AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Injecter le VIH pour traiter le cancer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Injecter le VIH pour traiter le cancer.   Dim 21 Fév 2016 - 12:29

L’Université de Pennsylvanie a mis au point un traitement expérimental à base de VIH, dont les premiers essais ont donné des résultats spectaculaires. Les chercheurs retirent des milliards de lymphocytes T du corps du patient et altèrent leur code avec une forme inoffensive du VIH. Ces globules blancs sont donc programmés pour attaquer les cellules cancéreuses avant d’être réinjectés dans le corps du patient. Il n’a pas encore été approuvé par les autorités américaines.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Injecter le VIH pour traiter le cancer.   Lun 8 Déc 2014 - 18:40

Aux Etats-Unis, un homme atteint de la leucémie a été guéri grâce au virus du sida. Après avoir subi trois années des traitements infructueux, Marshall Jensen, qui vit dans l'Utah, a bénéficié d'un nouveau traitement utilisant le virus VIH pour combattre le cancer.

Cette méthode du docteur Carl June consiste à injecter une forme modifiée du virus : "Nous exploitons sa capacité à former des gènes dans les cellules". L'ADN des cellules dites «T» du virus du sida ont été modifiées pour détruire les cellules cancéreuses. Le chercheur les a appelées des « tueuses utiles ». Elles ont permis à neuf personnes sur douze atteintes de leucémie de guérir. De plus, le virus injecté reste endormi et peut se "réveiller" si le cancer réapparaît. Le médecin et son équipe de chercheurs de l'Université de Pennsylvanie vont poursuivre leurs essais pour tenter d'élargir leur technique à d'autres formes de cancer.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Injecter le VIH pour traiter le cancer.   Sam 25 Aoû 2012 - 7:38

Des chercheurs français ont transformé le virus du VIH afin de trouver une protéine améliorant l'efficacité des médicaments contre le cancer.

Le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), responsable du sida, utilise le matériel des cellules humaines pour se multiplier, notamment en insérant son matériel génétique dans le génome des cellules hôtes.

Le VIH mute en permanence et génère ainsi au cours de ses multiplications successives plusieurs protéines mutantes (des variantes d'une protéine initiale), qui lui permettent de contrecarrer les traitements antisida.

Les chercheurs, affiliés au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), ont donc exploité cette stratégie à des fins thérapeutiques, dans ce cas-ci, contre le cancer.

Ils ont d'abord introduit dans le génome du VIH un gène humain qui est présent dans toutes les cellules, celui de la déoxycytidine kinase (ou dCK), expliquent-ils dans un communiqué publié par le CNRS. Il s'agit d'une protéine permettant d'activer les médicaments anticancéreux. Les chercheurs tentent depuis des années de produire une forme plus efficace de cette protéine.

Via la multiplication du VIH, les scientifiques ont réussi à trouver quelque 80 protéines mutantes de la dCK, qu'ils ont ensuite testées en laboratoire sur des cellules cancéreuses.

Ils sont parvenus à identifier une mutante de la dCK qui améliore grandement l'efficacité des médicaments contre les cellules cancéreuses, en permettant d'utiliser des doses jusqu'à 300 fois moins importantes.

Cette possibilité de diminuer les doses de traitements anticancéreux permettrait de réduire les problèmes de toxicité et les effets secondaires, mais surtout d'améliorer l'efficacité des traitements, explique-ton dans le communiqué.

La technique, testée sur des cellules en culture, devra être utilisée chez des animaux pour que l'on connaisse son efficacité réelle. Les chercheurs entrevoient le développement d'autres applications thérapeutiques à partir de ce système expérimental.

Le détail des travaux paraît dans la revue PLoS Genetics.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le TAT-Bim   Dim 11 Fév 2007 - 17:46

Les cellules cancéreuses sont malades mais elles gardent la possibilité de croître parce qu'elles ne sont pas sensibles aux signaux qui les pressent de se suicider. Des chercheurs à l'université de médecine à St-Louis ont trouvé un moyen d'envoyer un messager dans les cellules cancéreuses et de les forcer à répondre. Ils ont fait ça en se servant d'un des plus sinistres agents pathogènes présent le HIV.

Le Hiv sait comment s'insérer lui-même dans plusieurs différents types de cellules" dit l'auteur Williams G. Hawkins assistant professeur de chirurgie " Une portion du hiv appelé TAT peut transporter des molécules biologiquement actives dans les cellules. Le TAT est petit mais il peut transporter de grosses molécules. Vous pouvez presque attacher un train à TAT et il va vous l'amener dans la cellule. Aussi nous avons pris avantage de cette capacité"

Dans un article publié dans le numéro de janvier 2007 dans les annales chirurgicales de la chirurgie oncologique, les chercheurs ont décrit comment ils ont utilisé TAT pour tirer une molécule appelé "Bim" dans les cellules cancéreuses. TAT seul ne peut causer le sida et n'a pas d'effet secondaires et Bim agit comme un promotteur de l'apoptose.

L'équipe de recherche a trouvé que la molécule TAT-Bim a activé l'apoptose dans les cellules cancéreuses et augmenté l'effet de tueur de cellules de la radiation. Quand les souris avec des tumeurs amlignes ont été traité avec TAT-Bim, les tumeurs ont rétrécis, et les souris traitées ont survécu plus longtemps que celles qui ne l'ont pas été. Après 40 jours, 80% des souris traitées au TAT-Bim étaient vivantes comparé à 20% pour celles qui ne l'avaient pas été.

L'équipe assure que ce succès n'est qu'un début "Ce n'est que la partie visible de l'iceberg" disent-ils "Maintenant que nous avons prouver que nous pouvons faire cela, nous allons créer une batterie de protéines que nous pourrons introduire dans les cellules cancéreuses pour les tuer."


Les chercheurs disent qu'ils pensent que ces traitements qui activent les mécanismes de l'apoptose fournira une option aux gens atteints des formes les plus mortelles du cancer, comme le cancer du pancréas, les essais sur les humains seraient effectués dans quelques années.


Les cellules cancéreuses croissent très vites. Aussi elles sont toujours sur le point de manquer d'ingrédients naturels comme le sucre et des erreurs s'accumulent dans l'Adn. Ceci résulte dans des signaux qui disent à la cellule de se suicider mais la cellule n'a pas la permission complète de le faire. Des protéines comme la TAT-Bim rétablisse la balance en faveur de l'apoptose.

Pour améliorer la capacité de tuer les cellules de TAT-Bim et de d'autres protéines similaires en développement, Hawkins et son équipe travaillent sur une technique pour concentrer ces protéines dans les cellules cancéreuses tout en épargant les cellules saines. Avec le docteur Mach, ils travaillent à lier les protéines anti-cancer éa des molécules tracantes qui peuvent se lier sélectivement aux cellules cancéreuses.
Avec le PET (positron emission tomography) nous pouvons amener les protéines là où nous voulons. Nous avons vu des résultats phénoménals en laboratoire.

Les plans de Hawkins sont aussi de combiner les protéines pro-apoptiques comme le TAT-Bim avec la chimio ou la radio-thérapie ou d'autres thérapies anti-cancer dans l'espoir d'augmenter le suicide des cellules cancéreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15760
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Injecter le VIH pour traiter le cancer.   Lun 13 Mar 2006 - 14:37

Des chercheurs de l’Université de Californie (Los Angeles) ont modifié, en laboratoire, le virus du SIDA et l’ont entouré d’une enveloppe provenant d’un autre virus peu dangereux. Cette manipulation a transformé le virus initial en une sorte de «missile » capable d’attaquer des cellules de mélanomes ayant migré dans les poumons de souris malades.

Plus précisément, la modification de l’enveloppe virale empêche ce virus d’attaquer les cellules du système immunitaire, cibles habituelles du virus du SIDA. La nouvelle enveloppe virale modifiée contient une protéine particulière (appelée P-glycoprotéine) qui est capable de reconnaître spécifiquement les cellules cancéreuses. Une fois en contact avec les cellules cancéreuses, le virus modifié injecte son matériel génétique dans la cellule, ce qui aboutit à la destruction de cette cellule.

Avant d’injecter le virus modifié aux souris malades, les chercheurs lui ont également ajouté une molécule phosphorescente afin de pouvoir suivre son cheminement.  C’est ainsi que l’équipe du Professeur Irvin Chen a pu suivre le trajet du virus dans le flux sanguin de l’animal jusqu’à sa cible, à savoir les cellules cancéreuses qui avaient migré dans les poumons.

Cette expérience montre, pour la première fois, qu’un vecteur viral est capable servir de « moyen de transport » vers des cellules cancéreuses et ce, de manière très ciblée.

Bien entendu, il s’agit là d’expériences préliminaires. Elles ont démarré sur des cellules en culture avant d’être appliquées à des animaux de laboratoire. De nombreux tests doivent encore être pratiqués avant d’envisager les premiers essais chez l’humain. Mais ces travaux ouvrent peut-être la porte à un nouveau type de thérapie génique.


Dernière édition par Denis le Dim 21 Fév 2016 - 12:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Injecter le VIH pour traiter le cancer.   Aujourd'hui à 18:16

Revenir en haut Aller en bas
 
Injecter le VIH pour traiter le cancer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'aide pour traiter le dossier
» L'hypnose Ericksonienne pour l'ago & attaques de panique
» [Résolu] Contenu d'une fiche-méthode pour l'épreuve écrite de littérature en TL
» Pneus polyvalents pour traiter et effectuer les autres travaux
» Quel livre ou site pour s'améliorer en physique/chimie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: