu la même dynamique, il faut le préserver de la culpabilité. Je vous aurais suggérer un livre de conte s'il avait été plus petit mais à 14 ans c'est presque un homme. Je pense qu'il ne faut pas trop insisté parce qu'il pourrait vous en vouloir d'insister mais si l'occasion se présente, peut-être vous servir de votre propre expérience d'une émotion que vous avez eu vers son âge et de lui expliquer pourquoi pourquoi vous y pensez encore aujourd'hui.

Remarquez je vous dis tout ça mais je n'ai pas de diplôme de psy et je ne crois pas que ça prenne nécessairement un psychologue même si c'est bien d'exprimer ses sentiments et de laisser sortir le trop plein parfois.

-Pour la petite panne technique, je ne sais pas j'ai l'impression que vous n'étiez pas connectée simplement mais si ça se produit plus souvent dites-le moi, je ferai plus de recherches.

_________________


Dernière édition par Denis le Dim 2 Sep 2012 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 12:21

Pépinette surtout tu ne dois jamais culpabiliser sur ton angoisse à toi ma belle. Devant le mot cancer il y a de quoi angoisser au maximum et aussi énormément devant la peur de perdre la personne que ns aimons tellement fort. C'est normal et légitime ces sensations de perdre pied. On ne contrôle plus rien. Et c'est très vrai qu'on regarde les gens comme s'ils ne faisaient plus partie du même monde que nous.

Chacun vit ses drames cachés au fond. C'est ce que je me disais.

Ton cerveau est en alerte, toute toi est en alerte. Nous on est là pour t'écouter et te comprendre.

Donne nous des nouvelles demain hein? tu vas questionner le médecin? N'hésite pas...

Bises et courage, on t'écoute et on t'entend bien aussi. bec bec bec

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 11:17

à Denis: en fait, j'avais une phrase en bas de l'écran qui m'indiquait " vous ne pouvez pas répondre à ce sujet".
Je suis dans l'ouest de la France. Avignon, je comprends tout à fait ce que tu veux dire par rapport à nos gamins. Le mien a la foi chevillée au corps, il est persuadé que son père va guérir. Moi, j'essaie de faire bonne figure mais je suis moins optimiste...Malgré tout, je me rends compte qu'il faut avancer, malgré l'absence, bien que je sache qu'il souffre. Il faut continuer à vivre, se lever, aller bosser. Je regarde les gens autour de moi, j'ai l'impression qu'ils sont soudainement devenus différents de moi, de nous, qu'ils se sont subitement éloignés de nous, que nous ne faisons plus partie du même monde.

Ma mère est morte quand j'avais 11 ans. Je retrouve les mêmes sensations, la même panique, le même sentiment que tout se dérobe sous mes pieds. Et pourtant, je dois faire face. Et je culpabilise énormément parce que je suis là, à couiner sur mon sort alors que c'est lui qui souffre.

Demain, on saura peut-être quand aura lieu l'intervention sur sa vertèbre fracturée par la métastase. Le neuro chir dit qu'il n'y a pas le feu au lac, qu'elle n'est pas très abîmée... Il n'ont pas trouvé le primitif. Il paraît que ça arrive de temps en temps: le cancer primitif disparaît au profit d'une autre localisation à distance.
On attend l'intervention avec impatience, malgré son côté "délicat" et "lourd" et "très hémorragique"... J'anticipe sur tout. C'est invivable, mon cerveau m'emmène là où je ne veux surtout pas aller. J'en arrive à souhaiter que le temps passe plus vite pour retourner m'abrutir au boulot...

Merci à vous d'être là et de me lire. Merci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avignon
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 1379
Date d'inscription : 29/09/2011

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 11:00

Pépinette a écrit:
Bonjour,
je lis et relis vos témoignages et vos messages depuis des jours et des jours...je voulais vous remercier pour le soutien inespéré que vous m'apportez, sans en avoir conscience, sans doute.
L'homme de ma vie a traversé plusieurs épreuves: une maladie de Hodgkin à 29 ans, un cancer de prostate à 53 ans et depuis quelques semaines, il avait mal au dos. Nous pensions tous les deux sans oser se l'avouer à une métastase osseuse, secondaire à son néo prostatique...
Il a eu une biopsie il y a peu, parce que l'image de l'IRM était un peu atypique. Verdict: mélanome.
Il doit subir prochainement une intervention sur la 11ème vertèbre dorsale et entamer un traitement par radiothérapie ensuite.
Notre fils a 14 ans. Je suis effondrée, j'ai peur, je retourne tout ça dans ma tête jour et nuit.
J'ai perdu mes parents très jeune, je voudrais tant que notre fils ne vive pas cela.
Je me sens comme une nouille, inutile. C'est lui qui nous remonte le moral... Il est hospitalisé et il nous manque terriblement.
Voilà. Ça fait du bien de vous lire, je tenais vraiment à vous le dire. Je me sens moins seule. Merci.

Bonjour, Pépinette!
je viens de voir ton message.. je suis souvent déconnectée de espoirs, et je ne comprends pas bien pourquoi, du coup parfois j'ai un petit wagon de retard. ;-), je suis désolée!!
Je viens juste mettre ma toute petite pierre de présence, là. Je me dis que l'expérience de chacun sur ce foutu crabe est unique, particulière, mais que en même temps elle se partage et que c'est ce partage, comme tu dis qui nous rend plus fort, qui fait nous sentir moins seuls.
La solitude dans le combat c'est un rayonnage;-) que je connais. Et oui, c'est si dur de présenter à nos enfants si jeunes ce temps de la maladie.. oh, ouiiii, ils sont si jeunes , bien trop jeunes.Oui, cela leur vole leur insouciance.. Mais tu peux le réconforter, ton garçon, il peut te réconforter, ton homme peut aussi vous réconforter, comme il le fait, comme tu peux le faire auprès de lui, vous pouvez partager vos forces et vos faiblesses, aussi...

Bizzzzz, donne les nouvelles dès que tu peux..

_________________
"on croit que tout est fini, mais alors il y a un oiseau qui se met à chanter"
Paul Claudel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 10:44

o.k. ok

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 10:43


J'ai oublié de vous demander :
Est-ce que ça indique un message pour vous refuser le droit d'écrire et si oui lequel ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 10:42

ok ça fonctionne !
Merci beaucoup, je peux répondre à vos messages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 10:40

Je vous vois en ligne en tout cas, Pépinette et dans la partie administration c'est indiqué que vous avez le droit de lire et d'écrire dans ce forum.

Le fait que j'ai pris un message hier et que je l'ai séparé pour en créer un nouveau ne devrait pas déranger votre droit d'écrire parce que les autres membres ont écrit depuis dans ce fil.

Je ne comprends pas ce qui se passe pour l'instant et vous m'en voyez désolé. Je ne peux que vous dire de réessayer un peu partout sur le forum et si ça ne marche toujours pas j'irai me renseigner sur le forum d'entraide voir s'il n'y pas quelque chose que j'aurais coché ou décoché de travers mais pour l'instant je ne vois absoluement pas ce que ça pourrait être.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Dim 2 Sep 2012 - 10:29

Pépinette me dit qu'elle a de la difficulté à poster sur ce fil, je vais essayer de voir ce qui ne va pas, normalement ça devrait marcher !?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel.B



Nombre de messages : 89
Localisation : Laurentides
Date d'inscription : 01/07/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Sam 1 Sep 2012 - 17:07

Salut Pépinette
J'pense que tout les conjoints "aidant" ce sentent comme une nouille et inutile. Si je peu me permettre des conseils, Reste toi même, ne le regarde pas avec des yeux différents, aimes le comme tu l'as toujours aimé. ;-)

bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brigitte33



Nombre de messages : 453
Localisation : Bordeaux France
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Sam 1 Sep 2012 - 16:16

Bonjour Pépinette. Je n'avais pas vu encore ton message. Tu es en France, j'ai lu, dans quel coin?
Bon, je ne sais pas si je fais bien de te dire cela car je veux tellement que tu gardes espoir avec ce foutu mélanome. J'ai accompagné mon mari, l'homme avec lequel jai grandi, j'ai fait une merveilleuse famille. Mais il s'est envolé le 9 février dernier. Mes 4 enfants ont de 17 ans à 26 ans, j'ai une petite fille de 6 ans et d'ici un mois, une autre petite princesse va naître. Philippe a juste eu le temps de l'apprendre avant de partir. Si je peux t'aider, n'hésite pas, je veux transformer ce vécu en aide et soutien pour les autres. Et surtout, n'oublie jamais que la maladie est moins importante que le patient. Tout est possible, tout est envisageable, surtout l'espoir.
BB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 14:31

Bonsoir et bienvenue Pépinette bec
tu as bien fait de venir nous écrire et tu verras ici tu trouveras des informations utiles pour ton homme et même pour toi ...
Ici tu pourras parler de tes angoisses de ce que tu vis , tu pourras " crier" et pleurer et ainsi nous serons là pour t'entourer afin que cela te donne de la force pour accompagner celui que tu aimes
2)2 JeM'm Pépinette et n'hésites pas à revenir nous raconter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 10:26

Grosse bise du matin (ici) Pépinette et je suis contente que tu aies un fil juste pour toi.

Je vais marcher et à plus tard. love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 10:15

Merci pour votre accueil, vraiment love . Denis, je veux bien que tu sépares les sujets, je me rends compte maintenant que je me suis "insérée" au mauvais endroit...
Diane2, je suis en France.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 9:11

Bienvenus Pépinette,

Sens-toi bien à l'aise d'intervenir comme tu le souhaites sur ce forum mais est-ce que je pressens une petite soeur d'âme ici parce que tu n'as peut-être pas prise toute la place qu'il aurait fallu en ouvrant ta propre présentation ?

Ce n'est pas un reproche, loin de ça mais un souhait que tout le monde puisse te parler sans être gêner vis-à-vis Mirabelle et puis après si tu souhaites nous donner des nouvelles de ton mari, tu auras ton fil bien à toi.

Alors je peux séparer le sujet et faire comme si tu avais pris cette option dès le départ. On fait ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 8:51

Bienvenue Pépinette, viens nous parler tant que tu auras besoin.



Je comprends ta peur et ton angoisse...Ne reste pas seule avec ça. Nous sommes là pour toi. bec

Tu es en France ou au Québec???

Tu es loin d'être une nouille... quand on est hospitalisé la visite de notre conjoint qui apporte ce dont nous avons besoin et les petits soins, c'est de l'or... ok Tu lui es précieuse, crois-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépinette



Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/08/2012

MessageSujet: Bonjour de Pépinette.   Jeu 30 Aoû 2012 - 8:27

Bonjour,
je lis et relis vos témoignages et vos messages depuis des jours et des jours...je voulais vous remercier pour le soutien inespéré que vous m'apportez, sans en avoir conscience, sans doute.
L'homme de ma vie a traversé plusieurs épreuves: une maladie de Hodgkin à 29 ans, un cancer de prostate à 53 ans et depuis quelques semaines, il avait mal au dos. Nous pensions tous les deux sans oser se l'avouer à une métastase osseuse, secondaire à son néo prostatique...
Il a eu une biopsie il y a peu, parce que l'image de l'IRM était un peu atypique. Verdict: mélanome.
Il doit subir prochainement une intervention sur la 11ème vertèbre dorsale et entamer un traitement par radiothérapie ensuite.
Notre fils a 14 ans. Je suis effondrée, j'ai peur, je retourne tout ça dans ma tête jour et nuit.
J'ai perdu mes parents très jeune, je voudrais tant que notre fils ne vive pas cela.
Je me sens comme une nouille, inutile. C'est lui qui nous remonte le moral... Il est hospitalisé et il nous manque terriblement.
Voilà. Ça fait du bien de vous lire, je tenais vraiment à vous le dire. Je me sens moins seule. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonjour de Pépinette.   Aujourd'hui à 13:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonjour de Pépinette.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonjour de Pépinette.
» Bonjour d'Espagne
» bonjour toulousain
» Bonjour d'une émétophobe québécoise!
» bien le bonjour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Divers :: Forum pour se présenter-
Sauter vers: