AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TRAIL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TRAIL   Sam 11 Jan 2014 - 12:49



-90% des motrs dus au cancer sont associés avec les métastases.
-La technologie que nous développons pour combattre les métastases consiste à introduire 2 protéines dans le courant sanguin. La première est e-sélectine qui combat l'inflammation et se retrouve sur les cellules blanches et sur les cellules cancéreuses et ensuite la seocnde c'est TRAIL.

-Quand trail attaque une cellule canécreuse elle la tue.

-Quand on en mets ces prtéines dans le sang , elles vont sur les cellules blanches assez vite et deviennent une machine à tuer.

-Il y a un effet de machines à boules, les médicaments rebondissent de cellule en cellule en multipliant l'effet.

-On espère que le modèle humain va réagir aussi bien lors d'éventuels essais cliniques.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TRAIL   Jeu 13 Oct 2011 - 10:12

Un extrait d’un champignon sauvage et vénéneux, la verticilline A, peut renforcer l’efficacité de certains anti-cancéreux, selon cette recherche de publiée dans l’édition du 12 octobre de la revue Cancer Research. Combinée à des traitements comme Trail, l’étoposide et la cisplatine, la verticilline s’avère être un bon médicament compagnon en réduisant la résistance des cellules cancéreuse aux traitements.

Ce composé isolé à partir d'un champignon sauvage et vénéneux qui pousse dans une forêt du Sud-Ouest de la Chine a été isolée dans le laboratoire du Dr Ping Wu, au Centre de recherche de l'Université de Zhejiang (Chine).

Selon le Dr Kebin Liu, immunologiste en cancero à la Géorgie Health Sciences University et auteur de l'étude, ce composé, verticillin A, sensibilise les cellules cancéreuses à Trail, une cytokine de la famille du TNF qui suscite un intérêt majeur en thérapeutique anti-cancéreuse. Le composé semble empêcher les cellules cancéreuses de développer une résistance à Trail, qui induit les cellules cancéreuses à s'autodétruire. La résistance aux médicaments, intrinsèque ou acquise, est un problème majeur pour les patients atteints de cancer et explique plus de 90% des échecs de traitement chez les patients avec une maladie métastatique.

«Si nous pouvons rendre les médicaments plus efficaces, nous pourrons aider les patient à survivre», explique simplement le Dr. Liu. « Il semble que la plupart des cellules cancéreuses aient trouvé un moyen de devenir résistantes et de se soustraire aux médicaments », ajoute le co-auteur de l’étude, le Dr Wendy Bollag, physiologiste cellulaire.

Les chercheurs démontrent, sur la souris, que la verticilline pouvait contribuer à tuer les cellules cancéreuses, mais la dose requise rendait les souris aussi malades, ce qui est un effet classique avec de nombreux traitements contre le cancer. Cependant, en associant une dose plus faible de verticilline à Trail, le traitement combiné s’avère puissant et mieux toléré. La verticilline prouve aussi son efficacité avec d’autres anticancéreux couramment utilisés comme l’étoposide et la cisplatine. "Nous pensons que cela pourrait être un bon médicament compagnon pour un grand nombre de traitements contre le cancer", a dit Liu.

La verticilline A agit sur le gène BN1P3, un gène qui favorise la mort cellulaire. Les cellules cancéreuses parviennent à réduire au silence BN1P3 par méthylation de l'ADN. La verticilline A parvient à contrer ce processus. Les chercheurs ont travaillé également sur des cellules humaines de cancer métastatique du côlon, qui sont très résistantes au traitement, dont à Trail, à la fois sur culture et sur transplantation chez des souris. Des études similaires ont été effectuées sur le sarcome, l’adénocarcinome de et le cancer du . Des études de toxicité supplémentaires sont nécessaires avant de passer à des essais cliniques mais les chercheurs suggèrent également une bonne efficacité du composé dans le mélanome et le cancer du .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: L'anti-corps AD5-10   Lun 12 Avr 2010 - 9:53




Un anticorps donne un nouvel espoir de traitement du cancer des ovaires
(AFP) – il y a 1 heure

VIENNE — Une équipe de recherche de la Faculté de médecine de Vienne a mis en évidence les effets d'un anticorps, connu sous le nom de AD5-10, dans la lutte contre le cancer des ovaires, offrant de nouvelles perspectives de traitement, selon une étude rendue publique lundi.

Cette protéine AD5-10 diminue la résistance des cellules cancéreuses face au mécanisme de protection du corps humain. "Nous avons été capables de montrer, à la fois sur des cellules de culture et sur des animaux, que des tumeurs du cancer des ovaires résistantes au TRAIL (la protéine qui active le +suicide+, l'apoptose, des cellules indésirables, ndlr) redevenaient sensibles, si TRAIL et AD5-10 étaient présents en même temps", a expliqué le responsable de l'étude, le Pr Michael Krainer, cité dans un communiqué.

L'AD5-10 s'ancre sur la cellule cancéreuse à un autre endroit que le TRAIL, ce qui pourrait expliquer son effet selon les chercheurs.

Dans une autre batterie de tests, l'équipe du Pr Krainer a pu également prouver que l'anticorps AD5-10 permet d'augmenter l'efficacité de plusieurs médicaments utilisés pour des chimiothérapies.

"Les effets combinés de l'AD5-10 et de la carboplatine -une molécule employée fréquemment dans les traitements chimiothérapeutiques- sont plus importants qu'administrés séparément, selon des tests en culture. De plus, l'AD5-10 peut éliminer la résistance à la carboplatine, d'après des tests sur animaux", a précisé le Pr Krainer.

Les effets de l'anticorps AD5-10 ne se déclenchent qu'en présence de lymphocytes NK, dits +tueurs de cellules+, dans l'environnement de la tumeur, a également remarqué l'équipe autrichienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TRAIL   Lun 22 Mar 2010 - 14:03

(Mar. 22, 2010) — The TRAIL ligand is a promising anticancer agent that preferentially kills tumor cells without apparent damage to healthy cells. Many cancers exhibit resistance to TRAIL, however, thus limiting its therapeutic potential.

Le ligand TRAIL est un agent anti-cancer prometteur qui tue en priorité les cellules cancéreuses sans endommager les cellules saines apparemment. Plusieurs cancers montre une résistance à TRAIL, toutefois cette limitation a un potentiel thérapuethique.

According to a study in the March 22 issue of the Journal of Cell Biology, small molecules known to block Mcl-1 (induced myeloid leukemia cell differentiation protein) might represent a suitable means to overcome TRAIL resistance.

De petites molécules connues pour blocker Mcl-1 pourraitent représenter un moyen efficace de vaincre la résistance à TRAIL.

Researchers know that TRAIL-induced cell death entirely depends on the presence of Bax, which is a member of the proapoptotic Bcl-2 family of proteins and is often lost in tumor cells for various reasons. Despite the expression of Bak, another protein that promotes dell death, Bax-deficient cells are resistant to TRAIL-induced death.

Peter Daniel (Humboldt University, Germany) and colleagues investigate the role of two Bcl-2 proteins -- Mcl-1 and Bcl-xL -- that keep Bak in check. The team's findings show that blocking Mcl-1 but not Bcl-xL overcame resistance to TRAIL-induced cell death in bax-deficient cells and enabled TRAIL to activate Bak. Blocking Bak inhibitors like Mcl-1 appears to be a promising strategy in limiting the resistance of cancers to TRAIL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: étude 2007 sur TRAIL   Jeu 8 Nov 2007 - 0:15




PICHÉ, Alain
Université de Sherbrooke
Contrôle de l'apoptose faisant intervenir des récepteurs de mort cellulaire par les ascites malins

Le cancer de l'ovaire est le cancer gynécologique le plus fréquent et celui qui entraîne le plus haut taux de mortalité. Les progrès accomplis dans les traitements standards de cette maladie, tels que la chimiothérapie associée à la chirurgie, n'ont pas permis d'améliorer de manière significative la survie des patientes.

Les complications du cancer de l'ovaire de stade avancé comprennent la production de grandes quantités de liquide ascitique contenant des cellules cancéreuses. De nouveaux traitements, par exemple par TRAIL, un ligand des récepteurs de mort cellulaire, qui tue les cellules tumorales, sont nécessaires.

La capacité de TRAIL à provoquer sélectivement la mort des cellules tumorales en fait un agent intéressant pour le traitement du cancer. Le liquide ascitique malin pourrait contenir des facteurs permettant aux cellules tumorales d'échapper à la mort cellulaire provoquée par TRAIL. Par conséquent, pour mettre au point et optimiser un traitement du cancer de l'ovaire par TRAIL, il est important de comprendre comment le liquide ascitique peut influencer la mort cellulaire provoquée par ce ligand. Nos données préliminaires montrent que le liquide ascitique malin protège les cellules de cancer de l'ovaire contre la mort cellulaire provoquée par TRAIL en activant des voies de signalisation intracellulaire favorisant la survie.

La compréhension de la régulation de ces voies nous apportera des renseignements importants pour l'élaboration de stratégies de traitement du cancer de l'ovaire et d'autres tumeurs fondées sur TRAIL.

voir aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: TRAIL   Mer 7 Nov 2007 - 16:07

Mise à jour :

article de Mai 2007

Les chercheurs ont affiché de l’intérêt pour l’utilisation d’un agent anticancéreux appelé TRAIL (tumour necrosis factor-related apoptosis-inducing ligand) dans la lutte contre le cancer du . Le problème, c’est que la majorité des cellules cancéreuses du pancréas sont résistantes au ligand TRAIL.

Le Dr Kneteman et son équipe ont cependant découvert que la modulation de certains gènes résistants au ligand TRAIL est susceptible de favoriser le traitement des patients.

Le projet du Dr Kneteman consiste à examiner les voies de signalisation intercellulaires existantes dans les cellules cancéreuses du pancréas. Lui et son équipe exploreront ensuite la façon de surmonter la résistance de ces cellules aux signaux qui conseillent à l’organisme de les détruire. En cas de réussite, cette méthode permettra d’arrêter la propagation des cellules malignes – première étape d’un traitement efficace.

Avec cette nouvelle subvention, le projet de recherche du Dr Kneteman recevra jusqu’à 100 000 $ par année pour un minimum de trois ans.

Le Dr Kneteman est professeur au Département de chirurgie de l’Université de l’Alberta. Il est aussi directeur des Programmes cliniques régionaux en transplantation et du Programme de transplantation hépatique de la Capital Health Authority, ainsi que chercheur principal de l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research. Il est en outre titulaire d’une Chaire de recherche clinique en transplantation Wyeth/IRSC.

Les activités de recherche du Dr Kneteman sont axées sur l’étude clinique de l’immunosuppression dans les cas de transplantation hépatique, ainsi que sur l’étude fondamentale et la recherche translationnelle du cancer du pancréas et de l’hépatite C. Le modèle chimérique humain/souris du virus de l’hépatite C a été créé dans son laboratoire.


Dernière édition par le Lun 26 Nov 2007 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: TRAIL   Mar 13 Déc 2005 - 18:23

For years, we have heard about the health benefits of taking low doses of aspirin - preventing everything from Alzheimer's disease to heart attacks and stroke. The news about aspirin just keeps getting better. In a study published in the Dec. 9 issue of the Journal of Biological Chemistry, University of Pittsburgh researchers report that aspirin, combined with a promising new cancer therapy known as tumor necrosis factor-related apoptosis-inducing ligand (TRAIL), can induce cancer cells previously resistant to TRAIL therapy to self-destruct. The investigators say that if these findings hold up in larger studies, aspirin could become a routine therapy for helping to prevent the recurrence of many aggressive cancers, such as prostate and colon cancers.

Nous avons entendu parler des bénifices de l'aspirine pendant des années - elle prévenait toutes sortes de choses de l'alzheimer à l'Attaque coronarienne. Les nouvelles à propos de l'aspirine ne cesse de s'améliorer. àdans une étude paru le 9 déc. dans le journal de chimie et biologie, des chercheurs de l'université de Pittsburg rappoprtent que l'Aspirine, combinée avec une nouvelle thérapie (TRAIL) peut induire les cellules cancéreuses résistantes à "trail" à se détuire elles-mêmes. Les investigateurs disent que si ces recherches tiennent la route dans des études plus grande , l'aspirine pourrait devenir une thérapie de routine pour prévenir la récurrence sur des cancers agressifs comme ceux de la :prostate:et du .

http://www.medicalnewstoday.com/medicalnews.php?newsid=34877


Dernière édition par Denis le Sam 11 Jan 2014 - 13:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TRAIL   Aujourd'hui à 16:38

Revenir en haut Aller en bas
 
TRAIL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommeil et ultra-trail
» TRAIL
» Nissan X-Trail
» Cibler HSP-90
» film INTO THE WILD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: