AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le point sur les produits de Lorus inc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Ven 11 Jan 2013 - 9:42







Ces tableaux résument ce qui arrive à la tumeur soit du pancréas, soit de la peau (un mélanome) lorsque qu'on injecte dans la tumeur du il-17e. Le Il -17e est dans la famille des interleukines qui sont des protéines qui sont naturelles dans le corps des mamifères et qui aident les cellules T dans le travail de surveiller et de combattre les corps étrangers.

On voit que pour le mélanome c'est pas mal efficace, pour le cancer du pancréas aussi sauf que la ligne repart un peu en montant sur la fin mais il y a des tas de questions qui se posent alors...

Une des lignes représente la réaction à une injection avec du Dacarbazine (DITC) pour le mélanome et du Gemcitabine pour le cancer du pancréas.


Le développement de tout ça est très lent selon moi mais on arrive à des essais clinique au début de cette année soit 2013. Lorus a fait une forme de partenariat avec Genentecth et le gouvernement du Royaume-uni qui fournit des fonds pour les essais.

Des essais cliniques (sur des humains donc) auront lieu sur la sécurité du
il-17e, je me demande d'ailleurs pourqoi parce que ce que j'en comprend c'est que Il-17e est déja une substance du corps humain même pas modifiée. C'est vrai qu'il y a une question de dose à étabir par contre...

Enfin on surveille ça cette année, il pourrait y avoir du développement. La phase 1 n'est que pour vérifier la sécurité du médicament c'est vrai, il reste que les patients peuvent réagir d'une façon inespérée et que ça active tout le processus.




cliquer ici




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Sam 5 Aoû 2006 - 14:22

Lorus Therapeutics Inc. (Toronto), société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche, la mise au point et la commercialisation de produits et de technologies pharmaceutiques destinés à la prise en charge du cancer, a annoncé son intention de mener un nouvel essai clinique sur le GTI-2040 en tant qu'agent unique auprès de patients souffrant du syndrome myélodysplasique et de leucémie myéloide aigue. Ces deux états pathologiques peuvent représenter un continuum de la progression maligne d'une production anormale de globules sanguins dans la moelle osseuse résultant en une forme de leucémie à progression rapide. Les personnes souffrant du syndrome myélodisplasique qui progresse vers une leucémie myéloide sont considérées comme ayant des risques particulièrement élevés de faible taux de survie. http://www.lorusthera.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mar 18 Avr 2006 - 10:48



Un article publié dans Oncology Reports fait part de résultats démontrant
une action de frénation rapide des gènes cibles dans les tissus tumoraux


TORONTO, le 18 avril /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"), société
biopharmaceutique spécialisée dans la recherche, la mise au point et la
commercialisation de produits et de technologies pharmaceutiques destinés à la
prise en charge du cancer, a annoncé aujourd'hui la publication de résultats
démontrant une action de frénation sur la cible moléculaire de son médicament
antisens, le GTI-2040, dans le cadre d'essais cliniques de phase II sur le
cancer du sein.
L'article, intitulé : "Analysis of ribonucleotide reductase M2 mRNA
levels in patient samples after GTI-2040 antisense drug treatment" ("Analyse
des niveaux d'ARNm ribonucléotide réductase dans des échantillons de patients
après traitement au médicament antisens GTI-2040"), sera publié dans le numéro
de mai d'Oncology Reports (volume 15, numéro 5, pages 1299-1304). On y
présente une étude de cas réalisée dans le cadre d'un essai clinique de
phase II, parrainé par le National Cancer Institute (NCI), sur l'action du
GTI-2040 associé à la capécitabine dans la prise en charge du cancer du sein
métastatique. L'article décrit la mise au point d'une méthode rapide et
pratique pour mesurer l'action de la sous-unité ribonucléotide réductase R2
(aussi connue sous le nom de M2), un déterminant de la malignité qui est la
cible moléculaire du GTI-2040. Cet essai clinique est parrainé par le Cancer
Therapy Evaluation Program du NCI des Etats-Unis dans le cadre d'une entente
d'essais cliniques conclue entre Lorus et le NCI.
Dans le cas présenté, une frénation rapide et importante de l'expression
du gène R2 de la ribonucléotide réductase a été démontrée à la suite de
biopsies sur des tissus tumoraux après traitement au GTI-2040 en association
avec la capécitabine. On a observé environ 25 fois moins d'expression du R2,
dès le deuxième jour du traitement au GTI-2040. Ce résultat, ainsi qu'une
réponse clinique observée sur une durée de six mois, s'inscrit parallèlement à
une réduction de la cible R2 observée dans les leucocytes en circulation.
Cette réduction suggère une utilité potentielle des leucocytes en tant que
tissu "de substitution" servant à mesurer ce déterminant de la malignité, et
elle pourrait servir à évaluer l'activité du GTI-2040 dans la frénation des
gènes cibles chez les patients chez qui une biopsie tumorale n'est pas
possible.
L'évaluation de biopsies réalisées sur d'autres patients se poursuit dans
le cadre de cette étude. Les auteurs suggèrent que la méthode décrite présente
un potentiel d'évaluation de la frénation de l'expression des gènes cibles par
traitement au GTI-2040 dans un cadre clinique.
"Cette étude de cas, démontrant une frénation de l'expression des gènes
cibles grâce au GTI-2040, à la fois dans les tissus tumoraux répondant au
traitement ainsi que dans les leucocytes agissant en tant que tissus de
remplacement, est très encourageante", a déclaré Jim Wright, chef de la
direction de Lorus Therapeutics. "Il s'agit des premiers résultats, chez des
patientes atteintes de cancer du sein, démontrant une frénation particulière
de l'expression des gènes cibles à la suite de traitements au GTI-2040."
De plus, M. Wright a souligné : "L'un des défis en matière de mise au
point de technologies antisens pour le traitement du cancer réside dans le
besoin d'obtenir davantage de résultats démontrant la spécificité d'un
médicament permettant la frénation de l'expression des gènes cibles dans les
tissus tumoraux. Les méthodes décrites dans cet article, ainsi que la
frénation, dans le cadre de l'étude, de l'expression des gènes cibles observée
dans les tissus de la patiente répondant au traitement au GTI-2040,
constituent des progrès importants."
Yun Yen, chercheur en chef de l'essai en laboratoire, est le chef du
laboratoire principal supervisant l'étude clinique, au City of Hope National
Medical Center de Duarte, en Californie; il en est également l'un des
co-chercheurs. Helen Chew, du Davis Cancer Center de Sacramento, en
Californie, est la chercheure en chef de l'étude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mer 1 Mar 2006 - 13:56

Super le tableau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mer 1 Mar 2006 - 13:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mer 1 Mar 2006 - 12:18

- Des résultats très encourageants pour aller plus loin -

TORONTO, ON, le 1er mars /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. (Lorus), société
biopharmaceutique spécialisée dans la mise au point et la commercialisation de
produits et de technologies pharmaceutiques destinés au traitement du cancer,
a annoncé aujourd'hui la publication de trois études de recherche sur les
produits anticancéreux de Lorus, dont les résultats appuient la poursuite de
son programme pilote de mise au point de petites molécules et de deux
médicaments antisens.


Jim Wright


Citation :
"Ces publications, approuvées par des pairs, dans des revues médicales
internationales reflètent la qualité élevée du programme expérimental et le
leadership scientifique qui se dégagent des programmes précliniques sur les
petites molécules et les médicaments antisens de Lorus", a déclaré Jim Wright,
président et chef de la direction de Lorus. "Ces articles démontrent également
notre détermination à mener à bien des recherches précliniques exhaustives en
plus des programmes de recherche clinique. Les résultats renforcent notre
confiance dans les stratégies actuelles de la société en matière de
développement clinique et de développement des activités"



Les résultats pré-cliniques de GTI-2501 indiquent un large spectre
d'activité antitumorale
L'article intitulé, "GTI-2501, an antisense agent targeting R1, the large
subunit of human ribonucleotide reductase, shows potent anti-tumor activity
against a variety of tumors," (GTI-2501, un agent antisens ciblant le
composant R1, large sous-unité de la ribonucléotide réductase humaine,
présente une activité antitumorale puissante contre plusieurs tumeurs),
est publié dans le numéro de février du International Journal of Oncology
(volume 28, numéro 2 : pages 469-478). Il présente les résultats les plus
récents des études précliniques sur le GTI-2501, l'un des principaux
médicaments anticancéreux de Lorus qui est actuellement en phase d'essais
cliniques pour le traitement du cancer de la androgéno-indépendant.
On remarque notamment que le traitement au moyen du GTI-2501 a été d'une
grande efficacité pour ralentir la croissance de la tumeur dans une douzaine
de modèles expérimentaux de tumeurs solides humaines étudiés chez la souris,
dont les cancers du , du , du , du , des , du , du , de la et de la , indiquant un large spectre
d'activité antitumorale. Qui plus est, comme preuve de l'activité
antimétastatique, le traitement des souris au moyen du GTI-2501 a empêché les
métastases du mélanome humain de se propager aux poumons des souris et il a
également amélioré considérablement la survie des souris porteuses de cellules
du lymphome (**) humain.
Les résultats suggèrent que le GTI-2501 a le potentiel nécessaire pour
agir à titre d'agent anticancéreux à large spectre et viennent appuyer le
développement clinique en cours.

Nouvelle formulation pour le composé de série ML
L'article intitulé, "Liposome formulation of a novel hydrophobic aryl-
imidazole compound for anti-cancer therapy" (formulation liposomale d'un
nouveau composé d'aryl-imidazole hydrophobe pour le traitement anticancéreux)
peut actuellement être consulté en ligne sur le site de PubMed
(www.pubmed.gov) et sera publié en version intégrale dans le prochain numéro
du journal Cancer Chemotherapy and Pharmacology. L'étude a mis en évidence une
nouvelle formulation pour administrer le ML-220. Plus précisément, la nouvelle
technologie d'administration par liposome (*)a beaucoup amélioré la solubilité
dans l'eau du ML-220, de telle sorte que ses propriétés pharmacocinétiques
pourraient être évaluées pour la première fois.
L'étude a également montré que le ML-220 liposomal gardait une activité
anti-prolifération contre les cellules du cancer humain des ovaires et du sein
in vitro et une efficacité importante in vivo lorsqu'il était administré par
voie intraveineuse chez des souris présentant des carcinomes (HT-29) du colon
sans signe manifeste de toxicité.
Les résultats de cette étude fournissent une base pour l'étude des
utilisations cliniques et des doses appropriées pour la recherche avec cette
formulation. La même technologie sera aussi applicable à d'autres composants
de la série ML. Lorus prévoit qu'un ou plusieurs composants de la série ML
passeront en phase d'essais cliniques au cours de 2006.

Le GTI-2601 démontre des effets antitumoraux
L'article intitulé, "Anti-proliferative and anti-tumor effects of
antisense oligonucleotide GTI-2601 targeted against human thioredoxin" (effets
antiprolifération et antitumoraux de l'antisens oligonucléotide GTI-2601 ciblé
sur la thiorédoxine humaine), a été publié dans le numéro de février de Anti-
Cancer Drugs (volume 17, numéro 2 : pages 143-154). Cette étude a montré que
le GTI-2601 a considérablement fait baisser l'expression de thiorédoxine dans
les cellules humaines du cancer du colon in vitro, ralentissant de beaucoup la
croissance des cellules. Le GTI-2601 avait également un profond effet
antitumoral in vivo sur les tumeurs cancéreuses du colon chez la souris.
De plus, des études sont actuellement en cours sur les formulations de
GTI-2601 au moyen d'une nouvelle technologie d'administration par le
collagène, en collaboration avec les sociétés japonaises Sumitomo
Pharmaceuticals Co. Ltd. et Koken Co. Ltd. L'objectif de ces études est de
découvrir un système de livraison sûr et efficace pour les traitements
antisens qui permettrait de diminuer la dose efficace requise et la fréquence
des doses pour cette catégorie de médicaments.

CNW 07:02e 01-MAR-06

(*)définition de liposome :

Vésicule lipidique artificielle (dont la membrane est constituée d'une ou plusieurs bicouches de lipides) qui possède la capacité à encapsuler et protéger, par exemple, des protéines ou du matériel génétique. Cette propriété fait que les liposomes sont utilisés comme vecteurs ou transporteurs en pharmacologie (vectorisation de principes actifs) et en génétique (transfert de gènes).


(**)Définition de lymphome :

Lymphome. Désigne une tumeur des tissus lymphoïdes, le plus souvent de ganglions lymphatiques, qui peut être bénigne ou cancéreuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Lun 12 Déc 2005 - 16:52

TORONTO, le 12 déc. /CNW/ -


Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"), société
biopharmaceutique spécialisée dans la mise au point et la commercialisation de
produits et de technologies pharmaceutiques destinés au traitement du cancer,
a annoncé aujourd'hui que les chercheurs de l'essai clinique du GTI-2040 dans
le traitement de la leucémie aigue ont présenté leurs résultats dans le cadre
de la réunion annuelle de l'American Society of Hematology à Atlanta, en
Géorgie. Cette étude est commanditée par le Cancer Therapy Evaluation Program
(programme d'évaluation des traitements anticancéreux) de l'Institut national
du cancer des Etats-Unis (NCI CTEP) en vertu d'une entente sur des essais
cliniques (EEC) entre le CTEP et Lorus.
Mme Rebecca Klisovic et le chercheur principal, M. Guido Marcucci, de la
division de l'hématologie et de l'oncologie du Comprehensive Cancer Center de
l'Université de l'Ohio, ont dirigé l'essai clinique du GTI-2040 combiné à la
cytarabine chez des patients atteints de leucémie aigue myéloide (LAM)
récurrente ou réfractaire. Il reste à ces patients peu d'options
thérapeutiques et, sans traitement nouveau, ce sont des candidats pour des
greffes de moelle osseuse.
Selon les résultats de l'essai clinique présentés, on a pu constaté une
réponse complète chez 44 % des patients âgés de 60 ans ou moins
. Les patients
qui se sont soumis à cet essai n'avaient pas répondu à un traitement antérieur
ou avaient fait une rechute rapide. On constate habituellement chez de tels
patients un très faible de taux de réponse complète, de l'ordre de 10 ou
20 % environ, dans des thérapies de sauvetage telles que la cytarabine à doses
élevées.


Dernière édition par le Mer 1 Mar 2006 - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mer 16 Nov 2005 - 10:37

TORONTO, ON, le 15 novembre /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"),
société biopharmaceutique spécialisée dans la mise au point et la
commercialisation de produits et de technologies pharmaceutiques destinés au
traitement du cancer, a annoncé aujourd'hui la publication d'un résumé des
résultats préliminaires d'un essai clinique portant sur le GTI-2040 en
combinaison avec le docetaxel et la prednisone chez les patients atteints d'un
cancer de la prostate androgéno-indépendant. Le résumé est publié dans le
compte rendu du congrès international sur les cibles moléculaires et les
traitements du cancer qui se tient à Philadelphie du 14 au 18 novembre 2005.
Une mise à jour plus récente de ces résultats préliminaires a été présentée
aujourd'hui dans le cadre d'un atelier scientifique au congrès.


Le résumé indique que, pour les patients chez qui il était possible
d'évaluer l'antigène prostatique spécifique (APS), il y a eu sept réponses de
l'APS (réductions de plus de 50 %), sept stabilisations et une progression de
la maladie dans le traitement avec ce médicament antisens qui ciblait la sous-
unité R2 de la ribonucléotide réductase combiné avec le docetaxel et la
predisone. Un patient n'a pas pu subir d'évaluation et huit autres n'ont pas
encore subi l'évaluation. L'APS est surabondant dans les cellules du cancer de
la prostate, de sorte qu'on l'utilise couramment pour évaluer la progression
de la maladie ou la réponse au traitement.


Dr Srikala Sridhar, de l'Hôpital Princess Margaret, a présenté
aujourd'hui des données mises à jour indiquant que, avec un profil de
tolérabilité acceptable, neuf patients sur 22 chez qui il était possible
d'évaluer l'APS jusqu'à maintenant ont affiché une réponse au chapitre de
l'APS et que cinq de ces patients seront suivis et sujets à une évaluation
d'APS ultérieure.


"Cette étude prometteuse sur le cancer de la prostate est l'une des six
investigations cliniques en cours avec le GTI-2040 dans diverse indications
antitumorales commanditées par le National Cancer Institute Cancer Therapy
Evaluation Program des Etats-Unis en vertu d'une entente d'essais cliniques
avec Lorus pour la mise au point du GTI-2040", a déclaré Jim Wright, chef de
la direction. "Ce programme est très important parce qu'il donne à Lorus
l'avantage de choisir de mettre au point les produits les plus prometteuses."


Dernière édition par le Jeu 17 Aoû 2006 - 7:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mer 12 Oct 2005 - 10:02

Le point sur les produits :

Virulizin(MD)
En attendant les résultats de l'essai clinique de phase III sur son
médicament anticancéreux vedette pour le traitement du cancer du pancréas,
lesquels viendront plus tard dans l'année, Lorus continue de préparer son
succès, franchissant plusieurs étapes clés au cours du premier trimestre, en
voici quelques-unes :

- La société a annoncé le dernier examen d'un patient dans le cadre de
l'étude clinique de phase III sur Virulizin(MD) en combinaison avec
Gemzar(MD) pour le traitement du cancer du pancréas.
- La société a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des
Etats-Unis a accepté la proposition de Lorus en rapport avec sa
présentation de drogue nouvelle mise à jour pour Virulizin(MD). Les
produits, tels que Virulizin(MD) de Lorus, qui font partie de
programmes de traitement prioritaire de présentation peuvent bénéficier
d'une évaluation prioritaire et d'un dépôt accéléré de certaines
parties de leur demande, au fur et à mesure que deviennent disponibles
les renseignements devant être soumis à la FDA. Pour qu'un médicament
obtienne une procédure d'évaluation accélérée, il faut démontrer qu'il
est destiné au traitement d'une maladie grave et dangereuse pour la vie
et qu'il a le potentiel de combler des besoins médicaux relatifs à la
maladie.
- La société a annoncé que l'Agence européenne pour l'évaluation des
médicaments (EMEA) a émis une opinion positive en rapport avec la
demande du statut de médicament orphelin pour Virulizin(MD). Cette
toute récente désignation de médicament orphelin pour Virulizin(MD)
indique que ce produit a le potentiel d'être efficace et de procurer un
bienfait important aux patients qui souffrent de cette maladie
dévastatrice.
- Le fabricant sous contrat de Lorus, BioVectra dcl (BioVectra) a réussi
à passer d'un processus de fabrication clinique à la production
commerciale d'un lot de 800 litres.

Le GTI-2040
L'un des médicaments vedettes du bassin pharmacoclinique antisens de
Lorus, le GTI-2040, continue de progresser grâce à six essais cliniques de
phase II en cours, commandités par le National Cancer Institute (NCI), pour
six indications différentes. Au cours du trimestre, Lorus a observé des
développements stimulants au sein de son bassin de médicaments antisens; en
voici quelques-uns :

- La société a reçu un comité directeur qui a procédé à une évaluation de
l'évolution de son programme de six études cliniques commanditées par
le National Cancer Institute (NCI) sur le GTI-2040. L'évaluation par ce
comité comprenait une rencontre des chercheurs conjointement organisée
par Lorus et le Cancer Therapy Evaluation Progam (CTEP) du NCI; ils ont
analysé toutes les données préliminaires en matière de sécurité et
d'efficacité, ainsi que les activités d'analyse des données de suivi
sur chacune des études. Les six études se poursuivent sans présenter de
toxicité inacceptable.
- La société a conclu une collaboration de recherche avec le Dr Guido
Marcucci, chercheur et clinicien renommé, spécialisé en leucémie, du
Comprehensive Cancer Center de l'Université de l'Ohio, dans le cadre
d'un programme d'expériences de laboratoire sur les lignées cellulaires
de la leucémie aigue myéloide (LAM). Ces expériences, qui seront
réalisées dans des cultures de tissus et des modèles animaux,
fourniront un important aperçu sur la corrélation entre la réponse
antitumorale et les actions à l'échelle cellulaire du GTI-2040 et de la
cytarabine administrés en concomitance.

Le GTI-2501
Le deuxième médicament antisens en importance de Lorus, le GTI-2501, fait
actuellement l'objet d'un essai clinique de phase II pour le traitement du
cancer de la prostate. Lorus a renforcé son bassin pharmacoclinique de
médicaments antisens brevetés au cours du trimestre de la manière suivante :

- La société a reçu un avis de l'Office européen des brevets l'informant
de son intention d'accepter la demande de brevet pour son nouveau
médicament antisens, le GTI-2501.

Le programme de petites molécules
L'équipe de Lorus se consacre activement à faire accélérer son programme
de petites molécules, avec l'objectif de faire passer un candidat médicament à
la phase clinique au cours de l'année civile 2006. Au cours du trimestre,
Lorus :

- a annoncé le succès soutenu que connaît son programme de mise au point
de petites molécules anticancéreuses. A partir de résultats d'études
précliniques, deux molécules faisant partie de cette sous-catégorie,
soit la ML-133 et la LT-253, ont été choisies comme principales
candidates à une mise au point ultérieure pour le traitement du cancer.

"En attendant les résultats de notre essai clinique de phase III avec
Virulizin(MD), nous préparons le dépôt d'une présentation de drogue nouvelle
et nous nous plaçons en position de succès commercial", a déclaré Jim Wright,
président et chef de la direction. "De plus, Lorus possède de nombreuses
technologies prometteuses au sein de son bassin pharmacoclinique qui continue
d'évoluer positivement au cours du premier trimestre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Lun 3 Oct 2005 - 11:05

C'est prometteur tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Lun 3 Oct 2005 - 10:55

TORONTO, ON, le 3 octobre /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"),
société biopharmaceutique spécialisée dans la mise au point et la
commercialisation de produits et de technologies pharmaceutiques destinés au
traitement du cancer, a annoncé aujourd'hui que les scientifiques de son
équipe ont publié les résultats d'études de titrage de doses dans des
échantillons de sang humain pour les médicaments antisens de la société en
cours d'essais cliniques de phase II.
Les résultats sont décrits dans un article intitulé : "Optimixation of
the PAXgeneTM blood RNA extraction system for gene expression analysis of
clinical samples", paru dans l'édition de septembre (volume 19, numéro 5,
pages 182-188) du Journal of Clinical Laboratory Analysis. L'article est
également en ligne.
La démonstration de l'action de frénation sur la cible ainsi que la
corrélation des effets sur la cible avec l'efficacité du médicament sont des
éléments importants de l'évolution de la thérapie génique. A cette fin, Lorus
a mis au point un test très sensible pour mesurer l'expression du gène ciblé
dans l'échantillon sanguin du patient. Pour uniformiser les prélèvements
sanguins et améliorer la préparation et la qualité des échantillons, Lorus a
évalué et optimisé un système de prélèvement sanguin nouvellement
commercialisé, PAXgene(MC), spécialement conçu dans ce but. Les résultats de
cette étude sont résumés dans le rapport publié, et le protocole de
prélèvement d'échantillon sanguin modifié a été intégré à tous les essais
cliniques en cours.
Lorus a mis au point deux médicaments antisens, le GTI-2040 et le GTI-
2501, qui ciblent respectivement les sous-unités R1 et R2. Ces médicaments ont
démontré une action de frénation du gène cible ainsi qu'une activité
anticancéreuse dans les modèles précliniques de cancer. Ils sont actuellement
évalués dans le cadre de huit essais cliniques pour des indications contre
divers cancers, dont le cancer du , le cancer du , le cancer de la
androgéno-indépendant, le cancer du non à petites cellules, la
leucémie aigue myéloide (LAM), le cancer du et une variété de tumeurs
solides. Le principal médicament antisens, le GTI-2040, est actuellement
évalué dans le cadre d'un essai clinique de phase II parrainé par le National
Cancer Institute (NCI) des Etats-Unis, qui le coordonne également.
"Le programme d'essais cliniques de phase II parrainé par le NCI nous
permet d'évaluer l'expression des gènes cibles chez un grand nombre de
patients. Ces données nous fourniront des renseignements très précieux sur le
fonctionnement des médicaments antisens dans des conditions cliniques. De
plus, ce titrage de doses est une réussite importante, car Lorus envisage
d'établir des alliances et une commercialisation pour le CTI-2040", a déclaré
Jim Wright, chef de la direction.
Les molécules antisens représentent une catégorie unique de candidats
médicaments qui ciblent spécifiquement les gènes dont l'expression est soit
aberrante dans une cellule malade soit un préalable à la progression de la
maladie. Lorus a identifié deux gènes, R1 et R2, qui sont des cibles pour le
traitement anticancéreux. Les produits de ces gènes sont des composantes de la
ribonucléotide réductase, complexe essentiel à la réplication de l'ADN.
L'expression de R1 et de R2 a été associée à la croissance tumorale, la
progression maligne et à la résistance à la chimiothérapie.


GTI-2040
Le GTI-2040 est un médicament antisens qui cible la sous-unité R2 de la
ribonucléotide réductase, nécessaire à la réplication de l'ADN et à la
prolifération cellulaire. La sous-unité R2 est également décrite comme un
déterminant de malignité dont les concentrations sont élevées dans un vaste
éventail de tumeurs et qui, par suite d'un dérèglement, peut coopérer avec
divers types d'oncogènes (gènes responsables du cancer) pour stimuler la
croissance tumorale et le potentiel métastatique. Le GTI-2040 a démontré une
importante activité antitumorale contre divers types de tumeurs humaines dans
des études précliniques et a terminé avec succès un essai clinique de phase I
aux Etats-Unis. Le GTI-2040 fait actuellement l'objet d'une entente avec
l'Institut national du cancer des Etats-Unis (NCI) suivant laquelle il sera
mis à l'essai dans une chimiothérapie d'association au cours de six essais
cliniques différents. Tous ces essais cliniques sont déjà commencés. Le GTI-
2040 a récemment terminé une étude de phase II en combinaison avec la
chimiothérapie pour le traitement du cancer du rein. Dans cette étude menée
chez des patients atteints d'un cancer avancé, 52 % des patients traités ont
affiché un stabilisation accompagnée de peu d'effets indésirables non prévus
et une régression de la tumeur a été observée chez certains patients.




CNW 07:01e 03-OCT-05


Dernière édition par le Mer 1 Mar 2006 - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Mar 20 Sep 2005 - 17:22

Lorus annonce qu'un comité directeur procède à l'évaluation de son programme clinique sur le GTI-2040 commandité par le National Cancer Institute des Etats-Unis

L'évaluation n'ayant soulevé aucune inquiétude quant à la sécurité, le
programme se poursuit


TORONTO, ON, le 13 septembre /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"),
société biopharmaceutique spécialisée dans la mise au point et la
commercialisation de produits et de technologies pharmaceutiques destinés au
traitement du cancer, a annoncé aujourd'hui qu'un comité directeur procède à
une évaluation de l'évolution de son programme de six études cliniques
commanditées par le National Cancer Institute (NCI) sur le GTI-2040 dans
plusieurs indications pour le cancer.
L'évaluation actuelle de ce programme par ce comité comprend une
rencontre des chercheurs conjointement organisée par Lorus et le Cancer
Therapy Evaluation Progam (CTEP) (programme d'évaluation des traitements du
cancer) du NCI, qui ont analysé toutes les données préliminaires en matière de
sécurité et d'efficacité, ainsi que les activités d'analyse des données de
suivi sur chacune des études. Les six études se poursuivent sans présenter de
toxicité inacceptable. Des données provenant de plusieurs de ces études seront
également présentées à la rencontre sur les premières phases de mise au point
clinique du NCI CTEP qui se tiendra à Bethesda, au Maryland, les 12 et
13 septembre 2005 afin de donner la chance aux chercheurs de présenter leurs
résultats préliminaires dans le but d'en discuter dans une séance à huis clos.
Les études examinées dans le cadre de cette procédure comprennent celles
sur le GTI-2040 en combinaison avec des traitements de chimiothérapie contre
le cancer du poumon non à petites cellules, le cancer de la prostate androgéno-
indépendant, la leucémie aigue myéloide, le cancer du et une
diversité de tumeurs solides. Parmi les traitements de chimiothérapie à
l'étude, notons le docetaxel, la capécitabine, l'oxaliplatine, la cytarabine
et la gemcitabine. Ces indications reflètent le large spectre de tumeurs
sensibles au GTI-2040, particulièrement en combinaison avec les agents de
chimiothérapie habituels, déjà observé dans le programme préclinique de Lorus.
Toutes les études à l'examen sont commanditées et coordonnées par le NCI
par l'intermédiaire du CTEP, programme gouvernemental américain qui encourage
et améliore la conception de composés anticancéreux potentiellement novateurs.
Il est important de noter que les études sur le GTI-2040 dans le cancer du
poumon non à petites cellules et le cancer de la prostate androgéno-
indépendant feront bientôt l'objet de l'évaluation intermédiaire requise par
le protocole. Des résultats encourageants sur le GTI-2040 en combinaison avec
le docetaxel dans le cancer du non à petites cellules ont été présentés
cette année au congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology
(ASCO).
En outre, des résultats préliminaires sur le GTI-2040 en combinaison avec
le docetaxel et la prednisone dans le traitement du cancer de la
androgéno-indépendant seront bientôt soumis lors d'une présentation dans le
cadre d'une importante conférence internationale. Les deux études devraient se
poursuivre après que sera complété l'examen préliminaire des données provenant
des patients y participant actuellement. Des données mises à jour ont aussi
été évaluées dans le cadre des autres études en cours, qui ne sont pas
soumises par protocole à une évaluation des données préliminaires.
"Nous sommes heureux de constater les progrès enregistrés dans le cadre
de ce programme d'études, ainsi que l'émergence de données cliniques et de
sécurité encourageantes à la suite de l'évaluation préliminaire", a déclaré le
Dr Jim Wright, chef de la direction de Lorus. "L'étendue de ce programme
reflète le large spectre d'activité anticancéreuse du GTI-2040 ainsi que les
propositions de recherche bien appuyées en ce qui a trait à diverses
indications pour le cancer, parmi lesquelles ces six possibilités de nouveaux
traitements, les plus prometteurs, qui ont été choisis par Lorus et le NCI par
l'intermédiaire de la procédure du comité d'évaluation."
Les multiples cibles de cancer visées par le programme de développement
du GTI-2040 offrent la possibilité de déterminer les meilleures stratégies à
adopter en vue d'une mise au point clinique plus poussée. En plus de son
bassin pharmaco-clinique de médicaments anticancéreux, comprenant des
médicaments immunothérapeutiques, des médicaments antisens, des thérapies
géniques et des composés à petites molécules actuellement en phase de mise au
point, Lorus considère ce programme d'étude du GTI-2040, commandité par le
NCI, comme une part importante de sa stratégie d'affaires visant à maximiser
les possibilités et à limiter les risques.

site Web à l'adresse http://www.lorusthera.com.


Dernière édition par le Mer 1 Mar 2006 - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Ven 1 Juil 2005 - 10:32

GTI-2501 a démontré un profil favorable dans les études précliniques et dans la phase I d'essais clinique. Le médicamanet est maintenant en phase II d'essai clinique, en combinaison avec le docetaxel, pour le traitement des cancer de la prostate réfractaire aux hormones. Les tests initiaux ont démontrés une forte activité antitumorale dans les études précliniques portant sur le cancer de la prostate et divers autres types de tumeurs.


Les résultats des études révèle la complète régression de tumeurs humaines, provenant de fois ou de siens, implantées dans des souris. Et suite à la régression de la tumeur, il n'y a pas eu de ré-accroissement même après l'arrêt du traitement. GTI-2501 est présentement en phase II d'essais clinique au Centre de santé et collège de femmes Sunnybrook à Toronto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Jeu 9 Juin 2005 - 12:27

TORONTO, le 9 juin /CNW/ - Lorus Therapeutics Inc. ("Lorus"), société
biopharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation
de produits et de technologies pharmaceutiques pour la prise en charge du
cancer, a annoncé aujourd'hui que sa filiale en propriété exclusive, GeneSense
Technologies Inc. (GeneSense), a reçu un avis de l'Office européen des brevets
l'informant de son intention d'accepter la demande de brevet de GeneSense pour
son nouveau médicament antisens GTI-2501.
GTI-2501 a démontré un profil d'innocuité favorable dans les essais
précliniques et dans les essais cliniques de Phase I. Le médicament fait
actuellement l'objet d'une étude de Phase II en association avec le docétaxel
dans le traitement du cancer de la prostate androgéno-indépendant. Les
premiers essais sur le GT-2501 ont démontré une forte activité antitumorale
dans les études précliniques du cancer de la prostate et divers types de
tumeur.
L'avis d'acceptation de brevet européen donne suite au brevet délivré
par le United States Patent Office en septembre 2000. Une demande de brevet
concernant GTI-2501 a été déposée au Canada et dans nombre de juridictions
internationales.
"Lorus Therapeutics concentre ses activités sur la mise au point de
médicaments anticancéreux qui complètent l'efficacité de chimiothérapies plus
toxiques sans ajout de toxicité notable", a commenté Jim Wright, président-
directeur général de Lorus Therapeutics. "Nous sommes ravis du profil d'effets
secondaires légers observés précédemment avec le GTI-2501 administré seul,
ainsi que des données et l'exposé solides qui soutiennent le programme
clinique de traitement en association du cancer de la prostate en cours."
Le Dr. Wright poursuit : "Cette acceptation de brevet européen élargit
notre solide portefeuille de droits de propriété intellectuelle mondiaux,
élément important de notre stratégie visant à améliorer la valeur des
actionnaires."

A propos du GTI-2501

Le GTI-2501 est un oligonucléotide antisens complémentaire du composant
R1 de la ribonucléotide réductase qui est nécessaire pour la réplication de
l'ADN et la prolifération cellulaire. GTI-2501 est conçu pour exercer son
activité en insensibilisant la cellule au composant R1 de la ribonucléotide.
Dans les études précliniques, le GTI-2501 a démontré une importante activité
antitumorale contre le cancer de la prostate et divers types de cancers,
notamment colon, pancréas, cancer du poumon non à petites cellules, sein,
ovaire, mélanome, tumeur du cerveau (glioblastome-astrocytome), tumeur rénale,
cervicale, lymphome et leucémie.
Jusqu'à maintenant, la Phase I des essais cliniques sur le GTI-2501 est
terminée et la Phase II est en cours, portant sur le GTI-2501 administré en
association avec le docétaxel pour le cancer de la prostate. Relativement aux
brevets, GTI-2501 a reçu un brevet aux Etats-Unis, un avis d'acceptation de
brevet en Europe et une demande a été déposée au Canada et dans d'autres
juridictions internationales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Sam 9 Avr 2005 - 12:45

Traduction d'un texte sur le site de la compagnie Lorus (traduction sujette à erreurs):

Les altérations qui sont importantes dans le processus compliqué aidant la progression du cancer sont controlés par un nombre relativement grand de gènes mutants ou oncogènes et par la désactivation des gènes suppresseurs de tumeurs. Les scientifiques de Lorus ont déterminés que ces gènes spécifiques qui jouent un rôle dans le développement du cancer peuvent être inhibés avec une technologie qui renverse le processus et qui peut conduire à une diminution significative de la tumeur.

Presque toutes les maladies humaines sont associées à une production inadéquate ou inapropriée de protéines. Les protéines sont des molécules complexes essentielles à la stucture et aux fonctions physiologiques des êtres humains et des organismes infectueux comme les virus ou les bactéries. Les organismes infectueux transportent leur propre matériel génétique (ADN ou ARN) qui contrôlent la production de protéines qui sont essentiels à la survie et à la prolifération de ces organismes étrangers ce qui conduit à la progression de la maladie infectueuse chez l'homme. Les maladies qui ne sont pas dûe à l'infection, comme le cancer, se développent à travers une anomalie des protéines particulières aux mamifères.

L'information qui rend le corps humain incapable de produire la quantité appropriée de protéines et de la produire en temps approprié est contenu dans le génome humain. Le génome humain comprend 46 chromosomes dans la cellule humaine et approximativement 30 ou 40,000 gènes. Chaque gèene est composé d'ADN et a la forme d'une double spirale. Dans chaque branche de la double spirale, il y a des éléments composants l'ADN appelés "nucléotide" qui sont associés avec une nucléotide sur l'autre branche de la même spirale.



La suite des nucleotides établit la façon dont la protéine doit se composer. La suite et la répétition des bases (A, adénine, C cytosine, G guanine et T la thyamine) constitue l'information génétique. En général, chaque gène a suffisamment d'information pour former une protéine spécifique. La suite spécifique de nucléotides qui la matrice pour l'information utilsée durant la formation de la protéine est appelée la suite "directive". La suite de nucléotides qui lui est complémentaire est appelée "anti-directive".

La suite de nucléotides qui est au bout de la suite directive et qui ne forme pas de protéine est appelé la région UTR. Il y a deux régions UTR, une à chaque bout de la séquence directive désignée comme la région UTR 5 et la région UTR 3. Une suite de nucléotides qui est identique ou équivalent, ce qui est le contraire de complémentaire et qui se trouve dans la région UTR a été baptisé "tournant de directive" par notre président et chef de la direction des opérations le docteur Wright.

Le RNR, ou le réducteur de ribonucléides, est une enzyme qui qui contôle le cycle de la cellule et qui est essentiel pour la formation de l'ADN et sa réparation. Cette enzyme aide la formation des désoxyribonucléides en enlevant une molécule d'oxygène de la ribonucléide. C'est un procédé appelé la réduction de ribonucléide. Le cancer a besoin de de désoxyribonucléides comme pierre d'assise pour faire de l'ADN. Le seul chemin direct qui existe est de réduire la ribonucléide. Ainsi le réducteur de ribonucléide est essentiel pour faire de l'ADN et pour la prolifération des cellules. Les docteurs Wright and Young ont étudiés l'NRN depuis respectivement 1973 et 1990.

À peu près 90% des morts dûes au cancer sont attribuables au développement au développement et à l'accroissement de la tumeur-mère, ce qui conduit ultimement à ce que les cellules d la tumeur se répandent à d'autres emplacement du corps (métatstases). Récemment, le réducteur de ribonucléides a été identifié comme un déteminant génétique qui peut altérer profondément le degré d'agressivité des cellules cancéreuses et cela est une importante cible pour les interventions médicamenteuses.

Le RNR est composé de deux unités : Le R1 et le R2. Lorus a développé des molécules anti-directives qui sont spécifiques pour le R1 et le R2. Les scientifiques de Lorus ont démontrés que R2 peut agir comme un signal pour bloquer un chemin qui est important dans la progression du cancer. Le R2 est aussi appelé à jouer un important rôle pour déterminer le degré de réaction des cellules cancéreuses à une variété de chimio-thérapies.

Le GTI-2040 est un oligonucléide qui a montré de grandes propriétés anti-tumorales lorsque que testé sur une grande variété de cancer humain inoculé à des souris. De récentes études sur des singes et des rongeurs ont démontrés que cet oligonucléide est sasns danger pour les humains à des concentrations qui excèdes les doses généralement employées pour les humains. La phase 1 des tests clinique est terminé et est concluante au point de vue de la sécurité et de la tolérabilité.

Le GTI-2040 est présentement en phase d'essais clinique pour les patients avec des cancers avancés ou en métastasiques du . Les études portent sur l'efficacité de la combinaison du GTI-2040 et de la capecitabine, un traitement chimique contre le cancer. Les données présentées font état de plus de 50% des patients atteints de ce cancer avancé qui, en suivant la dose recommandée, ont connu une stabilisation de leurs maladies. Les meilleurs réductions de tumeurs incluent une réduction de 39 % et une de 23 % sur un patient qui a connu également une stabilisation de son état de 10 mois. Les effets secondaires non voulus sont comparables à ce qu'on peut attendre de la combinaison de ces médicaments et démontrent généralement que le GTI-2040 est bien toléré lorsque combiné avec un tueur de cellule cancéreuse comme le capecitabine.

De plus, Lorus collabore avec l'institut national du cancer des États-unis (NCI) dans un programme d'essais clinique qui porte sur de nombreux autres cancers.

Le GTI-2501

Il s'agit d'un composé anti-directif qui a conduit à une régression complète de toutes les tumeurs venant de cellules cancéreuses humaines du cancer du foi et du inoculées à des souris. La FDA a approuvé une phase 1 d'essais cliniques en Février 2001. Une fois la phase 1 complétée avec succèes, Lorus a initié une phase 2 de l'étude du GTI-2501 sur les cas de cancer de la réfractaires aux hormones, en combinaison avec le docetaxel.


Dernière édition par le Mer 1 Mar 2006 - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le GT1-2040 et le GTI-2501   Ven 8 Avr 2005 - 18:54

J'ai trouvé cette annonce dans la section affaire mais en me rendant sur le site de la compagnie dont il question, il me semble qu'il y a de bonnes nouvelles là-dedans.
Citation :
Presse Canadienne
06 avril 2005 - 09h17

La biopharmaceutique Lorus Therapeutics (LOR) a signé une entente de collaboration avec la plus grande société pharmaceutique du Japon, Sumitomo Pharmaceuticals, et le groupe Koken, pour mettre au point un médicament contre le cancer.


Dernière édition par le Mer 1 Mar 2006 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le point sur les produits de Lorus inc.   Aujourd'hui à 15:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Le point sur les produits de Lorus inc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Produits CATTIER
» Fidel Castro est-il sur le point de désavouer l'oeuvre d'une vie ?
» produits perimés
» Liste de produits kacher ou pas... et pour les VgLs ??
» Doute point de vue Ruban Moucheté URGENT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: