AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des radiations + un vaccin pour le cancer de la prostate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Des radiations + un vaccin pour le cancer de la prostate   Lun 1 Mai 2006 - 3:01



Une combinaison de radiations avec une thérapie de gène-suicides élimine le progrès du cancer de la prostate et fournit un vaccin à lomg terme contre la maladie selon une étude présentée à la société américaine d'oncologie du cancer de la prostate qui s'est tenu récemment à San-Francisco.

Le docteur Brian Butler, chef de la section radiation en oncologie à l'hopital Méthodiste de Houston, a dit qu'un suivi de 5 ans sur des patients du cancer de la prostate a révélé que le PSA et les biopsies ont prouvés la force de cette thérapie combinée. Il y avait un progrès pour les patients de tous les stages de la maladie comparée avec les résultats des autres patients recevant des radiations standarts à d'autres institutions.

Les résultats montrent jusqu'à 20% d'amélioration dans le contrôle de la maladie, même avec une plus faible dose de radiation et sans toxicité de plus pour le patient. 33 cas de pattients à risque faible (psa moins que 10 et gleason moins que 7) et 33 patients à risque intermédiare et haut risque (psa plus grand que 10 et le score de gleason plus grand que 7) ont été examiné. Les patients à faibles risques ont eu un taux de 100% de survie sans la maladie à 5 ans et le groupe intermédiaire et à haut risque ont eu 90% de survie sans la maladie à cinq ans.

Cette découverte pourrait avoir un impact sur les plus de 70,000 patients qui ont le cancer de la prostate chaque année. L'étude était la première aux États-unis à examiner les bénifices combinés des deux thérapies, et c'est la plus grande étude de ce genre aux États-unis.
La méthode fait plus que traiter la zone avec des radiations, elle crée un réseau de cellules assasines qui cherche pour les cellules cancéreuses à travers le corps. Elle utilise le système immunitaire du patient pour aider à identifier les cellules cancéreuses et les tuer.

Dans l'étude, le virus commun du rhume était utilisé comme "cargo" pour transporter le gène du virus de l'herpès. Cet agent, connu sous le nom de AdV-tk, était injecté dans les cellules cancéreuses de laprostate. Les patients recevait aussi oralement le médicament Valtrex qui est le médicament employé contre le virus de l'herpès, cela fait que les cellules du cancer se détruissaient elles-mêmes.
Les gènes envoie aussi une signal d'inflammation qui dit au système immunologique de chercher les antigènes sur l'extérieur des cellules qui les identifient comme cancéreuses ou non-cancéreuses. Le signal attirent les cellules denditriques spécialisées ou les cellules présentant un antigène pour commencer la réponse immunologique contre le cancer

Ce processus permet au corps d'éliminer la progresseion du cancer en étant capable de reconnaitre les cellules cancéreuses et en déployant un barrage constant pour les tuer, comme un vaccin contre la varicelle ferait. L'espoir est de donner au patient une liberté permanente de la maladie.
En plus de la prostate, cette stratégie de gènes combinés avec la radiation pourra s'appliquer à différents cancers dans le future, incluant celui du , le cancer rectal, anal, celui du et du .
"La possibilité d'utiliser les propres cellules cancéreuses du patient contre le cancer sous forme de vaccin ouvre un nouvel arsenal d'armes pour la radio-oncologie" dit Butler "Cela peut avoir les plus grands bénifices pour les patients qui ont des maladies à l'échelle microscopique qui se sont répandues dans d'autres parties du corps mais que nous ne pouvons détecter par les techniques habituelles d'imageries.

Un autre bénéfice serait d'utiliser la thérapie génétique avec la radiation en remplacement de l'hormono-thérapie qui est courrante dans le traitement du cancer de la prostate. Le but de l'hormono-thérapie est d'abaisser le niveau des hormones mâles, appelés andogènes, qui sont produites dans les testicules principalement.
Les androgènes, comme la testostérone aide les tumeurs de la prostate à croitre. Des injections peuvent être donnés ou les testicules enlevés par chirurgie. La thérapie hormonal a des effets secondaires comme les bouffées de chaleur, la baisse de la libido, l'anxiété et la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Des radiations + un vaccin pour le cancer de la prostate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui as fait un vaccin pour la gastro?
» VIH un vaccin pour 2017
» VACCIN CONTRE LA GASTRO
» probleme pour les vaccins et delais
» un vaccin contre l'allergie aux chats testé sur des souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: