AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alimentation au cours de la chimio (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Alimentation au cours de la chimio (2)   Jeu 16 Avr 2015 - 8:46

Après avoir complété un dernier cycle de chimiothérapie, quels moyens peut-on adopter pour améliorer ses chances de survie après le traitement?
Pour réduire les risques de récidives, les survivants doivent adopter un mode de vie optimal qui combine une saine alimentation à une activité physique régulière. Dans son dernier rapport, le Fonds Mondial de Recherche sur le Cancer énonce 8 recommandations en ce sens :

Demeurer aussi près que possible d’un poids santé, c’est-à-dire un indice de masse corporelle situé entre 21 et 23.
Être actif physiquement au moins 30 minutes par jour. L’activité physique régulière a des effets bénéfiques sur la santé en général, sans compter son influence positive sur la fatigue, l’anxiété et la dépression, des états qui touchent souvent les survivants du cancer.
Éviter les boissons gazeuses et les aliments très riches en énergie contenant de fortes quantités de sucre et de gras (fast-food).
Consommer en abondance une grande variété de fruits, de légumes, de légumineuses ainsi que d’aliments à base de grains entiers. On recommande de manger de 5-10 portions de fruits et de légumes, en particulier ceux qui contiennent des quantités importantes de molécules anticancéreuses (famille des choux et de l’ail, petits fruits, thé vert, curcuma, vin rouge, algues, champignons, probiotiques…). Ces aliments peuvent jouer un rôle crucial dans la prévention secondaire en empêchant la croissance des tumeurs résiduelles qui ont survécu aux traitements.
Réduire la consommation de viandes rouges (bœuf, agneau, porc) à environ 500 g par semaine en remplaçant par des repas à base de poissons (idéalement des poissons gras, riches en oméga-3), d’œufs ou de protéines végétales. De plus, éviter complètement la consommation de charcuteries, de mauvais aliments qui augmentent le risque de cancer.
Pour ceux qui consomment de l’alcool, privilégier le vin rouge et limiter la consommation à 2 verres pour les hommes et à un verre pour les femmes.
Limiter la consommation de produits conservés dans du sel (poissons salés par exemple) ainsi que les produits contenant beaucoup de sel.
Ne pas utiliser de suppléments ou autres produits naturels pour prévenir les récidives de cancer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15763
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Alimentation au cours de la chimio (2)   Mar 3 Fév 2015 - 17:50

Les nausées sont un effet secondaire fréquent de la chimiothérapie. Conséquence : les malades désertent la cuisine. En effet, 32% redoutent le moment des repas et 14% le trouvent même insupportable*. C'est ainsi que "le cancer peut amener à une dénutrition : d'une part, il pompe de l'énergie et, d'autre part, les effets secondaires du traitement, à savoir la perte d'appétit, les déviances des sens olfactif et gustatif, une grande fatigue et des nausées, accentuent cet effet", explique à metronews le docteur en immunopharmacologie Philippe Pouillart, spécialiste des questions de pratique culinaire et santé.

Or, si l'alimentation n'est pas considérée comme efficace pour lutter à elle seule contre la maladie, elle contribue fortement à la réussite du traitement. On estime même que "25% des décès par cancer sont directement dus à cette dénutrition", alerte le docteur Pouillart. À l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, ce mercredi 4 février 2015, voici quelques conseils pour retrouver le plaisir de manger et pouvoir mieux lutter contre la maladie et les effets secondaires des traitements.

► Préparez des petits plats plus riches pour contrer la perte d'appétit

La moitié des malades évoquent une diminution de l'appétit. Pour éviter que cela ne conduise à une dénutrition, vous pouvez fractionner les repas et en faire plusieurs petits dans la journée, assortis de deux ou trois collations. Autre solution : augmenter la valeur nutritionnelle des plats sans augmenter la quantité à ingérer, par exemple en y incorporant de la crème fraîche, du beurre, du jambon haché ou des œufs.

► Cuisinez au micro-ondes pour éviter les nausées

"Les malades se détournent des produits grillés, ce qui va aboutir à l'éviction de certains aliments. Je conseille de se réapproprier le four à micro-ondes comme mode de cuisson, parce qu'il ne génère pas d'odeur de friture", poursuit le docteur Pouillart. Vous pouvez aussi vous tourner vers des repas froids, moins odorants.

► Mélangez viande et fromage pour supprimer le goût métallique de la viande

43% des malades perçoivent un mauvais goût en bouche, un goût métallique associé à la viande rouge ou une saveur acide lorsqu'ils mangent des légumes. Pour éviter que la moindre bouchée ne devienne désagréable, "associez la viande à du fromage, comme du gruyère râpé : cela masque le goût métallique". Pour continuer à manger des légumes, n'hésitez pas à utiliser de la crème fraîche ou du fromage frais. D'autant que cela a un effet rafraîchissant en bouche et "aide à repousser les aphtes ou à en diminuer l'intensité".


Voir aussi :

http://espoirs.forumactif.com/t2925-conseils-sur-l-alimentation-au-cours-de-la-chimio

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alimentation au cours de la chimio (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Conseils sur l'alimentation au cours de la chimio.
» Alimentation au cours de la chimio (2)
» Alimentation vivante : végétalisme à 80% cru
» cours alimentation des personnes agées
» que faut il savoir ds les cours du cned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Alimentation-
Sauter vers: