AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Celecoxib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Celecoxib   Mer 6 Juil 2011 - 15:34

On le sait depuis longtemps, une des principales causes de survenue du cancer du poumon est l'exposition chronique à la fumée de tabac, y compris en cas de tabagisme passif. Selon les dernières données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il est d'ailleurs considéré comme le plus meurtrier des cancers. ?Dans ce contexte, Jenny Mao et ses collègues de l’Université du Nouveau Mexique (États-Unis) ont cherché un traitement qui pourrait, pour les anciens fumeurs, réduire les risques d’être touchés par ce type de cancer.

Dans ce but, ils ont suivi, durant plusieurs mois, 137 patients âgés de plus de 45 ans et ayant arrêté la cigarette depuis plus d’un an. Certains d’entre eux ont bénéficié d’un traitement à base de Celecoxib, un inhibiteur de la COX-2 (400 mg deux fois par jour), alors que les autres ont pris un placebo. ?Les premiers résultats sont plutôt encourageants. Ils ont montré qu' au bout de six mois, les patients ayant pris du Celecoxib avaient des bronches en meilleure santé que celles des autres patients.

Selon les chercheurs, l’inhibiteur de COX-2 permettrait de renverser le processus enclenché par la fumée de cigarette et ainsi, permettrait, à terme, de réduire les risques de développer un cancer des poumons. D’autres études devraient être menées pour confirmer le rôle de cette molécule…



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ACHILLE



Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 31/03/2011

MessageSujet: Re: Celecoxib   Mer 25 Mai 2011 - 14:47

Salut Denis (et les autres),

Merci pour tes recherches très précieuses, je les découvre chaque jour, sans pouvoir répondre car je suis au travail et en ce moment sa chauffe... bref. Je profiterais, pendant les vacances d'été, de rajouter des informations sur les avancés concernant les divers cancer et grave au sites spécialisés, j'aurais le temps de me concentrer. Dans tout les cas, les infos que tu nous trouve sont vraiment porteuses d'espoir et il en faut de l'espoir. J'espère que les avancés en matières de recherche contre le cancer, sein, prostate et les autres vont être opérationnel rapidement, et j'espère cette année voir début d'année prochaine. Car entendre ou lire ces nouvelles positives c'est comme mettre une part de tarte devant un enfant... bref bref. Bonne journée (ou soirée), merci !!!!! ACHILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Celecoxib   Mer 25 Mai 2011 - 14:07

Plusieurs études précliniques ont montré que l’inhibition de la COX-2 agit sur la prolifération cellulaire, l’apoptose et la biologie de la matrice extracellulaire des cellules mammaires. Ce qui a conduit une équipe néerlandaise a évaluer le célécoxib 400mg deux fois par jour durant 2-3 semaines versus placebo ou absence de traitement chez 45 femmes avec cancer du invasif. Les premiers résultats sont intéressants car ils montrent une modification significative de la dérégulation des gènes, essentiellement ceux qui sont impliqués dans la prolifération tumorale, le cycle cellulaire, l’apoptose, la matrice extracellulaire et la réponse immunitaire.




Dr Dominique-Jean Bouilliez

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Celecoxib   Ven 6 Mai 2011 - 10:11

(May 5, 2011) — The anti-inflammatory drug celecoxib may be a useful additional treatment for people with breast cancer, Dutch researchers report at the IMPAKT Breast Cancer Conference in Brussels.

Celocoxib, ce médicament anti-inflammatoire peut être aussi utuile commme traitement additionnel pour les personnes avec un cancer du

The results of a randomized trial in 45 patients with primary invasive breast cancer showed that the drug -- which is currently used to treat arthritis and other painful conditions -- clearly induced an anti-tumor response at the molecular level.

Il induit une répose à un niveau moléculaire.

"This is exciting because it means that a medication already used to treat other diseases may be efficient in the adjuvant treatment of breast cancer as well," said lead researcher Juergen Veeck, from Maastricht University Medical Centre in The Netherlands.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Celecoxib   Lun 26 Nov 2007 - 3:02

Le celecoxib peut aider à prévenir le cancer colorectal chez les patients à haut risque
Des recherches récentes ont étudié la sécurité de ce médicament, dont l'indication initiale était d'être un anti douleurs, pour prévenir le cancer. Les récentes données montrent que les inhibiteurs COX-2 sont très efficaces pour prévenir les tumeurs pré-cancéreuses du côlon et dès lors pourraient être utiles pour prévenir ces cancers chez les patients à haut risque.
Deux études ont été présentées au 97e congrès annuel de l'association américaine pour la recherche du cancer. Les inhibiteurs COX-2 peuvent réduire la fréquence des précurseurs, adénomes colo rectaux (tumeurs bénignes), chez des patients ayant une histoire familiale concernant cette maladie.
Les investigateurs de la première étude ( Adenoma Prevention with Celecoxib Study -APC -) ont enrôlé 2.035 patients en utilisant le célébrex en prévention des adénomes colorectaux. Les résultats de l'étude ont révélé que le celecoxib a significativement réduit la formation d'adénomes intestinaux pendant la période des trois ans qui ont suivi l'ablation de polypes chez des patients à haut risque de développer un cancer colorectal.
Parmi les participants 679 patients ont reçu un placebo, 685 ont reçu 200 mg de celecoxib et 671 ont reçu 400 mg de célébrex en deux prises par jour. Cette étude a pris en considération l'utilisation de petites doses d'aspirine chez 31 % des participants. L'incidence d'une tumeur bénigne fut de 61 % chez les patients prenant un placebo, chez les patients prenant le celecoxib ce pourcentage fut réduit de 45 %. Le risque relatif de tumeur de plus d'un centimètre ou de sévère dysplasie ou de cancers invasifs fut également réduit de manière importante chez les patients utilisant le celecoxib ( - 66 % )
Selon les auteurs, Monica Bertagnolli, M.D., professeur associé de chirurgie, à la Harvard University, à Boston, Mass et collaborateurs, cette étude montre que les patients à risque de développer un cancer colorectal ont eu beaucoup moins de tumeurs pré cancéreuses s'ils prenaient du celebrex.
Une étude précédente avait montré que l'administration d'un inhibiteur COX-2, le celecoxib, est associée avec une réduction de la taille des adénomes colorectaux. C'est la raison qui a motivé les chercheurs de l'étude Prevention of Colorectal Sporadic Adenomatous Polyps (PreSAP) with Celecoxib de tester l'efficacité du célébrex pour réduire l'incidence des adénomes colorectaux sporadiques.
L'étude en double aveugle contrôlée par placebo à enrôlé 1.561 patients dans 32 pays. Les chercheurs espéraient déterminer l'efficacité de la prise de 400 mg de celecoxib journaliers pour réduire le nombre de patients porteurs de nouveaux adénomes ou pour réduire la taille, le nombre et le grade de nouveaux adénomes. L'étude a débuté en mars 2001 chez des patients à qui l'on avait ôté des polypes colorectaux. Pendant l'étude les patients ne prirent pas d'anti inflammatoires non stéroïdiens hormis des doses d'aspirine cardio protectrices.
Les résultats de l'étude, selon le Nadir Arber, M.D., M.Sc., du centre de prévention du cancer à Tel Aviv ( Sourasky Medical Center ), Israel, ont montré que les celecoxib permettaient de grands espoirs dans la prévention du cancer. L'étude fut stoppée après trois mois en raison de l'augmentation de deux à trois fois d'effets secondaires sérieux cardio vasculaires.
L'incidence des adénomes fut de 49,3 % dans le groupe placebo et significativement moins élevée dans le groupe prenant le celecoxib. Chez les patients à haut risque la récurrence fut également grandement réduite. La prévalence des effets secondaires fut similaire dans le groupe placebo et dans le groupe celecoxib bien que les patients prenant le celecoxib eurent un risque plus élevé d'événements cardio vasculaires qu'en prenant le placebo (7,5 % versus 4,6 pour cent). Selon le docteur Arber la recherche a montré que pour réduire l'incidence du cancer il est nécessaire de développer une meilleure méthode de prévention. Il estime être encouragé par les résultats pour conduire d'autres essais avec des inhibiteurs COX-2 en prévention des cancers colorectaux et d'autres cancers tels celui du sein. Pour lui la compréhension des mécanismes par lequel ce composé est efficace est un autre but scientifique important.

Publié le 06-04-2006
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15773
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Celecoxib   Mer 21 Déc 2005 - 21:03

Le Celecoxib est un inhibiteur sélectif COX-2 avec des propriétés anticancéreuses. Il attaque les cellules du cancer de la prostate d'une deuxième manière qui diffère de celle du Vioxx (rofecoxib), un autre médicament anti inflammatoires qui inhibent aussi Cox-2

Dans l'étude publiée en mars dans le journal Clinical Cancer Research, des scientifiques du Weill Medical College of Cornell University ont révélé que le celecoxib, (celebrex), non seulement cible les Cox-2 mais est également réduit les taux d'une protéine clé, la cyclin D1, qui est nécessaire à la division cellulaire.

Selon le Dr Andrew Dannenberg, directeur de la prévention du cancer au Weill Medical College of Cornell University, principal auteur de l'article, il est bien établi que les cox-2 sont une cible significative pour la thérapie anticancéreuse. Ces études suggèrent que le Celecoxib exerce un second mode d'action indépendant de son mécanisme anti inflammatoires et agit en restreignant la possibilité de prolifération des cellules du cancer de la prostate.

Les scientifiques ont observé que les cellules traitées avec le celecoxib ne se divisent pas aussi rapidement que les cellules non traitées. Après des analyses complémentaires ils ont trouvé que le médicament supprimait une bonne partie des cyclines D1, une protéine essentielle pour que la cellule puisse croître et se multiplier.

Les scientifiques ont essayé de refaire l'expérimentation avec le vioxx. Dans ce cas les cellules cancéreuses ont continué à proliférer. Les résultats suggèrent la notion d'une action unique du Celecoxib indépendante de l'action Cox-2.

Les effets bénéfiques furent observés à des concentrations de Celecoxib utilisées chez les humains. Dannenberg et ses collègues ont démontré que les Celecoxib travaillaient aussi chez des animaux chez qui on avait placé des cellules cancéreuses humaines. Dans ce modèle animal non seulement le Celecoxib a montré une réduction de la prolifération des cellules mais aussi une réduction des vaisseaux sanguins aux sites tumoraux. Les dimensions de la tumeur et des vaisseaux sanguins furent à peu près de la moitié de ce qu'ils ont été chez les animaux témoins non traités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Celecoxib   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Celecoxib
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Celecoxib
» Celebrex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: