AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.   Mar 29 Jan 2013 - 16:57

Cancer will become a manageable disease rather than a death sentence thanks to a revolutionary treatment which will be available within five years, British specialists predict.

Le cancer deviendra une maladie gérable au lieu d'une snetence de mort et il faudra en remercier un traitement révolutionnaire qui sera disponible en dedans de 5 ans selon ce que des spécialistes britanniques prédisent.

All patients will soon have their tumour’s DNA, its genetic code, sequenced, enabling doctors to ensure they give exactly the right drugs to keep the disease at bay.

tous les patients auront l'ADN de leurs tumeurs séquencé, ils obtiendront son code génétique ce qui permettra à leurs docteurs de leur donner exactement les bons médicaments pour garder la maladie stable.

Doctors hope it will be an important step towards transforming cancer into a chronic rather than fatal disease.

Les docteurs espèrent que ce sera un important pas en avant et changera la maladie en maladie chronique au lieu de fatal.[b]

The technique could enable terminally ill patients, who can currently expect to live only months, to carry on for a decade or more in relatively good health, according to specialists at the Institute of Cancer Research in London.

[b]La technique pourrait permettre à des malades en phase terminal qui en ont pour quelques mois à vivre de poursuivre leur vie pour une décade en relativement bonne santé.


“We should be aspiring to cure cancer, but for people with advanced disease, it will be a question of managing them better so they survive for much longer — for many years,” said Professor Alan Ashworth, chief executive of the institute.

Nous devrions chercher à guérir le cancer mais pour les gens avec une phase avancée ce sera une questoin de bien gérer leur maladie pour leur permettre de survivre beaucoup plus longtemps

“Cancer often appears in people who are old, and if we can keep them alive long enough for them to die of something else, then we are turning cancer into a chronic disease.”

Le cancer apparait souvent chez des gens âgés et si nous pouvons leur permettre de vivre plus longtemps et de mourir d'autre chose alors le cancer sera une maladie chronique.

Prof Ashworth said that understanding of how different cancers were caused by different genetic triggers was building “incredibly rapidly”.

Le professeur Ashworth a dit que la compréhension du comment différents cancers sont causés par différents initiateurs génétiques se construit incroyablement rapidement.

Genetic profiling of tumours is already used to some extent, but current methods only look for a few genes

Les méthodes de profilage génétique sont déjà employées mais ils ne portent que sur quelques gènes présentement.

Genetic profiling of tumours is already used to some extent, but current methods only look for a few genes. Women with advanced breast cancer are tested to see if their tumours have a particular variant of the HER2 gene, which causes a fifth of cases. Those with it are given Herceptin, but the same drug would do no good for those without the gene variant.

Les femmes avec un cancer du sein avancé sont testées pour voir si leurs tumeurs ont une variante du gène HER2 qui cause 1 cancer sur 5. On donne de l'herceptin à celles-là mais le même médicament ne ferait pas de bien à une personne qui n'aurait pas le gène.

Advanced melanoma patients with a particular gene mutation are prescribed Vemurafenib, a pill that has been shown to increase survival, on average, from 9.6 to 13.2 months, and help patients feel much more energetic.

des patients avec un mélanome avancé qui ont un gène particulier recoivent du Vemurafenib, une pilule qui a augmenté la survie, en moyenne de 9.6 mois à 13.2 mois et aide les patients à se sentir plus énergique.

But average survival times hide massive variations. One patient at the Royal Marsden in Chelsea, where the institute is based, has survived 10 years so far with advanced breast cancer on Herceptin.

Mais le temps de survie cache de grandes variations. un patient a survécu 10 ans sur l'herceptin.

Prof Ashworth said that such cases were the exception.

But he added: “We would hope that they will become the norm. By actively profiling patients who respond well, and sequencing their genomes, we can find the genes that are responsible for that.”

C'est l'exception mais nous voudrions que ce la devienne la règle. En profilant les patients qui répondent bien et en séquencant leur génomes, nous pouvons trouver les gènes responsables de leur survie prolongée.

The institute wants to build a DNA database to identify lots of genes responsible for cancers

The institute wants to build a DNA database to identify lots of genes responsible for cancers. It is launching a three-year, £3-million project called the Tumour Profiling Unit to advance knowledge of the genetic profile of cancer.

L'institut veut construire une base de données pour identifier plusieurs gènes responsables pour les cancers. Il y a un projet de 3 ans appelé "profilage de tumeurs" pour faire avancer les connaissances du profil génétique du cancer.[b]

Prof Ashworth said: “None of this is science fiction. One would think in five or 10 years this will be absolutely routine practice for every cancer patient.”

[b]Rien de cela n'est de la science fiction, cela sera de la routine dans 5 ou 10 ans pour chaque patient.


He thought the method would have “a big impact” on a range of cancers within a decade, but added: “Over the next two to three years, there will be individual patients who receive substantial benefits from these technologies.”

dans les 2 ou 3 ans, il y aura des individus qui auront des bénéfices substantiels de ces technologie.

He also thought genetic profiling would make developing new drugs quicker and less expensive.

Le profilage fera que le développement des médicaments sera plus rapide et mois couteux.

But tumours can sometimes develop resistance to drugs in months.

Scientists hope to counter this by monitoring tumour DNA. Currently, this requires repeated biopsies, which are invasive. Scientists at the institute are developing a blood test to examine free-floating DNA from tumours instead.

‘But this isn’t black magic. The knowledge is accumulating incredibly rapidly’

Prof Ashworth admitted that personalised cancer medicine was in its “early days”. Resistance to drugs was a major obstacle, he said. “People have described this as a game of whack-a-mole – you knock one on the head and another comes up,” he said.

“But this isn’t black magic. The knowledge is accumulating incredibly rapidly. Despite the setbacks, most people are optimistic.”

One implication is the use of drugs designed for one cancer on a different type, if they share the same genetic cause.

Charlotte Beardmore, of the Society and College of Radiographers, described personalised cancer drugs as a “fantastic” development.

But she cautioned: “We will still need other treatments too, we won’t replace them.”

Prof Jane Maher, chief medical officer at Macmillan Cancer Support, said: “The concept in principle is a really exciting one. But technologically there are real challenges in knowing how quickly this will happen.”

She said that tumours were often genetic mosaics and very good at developing resistance.

The Daily Telegraph

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Utiliser les cellules du système immunitaire du personne en santé.   Sam 4 Fév 2012 - 0:37

(Feb. 3, 2012) — Immune cells from healthy individuals can be the new immune cure for cancer. This treatment can kill cancer cells without destroying neighbouring cells. The hope is to eradicate cancer for ever. Today's cancer vaccines are unfortunately not a cure.

Les cellules immunitaires d'un individu sain peuvent être le nouveau traitement contre le cancer. Ce traitement peut tuer les cellules cancéreuses sans détruire les cellules voisines. L'espoir est d'éradiquer le cancer pour toujours. Aujourd'hui les vaccins contre le cancer ne représentent pas la guérison.

"The vaccines are based on stimulating the patient's own defence system to attack the tumour. In spite of the tremendous research efforts over the last decades by researchers all around the world, the results have been limited," comments Professor Johanna Olweus at the Immunology Institute at the University of Oslo. Together with her research team, she has found a completely new way to use the immune system to attack cancer.

Les vaccins sont basés sur la stimulation du système de défense du patient dans le but d'attaquer la tumeur. En dépit de grands efforts de la recherche contre le cancer dans les dernières décennies à travers le monde, les résultats ont été limités. Le docteur Johanna Olweus a trouvé une toute nouvelle manière d'attaquer le cancer.

"We have found a niche that few other people are aware of. In order to achieve effective treatment the immune system must react strongly. This is difficult with the patient's own immune system."

Nous avons trouver une niche dans le traitement du cancer que peu de personnes soupçonnent. Pour arriver à battre le cancer, il faut une réponse forte du système immunitaire. C'est difficille avec le système immunitaire du patient.

Instead of making a vaccine that builds up the patient's own immune system, the vaccine utilises a strong immune response from healthy individuals.

Au lieu de faire un vaccin qui s'appuie sur le système immunitaire du patient, le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire forte d'un individu en santé.

"Our studies show that the healthy immune cells attack and kill the cancer cells very effectively."

Nos études montrent que les cellules immunitaires en santé peuvent attaquer et vaincre les cellules cancéreuses efficacement.

Own immune cells offer poor resistance to cancer

In order to understand the innovation, it is first necessary to understand why it has been so difficult to produce a vaccine against cancer.

Pour comprendre l'innovation apportée, il faut comprendre d'abord pourquoi il a été si difficille de produire un vaccin contre le cancer.

Vaccination against infectious diseases is one of the greatest advances in the history of medicine. The immune system recognises a virus or bacteria as dangerous and foreign. When we vaccinate against a virus for example, a message is sent to the foot soldiers, the T cells, so that they are prepared. Then, any later viral infection can be knocked out by the immune system so quickly that we do not notice.

La vaccination contre les maladies infectueuses est une des grandes avancées de la médecine. Le système immunitaire reconnait un virus ou une bactérie comme étant étranger (ère) et dangeureux (se). Quand nous vaccinons contre un virus par exemple, un message est envoyé aux cellules T et elles sont préparées. Alors des infections postérieures sont controlées par le système immunitaire si rapidement que l'on ne s'en aperçoit même pas.

"However, we have not been able to successfully transfer this technique to cancer," states Olweus in the research magazine Apollon.

Toutefois nous n'avons pas été capable de transférer cette technique au cancer.

Once the cancer has gained a foothold, it lives a relatively peaceful co-existence with the immune system, even though it would desirable for the immune system to react aggressively.

Une fois que le cancer a atteint un certain niveau, il établit une sorte de paix avec le système immunitaire et même si on aimerait mieux que le système immunitaire réagisse agressivement.

Olweus believes this peaceful co-existence can be explained from an evolutionary perspective.

Le docteure Olweus croit que cette co-existence pacifique peut être expliquée à partir de la théorie de l'évolution.

"The existence of the human race has always been dependent on an immune system that defeats infections. But in contrast to infections, cancer generally affects people after they have had children when survival of the human race is no longer dependent on cancer being defeated by the immune system.

L'existence de la race humaine a toujours été dépendante de son système immunitaire qui la protège des infections. Mais, contrairement aux infections, le cancer s'attaquent aux gens plus tard dans la vie alors qu'ils ont eu leurs enfants et alors que la race humaine ne dépend plus du système immunitaire.(?)

Immune cells commit suicide

Neither is it enough that immune cells identify cancer cells as foreign. Cancer cells must also be recognised as being dangerous. Unfortunately, cancer cells do not give enough danger signals because they only cause slight inflammation. Inflammation is important if the immune system is to react.

Même si les cellules immunitaires reconnaissaient les cellules cancéreuses comme étrangères, elles ne les reconnaissent pas comme dangeureuses. Les cellules cancéreuses ne donnent pas assez de signaux parce qu'elles causent seulement un peu d'inflation.

"A cancer cell must be both foreign and somewhat dangerous if the T cells are to react. When the T cells do not recognise the cancer cells as dangerous, the T-cells kill themselves. This happens primarily with the T cells which could have given the most effective response."

Une cellule cancéreuse doit être reconnue comme étrangère et dangeureuse pour que les cellules T réagissent. Quand les cellules T ne reconnaissent pas les cellules cancéreuses comme dangereuses elles se suicident. Cela arrive principalement aux cellules t qui auraient pu donner la réponse la plus efficace.

The explanation is that our immune system tries to protect us against over-reaction to our own tissues. Over-reaction can cause autoimmune diseases such as arthritis and multiple sclerosis.

L'explication de ce phénomène est que notre système immunitaire essaie de nous protéger contre une trop grande réaction que sont les maladies auto-immunes comme l'arthrite et la sclérose multiple.

And as if this wasn't enough, the cancer cells have the abominable property of excreting substances that inhibit the T cells that have survived.

Et si ce n'est pas assez, les cellules canécreuses ont l'effroyable propriété de secréter des substances qui inhibent les cellules T qui ont survécu à ce phénomène de suicide.

Moreover, most of today's vaccines aim at triggering an immune response against proteins that are present in higher numbers in cancer cells than in normal cells.

De plus, la plupart des vaccins aujourd'hui ont pour but d'initier une réponse du système immunitaire contre des protéines qui sont présentes en plus grand nombre dans les cellules cancéreuses que dans les cellules normales.

The problem is: these are normal proteins that are not normally recognised as foreign, even though there may be a particularly large number of them present in cancer cells.

Le problème étant que les protéines normales ne sont pas reconnues comme étrangères, même si il peut y en avoir un très grand nombre dans les cellules cancéreuses.

Difficult mutations

A cancer cell can have hundreds of mutations. A mutation is a change in the DNA strand. These mutations can be recognised as foreign by the T cells.

Une cellule cancéreuse par contre peut avoir des centaines de mutations, qui sont des changements dans l'ordre des lettres de l'Adn, ces mutations peuvent être reconnues par les cellules T.

The problem is that it is very difficult to find the mutations that are common to all patients with one particular type of cancer.

Le problème est que c'est très difficille de trouver les mutations qui sont communes à tous les patients d'un type particulier de cancer.

Mutations in cancer cells are generally specific for the individual patient. Thus it becomes difficult to know what to "target."

Les mutations d'un cancer sont généralement spécifiques au patient et cela devient difficille de savoir quoi cibler pour tel patient.

"However, if it is possible to direct many "weak" T cell responses to a large number of mutations, this could possibly have an effect. This may be the explanation why, in trials on treatment of melanomas, antibodies that remove the "brake" for all types of T cells appear to have a promising effect. But this form of treatment is highly risky because the immune system can run "out of control."

Toutefois, si c'est possible de diriger plusieurs cellules T faibles en réponse à beaucoup de mutations, cela peut avoir un effet. Cela explique pourquoi, dans les essais de traitement du mélanome, des anticorps qui enlève le frein des cellules T semblent avoir un effet prometteur, Mais c'est une forme de traitement hautement risqué parce qu'on peut perdre le controle du système immunitaire.

Immune response from healthy people

Today, two types of immunotherapy are used as part of the standard treatment for cancer. These are based on immune responses that are produced outside the patient. When you transfer an immune response to a patient, it's able to function independently of the patient's own weakened immune system.

Aujourd'hui, 2 sortes d'immuno thérapie sont utilisées en traitement standard contre le cancer. Ils sont basés sur des réponses immunitaire initié en dehors du patient. Quand on tranfert ces formes d'immuno thérapie, elles sont capables de fonctionner indépendanmment du système immunitaire affaibli du patient.

This has resulted in a number of success stories.

The first type of treatment uses therapeutic antibodies that are made by vaccinating animals with human cells. The antibodies recognise the proteins that are only found on a certain cell type. This treatment is particularly effective in lymphatic cancer, even though the antibodies also kill a certain type of healthy immune cells called B cells. These B cells are an important part of the immune system.

Le premier type de traitement a utilisé des anticorps thérapeutique en vaccinant des animaux avec des cellules humaines. Les anticorps reconnaissent les protéines qui sont trouvées seulement dans une certaine sorte de cellules. Ce traitement est particulièrement efficace dans le cas du cancer lymphatique, même si les anticorps tuent aussi des cellules saines appelées cellules B. Ces cellules B sont une parti importante du système immunitaire.

The second type of treatment is a bone marrow transplant from healthy individuals to patients with leukemia or lymphatic cancer. This treatment is highly challenging and can be the patient's only chance of survival.

Le second type de traitement est la transplantation de moelle à partir d'un individu sain vers le patient atteint de leucémie ou de cancer lymphatique. Ce traitement est tout un défi et peut être sa seule chance de survie.

The transplanted bone marrow contains both blood stem cells and healthy T cells from the donor. These T cells can attack the cancer cells and in the best case cure the patient.

La moelle transplantée contient les cellules souches et les cellules T saines du donneur. Ces cellules T peuvent attaquer les cellules cancéreuses et dans le meilleur des cas guérir le patient du cancer.

In contrast to the patient's own T cells which have been significantly weakened by the disease, the new and healthy T cells from the donor have not been exposed to "tolerance" over a long period of time. Therefore the T cells do not commit suicide. They react instantly to the foreign immune cells. The explanation is that the chemotherapy and radiotherapy have triggered the inflammation and the danger signals.

Contrairement aux cellules t du patient qui ont été significativement affaiblies par la maladie, les nouvelles cellules T saines du donneur n'ont pas été exposées à la tolérance sur une longue période de temps. Aussi ces cellules T ne se suicident pas et réagissent immédiatement aux cellules immunitaires étrangères. L'explication est que la chimio et la radio thérapie ont initié l'inflammation et le signal du danger.

"The T cells will be able to recognise the cancer cells as both foreign and dangerous and attack them.

Les cellules T seront capables de reconnaitre les cellules cancéreuses à la fois comme étrangères et dangeureuses.

The treatment is effective, but is also so dangerous that it is normally only given to patients younger than 60 who are in good health.

Le traitement est efficace mais aussi si dangeureux qui normalement on ne le donne pas à une personne passé 60 ans.

The side effects are large. In three of four cases, the added T cells also attack normal cells in the skin, liver and intestines. In the worst case, the patient can die from the treatment."

Les effets secondaires sont nombreux. Dans 3 cas sur 4, les cellules T attaquent aussi les cellules normales de la peau, du foie et des intestins. dans les pires cas, le patient peut mourir.

Can remove undesired effects

The research group led by Olweus has managed to produce a method that distinguishes between desired and undesired effects.

Les chercheurs ont fait une méthode pour distinguer entre les effets désirés et les indésirés.

The results have been published in a number of journals including Leukemia.

"Our method is now being used to produce T cells that kill certain types of cancer cells," researchers say.

Notre méthode est maintenant utilisée pour produire des cellules T qui tuent un certain type de cellules cancéreuses.

In order to produce the desired T cells, they use cells from healthy volunteers. The T cells target a certain protein.

Pour produire les cellules T désirées, ils utilisent les cellules de volontaires en santé. Les cellules T ciblent une certaine protéine.

"Then we can use the same principle as that used so successfully in antibody therapy. We target the attack at a given cell type by making these T cells recognise parts of a protein that is only found in this cell type.

Ils utilisent le même principe qui a été utilisé avec succès dans la thérapie à base d'anticorps. "Nous ciblons l'attaque sur un certain type de cellules en faisant que les cellules T reconnaissent une certaine protéine seulement trouvé sur une sorte de cellules."

The T cells can then kill all cells that contain this protein, both healthy and sick. Normally, T cells do not react to these normal proteins.

Les cellules T peuvent alors tuer toutes les cellules qui contiennent cette protéine, les cancéreuses et les normales. Normalement les cellules T ne réagissent pas aux protéines normales.

"The reason that we can get T cells to recognise such proteins as foreign is our innovative trick: We combine the T cells with foreign tissue type molecules.

La raison qui fait que nous pouvons pfaire reconnaitre ces protéines aux cellules T est que nous les combinons avec des molécules de type tissu étranger (?).

Tissue type molecules are found in nearly all cells. They are located on the surface and tell the immune system what is happening in the cell. Thus immune cells, just like the T cells, can receive a message that there is something foreign in the cell that must be killed.

Ce type de molécule est trouvé près des cellules cancéreuses. Elles sont à la surface de la cellule et disent au système immunitaire ce qui se passe dans la cellule. Ces cellules immunitaires comme les cellules T peuvent recevoir le message que quelque chose ne va pas dans la cellule et qu'il faut l'éliminer.

If a patient has a type of lymphatic cancer called B cell cancer, prostate cancer or ovarian cancer, the patient can tolerate that the treatment also kills the healthy cells.

Si le patient a un type de cellules cancéreuses lymphatique appelé cellule B cancéreuse, un cancer de la ou de l' , le patient peut tolérer que le traitement tue aussi les cellules saines.

It is fully possible to continue living without B cells, a prostate or ovaries.

C'est très possible de vivre sans cellules B, sans prostate et sans ovaires.

Prize-winning target-seeking missile

However, Olweus wants to take it a step further.

Le traitement a gangé un prix mais le docteur veut le pousser un pas plus loin.

"T cells kill in a different way to antibodies or chemotherapy. T cells can thus be highly effective when antibody treatment or chemotherapy does not work. But all treatments involving cells have a high resource consumption. Another goal for our immunotherapy is therefore to use the T cell receptors that work as "Target-seeking missiles."

Les Cellules T tuent de manière différente que les anticorps ou la chimio. Les cellules T peuvent être hautement efficaces alors que la chimio ou les anticorps ne le sont pas. Un autre de nos buts pour notre immunothérapie est d'utiliser des récepteurs de cellules T qui travaillent comme des missiles qui cherchent leur cible.

The research group led by Olweus has found a method to isolate the DNA code for the "target-seeking missiles" and produce them as soluble molecules. This means the treatment can be administered intravenously. A patent has been applied for, and last year the method was awarded the annual innovation prize from the Innovation company Invent2 from the UiO and South-Eastern Norway Regional Health Authority.

T cells have the potential to be a far better attack weapon than antibodies. Treatment with antibodies primarily prolongs life expectancy. Few of them cure.

Les cellules T ont le potentiel d'être de meilleures armes d'Attaques que les anticorps. Le traitement aux anticorps prolonge la vie mais peu de ces traitements guérissent le patient.

"Antibodies have a substantial limitation. They only recognise proteins on the cell surface. In contrast, T cells also recognise proteins inside the cells. The vast majority of proteins are found only inside the cells. The new therapy can be directed at the proteins inside the cells that are important for the survival of the cancer cells. This can be an important innovation in the battle against cancer.

Les anticorps ont une limitation substancielle. Ils ne reconnaissent que les protéines de surface. En contrate, les cellules T reconnaissent aussi les proétines dans la cellule. La vaste majorité des protéines se trouve dans la cellules. Cette nouvelle thérapie peut donc être dirigée contre les cellules à l'intérieur des cellules. Cela peut représenter une innovation importante dans la bataille contre le cancer.

Combined treatment

Johanna Olweus anticipates that this treatment can be given in combination with antibodies, chemotherapy and radiotherapy.

Johanna Olweus anticipe que ce traitement pourrait être administré en combinaison avec la chimio ou la radio thérapie.

In order to determine which proteins the treatment has to attack, the research team has mined databases which compare protein collections in cancer cells and organs from thousands of patients.

Pour savoir quelles protéines attaquer, l'équipe de chercheurs a mis au point une base de données.

"If there is a high concentration of one protein in the organ in which the cancer originates and the protein is practically absent from the other normal organs, we can use this protein as a target for the T cells.

S'il y a une grande concentration d'une certain protéine dans l'organe avec le cancer et que cette protéine est pratiquement absente d'un organe normale, nous utiliserons cette protéine comme cible.

Hope to eradicate cancer

The treatment could solve one of today's greatest problems in cancer therapies. After chemotherapy and radiotherapy, loose cancer cells continue to circulate around the body.

Le traitement pourrait résoudre un des grands problèmes avec le cancer. Après la thérapie ou la radio thérapie, des cellules cancéreuses circulent encore dans le corps.

"This immune therapy offers the possibility to also destroy these cancer cells, without harming neighbouring cells. This is important. Our hope for the future is that cancer can be eradicated for good, but we must take this step by step. We anticipate that this treatment can be tailored for all types of cancers in organs that are not essential for us to live such as the prostate, ovaries and breasts. We also anticipate that the treatment can also work against cancer in those organs which today can be transplanted such as blood, kidneys and liver. The hope is that our new treatment can be trialled on patients within a few years," states Johanna Olweus.

Cette thérapie immunitaire offre la possibilité de détruire aussi les cellules cancéreuses sans endommager les cellules voisines. C'est important. Notre espoir pour le future est que le cancer puisse être érdiquer mais nous devon procéder pas à pas. nou spensons que ce traitement peut être ajuster à tout type de cancer d'organes qui ne sont pas essentiels à la vie comme la prostate, les ovaires et les . nous anticipons également que le traitement pourra aussi agir contre le cancer des organes qui aujourd'hui peuvent être tranplantés comme le foie les reins et le sang. Nous espérons que notre traitement pourra être essayé sur des patients d'ici quelques années.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.   Mer 10 Mai 2006 - 9:16

Une souris capable de transmettre sa résistance au cancer

NOUVELOBS.COM | 09.05.06 | 16:55



D es souris capables de résister au cancer peuvent venir en aide à leurs congénères atteintes d’une tumeur maligne, selon une étude publiée cette semaine dans les PNAS. C’est en 1999 que des chercheurs de la Wake Forest University, aux Etats-Unis, ont découvert par hasard que l’une des souris de leur laboratoire survivait aux injections répétées de cellules cancéreuses, mortelles pour les autres rongeurs. Cette souris a engendré une descendance, qui compte désormais plusieurs centaines de membres, porteuse de la même résistance.

L’équipe de Zheng Cui et de Mark Willingham n’a toujours pas réussi à isoler le gène qui confère cette résistance aux souris. En revanche ils viennent de montrer que leurs globules blancs peuvent tuer des cellules cancéreuses in vitro et soigner des souris atteintes de tumeurs.

Les acteurs classiques du système immunitaire, comme les macrophages, les neutrophiles ou les cellules tueuses NK, seraient donc au cœur de ce mécanisme de résistance. Contrairement aux lymphocytes T, ces leucocytes n’ont pas besoin d’être exposés une première fois pour reconnaître un élément étranger.



La résistance des souris au cancer serait dont une réaction innée du système immunitaire, avancent les chercheurs.

Pour l’instant, les souris résistantes n’ont jamais quitté le laboratoire de Wake Forest, malgré les demandes d’autres équipes, impatientes de reproduire ces résultats et de trouver la source de la résistance.

Cécile Dumas
(09/05/06)


Dernière édition par Denis le Mar 29 Jan 2013 - 17:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.   Aujourd'hui à 15:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le nouveau vaccin utilises la réponse immunitaire.
» le secret du Cryptococcus neoformans
» Nouveau vaccin : vers un miracle ?
» Nouveau, réponse.
» La réponse du système immunitaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: