AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le thé vert

Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Ven 30 Mai 2014 - 17:13

Green tea and its extracts have been widely touted as potential treatments for cancer, as well as several other diseases. But scientists have struggled to explain how the green tea and its extracts may work to reduce the risk of cancer or to slow the growth of cancer cells.

A study recently published online by the journal, Metabolomics, offers an explanation that researchers say could open a new area of cancer-fighting research. The study reports that EGCG, the active biologic constituent in green tea, changed the metabolism of pancreatic cancer cells by suppressing the expression of an enzyme associated with cancer, LDHA.

The researchers also found an enzyme inhibitor, oxamate, which is known to reduce LDHA activity, operated in the same manner: It also disrupted the pancreatic cancer cells metabolic system.

"Scientists had believed they needed a molecular mechanism to treat cancer, but this study shows that they can change the metabolic system and have an impact on cancer," said Wai-Nang Lee, MD, corresponding author of the study and a Los Angeles Biomedical Research Institute (LA BioMed) lead researcher. "By explaining how green tea's active component could prevent cancer, this study will open the door to a whole new area of cancer research and help us understand how other foods can prevent cancer or slow the growth of cancerous cells."

Using sophisticated metabolic profiling methods, the researchers found EGCG disrupted the balance of "flux" throughout the cellular metabolic network. Flux is the rate of turnover of molecules through a metabolic pathway. The researchers found the EGCG disrupted this balance in the same manner that oxamate, a known LDHA inhibitor, did.

Based on this finding, they concluded that both EGCG and oxamate reduced the risk of cancer by suppressing the activity of LDHA, a critical enzyme in cancer metabolism, thereby disrupting the balance in the cancer cells metabolic functions.

"This is an entirely new way of looking at metabolism," said Dr. Lee. "It is no longer a case of glucose goes in and energy comes out. Now we understand how cancer cell metabolism can be disrupted, and we can examine how we can use this knowledge to try to alter the course of cancer or prevent cancer."
---

Le thé vert et ses extraits ont été largement présenté comme des traitements potentiels contre le cancer, ainsi que plusieurs autres maladies. Mais les scientifiques ont du mal à expliquer comment le thé vert et ses extraits peuvent travailler à réduire le risque de cancer ou de ralentir la croissance des cellules cancéreuses.

Une étude récemment publiée en ligne par une revue offre une explication dont les chercheurs disent qu'elle pourrait ouvrir un nouveau domaine de recherche de lutte contre le cancer . L'étude indique que l'EGCG, le constituant actif biologique dans le thé vert , a changé le métabolisme des cellules du cancer du en supprimant l' expression d'une enzyme associée à un cancer, LDHA.

Les chercheurs ont également trouvé un inhibiteur de l' enzyme , l'oxamate, qui est connue pour réduire l'activité de LDHA, fonctionnant de la même façon : elle a également perturbé le système métabolique des cellules cancéreuses pancréatiques système.

"Les scientifiques ont cru qu'ils avaient besoin d'un mécanisme moléculaire pour traiter le cancer, mais cette étude montre qu'ils peuvent changer le système métabolique et avoir un impact sur le cancer», a déclaré Wai - Nang Lee. " En expliquant comment un composant actif du thé vert pourrait prévenir le cancer, cette étude ouvre la porte à un tout nouveau domaine de recherche sur le cancer et nous aider à comprendre comment d'autres aliments peuvent prévenir le cancer ou ralentir la croissance des cellules cancéreuses."

En utilisant des méthodes de profilage métabolique sophistiqués, les chercheurs ont constaté que EGCG perturbé l'équilibre du "flux" dans le réseau métabolique cellulaire. Le flux est le taux de rotation des molécules à travers une voie métabolique. Les chercheurs ont trouvé le EGCG perturbé cet équilibre de la même manière que les oxamates, un inhibiteur de LDHA connu.

Sur la base de cette constatation, ils ont conclu que l'EGCG et oxamate réduisent le risque de cancer avec la suppression de l' activité de LDHA, une enzyme essentielle dans le métabolisme du cancer , perturbant ainsi l'équilibre dans les fonctions métaboliques des cellules cancéreuses.

" Il s'agit d'une toute nouvelle façon de regarder le métabolisme , " a déclaré le Dr Lee. " Ce n'est plus une affaire de comment le glucose entre et comment l'énergie sort. Maintenant, nous comprenons comment le métabolisme des cellules cancéreuses peut être perturbé, et nous pouvons examiner comment nous pouvons utiliser ces connaissances pour essayer de changer le cours de cancer ou prévenir le cancer."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Ven 16 Déc 2005 - 18:40

Propriétés anticancéreuses d'extraits de thé vert




Les médecins de la Mayo clinic rapportent dans le journal Leukemia Research que certaines leucémies chroniques (CLL ) peuvent être améliorées en prenant des extraits de thé vert.

Dans une petite étude de quatre cas, les patients eurent une amélioration de leur maladie après avoir pris des produits en vente libre contenant de l'epigallocatechin gallate (EGCG), qui est un extrait de thé vert. Les auteurs avaient précédemment décrit l'action de l'EGCG, en laboratoire. Ces extraits ont tué les cellules leucémiques en interrompant les signaux de communication dont ces cellules ont besoin pour survivre. Leur étude avait été publiée en 2004 dans la revue médicale Blood.

Selon le Dr Tait Shanafelt, M.D., hématologue à la Mayo Clinic les améliorations constatées chez les patients ci-dessus suggèrent que les résultats de laboratoire peuvent se traduire en effet clinique favorable chez les patients souffrant de cette maladie.

Cependant en dépit de ces résultats préliminaires encourageants il prévient que l'on ne sait pas combien de patients ont pris des produits similaires et n'ont pas eu de bénéfice, que de plus on ne connaît pas la dose optimale qui devrait être utilisée ni la fréquence avec laquelle les patients devraient prendre le médicament et non plus les effets secondaires qui pourraient être observés à long terme.

Selon l'auteur principal et ses collègues davantage d'études sont nécessaires avant de pouvoir recommander l'usage de cette médication chez les patients. La CLL n'a pas de thérapeutique connue et affecte chaque individu de manière différente. Quelques patients peuvent vivre des dizaines d'années sans traitement tandis que d'autres ont besoin d'une chimiothérapie immédiate et quelques-uns décèdent dans les quelques mois en dépit de tout traitement. Étant donné que le pronostic de la CLL est si variable les médecins ont historiquement adopté une attitude attentive. Cependant de nouvelles médications et une meilleure compréhension de la maladie ont stimulé l'intérêt à pratiquer des recherches cliniques pour évaluer si d'autres options que l'attitude attentive ne pourraient pas être de plus grand bénéfice pour les patients.

Selon le Dr Shanafelt, on a longtemps pensé que le thé vert avait des capacités de prévention du cancer et les nouvelles recherches démontrent que cette substance peut donner un nouvel espoir chez des patients atteints de leucémie chronique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Mar 13 Déc 2005 - 4:51

WASHINGTON - La consommation quotidienne d'une ou deux tasses de thé vert ou noir pourrait réduire les risques de cancer des ovaires. Telles sont les conclusions de scientifiques suédois publiées lundi aux Etats-Unis.

"Nous avons constaté une diminution de 46% des risques de cancer ovarien chez les femmes buvant une à deux tasses de thé tous les jours comparativement à celles n'en consommant pas", ont indiqué Susanna Larsson et Alicja Wolk, du Karolinska Institute de Stockholm qui ont conduit cette recherche publiée dans les Archives of Internal Medicine.

"Toute tasse de thé supplémentaire quotidienne s'est accompagnée d'une réduction des risques de cancer des ovaires de 18%", ont-elle affirmé. Cette étude a été réalisée en Suède, entre 1987 et 1990, sur 61 057 âgées de 40 à 76 ans.

Les participantes ont dû se soumettre à un questionnaire rigoureux sur leurs habitudes alimentaires et ont été suivi pendant 15 ans en moyenne, jusqu'en 2004. Pendant cette période, 301 femmes ont développé un cancer ovarien.

Les deux scientifiques n'ont pas séparé dans leurs résultats les femmes buvant du thé vert de celles ayant pris du thé noir. Ces deux variétés de thé contiennent des polyphénoles, des anti-oxydants puissants qui protègent apparemment les cellules et empêchent le développement du cancer.

Mais Susanna Larsson et Alicja Wolk ont précisé que des recherches supplémentaires étaient nécessaires pour expliquer certaines incohérences. Des recherches précédentes sur les effets anti-cancéreux du thé avaient produit des résultats contradictoires.

Le cancer des ovaires compte pour 3% de tous les cancers chez les femmes et est la quatrième cause de leur mortalité par cancer aux Etats-Unis, selon l'American Cancer Society (ACS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Sam 26 Nov 2005 - 16:50

In many cases prostate cancer announces itself about a year before it strikes a man, but even though they suspect it's on the way, doctors have no way of treating it until it actually becomes a cancer.

Now, green tea may be a solution to that tragic problem. New research indicates that men who drink green tea when diagnosed with the "pre-cancerous" condition known as PIN have a good shot at warding off the cancer.

Compounds found in green tea may prevent the development of prostate cancer in men with a pre-cancerous condition called high-grade intraepithelial neoplasia (PIN), researchers have shown.

"The sad truth is that close to 30,000 men will die from prostate cancer in the United States every year and, at present, prevention is the best way to fight it, Dr. Saverio Bettuzzi from the University of Parma in Italy told Reuters Health.

High-grade PIN progresses to invasive prostate cancer within a year in about 30 percent of men and no treatment is given to these men with high-grade PIN until prostate cancer is diagnosed.

Green tea catechins (GTCs) may be the answer, Bettuzzi said at the gathering of the American Association for Cancer Research here.
Bettuzzi reported that, after a year, only 1 man among 32 in the GTC group developed prostate cancer, a rate of only 3 percent.
In contrast, 9 out of 30 men treated with placebo developed prostate cancer, for the expected rate of 30 percent.

"To our knowledge, this is the first study showing that GTCs have potent in vivo chemoprevention activity for human prostate cancer," Bettuzzi noted.
"The interest in GTCs and other polyphenols -- antioxidants found in many plants -- derives from traditional Chinese medicine, but the Mediterranean diet is very rich in vegetables, thus providing high levels of polyphenols, and lower rates of prostate cancer are found in that region as well," he pointed out.

"There are other studies strongly suggesting that similar results could be obtained for prevention of other types of cancer.
As a matter of fact, breast and colon cancer are possible targets.
In the near future, we are supposed to start a collaborative trial involving both Italy and USA on this matter," Bettuzzi concluded.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue

avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Sam 2 Avr 2005 - 19:53

Bon d'un côté, pas bon de l'autre ! moi j'adore le thé, mais il m'est interdit, ( chuuuuuut, j'en bois quand même, faut pas le dire à mon toubib ! ) comme tous les aliments riches en oxalate de calcium, ils favorisent l'aparition de calculs rénaux. Thé, Haricots verts, ect.....

Citation :
L'oxalate de calcium
L'oxalate de calcium se retrouve plus particulièrement dans les végétaux mais les quantités peuvent varier énormément. Une restriction en oxalate de calcium est surtout indiquée pour la prévention de lithiases urinaires (pierres aux reins) d'origine oxalocalcique. Comme les lithiases urinaires se présentent sous diverses formes (d'origine protéique, c'est-à-dire une trop grande consommation de protéines ou encore d'origine calcique, à la suite d'une supplémentation en calcium alliant une consommation de 3 à 4 portions de produits laitiers par jour), il est préférable de trouver exactement l'origine des lithiases urinaires avant d'entreprendre un régime alimentaire. Consultez votre médecin de famille afin qu'il précise le diagnostic. Un point qui est commun à tout ces régimes, c'est qu'il faut boire beaucoup d'eau, dont 250 à 500 ml juste avant de se coucher et pendant la nuit. Une pauvre hydratation favorise la formation de lithiases. Si, effectivement, l'oxalate de calcium est «coupable», voici une liste (non exhaustive) d'aliments à éviter : le thé, le beurre d'arachide, le tofu, l'aubergine, la betterave, le céleri, le chou vert, la courge, les épinards, le pissenlit, les haricots verts et jaunes, le poireau, le rutabaga, la scarole, les bleuets, les fraises, les framboises, les mûres, la rhubarbe, le germe de blé, les grains de maïs, le chocolat et la poudre de cacao. Si vous devez suivre un régime, je vous recommande fortement de consulter un(e) diététiste / nutritionniste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
Optimiste
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4838
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Sam 2 Avr 2005 - 11:18

Un petit bec pour te remercier de ta visite ,ami , tu vois qu'à petites doses , on peut apprivoiser ses craintes ! et en plus voilà que tu nous apportes de l'aide !! :lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edda



Nombre de messages : 8
Localisation : France
Date d'inscription : 09/03/2005

MessageSujet: Re: Le thé vert   Ven 1 Avr 2005 - 19:03

j'ai lu un article intéressant sur les plantes.

certaines plantes d'intérieur permetteraient d'asainir l'air et de le débarasser de substances néfatses. Le lierre par exemple diminurait le taux de benzène dans l'air.

mathieu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16920
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le thé vert   Ven 1 Avr 2005 - 12:22

Pour lutter contre le cancer, il faut boire du thé vert

Tout le monde le sait, les plantes ont des effets thérapeutiques divers. D'ailleurs, "comme le disent si bien nos grand-mères, rien ne remplace une tasse de camomille pour lutter contre l'insomnie", relève Time Asia. Le magazine de Hong Kong s'intéresse à une autre plante aux vertus largement vantées, mais pas clairement établies : le thé – en l'occurrence, le thé vert. L'hebdomadaire rapporte ainsi les travaux d'une équipe de chercheurs de l'université de Murcie, en Espagne, et du John Innes Centre, en Grande-Bretagne, qui viennent d'approfondir les connaissances concernant cette "boisson favorite des Asiatiques".


Les résultats de leur étude, publiés dans la revue américaine Cancer Research, montrent que le thé vert contient une grande quantité de gallate d'épigallocatéchine (GECG), dont les propriétés pour lutter contre le cancer ne sont plus à démontrer, poursuit l'hebdomadaire. Ces résultats viennent compléter "d'autres données montrant que, chez les populations consommatrices de thé vert, le taux de personnes atteintes de cancer était faible", souligne Time Asia. Selon Roger Thorneley, qui a participé aux recherches, "c'est la première fois qu'on découvre une explication scientifique aux capacités du GECG à stopper l'évolution des cellules cancéreuses".

Ces découvertes pourraient déboucher sur la fabrication de médicaments à partir du GECG qui auraient moins d'effets secondaires que le méthotrexate, qui provoque des vomissements et la perte des cheveux, indique l'hebdomadaire. Une découverte prometteuse, mais "le lancement d'un nouveau traitement pourrait encore prendre une dizaine d'années", avertit Thorneley. Néanmoins, il n'est pas trop tard pour commencer à boire régulièrement du thé vert.

Article copié le 1 avril
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le thé vert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le thé vert
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» thé vert japonais
» Henri Troyat, "Les Eygletière", des nouvelles "Le carnet vert", "Les mains" et autres.
» je veux faire de la gelée de thé vert!!!
» [Lestes viridis] Leste vert
» Vie quotidienne - Se soigner avec les plantes: le thé vert antioxidant extraordinaire pour prolonger la vie!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: