AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.   Dim 5 Avr 2015 - 9:37

Selon les plus récentes données, depuis 2013, le répertoire de patients en attente d'un médecin de famille est passé de 106 000 à 420 000.
« Ça demeure beaucoup. On est la province qui a le plus haut taux de patients orphelins. C'est certain que c'est beaucoup, surtout 420 000 patients. » — Mylaine Breton, professeure adjointe à la faculté des sciences de la santé au campus Longueuil de l'Université de Sherbrooke

Au mois de mars 2015, plus de 420 000 Québécois inscrits au GACO étaient en attente d'un médecin de famille. On constate aussi que le nombre de Québécois en attente a augmenté de 82 % en un an, soit près de 190 000 personnes;

Selon le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le nombre de patients en attente a triplé dans la région de Chaudière-Appalaches et Nord du Québec, et plus que doublé au Saguenay-Lac-Saint-Jean, à Montréal, en Mauricie, en Estrie et dans la Capitale-Nationale.

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/04/05/001-quebec-patients-attente-medecins-famille.shtml?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.   Dim 22 Déc 2013 - 16:31

Quand je lis cette étude , les bras me tombent le long du corps et ma figure s'allonge , cela m’effare pour vous tous ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.   Ven 20 Déc 2013 - 10:31

Les «guichets d'accès pour les clientèles orphelines» devaient permettre aux Québécois de trouver un médecin de famille. Près de cinq ans après leur création, ces listes d'attente s'avèrent ne pas être la solution miracle, surtout pour les patients en bonne santé. Juste à Montréal, ils sont des dizaines de milliers à attendre un médecin, selon les chiffres obtenus par La Presse.

Près de 50 000 Montréalais sont inscrits aux guichets d'accès pour les clientèles orphelines afin qu'on leur trouve un médecin de famille. Parmi eux, des dizaines de milliers de patients en bonne santé, pour qui il y a peu d'espoir d'en obtenir un.

Suzanne Lacoursière l'a appris abruptement, après un an et demi d'attente. En bonne santé à 62 ans, elle a récemment téléphoné au centre de santé et de services sociaux (CSSS) de son territoire pour savoir si son nom avait progressé sur la liste depuis son inscription.

«On m'a dit que j'étais une priorité 5, donc que j'allais bien et que le CSSS n'allait pas me trouver de médecin. On m'a dit que lorsque j'aurais 70 ans, je serais prise en charge», relate Mme Lacoursière.

Quand les gens s'inscrivent aux guichets d'accès (GACO), une infirmière les appelle pour évaluer leur état de santé et leur attribuer une cote de priorité. Les gens en bonne santé sont classés en priorité 5, sur une échelle de 5. Ils représentent la majorité des patients en attente dans les GACO.

Mme Lacoursière a été choquée par la réponse de son CSSS. «Ça n'a pas d'allure. On nous parle constamment de l'importance de la prévention pour éviter de se rendre aux urgences, et là, on me dit d'attendre 70 ans pour voir un médecin ou de m'arranger moi-même pour trouver un médecin.»

«La meilleure façon est encore d'appeler les cliniques et de s'informer si les médecins prennent une nouvelle clientèle», reconnaît Paule Tremblay, chef de programme des services courants au CSSS Lucille-Teasdale.

À lui seul, ce CSSS compte plus de 8000 personnes en attente d'un médecin de famille, comme Mme Lacoursière. De ce nombre, un millier de patients sont considérés comme vulnérables et doivent être suivis plus rapidement, explique Mme Tremblay.

«Même les gens qui sont une priorité 3, et sont donc considérés comme vulnérables, on a du mal à les placer. On est à la merci des médecins», lance-t-elle.

Depuis l'avènement des GACO, en 2008-2009, le CSSS Lucille-Teasdale a tout de même réussi à trouver un médecin de famille à 15 000 personnes, se réjouit Mme Tremblay. Mais c'est trop peu. «Nous avons à peine 20 médecins qui prennent une nouvelle clientèle», souligne-t-elle.

Le CSSS est situé sur le territoire d'Hochelaga et Rosemont, l'un des secteurs qui comptent l'une des plus faibles proportions de la population à avoir un médecin de famille.

Un sondage mené pour le ministère de la Santé a révélé il y a quelques mois que seulement 62,2% des résidants du secteur Hochelaga et Rosemont ont un médecin de famille.

Avec respectivement 54,7% et 53,8% de la population qui ont un médecin de famille, les secteurs de Ville-Marie et du Plateau Mont-Royal ainsi que de La Petite-Patrie-Villeray figurent aussi parmi les secteurs les plus problématiques.

Plus de 48 000 patients en attente à Montréal

Sur l'ensemble du territoire montréalais, 48 495 personnes sont en attente, dont les deux tiers sont considérées comme en bonne santé. Près d'une personne sur cinq n'a d'ailleurs pas de cote de priorité, n'ayant pas encore été évaluée par l'infirmière.

«Le délai d'attente est long pour les gens qui sont classés P5, c'est clair. Ça fait partie de la réalité de la plupart des guichets», reconnaît le Dr Ricard.

Il rappelle toutefois que la priorité des GACO, lors de leur mise en place, «n'était pas de trouver un médecin de famille à tous les patients. C'était de trouver un médecin aux patients vulnérables».

Actuellement, 13% des patients en attente à Montréal sont considérés comme formant une clientèle vulnérable.

Inacceptable, dit le Ministère

À l'échelle nationale, un patient inscrit dans un GACO et classé P4 ou P5 attend en moyenne 283 jours pour trouver un médecin, explique la porte-parole au ministère de la Santé, Stéphanie Ménard.

Quel que soit leur degré de priorité, tous les patients devraient toutefois pouvoir être orientés vers un médecin par le GACO, ajoute-t-elle. Des situations comme celle de Mme Lacoursière sont «inacceptables» pour le ministère de la Santé.

«Tout le monde a un droit d'accès à un médecin de famille, peu importe le degré de priorité, précise Mme Ménard. Nous avons déjà eu des plaintes relatives à une situation semblable et nous sommes intervenus.»

***

Ce qu'est un GACO

Créés il y a près de cinq ans, les guichets d'accès pour la clientèle orpheline visent à trouver un médecin de famille aux gens qui n'en ont pas. Chaque centre de santé et de services sociaux offre le service. Une infirmière prend contact avec les patients inscrits pour évaluer leur état de santé et leur attribuer une cote de vulnérabilité. De leur côté, les médecins sont libres d'y adhérer ou pas. Un finissant en médecine ou un médecin qui estime pouvoir s'occuper de nouveaux patients en informe le CSSS, qui lui adresse les patients inscrits sur la liste. Un médecin touche une rémunération supplémentaire lorsqu'il prend en charge des patients considérés comme vulnérables.
Les Montréalais sur la liste d'attente des GACO

48 845 patients en attente d'un médecin de famille1

Priorité 1 254 patients (1%)

Priorité 2 3852 patients (8%)

Priorité 3 3041 patients (6%)

Priorité 4 10 161 patients (21%)

Priorité 5 22 970 patients (47%)

En attente de priorisation: 8207 patients (17%)

Patients vulnérables:

13% des patients en attente, soit 6276 personnes, sont considérés comme vulnérables.

Depuis la création des GACO en 2008-2009:

166 000 personnes ont été prises en charge, dont 31 000 au cours de l'année 2013-2014

1En date du 2 décembre 2013
Critères pour déterminer le type de priorité

P1- Besoin d'une prise en charge médicale immédiate, en moins de 30 jours:

Les personnes âgées en perte d'autonomie sévère à la maison, les personnes souffrant d'une maladie pulmonaire grave, celles qui ont une démence avancée, celles qui ont subi une opération lourde, etc.

P2- Besoin d'une prise en charge à court terme, entre 30 jours et 3 mois:

Les enfants de 0 à 5 ans, les femmes enceintes, les personnes qui ont une maladie chronique non maîtrisée, les personnes qui se sont présentées aux urgences à plusieurs reprises pour un même problème et celles qui ont un problème de santé mentale non maîtrisé.

P3- Besoin d'une prise en charge à moyen terme, entre trois et six mois:

Les malades chroniques dont l'affection est maîtrisée, les personnes qui ont de lourds antécédents médicaux, mais dont l'état de santé est stable.

P4- Besoin d'une prise en charge non urgente, soit de six mois à un an:

Les personnes en bonne santé qui ont besoin de soins ponctuels comme des vaccins ou des ordonnances, des personnes particulièrement susceptibles de développer une maladie en raison de leurs antécédents familiaux.

P5- Toutes les autres clientèles

Source: Agence de santé et de services sociaux de Montréal

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.   Ven 16 Nov 2012 - 9:54

Guichet d'accès pour les personnes
sans médecin de famille

Ce service d’accompagnement permet aux personnes sans médecin de famille qui résident sur le territoire du CSSS de la Vieille-Capitale d’être inscrites sur une liste d’attente.

Vérifiez que vous demeurez bien sur le territoire du CSSS de la Vieille-Capitale à l’aide de votre code postal, en prenant soin de sélectionner l'option Établissement CSSS.

Les personnes qui désirent s’inscrire doivent obligatoirement remplir la Demande d’inscription à la liste d’attente pour les personnes sans médecin de famille (PDF, 144 ko). Une confirmation de leur inscription leur sera acheminée sur réception du formulaire.

Il est important de préciser que le traitement des demandes ne se fait pas selon la date de réception des formulaires. La priorité d’accès à un médecin de famille est établie en fonction de l’état de santé de l’usager et selon la disponibilité médicale sur le territoire.


http://www.csssvc.qc.ca/services/Guichet_mf.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.   Aujourd'hui à 19:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ceux qui résident dans la ville de Québec et qui n'ont pas de médecins.
» Psaume dans la ville : départ après la Pentecôte : psaume en audio et médité :
» Avent dans la ville, méditation pour se préparer à Noël :
» Pour ceux qui aime la danse
» Pour ceux qui seraient intéressés à Proraris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: