AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Correction de l’anémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Retiré



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Cancer et maladies mentales   Jeu 17 Aoû 2006 - 16:54

Le Québec Science de septembre est sorti ce mardi 15 août. Des lecteurs-lectrices du Québec et d'outre-Atlantique répondent à la question posée dans le no de juin: «Faisons-nous trop de dépistage du cancer?»

http://www.quebecscience.qc.ca/cyber/fr/magazine/juin_2006/reportages/ne_touchez_pas_a_mon_cancer_.html

Oui et non. À lire en page 5.

Aussi, en page 21, un dossier fort captivant sur l'apparition des maladies mentales à l'adolescence. Schizophrénie, dépression, gangs de rues, MTS, drogue, anxiété, obésité, anorexie, suicide, hormones, neurotransmetteurs, neuroleptiques (antipsychotiques), etc. Ça vaut le coup et le coût.

http://www.quebecscience.qc.ca/cyber/fr/magazine/septembre_2006/le_virage_ado/cap_tourmente.html

Aussi, des antidépresseurs contre le cancer:
http://www.quebecscience.qc.ca/cyber/fr/actualites/medecine_et_sante/des_antidepresseurs_contre_le_cancer.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Correction de l’anémie   Sam 12 Aoû 2006 - 9:20

C'est un test qui à l"adresse internet suivante :
http://www.fatigue.be/survey/index.jhtml
Ça peut simplement faire prendre conscience de votre fatigue...



Si un des symptômes suivants s'est produit tous les jours ou presque tous les jours pendant une période de deux semaines au cours du mois dernier, indiquez le/les.
Fatigue importante
Diminution de l'énergie
Augmentation du besoin de repos sans rapport avec une modification récente du niveau d'activité

Si vous reconnaissez également un des symptômes suivants, indiquez-les:
Plaintes de faiblesse généralisée, de lourdeur des membres
Diminution de la concentration ou de l'attention
Diminution de la motivation ou de l'intérêt pour les activités habituelles
Insomnie ou besoin excessif de sommeil (veuillez cocher si vous répondez à un des deux critères)
Le sommeil n'est pas ressenti comme revigorant ou réparateur
La sensation qu'il faut faire un gros effort pour surmonter l'inactivité
Réaction émotionnelle inhabituelle à la sensation de fatigue (par ex., tristesse, frustration ou irritabilité)
La fatigue empêche de remplir les tâches quotidiennes
Problèmes de mémoire à court terme
La fatigue ressentie après un effort dure au moins 2 heures.


http://www.fatigue.be/survey/index.jhtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Babel



Nombre de messages : 32
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: Correction de l’anémie   Jeu 22 Juin 2006 - 10:31

merci Denis, ce texte me rassure beaucoup parce qu'effectivement on vient de prescrire de l'érithropoïétine à mon père pour un taux d'hémoglobine à 9.2. alors qu'il n'a que peu de symptômes d'anémie (tels qu'essouflement, pâleur, fatigue intense).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Correction de l’anémie   Jeu 15 Juin 2006 - 20:21

Correction de l’anémie

Mieux combattre la fatigue liée au cancer

La fatigue, symptôme très fréquent chez les patients cancéreux, est trop souvent considérée comme une conséquence inéluctable de la maladie et de son traitement alors que l’anémie est le plus souvent en cause. La correction de l’anémie par un traitement spécifique améliore la qualité de vie des patients et peut également influencer le pronostic de la maladie. Tour d’horizon avec le Pr Maurice Schneider.

L’ANEMIE, définie par un taux d’hémoglobine inférieur à 12 g/dl, est une complication fréquente des cancers et de leurs traitements. Non seulement elle retentit de façon importante sur la qualité de vie des patients par la fatigue qu’elle engendre, mais elle est également associée de façon indépendante à une diminution de la réponse aux traitements, de la survie sans récidive et de la survie globale.

La European Cancer Anaemia Survey (ECAS) est une enquête multicentrique prospective conduite dans 24 pays européens auprès de plus de 15 000 patients atteints d’hémopathies malignes ou de tumeurs solides suivis pendant six mois, qui confirme l’importance de la prévalence et de l’incidence de l’anémie.

A l’enregistrement, 39,3 % des patients étaient anémiques, 10 % avaient un taux d’hémoglobine inférieur à 10 g/dl. L’anémie a été constatée dans toutes les localisations cancéreuses, quel que soit le statut de la maladie, en présence ou en l’absence de traitement et quelle que soit la nature de celui-ci.

Un facteur de mauvais pronostic. Au cours du suivi, la prévalence de l’anémie atteignait 67 % avec pour 39,3 % des patients un taux d’hémoglobine inférieur à 10 g/dl, de nombreux malades ayant débuté un traitement, notamment, pour certains, une chimiothérapie.

Un certain nombre d’études démontrent que l’anémie est, par elle-même, un facteur de mauvais pronostic dans les tumeurs solides avec une augmentation du risque de décès, variant de 20 à 50 % selon le type de cancer, chez les patients dont le taux d’hémoglobine est inférieur à 12 g/dl.

Un des mécanismes en cause est une majoration de l’hypoxie tumorale, qui favorise la résistance des tumeurs à la radiothérapie et à la chimiothérapie. Il apparaît donc primordial de corriger une anémie avant ou pendant un traitement cytotoxique, ce qui permet également d’améliorer la qualité de vie des patients.

Or, comme le révèlent les données de l’ECAS, 60,1 % des patients anémiques n’ont pas été traités de façon spécifique pour leur anémie.

Seulement 39,9 % ont reçu un traitement spécifique : 14,8 % ont été transfusés, 18,2 % ont reçu de l’érythropoïétine et 6,9 % uniquement du fer.

Plus de 80 % des malades se plaignent de fatigue, dont la cause principale est l’anémie. Cette fatigue n’est pas suffisamment prise en compte, l’anémie n’est pas corrigée, alors que de nombreuses directives (EORTC, l’ASH, l’ASCO…) contiennent des recommandations qui permettent de la traiter efficacement.

L’érythropïétine diminue le recours aux transfusions. L’utilisation de l’érythropoïétine chez les patients cancéreux et anémiques améliore la qualité de vie et diminue le recours aux transfusions qui n’ont qu’une action transitoire et sont associées à un certain nombre de risques.

Le traitement par érythropoïétine doit être entrepris tôt, dès que le taux d’hémoglobine est inférieur à 10-11 g/dl et doit se poursuivre jusqu’à l’obtention d’un taux d’hémoglobine égal à 12-13 g/dl sans dépasser ces taux, car au-dessus on peut favoriser le risque de thrombose, et la qualité de vie n’est pas meilleure (1).

Trois érythropoïétines sont commercialisées, Eprex (epoetin alfa), NeoRecormon (epoetin beta), Aranesp (darbepoetin alfa), ces traitements permettent d’obtenir une remontée de l’hémoglobine de l’ordre de 1 à 2 g/dl en un mois.

L’ensemble de ces données conduisent à mieux prendre en charge l’anémie chez les patients cancéreux pour optimiser leur qualité de vie et améliorer les résultats du traitement.

Cette stratégie s’intègre dans le cadre des soins de support en oncologie qui correspondent à une organisation coordonnée de différentes compétences impliquées conjointement aux soins spécifiques oncologiques dans la prise en charge des malades : professionnels de lutte contre la douleur, équipes de soins palliatifs, professionnels formés dans les domaines de la nutrition, de la psycho-oncologie, professionnels travaillant à l’accompagnement social des patients, équipes travaillant dans le domaine de la réadaptation fonctionnelle.

Ces soins visent à assurer la meilleure qualité de vie possible aux patients tout au long de leur maladie, autant sur le plan physique, psychologique que social, en prenant en compte la diversité de leurs besoins et ceux de leur entourage.

article pris sur le web
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correction de l’anémie   Aujourd'hui à 12:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Correction de l’anémie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IEJ cours et correction des épreuves
» Anglais : questions et correction par rapport au planning
» Saisie, relecture et correction de votre manuscrit !
» La correction d'un contrôle de lecture me torture
» correction de rédaction 3è

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: