AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Implant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Jeu 14 Aoû 2008 - 11:23

Nouveauté dans le traitement hormonal du cancer de la prostate

Mardi 12 août 2008


Le cancer de la prostate est le premier chez l'homme de plus de 50 ans. Dans le cadre du traitement à un stade avancé, la seule opportunité réside souvent dans le contrôle du taux de testostérone via l'hormonothérapie. De nouvelles façons de prendre en charge la maladie apparaissent, portant moins préjudice aux patients.
Les carcinomes de la prostate sont dits "hormono-dépendants" : les tumeurs réagissent à la testostérone qui les "booste". Dans le cas d'un cancer de la prostate à un stade avancé, la seule manière de juguler cet afflux de testostérone est la castration. Le patient a le choix entre deux principes : chirurgical ou chimique via l'hormonothérapie. La première, traumatisante pour le malade, est de plus en plus abandonnée au profit de la seconde, se faisant par l'injection d'hormones de synthèse.

Seulement, cette dernière méthode nécessite de multiples injections : autant de rappels de sa maladie pour le patient. Le laboratoire Astellas Pharma a développé un nouveau traitement, Eligard ®, ne nécessitant qu'une injection tous les 6 mois. Cette espacement offre au malade une perception plus positive de son état de santé avec une mise à distance de la maladie.

Une problématique importante, quand on sait que, du fait du dépistage précoce de la maladie, les hommes seront amenés à vivre plus longtemps avec un traitement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feedelanuit



Nombre de messages : 24
Localisation : France
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Lhumanité   Sam 14 Mai 2005 - 15:09

les mots font bien plus mal que les maux, je jongle avec eux depuis des années, j'avoue que cela m'aide beaucoup, dans toutes les maladies il y a differents stades, quand arrive enfin l'acceptation la vie peut reprendre le dessus, bon courage.Nul ne sait ce qui l'attend, si l'homme pensait à cela, il vivrait autrement
feedelanuit @#@
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mazoneamoi.wazanet.net/
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Dim 27 Mar 2005 - 13:50

Je pense Denis Regis , que cet individu est assez representatif de l'humain ,oui humain sot et intolerant , humain egoiste et qui ne reflechie pas ...
Maintenant ,mon ami ,peut importe qu'il ait fait expres ou pas de te faire cette "sortie " là !!! Ta reaction lui permettra sans doute , il faut l'esperer , de reflechir et d'ouvrir un peu ses yeux derrierre ses oeillères ....
J'aime à croire que rien n'est jamais perdu , que l'homme est apte et d'accord pour progresser ...Naiveté , oui peut être , non j'espere ....
Ce soir je tacherais d'aller un peu sur ce forum lire ce qu'il s'y dit ... Enfin à mon ce soir à moi (?!) .
Je suis assez d'accord avec not tortue , ecrire est assez apaisant et le fait de "sortir " de soi douleurs , questions , réactions soit par l'ecrit ,soit par la parole , aide et soulage .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Dim 27 Mar 2005 - 11:33

bec Tu sais Régis, ce que tu viens d'écrire, me fait penser à un chanteur que j'aime beaucoup, Mano Solo. Lui aussi à un certain moment il a eu besoin d'écrire et de chanter sa souffrance et sa révolte face à la fatalité de la maladie. Je ne crois pas me tromper en disant que cela l'a beaucoup aidé, en tout cas dans l'acceptation. Maintenant ses textes sont différents, je les dirais criant de vie (sic ! s'il me lisait je me ferait engueuler parce que qu'est-ce qu'il a mauvais caractère !!! bec Mano ! )
C'était une étape qu'il fallait passer, et si c'est en écrivant, chantant, discutant....etc.... qu'on peut le faire et bien il faut le faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Dim 27 Mar 2005 - 11:04

Des précisions concernant cet incident.

La personne plaide qu'elle ne savait pas que j'avais le cancer. Je ne sais pas si je dois la croire, c'est certainement chose possible que quelqu'un ne sache pas ça mais je trouve ce qu'elle a écrit quand même assez précis. Elle parle de mes multiples handicaps et se demande si le mécano va pouvoir me réparer.

Or quand on veut dire d'une personne qu'elle n'est pas intelligente ( signification qu'elle donne par après à sa prose) quand est-ce qu'on va employer cette comparaison ? Cette comparaison ne peut marcher dans le fond qu'avec une personne qui aurait eu un grave accident ou une personne qui a plusieurs maladies graves, ce qui est mon cas en l'occurence.

De plus, cette personne avait dit, juste avant cet incident, des choses odieuses sur la personne du pape, se moquant allégrement de l'homme malade. Je comprends qu'on puisse ne pas partager les idées du pape (moi-même j'aurais beaucoup de choses à dire sur le sujet) mais ne pas partager les idées de quelqu'un et rire d'un veil homme malade qui va mourir sont deux choses très différentes.

C'est sûr que ça ne m'a pas bien disposé à son égard. Elle peut dire ce qu'elle veut, à la lecture de ce qu'elle écrit d'habitude, moi je crois qu'elle est venu lire ici, via le bouton que je mets maintenant en signature, et s'est servi de ça en se disant justement qu'elle pourrait toujours faire semblant de ne pas avoir su. Je ne suis pas si parano que ça puisqu'une autre personne avant moi, lui fait remarqué que c'est gerbant ce qu'elle a écrit.

J'ai accusé le coup comme si c'était voulu de toutes façons. Avec un peu de colère (avec un doigt tendu pour elle) et un peu de tristesse car j'ai écrit un grand texte pour essayer d'exorciser un peu ma peine hier soir. C'était destiné au forum 21 mais je l'ai mit là et retiré parce que j'ai pensé que ce n'était pas juste de les embêter avec quelque chose qui ne s'était même pas produit sur leur forum.

Le voici si ça intéresse quelqu'un, j'y racconte l'incident de mon point de vue :

Citation :
Je le sais...

J'suis pas gentil, j'suis contrariant
Je l'sais
Je dis peut-être un peu trop ce que je pense
Je l'sais
Mais d'un autre coté si je disais pas ce que je pense,
Qu'est-ce que je dirais ?

J'm'dis que moé j'ai pas le temps de tatouiner
Faut que j'sauve les Français de l'anti-américanisme galopant
qui les rongent, ainsi que de d'autres méchantes bibites innomables. Wink

Qu'est ce qui vont faire sans moi ces pauvres petits européens ?
Qu'est-ce qui vont faire quand j'serai pu là pour leur montrer le droit chemin.
Et en retour de tout ce dévouement :sarcastic: est-ce qu'il va seulement y en avoir un pour se rappeler de moi ?

Citation :
If you would remember me when you eat and drink . . .
I must be mad thinking I'll be remembered - yes
I must be out of my head!
Look at your blank faces! My name will mean nothing
Ten minutes after I'm dead!
One of you denies me
One of you betrays me

(Apostles)
Not I! Who would? Impossible!

(Jesus)
Peter will deny me in just a few hours
Three times will deny me - and that's not all I see
One of you here dining, one of my twelve chosen
Will leave to betray me -

(Judas) Cut out the dramatics! You know very well who -
(Jesus) Why don't you go do it?
(Judas) You want me to do it!
(Jesus) Hurry they are waiting
(Judas) If you knew why I do it . . .
(Jesus) I don't care why you do it!
(Judas) To think I admired you
For now I despise you
(Jesus) You liar - you Judas
(Judas) You wanted me to do it!
What if I just stayed here
And ruined your ambition?
Christ you deserve it!

(Jesus)
Hurry you fool, hurry and go,
Save me your speeches
I don't want to know - Go! Go!

Oups! une petite dérape dans le sentimentalisme et dans le rock.
Mais je reviens à mon sujet.
Je parlais de moi.
C'est difficille à dire...
à exprimer...

Vous savez, je n'ai pas seulement le cancer comme maladie.
Je suis diabétique aussi et je fais de la pression.
Mais c'est pas ça qui est difficille à dire...

J'ai clavardé avec "quelqu'un" aujourd'hui et, comme ça arrive souvent, je n'étais pas d'accord avec ce qu'il disait. (C'est pas de ma faute...c'est comme ça, je dis ce que je pense d'abord et puis après je me penche pour ne pas recevoir le pot dans la figure..)

Mais comme je mets l'adresse de mon site en signature maintenant
je suppose qu'il a été voir sur le site où il y a une partie "discussion sur la maladie"
où, d'une chose à l'autre, j'avais été amené à parler de ces autres maladies que j'ai.

Bref ce gars me sort :

Citation :
Je n'ai qu'une seule chose à vous écire.
Allez donc consulter. Vous en avez vraiment besoin.
Vous cumulez tant et tant d'handicap, que je me demande si le mécono, va pouvoir vous rafistoler.
Un accident de poussette aussi grave, ne peut que laisser des séquelles.

Ce n'est pas très intéressant à lire, comme vous vous en doutez bien. C'est même très moche à lire...c'est pour ça que j'écris là...pour évacuer la peine que j'ai.

Parce qu'écrire ça sert à ça un peu, c'est comme manger, on digère quelque chose qui arrive dans la vie et puis on le transforme en quelque chose d'autre (un texte) et on l'excrète.

Peut-être que c'était ça le sujet finalement le fait que j'ai de la peine ce soir parce que là je ne retrouve plus le fil de mes pensées. Si j'étais pas si triste, ça aiderait pour retrouver ce fil mais enfin...

Entk, vous seriez gentil d'être plus "sport" que ce gars la prochaine fois que vous serez fru après moi. (Je parle à tout le monde là)

Je n'ai pas à cacher ce cancer, ce n'est pas une maladie honteuse et puis, je ne vous parle pas de ça à tous les jours, trop heureux que je suis de l'oublier en jasant avec vous-autres. Essayez donc aussi d'oublier ce "détail".

J'ai confiance. Merci à l'avance de votre compréhension et de m'avoir lu. Je ne relis pas car sinon je ne poste pas.

Régis


Denis


Dernière édition par le Dim 27 Mar 2005 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Dim 27 Mar 2005 - 10:29

Heureusement, il y a aussi des intervenants plus intelligents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
jojo



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Implant   Dim 27 Mar 2005 - 1:35

oui,c'est affligeant de bétise,l'humain est ainsi fait........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Sam 26 Mar 2005 - 19:24

Il fallait en parler pour que ça arrive. Un con avec qui je discutais de politique sur un autre forum est venu lire mon message et il a écrit ceci :

Citation :
Je n'ai qu'une seule chose à vous écire.
Allez donc consulter. Vous en avez vraiment besoin.
Vous cumulez tant et tant d'handicap, que je me demande si le mécono, va pouvoir vous rafistoler.
Un accident de poussette aussi grave, ne peut que laisser des séquelles.

ici

On ne croirait pas qu'il y a des gens sur la terre qui peuvent se servir du cancer d'un autre comme argument pour avoir raison dans une discussion et pourtant oui, ça m'arrive et ce n'est pas la première fois que ça m'arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Ven 25 Mar 2005 - 16:22

Oh ,mon ami , je voulais pas être indiscrete et bien sur ce que tu veux garder pour toi , tu le gardes ...( sinon tu racontes à qui tu veux en mp , bien sur !! ) Je n'ai pas tout compris de votre systeme de protection sociale , mais heureusement que vous etes aider pour payer vos soins !
En france nous sommes pris à 100% par l'assurance maladie et tout les examens et soins ayant liens au cancer sont pris en charge systematiquement pendant dix ans , cela s'appelle l'Affection longue durée et pour ma part j'y suis jusqu'en 2013 , et cela fait bizarre quand on reçoit les papiers et qu'on veut croire qu'on va guerir .....
Pour ma part , oui ,je n'ai plus , pour le moment de cellulles cancereuses dans l'organisme , et je fais des examens de controles tous les 4 mois afin d'etre soignée rapidement si cela recommencait ......et j'aurais des coloscopies tout les trois ans afin de verifier que je n'ai plus de polypes risquant de degenerer en cancer puisque c'est ce qui me serait arrivé .
J'espere que l'installation de l'implant ne t'a pas fait mal et que ce traitement t'aidera à toujours reculer la progression de ton mal ! On ne peut que souhaiter que ton medecin continue de se tromper encore et toujours !!!!!
bec mon ami
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Jeu 24 Mar 2005 - 18:04

Pour le coût des médicaments pour le cancer,

-Le Zodalex (l'implant en question) $1115.78 pour une période de 12 semaines
-Le Casodex (hormono thérapie, sous forme de pilules) $214.81 pour 30 jours.

Donc pour l'année, environ $7,600 , un euro = 1,634 dollars canadiens donc 4650 euros si je ne me suis pas trompé.
Mais là dessus je ne paye que $907 ou 555 euros par an, le reste est payé par l'assurance étatique.

Mais j'ai oublié de compter les vitamines, le calcium et la vitamine "e" je crois. C'est un effet des hormones, je dois prendre ces vitamines pour éviter l'ostéoporose, qui n'est pas rose comme le nom l'indique et ah oui aussi du Fosamax, quelque chose qui protège les os aussi. Le 555 euros restent pareil parce que c'est pour l'année passée et j'ai le reçu pour mes impôts mais il faudrait que j'additionne de $300 à $500 dollars sur le montant de $7,600 donc on serait rendu à plus de $8,000 presque 5000 euros et ça monte d'année en année.


Pour le choix,

Il n'y a en a pas vraiment. Je me suis fait opérer et il restait de cette saleté en dedans de moi et comme le cancer de la prostate est hormono-dépendant, c'est-à-dire qu'il dépend des hormones pour voyager dans mon corps, il me donne ça pour remplacer mes hormones naturelles et que le cancer ne se propage pas à travers tout le corps ou du moins que ça lui prenne plus de temps.

Je pense que le médicament par implant est le même qu'en pilule (je n'en suis pas sûr) et que c'est une espèce d'assurance au cas où j'oublie de prendre ma pilule. Je crois que dans ton cas, ils t'ont dit qu'il n'y avait plus rien mais dans mon cas, ça ne marche pas comme ça et je dois "vivre" comme ça en sachant que ça progresse en dedans de moi. Le seul espoir que j'ai, c'est s'il découvre un médicament ou une technique (comme la nanotechnologie) pour aller tuer les cellules cancéreuses où elles sont c'est-à-dire dans les vésicules séminales en grande partie.

Mais ce que je te dis c'est ce que j'en ai compris et ça peut être différent de la réalité et même de ce que le médecin pense, parce que lui, il m'avait donné 2 ans à vivre mais ça fait 3 ans et demi de ça.

J'ai attendu les deux ans et après je suis retourné chez mon médecin de famille pour qu'il me trouve d'autres maladies, j'étais tannée du cancer... et il a été bon avec moi il m'en a trouvé 2 autres: le diabète et la pression.
Ce qui fait que le matin je prends 2 pilules et le soir, j'en prends une poignée 7 ou 8. Tu m'aurais demandé voilà quelques années comment j'allais et je t'aurais répondu en pleine forme...Quelqu'un a dit : "On est tous de grands qui s'ignore" mais je ne sais plus qui.

Pour les contraintes,

Je crois t'avoir déja parlé de cet aspect mais je n'aime pas trop abordé ça très ouvertement parce que je me suis rendu compte par expérience que certaines personnes vont aller chercher les détails de ma maladie lorsqu'ils ne sont pas d'accord sur un point de vue politique...et c'est dur à prendre.

Les gens ne sont pas tous animés de bonnes intentions comme toi ou Tortue.


Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Implant   Jeu 24 Mar 2005 - 17:08

Amical sourire , ami Denis , à ta suggestion sur la periode d'essai de trois semaines avec dame mort !!!! Je crains bien qu'ensuite ,elle ne trouve jamais preneur ?!!!!!!!!!! Et alors que deviendrait on ????????????????
Dis nous ami ces implants ,te seront ils plus facile à supporter ? moins d'effets secondaires ? meilleures efficacité ? moins de contraintes ? As tu eu le choix ?! est ce moins onereux ? (tiens c'est vrai ,je me suis jamais demandé ce que pouvait couter tous ces traitements du cancer ?) .
Expliques nous les avantages et inconvenients de ce style de soin ?!



ps: pour les implants contraceptifs , les femmes trouvent que cela n'a pas encore assez fait ses preuves , que c'est intrusif , encore elles qui assument la contraception , fait une legere cicatrice sur le bras ( oui dans le gras en dessous , mais tout de meme !) et surtout c'est le dosage des hormones en debut de pose qui semble pas evident à supporter ...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15769
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Implant   Jeu 24 Mar 2005 - 14:08

J'ai été pour mon implant aujourd'hui. Un implant c'est quelque chose qu'on vous mets dans le corps et qui vous fournit un médicament pour les 12 prochaines semaines. Rien à voir avec les tomates donc.

Un médecin m'a déja parlé aussi de patch sur la peau aussi, un peu le même principe mais pour des durées de temps réduites. Je m'informais alors de ce à quoi ça pouvait ressembler les derniers temps de la maladie et il me disait que la douleur était bien contrôlée par les patchs de morphine.

Enfin, je ne sais pas si je dois le croire, parce que d'une part, c'est sûr qu'il n'allait me dire : "Écoute ça fait atrocement mal!!" et d'autre part qui peut savoir si ça fait mal ou pas de mourir de cette façon ?

Ce qui est plate dans la mort, c'est qu'on ne peut pas, comme dans les autres choses de la vie, essayer un peu pour voir...

Idéalement, il devrait y avoir une période d'essai de la mort qu'on veut vous vendre. Mettons 3 semaines et si on se rend compte que ça ne fait pas que ce n'est pas la mort qu'on veut, on la retourne chez le fabriquant et on se fait remettre sa santé.

per4


Denis

p.s. Et puis je me demande pourquoi ils ne prescrivent pas aux jeunes filles, ou aux jeunes hommes, des implants de contraceptifs pour éviter les grosseses non voulues. Ça n'a aucun rapport mais c'est une question que je me pose comme ça...


Dernière édition par Denis le Sam 25 Oct 2008 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Implant   Aujourd'hui à 2:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Implant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elimination du 2 ième implant ou serpent noir
» Un implant au lieu de la chimio. (l'implant PoLi)
» Un implant pour suivre la progression d'une chimio.
» Implant Phonatoire
» Implant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: