AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cancer du poumon: chimio après chirurgie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Cancer du poumon: chimio après chirurgie   Ven 23 Déc 2005 - 11:52

Des chercheurs canadiens font augmenter le taux de survie des personnes atteintes d'un cancer du poumon grâce à un nouveau traitement de chimiothérapie

22 juin 2005

EDMONTON - Un essai clinique national a révélé que, dans le cas d'un cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce, l'administration d'une chimiothérapie après une chirurgie augmente considérablement le taux de survie à cette maladie par rapport à un simple traitement chirurgical.

Cette recherche, qui a été financée par la Société canadienne du cancer et dont les résultats seront publiés demain dans le New England Journal of Medicine, a déjà des répercussions dans le monde entier.

«Compte tenu des avantages considérables documentés dans le cadre de cette étude, nous recommandons que l'administration d'une brève chimiothérapie après une chirurgie devienne la nouvelle norme mondiale en matière de traitement», a affirmé le Dr Timothy Winton, chercheur pour la Société canadienne du cancer et chercheur principal de cette étude, ainsi que professeur agrégé et directeur de la Division de chirurgie thoracique de l'Hôpital universitaire de l'Alberta à Edmonton. «En fait, l'adoption de la chimiothérapie postopératoire comme norme pour le traitement des cancers du :sein: et du :colon: se fondait sur des données démontrant des bienfaits bien moindres que ceux que nous observons maintenant pour les personnes atteintes d'un cancer du :poumon:.»

L'étude, qui a duré sept ans et qui comptait 482 participants au Canada et aux États-Unis, a permis aux chercheurs dirigés par le Dr Winton de constater qu'une chimiothérapie postopératoire avec [color=red]vinorelbine et cisplatine[/color]augmentait de 15 % le taux de survie après cinq ans. Avant cette recherche, la chirurgie était le seul traitement offert aux personnes souffrant de ce type fréquent de cancer du poumon mais, après quelques années, la tumeur réapparaissait souvent à l'extérieur des poumons et elle était alors incurable.

«Partout au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Scandinavie, en Europe, en Asie du Sud-Est et en Australie, les oncologues administrent maintenant une chimiothérapie postopératoire à leurs patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules à un stade précoce», a indiqué la Dre Frances Shepherd, présidente du comité de l'équipe sur le cancer du poumon du Groupe des essais cliniques de l'Institut national du cancer du Canada, l'organisme ayant coordonné l'étude. La Dre Shepherd est aussi oncologue à l'Hôpital Princess Margaret de Toronto et professeure de médecine à l'Université de Toronto.

Le cancer du poumon est la forme de cancer la plus courante dans le monde et la principale cause de décès par cancer en Amérique du Nord. Le cancer du poumon non à petites cellules est le type le plus fréquent de cancer du poumon et représente plus de 80 % de tous les cas de cancer du poumon. On estime que 22 200 Canadiens recevront un diagnostic de cancer du poumon cette année.

Dans le cadre de l'étude, 242 participants atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules de stade Ib ou II qui avaient subi l’ablation complète de leur tumeur ont reçu, peu de temps après la chirurgie, une chimiothérapie associant la vinorelbine et le cisplatine pendant 16 semaines. Leurs résultats ont été comparés à ceux de 240 participants traités seulement par chirurgie. Outre une augmentation de 15 % du taux de survie après cinq ans (69 % avec chimiothérapie comparativement à 54 % avec chirurgie seulement), le taux de récidive du cancer au-delà de cinq ans a également diminué considérablement, soit 49 % avec chimiothérapie contre 61 % avec chirurgie seulement. Parmi les personnes qui ont vu leur cancer réapparaître, le délai entre la chirurgie et la récidive a aussi été significativement plus long pour celles à qui on avait administré une chimiothérapie comparativement à celles n'ayant subi qu'une chirurgie.

«Ces avantages importants sont le résultat d'un traitement court et peu coûteux aux effets toxiques secondaires de courte durée et sans conséquence majeure à long terme sur la qualité de vie», a poursuivi le Dr Winton.

La Dre Barbara Whylie, chef de la direction de la Société canadienne du cancer, a déclaré : «Les chercheurs canadiens sont en train de repousser les limites dans le traitement du cancer du poumon. Leur influence prépondérante dans ce domaine important aura des répercussions considérables sur la vie des personnes atteintes d'un cancer du poumon au Canada et dans le monde entier. Nous sommes ravis d'avoir joué un rôle clé en soutenant leur travail.»

L'essai clinique sur le cancer du poumon a été coordonné par le Groupe des essais cliniques de l'Institut national du cancer du Canada, lequel est financé par la Société canadienne du cancer. Le Groupe des essais cliniques est établi à l'Université Queen’s de Kingston, en Ontario. Grâce au financement de la Société canadienne du cancer, le Groupe des essais cliniques a participé à de nombreux essais novateurs qui ont contribué à l'évolution des traitements ou à l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de cancer à l'échelle mondiale. Le National Cancer Institute des États-Unis, la société GlaxoSmithKline et les Instituts de recherche en santé du Canada ont également apporté leur soutien à cette recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Cancer du poumon: chimio après chirurgie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je veux savoire ou aller pour voire des photo de chirurgie
» chiurgie réparatrice après chirurgie de l obésité
» alimentation post op
» a t on le droit au chewing gum apres une sleeve
» Besoins énergétique après chirurgie et facteur d'agression

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: