AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates   Ven 26 Déc 2014 - 12:41

Mise à jour l'article date de 2012

CONTEXTE:
Les bisphosphonates sont censés agir par la ostéoclastes en changeant microenvironnement osseux. Des résultats antérieurs d'essais de clodronate adjuvant dans différentes populations atteintes d'un cancer du opérable ont été mitigés. La National Breast adjuvant chirurgical et du côlon projet (NSABP) objectifs protocole B-34 pour vérifier si le clodronate oral peut améliorer les résultats chez les femmes atteintes d'un cancer du sein primaire.
MÉTHODES:
NSABP B-34 est une étude multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo en 3323 les femmes avec le stade 1-3 cancer du sein. Après la chirurgie pour enlever la tumeur, les patients ont été stratifiés par âge, les ganglions axillaires, et l'œstrogène et de la progestérone et le statut des récepteurs répartis au hasard dans un rapport 1:1 soit le clodronate oral 1 600 mg par jour pendant 3 ans (n ​​= 1662) ou placebo (1661 ). Le critère principal était la survie sans maladie, analyse en intention de traiter. Ce procès est inscrit sur ClinicalTrials.gov, numéro NCT00009945.
RÉSULTATS:
Le suivi médian était de 90,7 mois (IQR 82,7 -100 · 0) et 3311 patients avaient des données pour cette période. La survie sans maladie ne différait pas entre les groupes (286 événements dans le groupe clodronate contre 312 dans le groupe placebo; hazard ratio 0,91, IC à 95% 0,78 -1 · 07, p = 0,27). De plus, aucune différence n'a été enregistré pour la survie globale (0,84, 0,67 -1 · 05, p = 0,13), l'intervalle sans récidive (0.83, 0.67 -1 · 04, p = 0 · 10), ou de l'intervalle de l'os sans métastase (0,77, 0,55 -1 · 07, p = 0,12). Intervalle sans métastases non-os a été légèrement augmenté avec le clodronate (0,74, 0,55 -1 · 00, p = 0,047). Analyses de femmes âgées de 50 ans ou plus à l'entrée de l'étude ont montré des bénéfices de clodronate pour l'intervalle sans récidive (0,75, 0,57 -0 · 99, p = 0,045), l'intervalle sans métastase osseuse (0,62, 0.40 -0 · 95, p = 0,027), et l'intervalle de non-os sans métastase (0.63, 0.43 -0 · 91, p = 0,014), mais pas de la survie globale (0 · 80, 0.61 -1 · 04, p = 0,094). L'observance du traitement à 3 ans était de 56% pour le groupe clodronate et 60% pour le groupe placebo. Grade 3 ou ultérieure dysfonctionnement du foie a été observée chez 23 des 1612 patients du groupe de clodronate et 12 de 1623 patients dans le groupe placebo; diarrhée de degré 3-4 a été noté chez 28 patients dans le groupe clodronate et à dix dans le groupe placebo. Il y avait un cas possible d'ostéonécrose de la mâchoire dans le groupe clodronate. Interprétation: Les résultats de NSABP B-34 suggère que les bisphosphonates peuvent avoir des avantages anticancéreux pour les femmes ménopausées âgées. Une méta-analyse d'essais bisphosphonates adjuvant est suggéré avant que des recommandations pour l'utilisation chez les femmes ménopausées non ostéoporotiques avec un cancer du sein primaire sont faites.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Zométa, biophosphonates (2)   Mar 2 Déc 2014 - 17:58

Les bisphosphonates, traitement de choix pour prévenir et traiter l'ostéoporose, seraient aussi efficaces contre certains cancers agressifs du poumon, du sein et du colon, selon des recherches effectuées sur des souris et des cellules humaines présentées lundi.

Les bisphosphonates bloquent dans ces cancers l'action de protéines --appelées récepteurs du facteur de croissance épidermique (HER)-- qui d'habitude accélèrent la prolifération des cellules cancéreuses.

Ces actions anti-cancéreuses des bisphosphonates, commercialisés entre autres sous les noms de Fosamax et Zometa, avaient déjà été observées chez des femmes atteintes d'une tumeur du sein.

On avaient aussi constaté que les patients qui prenaient des bisphosphonates par voie orale pour traiter de l'ostéoporose avait une moins grande incidence de cancer du colon et du sein, montrant les vertus préventives de ce traitement.

«Notre recherche a mis en évidence un mécanisme qui pourrait permettre d'utiliser les bisphosphonates pour traiter et prévenir un grand nombre de cancers du poumon, du sein et du colon, dont l'agressivité est alimentée par le récepteur HER», explique le professeur Mone Zaidi, de la faculté de médecine du Mount Sinai à New York, membre de l'équipe internationale qui publie ces travaux dans les Comptes rendus de l'académie américaine des sciences (PNAS).

Si des essais cliniques confirment les effets anti-cancéreux des bisphosphonates, ces traitements pourraient être rapidement utilisés étant donné qu'ils sont déjà approuvés par la FDA, l'agence américaine des médicament, et qu'ils ont démontré depuis longtemps leur efficacité et leur innocuité pour prévenir et traiter l'ostéoporose.

Les bisphosphonates pourraient constituer un apport important à l'arsenal thérapeutique contre les cancers du poumon, du colon et du sein, dont respectivement 30 %, 90 % et 20 % sont porteurs de la mutation HER.

Ces tumeurs deviennent en effet souvent résistantes aux traitements actuels.


Voir aussi cet entrée avec plus de 20 articles sur ce groupe de médicaments :

http://espoirs.forumactif.com/t773-zometa-biophosphonates

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15757
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates   Lun 27 Mar 2006 - 13:19



2006-03-27

Une nouvelle étude indique une réduction des métastases osseuses chez les patientes traitées avec le clodronate par voie orale (BONEFOS(R))

NICE, France, March 27 /PRNewswire/ - Les données présentées à la Conférence européenne sur le cancer du sein 2006 soulignent la relation entre la réponse de renouvellement osseux et l'incidence de métastases osseuses.

Selon les résultats d'un essai récent, Bonefos(R) (clodronate oral) combiné à un traitement d'appoint standard pour le cancer du sein primaire, est associé à une réduction du renouvellement osseux ainsi qu'à une protection contre les métastases osseuses. Les résultats présentés à la 5ème Conférence européenne annuelle sur le cancer du sein (EBCC)ont démontré que les femmes traitées avec Bonefos par voie orale pendant deux ans réduisaient de manière significative leur risque de développer des métastases osseuses dans les cinq premières années suivant leur opération

Les recherches actuelles indiquent que la mesure de la réponse de renouvellement osseux un ou deux ans après le diagnostic peut prédire avec plus de précision l'incidence des métastases osseuses, alors que l'hypothèse "graines et sol" (utilisée pour déterminer la susceptibilité des organes à présenter des métastases tumorales) aurait suggéré que le renouvellement osseux au diagnostic pouvait prédire les métastases osseuses.

<< Ce qui est prometteur dans cette étude est qu'elle indique une relation entre la capacité du clodronate à induire une réponse (réduction) de renouvellement osseux un an après le diagnostic, et son effet au niveau de la réduction de l'incidence des métastases osseuses, >> a déclaré le Dr. Eugene McCloskey du Metabolic Bone Centre à l'Université de Sheffield.

Détails de l'étude

Dans cet essai en double aveugle, 1069 patientes furent randomisées pour recevoir soit un placebo soit du clodronate par voie orale ; des mesures biochimiques furent disponibles dans un sous-ensemble de 555 femmes. Au début de l'étude, la réponse de renouvellement osseux, évaluée avec PINP dans le sérum (un solide marqueur du renouvellement osseux), était identique pour les deux groupes de traitement, les femmes en post-ménopause affichant des valeurs médianes légèrement plus élevées que les femmes en pré-ménopause (37,0 contre 34,5 microgrammes par litre). Pendant les deux ans du traitement, les femmes traitées avec Bonefos présentaient un renouvellement osseux réduit, avec des valeurs PINP chutant de 26 %, tandis que le groupe placebo présentait une augmentation médiane de 5 % (p<0,0001).

Les mesures prises en conditions basales donnaient des valeurs PINP identiques chez 49 femmes qui développèrent des métastases osseuses par la suite et chez les 499 femmes qui ne présentaient aucune métastase. A un an, toutefois, les valeurs PINP étaient significativement plus élevées chez les femmes qui développèrent des métastases osseuses par la suite versus celles qui ne présentaient aucune métastase (40 vs. 30 microgrammes par litre respectivement). Les changements des niveaux PINP entre les conditions basales et à 1 an furent utilisés pour classer les patientes en trois groupes: sensibles (réduction de >20 % des niveaux PINP), inchangées, ou progressives (augmentation de >20 % des niveaux PINP). Les femmes traitées avec Bonefos affichèrent une réponse significativement plus élevée (renouvellement osseux réduit) que celles sous placebo (55 contre 31 %); tandis que le nombre de femmes affichant une progression (renouvellement osseux accru) étaient significativement plus bas (23 contre 41 %).

A propos de Bonefos(R) (clodronate)

Clodronate est un non-aminobisphosphonate, et un inhibiteur puissant de résorption osseuse associée aux ostéoclastes. Par conséquent, le clodronate est capable d'inhiber l'activité ostéolytique stimulée par les cellules cancéreuses, ce qui permet de préserver la structure osseuse. Bonefos(R) est approuvé dans 69 pays pour le traitement de l'ostéolyse et de l'hypercalcémie provoquées par des tumeurs malignes. A ce jour, la commercialisation de Bonefos a bénéficié à plus de 300 000 patientes.


Dernière édition par Denis le Ven 26 Déc 2014 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates   Aujourd'hui à 19:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonefos(R) (clodronate oral), Zométa, biophosphonates
» Zométa, biophosphonates
» correction de l'expression du prof à l'oral
» oral pro
» oral DIP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: