AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Stoïciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Retiré



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Mar 31 Jan 2006 - 14:45

Denis a écrit:
Je voulais dire pour l'ami de trucking joe...peut-être était-il schizophrène pour prendre la mort si stoïquement.

C'est sûr que c'est un idéal de se moquer de la mort mais c'est difficille et pas à la portée de tout le monde.

Denis


Schizophrène moi? Oui. Schizophrénie résiduelle depuis l'âge de 25 sans aucune pilule et content malgré tout. Je n'aurais pas voulu à l'âge de 25 ans, être médicamenté à vie. «Hyperactivité psychique avec grande distractiblité», trouble schizo-affectif, «dysfonction légère et intermitente de l'activité cérébrale dans les régions fronto-temporo-centrales»! Y a pas de médication pour les vieux garçons, je vais devoir vieillir avec mon problème! J'avais 50 ans quand je suis venu à bout d'y comprendre quelque chose et le seul fait de connaître un peu mieux la nature du problème, ça m'aide beaucoup à l'accepter. Et si ce n'était pas ça, ce serait quoi? Il faut bien mourir de quelque chose. Cancer, schizo, diabète, cardio... Quand je suis capable de rire du vieux garçon que je vois dans mon miroir en me levant le matin, surtout quand je n'ai pas encore mis mes dentiers, je passe d'assez bonnes journées malgré tout!

http://www.e-sante.fr/fr/magazine_sante/maladie_handicap/air_pollution_cancer_idees_recues-9720-303-art.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Mar 31 Jan 2006 - 7:32

Je voulais dire pour l'ami de trucking joe...peut-être était-il schizophrène pour prendre la mort si stoïquement.

C'est sûr que c'est un idéal de se moquer de la mort mais c'est difficille et pas à la portée de tout le monde.

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Mar 31 Jan 2006 - 5:24

TTTTTSSSSSSSSSSSSSSSS , Denis tu n'es pas schizophrene !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Et la peur que tu decris face au cancer et à la mort me parait plus que raisonnable !!!!!!!!!!!!
Celui qui n'aurait pas la plus petite apprehension de souffrir et de mourir , celui là , serait effectivement un peu hors realité !!!
Truckin joe ne dit pas qu'il n'y a plus de peur de mourir , il dit qu'il faut se faire une raison , que nous devons tous mourir de quelque chose un jour ..ce qui est vrai , enfin dans le sens où je ne pense pas que l'eternité soit si enviable que cela ..
Mon bémol est qu'il est peut être mieux de disparaitre au soir de sa vie , lorsqu'on en est fatigué , que l'on pense n'avoir plus rien à y apporter ...
à l'âge tendre de l'enfance , à 20 ans , à 40 .... nous pouvons esperer pouvoir encore donner et recevoir pour avoir envie que cela continue encore ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15754
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Lun 30 Jan 2006 - 16:35

Ça peut formidable en effet d'être capable de prendre la mort de cette façon mais ce n'est pas tout le monde qui est comme ça. Pour ma part, je suis très peureux. D'un autre coté peut-être est-ce une manifestation de la schizophrénie : l'affect inadéquat, mais en l'occurence de serait un affect inadéquat adéquat...


Citation :
Symptomes de la schizophrénie :

Symptomes primaires

Affect inadéquat.

Il s'agit d'une réponse émotive excessive, par exemple l'anxiété massive et morcelante qui accompagne certains délires. C'est ainsi que des parents qui parlent de leur enfant schizophrène rapportent qu'ils le voient rire tout seul devant le téléviseur fermé ou bien rire de façon inappropriée en parlants de sujets macabres.

L'affect peut devenir émoussé ou même aplati, surtout après quelques années d'évolution de la maladie. Dans ce cas, on remarque un patient qui ne réussit pas à exprimer de nuances émotives dans son expression faciale, son regard, l'intonation de sa voix. Par exemple ce patient amené à l'urgence après s'être coupé un doigt avec un couteau pour obéir aux ordres de ses hallucinations et qui dit, avec un facies inexpressif et une voix monotone : Vous feriez mieux de m'hospitaliser avant que je me coupe la main.

Ambivalence :

Il s'agit de la coexistence d'émotions intenses et opposées à l'égard de la même personne : " Ma mère, je l'aime c'est la personne la plus précieuse pour moi. Non, en fait, je la déteste."

Association d'idées incohérentes :

Ce trouble de l'organisation de la pensée amène un langage qui perd sa valeur d'échange, qui devient incompréhensible pour l'interlocuteur. Les associations d'idées sont perturbées, obscure et vides de sens pour l'observateur. Dans la phase aigue de la schizophrénie, on remarque surtout les troubles d'organisation de la pensée énoncés ci-dessous :

-Les associations d'idées relâchées, appelé aussi "relâchement" consistent en un glissement d'idées dans un discours spontané. En voici un exemple : Question : " Bon, que pensez-vous du débat sur la Constitution ? " Réponse : "Vous savez je n'ai pas beaucoup suivi ça. Je me suis dit pourquoi donc tout le monde se chicane à propos de ça ? Et je ne veux rien savoir de Trudeau ni de Lévesque. Il sont juste à tirer la chaine pour vider la toilette ou quelque chose comme ça. Même s'il est blamé parce qu'il y a un dégat d'eau et que l'eau inonde le sous-sol, la cuisine. Il faut seulement repeindre et restaurer."

-La tengentaliaté consiste ne une réponse qui s'éloigne de plus en plus d'une question qui vient d'être posée.

-L'illogisme est une forme de discours où les conclusions émises ne suivent pas les règles de la logique. En voici un exemple : J'ai vu à télé qu'Hydro-Québec c'est à tout le monde hé bien, je viens travailler ici.

-Les néologisme, c'est-à-dire la création de nouveaux mots sont un symptôme rare mais particulièrement typique de la schizophrénie. Exemple : La charde de l'orignal épormyable.

-À la limite, l'incohérence peut devenir une salade de mots, une jarganophasie ce qui produit un discours pratiquement incompréhensible, composé de sons ou d'onomatopés.

Autisme...

La schizophrénie expliquée
Pierre Lalonde M.D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
soso



Nombre de messages : 483
Age : 32
Localisation : centre(36)
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Lun 30 Jan 2006 - 14:01

merci pour ton temoignage
tout ce que tu dis est vrai mais c est vrai que le positive est quand meme un peu mieu a vivre ou du moins a supporter que du negatif
bec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Retiré



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Les Stoïciens   Lun 30 Jan 2006 - 11:43

Les philosophes stoïciens

Un de mes amis est décédé d'un cancer en novembre dernier à l'âge de 68 ans. Il était membre des Alcooliques anonymes depuis plusieurs années. Son médecin lui avait donné six mois sans chimio, sinon deux ans. Il ne voulait pas entendre parler de chimiothérapie. Il voyait venir la mort avec humour, il en riait. «J'ai fait mon shift, disait-il, c'est le temps que je parte.» Et il ajoutait: «De toute façon, la Science ne trouvera jamais de remède pour nous rendre immortels.» Il est décédé comme il avait vécu ses dernières années, c'est-à-dire dans une grande sérénité. Il avait lâché prise et s'était abandonné à une Puissance supérieure telle qu'il pouvait La concevoir, un peu comme les Stoïciens Sénèque, Épictète, Marc Aurèle...

Je songe aussi à Marc Favreau qui est décédé d'un cancer lui aussi cet automne à l'âge de 76 ans alors que, un an à peine auparavant, il composait encore les fameux monologues de son sympatique personnage clownesque et clochardesque de Sol qu'il produisait encore en spectacle. Il se disait athée, l'était-il vraiment? Il savait rire de ses angoisses et des nôtres. Et s'incliner face à l'inévitable.

Ceci pour vous dire que j'apprécie les témoignages que je peux lire dans le forum de mon ami Denis. Nous allons tous mourir, que ce soit de cancer ou de schizo, de diabète ou de cardio, de fibrose, de sclérose, d'Alzheimer ou de SIDA... J'admire ceux qui sont capables d'en rire. J'espère que, le moment venu, j'aurai la même sérénité. Et je vous souhaite autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Stoïciens   Aujourd'hui à 13:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Stoïciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Stoïciens
» Stoïciens & Chrétiens
» Fatalisme/Stoïcisme/Epicurisme
» Que pensez vous du stoïcisme
» Pascal, le jansénisme et les stoïciens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: