AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Conseils pour ceux qui ont le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Conseils pour ceux qui ont le cancer.   Jeu 15 Déc 2005 - 10:30

Voici un texte que je tire d'un site sur le cancer de la prostate. Il me semble contenir des conseils qui peuvent s'appliquer pour tout cancer :


Le cancer de la prostate est généralement un cancer à évolution lente, dont il est possible de guérir lorsqu’on le détecte à un stade précoce. Aujourd’hui, grâce aux technologies de pointe qui permettent son dépistage précoce et aux nouveaux traitements efficaces contre cette maladie, on parvient habituellement à contrôler sa progression pendant des années et même à guérir les personnes qui en sont atteintes.

Les causes exactes du cancer de la prostate demeurent inconnues. Par ailleurs, certaines recherches semblent indiquer l’existence de plusieurs facteurs de risque chez les hommes : avoir plus de 50 ans (les risques augmentent avec l’âge), avoir un père ou un frère atteint de ce type de cancer, être Canadien d’origine africaine et consommer régulièrement des aliments riches en graisses animales.

Le diagnostic du cancer de la prostate est un événement stressant qui engendre souvent des sentiments d’impuissance, de désespoir et d’incertitude face à l’avenir. Une telle annonce peut provoquer de fortes réactions émotives et psychologiques, comme la crainte, la peur, une impression de solitude et de perte de contrôle de sa vie.

Ces sentiments peuvent se manifester avant même la confirmation du diagnostic. Un résultat élevé d’APS (les acronymes ASP et PSA sont aussi utilisés pour désigner l’antigène prostatique spécifique), des biopsies, l’attente du diagnostic sont des situations qui peuvent s’avérer dévastatrices sur le plan psychologique.

Enfants ou adultes, nous avons tous côtoyé des personnes mortes du cancer – cette terrible maladie trop souvent associée à la douleur, aux souffrances et à la mort. Nous avons tendance à penser, et surtout à espérer, que le cancer ne frappera jamais à nos portes. Malheureusement cela arrive et, si tel est le cas, la maladie affecte non seulement le patient, mais toute sa famille.

En apprenant qu’il est atteint d’un cancer de la prostate, l’homme est souvent dans un tel état de choc qu’il n’entend rien d’autre que le mot « cancer ». « Pourquoi moi? se dit-il. Qu’est-ce que j’ai pu faire pour en arriver là? Ce n’est pas juste. » Le sentiment de culpabilité risque d’engendrer de la colère. Les nombreuses réactions liées à la maladie, aux traitements, aux changements temporaires de la vie de famille, ainsi que l’incertitude face à l’avenir peuvent être de très grandes sources d’angoisse.

En réalité, personne n’est responsable de l’apparition du cancer de la prostate. Les hommes qui ne savent pas à qui se confier, qui ignorent quelles sont les ressources ou qui ne veulent pas être un fardeau pour leurs proches peuvent éprouver un immense sentiment de solitude. Sachez que vous n’êtes pas seul. En 2003, 18,800 Canadiens, dont 3,600 Québécois, ont appris qu’ils étaient atteints d’un cancer de la prostate. Un homme sur huit recevra un diagnostic de cancer de la prostate au cours de sa vie.

Se renseigner sur la maladie est un excellent point de départ. Cette démarche peut réduire les angoisses engendrées par l’annonce d’un tel diagnostic et vous aider à reprendre le contrôle de votre vie. Vous aurez également plus de facilité à prendre les décisions qui s’imposent dans votre situation. Les ressources médicales et les groupes de soutien vous aideront à passer à travers cette épreuve. Nous vous encourageons à lire toute l’information diffusée dans ce site et à établir un partenariat éclairé avec les professionnels de la santé en ce qui concerne vos plans de soins.



L’état de choc, l’incrédulité, la colère, la peur et le déni sont des réactions tout à fait normales face à une maladie qui menace votre existence. Ces émotions peuvent nuire à votre qualité de vie et vous devez y faire face avant de passer à l’action. Plus vous tenterez de refouler vos peurs, plus elles augmenteront et grugeront l’énergie que vous pourriez utiliser pour lutter contre la maladie.

Bien sûr, chaque cas est particulier et chaque personne réagit différemment aux situations stressantes. L’acceptation de cette nouvelle réalité – le cancer de la prostate – est une première étape importante pour planifier la façon d’affronter les défis liés à votre situation.

Voici donc une liste de mécanismes d’adaptation susceptibles de vous aider à faire face au cancer de la prostate :


-Exprimez vos émotions.
-Allez chercher du soutien : les membres de votre famille, vos amis intimes et les groupes de soutien sont là pour vous aider.
-Renseignez-vous sur le cancer de la prostate, sur ses traitements et sur ses effets secondaires. Cette démarche vous aidera à participer activement au processus de prise de décision concernant votre maladie.
-N’ayez pas peur de poser des questions à votre médecin.
-Préserver votre amour-propre : vivez au jour le jour, conservez une attitude positive, demeurez optimiste et imaginez des objectifs réalistes qui donneront un sens à votre vie.
-Ne perdez pas de vue vos valeurs spirituelles et acceptez votre propre mortalité.

par Isabelle Grégoire, B.Sc. Inf., Hôpital Général Juif – Sir Mortimer B. Davis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conseils pour ceux qui ont le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» des personnes ont-elles des conseils pour ficher les cours???
» Histoire-géo et EPS: des conseils pour le choix de livres de prépa?
» Pour ceux qui aime la danse
» Vos conseils pour les futurs 1ere bac
» Pour ceux qui seraient intéressés à Proraris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: