AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 42e conférence des cancérologues américains-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: 42e conférence des cancérologues américains-   Sam 24 Juin 2006 - 8:27

La 42e conférence des cancérologues américains — l'American society of clinical oncology (Asco) —, qui se déroule à Atlanta du 2 au 6 juin, apporte comme chaque année son lot de bonnes nouvelles.

GlaxoSmithKline a ainsi annoncé la mise au point d'un vaccin expérimental contre le cancer du col de l'utérus qui a déclenché une forte réponse immunitaire chez les 666 femmes âgées de 15 à 55 ans ayant participé à un essai clinique. Cette étude montre pour la première fois que les femmes de plus de 25 ans peuvent aussi être protégées contre l'infection des virus de la famille des papillomavirus (HPV) de type 16 et 18, principaux responsables des lésions utérines évoluant en cancer, souligne la firme pharmaceutique britannique. Elles restaient protégées à 100%, quatre ans et demi après la vaccination. Le vaccin, baptisé Cervarix, s'est aussi révélé "généralement sans risque" et a été "bien toléré", a assuré Glaxo.

Une autre étude présentée dimanche à l'Asco a montré que le Gardasil, un vaccin protégeant contre le cancer utérin élaboré par le laboratoire américain Merck, protégerait à 100% contre des infections du vagin et de la vulve causées par des papillomavirus. Le cancer utérin est la deuxième cause de mortalité des femmes par cancer avec 288.000 décès annuellement. Quelque 510.000 cas sont diagnostiqués chaque année dont près de 80% dans les pays en développement. Les cancers du vagin et de la vulve restent très rares et touchent surtout les femmes âgées.

Thérapies ciblées

Par ailleurs, de nouveaux médicaments pour traiter des cancers avancés du rein, également présentés dimanche à l'Asco, pourraient permettre de prolonger la vie des malades en agissant sur le développement de la tumeur. Le Sutent de Pfizer a permis de bloquer la progression du cancer étendu du rein pendant une période médiane de 11 mois comparativement à 5 mois dans le groupe de malades traités avec l'interferon ou l'interleukin-2, thérapies standard depuis plusieurs années pour doper le système immunitaire. Le taux de réponse, une mesure de la réduction du volume de la tumeur, a été de 25% avec le Sutent et 5% avec les traitements standard. Cet essai clinique a porté sur 750 patients n'ayant pas eu de chimiothérapie préalable mais dont la plupart avaient eu une ablation de leur rein atteint.

L'autre nouveau médicament est le Temsirolimus (CCI-779) de Wyeth Pharmaceutical. Les 626 malades ayant participé à l'essai clinique du temsirolimus souffraient de cancers du rein encore plus avancés que ceux testés avec le Sutent avec un pronostic de survie très pessimiste. Le groupe des patients traités avec le temsirolimus ont eu une durée médiane de survie de 10,9 mois contre 7,3 mois pour ceux soignés avec une des deux thérapies standard. Le Sutent comme le Temsirolimus bloquent des protéines clé à la croissance des vaisseaux sanguins dont dépend la survie et le développement des cellules cancéreuses. Ils valident ainsi le potentiel des thérapies moléculaires ciblées dans la lutte contre le cancer.


source Connaitre ses droits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
 
42e conférence des cancérologues américains-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Droits de l'homme: Documentaire/Vendre la guerre aux Américains 4\4
» Les vrais américains
» Les Américains pourront manger de la viande clonée
» 11 Septembre 2001 : Les Américains se souviennent...
» Help! Faut-il mettre une majuscule à Etat dans la phrase "Plusieurs Etats américains comme la Californie ont voté contre" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: