AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 3 fois plus de risques du cancer du sein avec le manque d' enképhaline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: 3 fois plus de risques du cancer du sein avec le manque d' enképhaline   Jeu 16 Juil 2015 - 14:13

16-07-2015 | 10h52

Une étude de l'Université de Lund, en Suède, démontre que les femmes ayant de faibles niveaux d'enképhaline ont un risque accru de contracter un cancer du sein. Cette découverte devrait permettre aux médecins de mettre en place un nouveau test de dépistage précoce de la maladie.

L'étude, menée par le professeur Olle Melander, a cherché à établir le lien entre la concentration d'enképhaline, une hormone antidouleur possédant également des propriétés anxiolytiques, et le risque de développer un cancer du sein.

Les résultats, publiés dans le Journal of Clinical Oncology sont sans appel. Chez les femmes qui possédaient les plus faibles niveaux de l'hormone, le risque de cancer du sein était trois fois supérieur à celles des femmes ayant les taux les plus hauts.

Les chercheurs se sont basés sur des échantillons de sang prélevés sur 1929 femmes à Malmö. Elles ont été suivies, pour le cancer du sein, sur une période moyenne de 15 ans. Les résultats ont été ajustés pour l'âge, la ménopause, le traitement hormonal, le tabagisme et d'autres facteurs pouvant influer sur le risque de contracter la maladie.

«Ces travaux mettent en évidence une corrélation statistique entre les faibles concentrations d'enképhaline dans le sang et un risque accru de cancer du sein», expliquent les chercheurs. D'autres études confirment ces résultats.

D'autres études le confirment

Pour vérifier ces conclusions, les scientifiques ont comparé ces résultats avec ceux d'une autre étude ultérieure d'un groupe de 1569 femmes également de Malmö d'un âge moyen légèrement supérieur (70 ans). Dans ce groupe, le lien entre faibles niveaux de l'hormone et risque de développer un cancer du sein a été encore plus significatif. D'autres études, notamment sur des animaux, ont donné des résultats similaires.

Par ailleurs, ces travaux ont démontré que l'enképhaline peut renforcer l'activité du système immunitaire contre les cellules cancéreuses et avoir un effet d'inhibition sur les cellules tumorales.

Ces résultats sont source de grands espoirs pour les chercheurs. Ils espèrent ainsi mettre rapidement en pratique un système de dépistage précoce du cancer du sein par dosage de l'enképhaline.

Il s'agit d'une nouvelle importante dans un contexte troublé où plusieurs études, dont deux parues la semaine dernière aux États-Unis et en Grande-Bretagne, remettent en cause l'intérêt de la mammographie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: 3 fois plus de risques du cancer du sein avec le manque d' enképhaline   Dim 30 Oct 2005 - 9:37

Cancer du sein : les gauchères deux fois plus à risque

Agence France-Presse

Londres

Les gauchères auraient plus de deux fois plus de risque d'être victimes d'un cancer du sein que les droitières, selon une étude néerlandaise publiée dans le British Medical Journal et reprise par la presse britannique.


Selon les chercheurs de l'Université d'Utrecht, qui ont étudié les cas de plus de 12 000 femmes nées entre 1932 et 1941, les gauchères auraient 2,41 fois plus de risque de développer un cancer du sein que les droitières.

Ce résultat a été obtenu en tenant compte des autres paramètres connus pour ce type de cancer comme le poids, le tabac, l'héritage familial ou le statut socio-professionnel.

Selon les chercheurs, cela pourrait être dû au fait que les gauchères sont plus soumises à la présence d'oestrogènes dans l'utérus, avant leur naissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
 
3 fois plus de risques du cancer du sein avec le manque d' enképhaline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» complications avec le by-pass
» L’imagerie moléculaire de la poitrine.
» La famille de protéines Akt
» Le fondateur de la Communauté St-Jean n'a pas été fidèle à son vœu de chasteté
» bébé 5 mois ne s'endort qu'avec le sein à la bouche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: