AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bien manger pour faire échec au cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15768
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Bien manger pour faire échec au cancer   Sam 1 Avr 2006 - 10:07

Bien manger pour faire échec au cancer

Pascale Breton

La Presse


Le panier d'épicerie, radiographie de votre santé? Certains préfèrent la section des viandes, d'autres celle des surgelés, d'autres celle des fruits et légumes. Dis-moi ce que tu mets dans ton panier, je te dirai comment tu te portes.

Les chercheurs en sont maintenant convaincus : l'alimentation a un rôle à jouer dans le développement du cancer. Un tiers des cancers seraient liés à ce qui se trouve dans notre assiette.

Attention, nuance le Dr Richard Béliveau, chercheur à l'hôpital Sainte-Justine et à l'UQAM. «Les gens se demandent si c'est ce qu'ils mangent qui donne le cancer. C'est surtout ce qu'on ne mange pas qui nous rend malade.»

C'est reconnu, manger des fruits et légumes quotidiennement, faire de l'exercice et éviter de fumer sont les meilleures façons de prévenir le cancer.

Le Dr Béliveau et son équipe vont plus loin. Dans le laboratoire de médecine moléculaire de l'hôpital Sainte-Justine, ils tentent d'identifier les molécules anticancéreuses contenues dans certains aliments. Bien qu'à petites doses, ces molécules joueraient le même rôle que les composés pharmacologiques contenus dans les médicaments.

Nous sommes porteurs de minuscules tumeurs à l'état latent. C'est ce qu'ont découvert des médecins en procédant à des autopsies sur des personnes de plus de 70 ans, mortes d'un accident de voiture ou d'un infarctus. Elles avaient toutes de microtumeurs. Ça ne veut pas dire pour autant qu'elles auraient toutes développé un cancer.

Il est possible de prévenir le développement de ces minuscules tumeurs afin d'éviter qu'elles ne se transforment en cancer, soutient le Dr Béliveau. «Bien s'alimenter, c'est se donner tous les jours une chimiothérapie anticancéreuse qui empêche les microtumeurs de se développer en tumeurs cliniques.»

Aliments bienfaiteurs

Parmi ces aliments bienfaiteurs on retrouve le chou, le brocoli, l'ail, le poireau, le curcuma, le thé vert, les petits fruits, les agrumes, les tomates et le chocolat noir.
Dans son livre Les aliments contre le cancer, le Dr Béliveau va plus loin. Il propose un [guide des aliments contre le cancer] et leur apport recommandé chaque jour. N'y a-t-il pas un danger que certains lecteurs suivent ce tableau à la lettre, persuadés d'éviter le cancer?

«Ce n'est pas une recette, ni une solution miracle, se défend le chercheur. C'est plutôt un appel à la prise de conscience. Tous les fruits et légumes sont bons pour la santé. À ce jour, des études ont montré que certains semblaient meilleurs que d'autres. C'est ce qu'on souligne, tout en encourageant la diversité.»

Aliments à risque

Cette thèse ne fait pas l'unanimité chez les médecins. Plusieurs préfèrent s'en tenir aux recommandations de base. Au menu, il faut prévoir de cinq à dix portions de fruits et légumes, limiter la consommation de viande rouge et boire modérément.

«On peut faire dire n'importe quoi aux souris en laboratoire, lance le Dr Jean Latreille, coordonnateur du Centre de lutte intégrée contre le cancer en Montérégie. C'est clair que bien manger est important. Mais le plus important encore, c'est l'embonpoint. Il faut faire de l'exercice physique. C'est bon contre le cancer, contre le diabète, contre les maladies cardiaques.»

Spécialiste international, le Dr Elio Riboli est du même avis. Les études au sujet des aliments anticancéreux sont encore jeunes. [Il est trop tôt pour se prononcer. C'est la quantité totale de fruits et légumes plutôt que le type particulier qui a un impact], commente le Dr Riboli, coordonnateur de l'EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition), à Londres.

Certains aliments augmenteraient toutefois le risque de développer un cancer. Une personne qui mange de la viande rouge tous les jours a 20% plus de risques de développer un cancer du côlon que celle qui en consomme deux à trois fois par semaine.

Quelle est la recette du Dr Riboli pour prévenir le cancer ? Limiter la viande rouge, donner une préférence à la volaille, aux poissons, aux fruits, aux légumes et aux céréales complètes.

Les recettes anti-cancer de...
Josée Di Stasio
RIcardo Larrivée
Daniel Vézina
Normand Laprise
Anne Desjardins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bien manger pour faire échec au cancer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour manger moins : faire une pause entre plat et dessert
» vos trucs et recettes pour faire manger des légumes aux enfants (et aux grands réticents)!
» Préparer à manger pour la famille du défunt
» Pour faire le portrait d'un oiseau
» C'est important de bien manger.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: