AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...   Lun 28 Aoû 2017 - 15:37

Le groupe pharmaceutique américain Gilead a fait un grand pas vers sa diversification en annonçant lundi le rachat pour 11,9 milliards de dollars de son compatriote Kite Pharma, l'un des leaders mondiaux d'une immunothérapie contre le cancer très prometteuse.

«Unanimement approuvée» par les conseils d'administration des deux sociétés, l'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre, selon un communiqué commun.

Gilead a proposé 180 dollars par action de Kite Pharma, ce qui représente une prime de 29% par rapport au cours de clôture vendredi. Lundi sur le Nasdaq, le titre de Kite Pharma bondissait d'autant, tandis que celui de Gilead grimpait d'environ 2%.

Gilead a bâti sa fortune dans le champ des maladies infectieuses, s'étant d'abord spécialisé dans des traitements contre le sida, comme le Truvada, et contre des maladies du foie, notamment l'hépatite C.

Le groupe a relevé ses prévisions annuelles après des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, mais il est confronté au recul de ses ventes de ses médicaments contre l'hépatite C, désormais concurrencés par des médicaments moins chers et tout aussi efficaces.

L'acquisition de Kite Pharma devrait être neutre sur ses résultats à partir de la troisième année, avant de devenir rentable, selon Gilead, qui prévoit de financer l'opération avec ses fonds propres, mais aussi de l'endettement bancaire et obligataire.

«On savait que Gilead avait l'une des réserves de cash les plus importantes du marché (pharmaceutique, NDLR), donc on se doutait qu'ils allaient faire une grosse acquisition», a déclaré à l'AFP Jean-Baptiste Mayet, consultant chez Bionest Partners, société franco-américaine de conseil en stratégie dans les sciences de la vie.

Un marché potentiel de 8,5 mds de dollars

Kite Pharma fait partie des sociétés les plus avancées dans le développement de cellules CAR-T, aux côtés du géant suisse Novartis et une autre biotech américaine, Juno Therapeutics.

Cette technologie émergente consiste à reprogrammer génétiquement une catégorie de cellules immunitaires d'un patient, les lymphocytes T, pour leur permettre de détecter et de tuer des cellules cancéreuses.


Le marché mondial des CAR-T devrait atteindre 8,5 milliards de dollars d'ici 2028, selon une estimation du cabinet d'études Coherent Market en début d'année.

C'est Novartis qui devrait obtenir, d'ici début octobre, la première autorisation de commercialisation d'un traitement CAR-T, CTL019, dans une indication contre la leucémie lymphoblastique aiguë sur le marché américain.

Mais Kite Pharma compte arriver juste après, d'ici fin novembre aux Etats-Unis, avec son premier produit, Axi-cel, ciblant une forme de cancer du sang très répandue, le lymphome diffus à grandes cellules B. La biotech espère par ailleurs décrocher une autorisation en Europe dès l'an prochain.

En mai, le cabinet d'études EvaluatePharma valorisait Axi-cel à 7,4 milliards de dollars, ce qui en faisait l'un des 10 plus importants actifs pharmaceutiques en développement au monde. Ses ventes mondiales devraient dépasser 1,7 milliard de dollars à horizon 2022, toujours selon EvaluatePharma.

L'acquisition de Kite Pharma «est une très bonne nouvelle pour le secteur, l'intérêt pour ces nouvelles thérapies en oncologie se confirme», a déclaré à l'AFP André Choulika, fondateur et PDG de la biotech française Cellectis, également présente dans le domaine des CAR-T.

Les produits de Cellectis sont à des stades de développement bien plus précoces que ses grands concurrents. Mais la biotech française se démarque en étant pionnière de cellules CAR-T de deuxième génération, immédiatement disponibles car fabriquées en amont, à partir de prélèvements auprès de donneurs sains, et non à partir des propres cellules du patient comme c'est le cas actuellement.

«Chez un patient cancéreux les cellules T peuvent être de mauvaise qualité, ou en nombre insuffisant. Une production individualisée présente aussi des risques de complication de fabrication et des coûts extrêmements élevés», souligne M. Choulika.

Tous les grands acteurs des CAR-T s'intéressent aussi à la piste de ces CAR-T «universelles», obtenues en modifiant l'ADN de ces cellules pour les faire accepter par le système immunitaire du patient. Très séduisante sur le papier car plus rapide et plus économique, cette approche devra toutefois encore démontrer son efficacité thérapeutique dans les années à venir, prévient Bionest.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...   Mer 1 Fév 2012 - 16:33

Roche 2012: trois nouveaux médicaments annoncés

Bâle (awp) - La division Pharma de Roche prévoit le lancement de trois nouveaux médicaments en 2012, ainsi que des domaines d'applications supplémentaires de médicaments déjà homologués. Les nouveaux produits sont les anticancéreux Zelboraf, déjà lancé aux USA en fin d'année dernière, Erivedge et Pertuzumab. D'autre part, la collaboration avec la division Diagnostics se développe. A l'heure actuelle, plus de 200 projets communs sont en phase de recherche et développement (R&D).


Zelboraf est un anticancéreux pour le traitement du mélanome métastatique à gène BRAF muté, une forme mortelle de cancer de la peau. La FDA (Food and Drug Administration) a approuvé Zelboraf en août, ce qui a permis à Genentech de le lancer aux USA moins de quatre mois après le dépôt de la demande d'homologation, a souligné Roche dans son communiqué de résultats. En même temps, la FDA a approuvé le cobas 4800 BRAF V600 Mutation Test de la division Diagnostics, un test utilisé pour identifier les patients éligibles au traitement par ce médicament.


Erivedge a obtenu cette semaine l'homologation de la FDA aux USA. Il s'agit d'un traitement du cancer de la le plus répandu, le carcinome avancé des cellules basales.


Pertuzumab est un traitement contre le cancer du . Le CEO Severin Schwan a souligné que ce médicament est prometteur, car il permettra de ne déplacer le traitement standard actuel, à savoir une chimiothérapie combinée à Herceptin. Pertuzumab est une révolution dans le traitement du cancer du sein, selon le CEO. Les demandes d'autorisation aux USA et dans l'UE ont été déposées en décembre dernier, les homologations sont attendues d'ici fin 2012.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...   Jeu 13 Oct 2011 - 11:45

Roche/CEO: lancement de 9 nouveaux blockbusters sur le marché d'ici 2016

Bâle (awp) - Roche a accompli des avancées dans le développement de ses nouveaux produits. "Avec 7 études couronnées de succès en phase très avancée de développement, nous avons continué à renforcer cette année la base d'une évolution future positive des affaires", a déclaré le CEO Severin Schwan, jeudi, en conférence téléphonique. Il prévoit d'ici 2016 le lancement de 9 nouveaux produits d'un potentiel respectif supérieur à 1 mrd CHF, les fameux "blockbusters", comme il l'indique dans la documentation qui sera remise à la conférence des analystes cet après-midi.


Trois autres produits disposent d'un potentiel de ventes inférieur à 1 mrd CHF.


Parmi les neuf blockbusters figure le Pertuzumab (indication: traitement de première ligne du cancer du avec métastases HER2-positif). Il devrait être lancé en 2012. Le T-DM1 (cancer du en stade avancé HER2-positif) devrait suivre en 2013. En 2014, le CEO table sur le lancement de trois produits: le GA101 (leucémie chronique lymphatique) , le Glyt-1 (schizophrénie) et le Dalcetrapib (risque du système cardio-vasculaire).


L'année suivante, soit en 2015, Roche veut lancer sur le marché deux autres blockbusters potentiels, l'Ocrelizumab (sclérose multiple) et le MetMAb (cancer du à non petites cellules, cancer du avec métastases et cancer avec métastases). En 2016 devraient suivre le Lebrikizumab (Asthme) et l'Aleglitazar (réduction des risque du système cardio-vasculaire).


Parmi les traitements dont le potentiel est inférieur à 1 mrd CHF, le groupe pharmaceutique cite le Zelboraf (cancer de la ), lancé cette année. Il anticipe en 2012 le lancement de Vismodegib (carcinome basocellulaire avancé) et de Mericitabine (Hépatite C) en 2016 .


Cette année encore, le groupe devrait publier les résultats de l'étude de phase III HANNAH pour Herceptin (cancer du sein HER2-positif) et ceux de l'étude GAUSS de phase II pour le GA101 (lymphome non-hodgkinnien). Sont également attendus les résultats de l'étude PROPEL pour le Mericitabine (hépatite C) et ceux de l'étude JUMP-C.


A fin septembre, le portefeuille R&D de la division Pharma de Roche comprenait 73 molécules et 41 indications supplémentaires en phase I et III.


rt/ra/mm/ft



(AWP / 13.10.2011 11h23)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16505
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...   Dim 26 Fév 2006 - 14:29

L'année 2005 a été particulièrement réussie pour le portefeuille oncologique de Roche, puisque ce dernier a enregistré une augmentation de 42% de son chiffre d'affaires. Les ventes de produits à visée oncologique représentent déjà 40% du chiffre d'affaires total de la division. Ce résultat, auquel ont contribué toutes les principales marques, a notablement renforcé la position de Roche en tant que premier fournisseur mondial d'anticancéreux.

Les ventes de MabThera/Rituxan, médicament destiné au traitement des formes indolente et agressive de lymphome non hodgkinien (LNH), ont enregistré une nette augmentation au cours de l'année, principalement grâce au nombre plus fréquent de prescriptions en Europe. En 2005, Genentech et Biogen Idec ont adressé à la Food and Drug Administration (FDA) aux Etats-Unis le dossier d'homologation d'une indication supplémentaire de MabThera/Rituxan, à savoir le traitement du LNH (agressif) de malignité intermédiaire à forte chez des patients non encore traités. Comme l'a montré une étude internationale de phase III qui fait autorité, un traitement d'entretien de deux ans par MabThera/Rituxan augmente considérablement les chances de survie de patients souffrant de LNH indolent, indépendamment du traitement administré en première ligne. Sur la base de ces résultats, Roche a adressé en décembre aux autorités compétentes de l'Union européenne une demande d'extension du champ d'application de MabThera/Rituxan au traitement d'entretien de patients souffrant de LNH indolent.

Herceptin, seul traitement ciblé homologué lors de cancer du sein HER2-positif, particulièrement agressif, affiche pour 2005 une impressionnante progression de ses ventes sur tous les marchés clés. La prolongation de la durée moyenne de traitement ainsi que l'utilisation croissante du produit en première intention, en particulier, ont généré une forte augmentation des ventes aux Etats-Unis et en Europe. Le nombre important et croissant d'études cliniques prouvant que le médicament entraîne de nets avantages en termes de survie lors de cancer du sein aux stades tant précoces qu'avancés plaide également en faveur du recours à ce médicament. Compte tenu des résultats d'études très positifs publiés en 2005, Herceptin est d'ores et déjà utilisé dans certains pays - et remboursé par les caisses-maladie - dans une indication non encore homologuée, à savoir le traitement adjuvant du cancer du sein au stade précoce.

Bondronat, médicament pour la prévention de complications squelettiques chez les patientes avec cancer du sein et métastases osseuses, a enregistré après son lancement sur d'importants marchés européens une forte augmentation de ses ventes, de 108% à 79 millions de francs.

Après sa première année complète de présence sur le marché, Avastin, premier médicament antiangiogénique contre le cancer, a réalisé un remarquable chiffre d'affaires de 1,7 milliard de francs. Aux Etats-Unis, où Avastin est déjà homologué depuis 2004 dans le traitement du cancer colo-rectal au stade avancé, les ventes continuent d'augmenter rapidement. En janvier 2005, Avastin a reçu de l'Union européenne son homologation dans cette indication et a d'ores et déjà été très bien accueilli sur d'importants marchés européens.

La forte croissance de Xeloda s'est poursuivie en 2005, une progression impressionnante ayant été enregistrée sur tous les marchés importants. Ont notamment contribué à ce résultat les récentes approbations du produit aux Etats-Unis et en Europe pour une utilisation à titre de traitement adjuvant chez des patients opérés pour cancer du côlon.

Tarceva, anticancéreux novateur d'action ciblée, dont il est prouvé qu'il améliore les chances de survie lors de cancer du poumon évolué non à petites cellules ainsi que lors de cancer du pancréas, affiche un chiffre d'affaires remarquable dès sa première année complète sur le marché. Après avoir été homologué fin 2004 aux Etats-Unis dans le traitement de deuxième et troisième ligne du cancer du poumon non à petites cellules, ce médicament a été approuvé par l'UE en septembre 2005 dans la même indication et est désormais disponible dans plusieurs Etats membres. Son lancement dans d'autres pays européens est prévu pour 2006. En novembre 2005, la FDA a homologué Tarceva dans le traitement du cancer évolué du pancréas; en octobre, une demande d'approbation de cette même indication a été déposée auprès des autorités européennes.

Anémie - succès de NeoRecormon malgré une forte pression sur les prix NeoRecormon de Roche et Epogin de Chugai, médicaments contre l'anémie, affichent pour 2005 une évolution positive de leurs ventes. Malgré une pression constante sur les prix, NeoRecormon a conservé sa position de leader sur ses marchés, deux indications - l'anémie due au cancer et l'anémie rénale - ayant contribué à la croissance des ventes de 11%. Dans le segment Oncologie, la forte pénétration de NeoRecormon sur le marché n'a pas faibli. La croissance de son chiffre d'affaires, de 21%, a été nettement supérieure à celle de la moyenne du marché (9%), ce qui doit être essentiellement attribué au fait qu'un nombre croissant de patients passent à la seringue prête à l'emploi pour injection monohebdomadaire, forme d'administration pratique. NeoRecormon peut être utilisé tant chez les patients atteints de tumeurs solides que chez ceux souffrant de lymphomes, et ce quelle que soit la chimiothérapie administrée.


Dernière édition par Denis le Lun 28 Aoû 2017 - 15:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diverses compagnies pharmaceutiques : Roche, Gilead, Kite pharma...
» Vidéo-doc. : Maladies à vendre ou Comment les compagnies pharmaceutiques nous arnaquent!
» Les vendeurs de maladie !
» questions diverses sur l operation
» Bienheureux Frédéric Ozanam et Bienheureux Alain de la Roche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: