AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Médicament pour le glioblastome

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16384
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   Mar 22 Nov 2011 - 0:21

Les scientifiques de l'Université de Californie viennent d’identifier une mutation génétique responsable d’une forme de glioblastome, le type de tumeur maligne du le plus fréquent. Ces résultats rapportés dans l'édition en ligne du journal Cancer Research, suggèrent aussi que deux médicaments déjà utilisés pour traiter d'autres formes de cancer de manière efficace, le Cetuximab (Erbitux) et l'erlotinib (Tarceva), sont parvenus à prolonger la survie de souris modèles atteintes de cette forme de glioblastome. Un espoir pour les patients atteints de ce cancer.

Le glioblastome est une tumeur agressive et résistante aux thérapies actuelles, telles que la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie. Le taux de survie médiane pour les patients atteints, nouvellement diagnostiqué est juste de 14 mois.

Des études antérieures ont identifié un facteur de croissance épidermique (EGFR) comme un gène fréquemment muté dans le glioblastome. L'équipe de recherche dirigée par des scientifiques du Dana-Farber Cancer Institute à Boston, ont analysé les données génomiques du glioblastome et ont réussi à caractériser une mutation par délétion dans un segment du gène EGFR. En reproduisant cette mutation sur la souris, les chercheurs constatent que la transformation cellulaire induite aboutit au gliblastome sur l’animal.

En testant 2 médicaments approuvés et qui ciblent EGFR, un anticorps monoclonal appelé cetuximab et l’erlotinib un inhibiteur sélectif de la tyrosine kinase du récepteur d’EGFR, les deux médicaments se révèlent efficace pour supprimer l’action tumorale de EGFR. Le cétuximab, en particulier, aboutit à une survie prolongée des souris. Cetuximab, commercialisé sous le nom de l'Erbitux, est actuellement approuvé pour utilisation dans le traitement du cancer colorectal métastatique et du carcinome spinocellulaire de la tête et du cou. L'erlotinib, commercialisé sous le nom de Tarceva, est utilisé dans le traitement des cancers du poumon et du pancréas. Les chercheurs rappellent néanmoins que ces médicaments agissent en se liant à des sites sur la protéine EGFR et en inhibent l'activation, mais ils ne sont pas efficaces chez tous les patients atteints de cancer et peuvent être responsables de certains effets secondaires indésirables, tels que des éruptions cutanées et la diarrhée.

Le Dr. Santosh Kesari, directeur du service neuro-oncologie à l'UC et co-auteur de l'étude confirme néanmoins la possibilité d’une utilisation efficace mais sélective de ces médicaments pour certains patients atteints deglioblastome. Pour le Pr. Webster Cavenee, Ph.D., directeur de l'Institut Ludwig à l'UC, "C'est un excellent exemple de médecine personnalisée dans l'action".

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2

avatar

Nombre de messages : 2424
Age : 72
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   Ven 4 Nov 2011 - 18:35

Je me demande s'ils en ont mis un dans la tête de ma copine qui a un cancer du cerveau en France. C'est délicat de lui demander, elle aime mieux se changer les idées que de parler de ça.

Quand j'étais à l'hôpital, une infirmière me disait: " Ils sont à veille de trouver la solution pour le sida, sitôt après ils vont trouver la solution au cancer" c'était au premier des crabes qui m'attaquait, ça fait presque 20 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16384
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   Ven 4 Nov 2011 - 13:46

MISSISSAUGA, Ontario – Un nouvel implant qui aide à combattre les tumeurs cancéreuses au cerveau a été approuvé par Santé Canada.

L’implant Gliadel, commercialisé par la compagnie pharmaceutique Eisai, est un traitement d’appoint à la chirurgie chez les patients atteints d’un glioblastome multiforme récurrent, une grave forme de cancer du .

«Cet implant, qui a la taille d'une pièce de dix sous, libère la chimiothérapie directement dans la région du cerveau où la tumeur se développe», explique Takihiro Hirasawa, président d'Eisai.

Cet implant a été conçu pour libérer une substance de chimiothérapie, la carmustine, directement dans la cavité où la tumeur cérébrale se trouvait, avant qu’elle ne soit retirée par chirurgie. Jusqu'à huit implants peuvent être disposés tout autour des parois de la cavité. Les implants sont insérés au moment de l’intervention chirurgicale, et se dissolvent lentement afin de libérer le médicament.

L'homologation a été accordée à la suite d’un essai clinique mené auprès de patients atteints d'un glioblastome multiforme récurrent, qui ont été traités avec Gliadel. Une augmentation du taux de survie à six mois (56%) a été observée chez ces patients, comparativement à ceux qui ont reçu un placebo (36%).

L'implant Gliadel a été homologué et est déjà utilisé dans 15 pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l'Australie. Depuis 1997, plus de 20 000 interventions utilisant ces implants ont été réalisées.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16384
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   Mer 13 Juil 2011 - 13:43

Cibler simultanément l'invasion tumorale et l'angiogenèse. C’est la capacité de ce composé, l’indirubine, extrait d’une plante médicinale chinoise, qui pourrait donc bloquer la migration des cellules cancéreuses vers d'autres zones du cerveau et la croissance tumorale, selon cette étude menée par des chercheurs du Centre de cancérologie de l'Ohio State University. Une recherche publiée dans l’édition en ligne du 22 juin de la revue Cancer Research.

Les chercheurs ont découvert que le composé, l’indirubine, bloque à la fois la migration des cellules de glioblastome, empêchant ainsi leur dissémination vers d'autres zones du cerveau, et celle des cellules endothéliales, les empêchant de former de nouveaux vaisseaux sanguins nécessaires à la croissance des tumeurs. Ils rappellent que le glioblastome multiforme est la forme la plus courante et mortelle des cancers du cerveau, avec une survie moyenne de 15 mois après diagnostic.

"Nous avons des procédés assez efficaces pour stopper le développement du glioblastome dans le cerveau humain, mais ces thérapies échouent fréquemment en raison de la migration des cellules tumorales à partir du site d'origine vers le reste du cerveau», explique le co-auteur, le Dr. E. Antonio Chiocca, professeur à la chaire de chirurgie neurologique et co-directeur du Centre de recherche. "Nos résultats suggèrent que l’indirubine offre une nouvelle stratégie thérapeutique pour ces tumeurs ciblant simultanément l'invasion tumorale et l'angiogenèse”.

L’indirubine est un dérivé de l'indigo, un ingrédient actif dans une préparation médicinale d'herbes chinoises appelée “Dang Gui Long Hui Wan”. Les médicaments de la famille “indirubine” peuvent améliorer la survie dans le glioblastome puisque ces agents inhibent deux des caractéristiques les plus importantes de cette tumeur maligne, confirme l’auteur principal, le Dr Sean Lawler, chef de service de Neurooncology translationnelle à l'Institut de médecine moléculaire de Leeds.
Pour démontrer cette efficacité de l’indirubine, les chrcheurs ont utilisé de multiples lignées de cellules de glioblastome sur 2 modèles animaux et concluent:

- Lorsque les cellules humaines de glioblastome ont été transplantées dans un hémisphère du de souris, celles traitées à l’indirubine ont survécu significativement plus longtemps que les témoins, ne présentant aucune migration des cellules tumorales dans l'hémisphère opposé.
- Dans une autre expérience, l’indirubine a réduit la migration des cellules tumorales de 40% chez les animaux traités vs témoins.
- Les tumeurs traitées à l’indirubine ont montré une plus faible densité des vaisseaux sanguins et l’angiogenèse a été réduite par 3 dans les tumeurs.
- Un autre test a montré que l’indirubins a réduit la migration des cellules endothéliales de 41 à 52% vs témoins non traités.
Ces résultats suggèrent que l’indirubine peut réduire à a fois l'invasion tumorale et l’angiogenèse dans ce type de tumeur du cerveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16384
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   Mer 25 Aoû 2010 - 23:49




In both models, the researchers saw that the combination of temozolomide with the Notch inhibitor much more effectively reduced tumor growth and recurrence compared to either agent alone. Either drug used individually only transiently slowed tumor growth.

"Temozolomide is a chemotherapy drug of choice for glioblastomas, and the results of our preclinical study represent a potential promising new approach to combat an extremely difficult tumor," Ross said. "The effect of the two together is very dramatic."

l'article au complet


les chercheurs ont vu que la combinaison du temozolomide avec l'inhibiteur de Notch est beaucoup plus efficace pour réduire la croissance de la tumeur que les médicaments seuls chacun de leur coté. Même si les médicaments utilisés seuls ont une efficacité transitoire.

Le temozolomide est un médicament chimiothérapeuthique de choix contre les glioblastomes et les résultats dans nos études précliniques sont prometteurs pour combattre ce cancer très difficile. L'effet des deux médicaments ensemble est vraiment important


Dernière édition par Denis le Lun 4 Avr 2011 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16384
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Médicament pour le glioblastome   Jeu 2 Fév 2006 - 21:00



2006-02-02

Santé Canada approuve TEMODAL(MD) pour le traitement d'un type mortel de tumeur primaire du cerveau nouvellement diagnostiquée

Premier traitement approuvé en combinaison avec la radiothérapie, suivie d'une phase de maintenance chez les adultes nouvellement diagnostiqués.

MONTREAL, le 2 fév. /CNW/ - Aujourd'hui, l'espoir naît pour les Canadiens qui souffrent d'un glioblastome multiforme, forme agressive de tumeur maligne du cerveau. Après une analyse prioritaire de Santé Canada, TEMODAL(MD) (témozolomide), sous forme de gélule, constitue le premier médicament à être approuvé en combinaison avec la radiothérapie, suivie d'une phase de maintenance chez les patients adultes nouvellement diagnostiqués d'un glioblastome multiforme. TEMODAL, commercialisé au Canada par Schering Canada, est également indiqué pour le traitement du glioblastome multiforme récurrent ou évolutif et de l'astrocytome anaplasique, autre forme de tumeur du cerveau.

L'approbation de TEMODAL pour le glioblastome multiforme nouvellement diagnostiqué repose sur des données d'efficacité et d'innocuité provenant d'une étude de phase III d'envergure menée par l'Institut National du Cancer du Canada (INCC) et l'Organisation Européenne de Recherche sur le Traitement du Cancer (OERTC) chez des patients atteints d'un glioblastome multiforme nouvellement diagnostiqué. Ces données ont été publiées dans l'édition du 10 mars 2005 du New England Journal of Medicine. Dans le cadre de cet essai multicentrique mené chez 573 patients, des améliorations significatives au chapitre de la survie globale ont été observées chez les patients ayant reçu TEMODAL en association avec la radiothérapie, suivie d'une phase de maintenance.(1)

"L'approbation de Temodal pour les patients qui viennent de recevoir un diagnostic de glioblastome multiforme, la forme la plus agressive de cancer du cerveau, représente un progrès considérable", a indiqué le Dr Karl Bélanger, hématologue-oncologue au CHUM - Hôpital Notre-Dame et co-auteur de l'étude du New England. "Les patients et leurs familles sont maintenant plus optimistes quant à la lutte contre cette maladie dévastatrice."


Dernière édition par Denis le Jeu 20 Juil 2017 - 17:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médicament pour le glioblastome   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médicament pour le glioblastome
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Médicament pour le glioblastome
» Mise au point d'un nouveau médicament pour lutter contre les AVC
» Nouveau médicament pour la BPCO
» Nouvelle cible pour le glioblastome.
» Bientôt un nouveau médicament pour arrêter de fumer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: