AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Habeas corpus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jojo



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Mer 30 Mar 2005 - 4:43

oui..la peine de mort fait souvent sinon toujours évoluer les passions vers le haut,il faut essayer de s'écouter les uns les autres.;sans pour autant tenter à tous prix de se convaincre..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Mer 30 Mar 2005 - 4:18

Denis a écrit:
Je veux dire par là que j'ai de mauvais sentiments en dedans. Je suis jaloux premièrement que des hommes qui violent et qui tuent puisse vivre alors que moi, qui suis un bon garçon, je dois mourir. Quelque part ça me révolte.

Et aussi je me sens impuissant parce que cette cochonnerie est en dedans de moi, j'aimerais mieux si elle était dehors et si je pouvais me battre avec elle, alors des fois je cherche des bagarres de remplacement, des bagarres de mots par exemple et avec ce sujet ça ne manque pas.

comme ici


Denis

Tu sais Denis, on l'avait comprit. On avait comprit que tes propos ne sont pas dû à la haine de l'autre mais plutôt de l'injustice que tu ressent.
J'ai déja rencontré des gens sur des forums qui sont pour la peine de mort mais qui ne sont motivé que par une haine ignoble. Ceux là, je ne les ai pas épargnés. Et crois moi, je sais aussi être très virulante quand je le veux.
On peut ne pas être du même avis et en parler. C'est un débat, un échange d'opinions, et un débat n'a jamais servi à essayer de convaincre l'autre, mais plutôt les spectacteurs du débat.
Ceux qui animent un débat, sont souvent trop "concernés directement ou indirectement" pour pouvoir être convaincus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
nevermind



Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: One more!   Mar 29 Mar 2005 - 18:55

J'avais dit que j'avais fini pour aujourd'hui mais je vais faire mon commentaire a ce fil.

Moi j'ai un DNR. Do Not Resuscitate. Agremente de conditions bien sur parce que je suis jeune. En un mot, si je devenais un legume, si mon cerveau etait foutu et ne pouvait jamais revenir, meme si je peux respirer par moi meme, je ne veux pas qu'on me branche sur des machines pour continuer a me faire "vivre".

Je pense que c'est completement unfair de demander a ma famille de prendre ce genre de desision ou de leur imposer la charge d'annee apres annee a me visiter dans un lit d'hopital sans espoir de me voir revenir. C'est a moi de le faire.

C'est le cas de cette femme. Elle avait un probleme d'anorexie, et a eu une crise cardiaque par manque de potassium. Son coeur s'est arrete de battre, son cerveau a ete prive d'oxygene pour quelques minutes et depuis son electroencephalogramme est plat. Elle ne pense rien, elle ne sent rien.

Son mari qui est son proxi (celui qui prend les decisions pour elle si elle ne peut pas le faire) ne fait que respecter un voeux qu'elle aurait exprime; ne pas etre maintenue en vie artificiellement. Les parents (et je les comprends aussi) sont contre.

Des dizaines de tubes sont deconnectes tous les jours ici, par notre droit de choisir de ne pas etre maintenu en vie avec des machines. C'est une mort indolore, car on n'a plus la possibilite de sentir ou bien on peut aussi recevoir de la morphine. Une belle mort en quelque sorte.

La question dans cette affaire (une des questions) c'est qu'est ce qui a ete dit aux parents de cette femme depuis 15 ans qu'elle est dans cet etat, pour qu'ils puissent encore dire avec une straight face qu'elle "veut parler"?

Nous avons un gros probleme avec les religieux en ce moment ici, bien entendu ils font mousser l'affaire et ont l'oreille de notre president depuis qu'ils ont bien facilite son election. C'est aussi le probleme.

Nev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Lun 28 Mar 2005 - 22:40

Oui, il y a beaucoup de gens qui sont contre, je discute de cette question sur tous les forums où je vais et c'est rare que je me fais des amis avec ça, mais je crois que ça correspond à une partie de moi qui est un peu punk, un peu grunge, je ne sais trop... je crois que je cherche la bagarre quelque fois.

Je veux dire par là que j'ai de mauvais sentiments en dedans. Je suis jaloux premièrement que des hommes qui violent et qui tuent puisse vivre alors que moi, qui suis un bon garçon, je dois mourir. Quelque part ça me révolte.

Et aussi je me sens impuissant parce que cette cochonnerie est en dedans de moi, j'aimerais mieux si elle était dehors et si je pouvais me battre avec elle, alors des fois je cherche des bagarres de remplacement, des bagarres de mots par exemple et avec ce sujet ça ne manque pas.

comme ici

En fait, d'un coté, je suis comme un garçon de 5 ans qui joue au cow-boy et qui dit : "grrr...je suis méchant, je suis très méchant", tout en restant conscient que c'est un jeu et d'un autre coté je crois dans la logique de mes arguments pour la peine de mort.

Mêlé le gars ! mais méchant... I'm bad, i'm bad
!$!


Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Lun 28 Mar 2005 - 15:37

j'ai l'impression denis que ton post resume presque trop bien toutes les questions que posent cette histoire ....
Je mets juste une reserve car suis resoluement contre la peine de mort même pour crimes de sang ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Lun 28 Mar 2005 - 15:17

je rapatrie ce texte que j'avais écrit sur un autre forum où il ne servait qu'à faire rire le modérateur :

Citation :
"Au fond, le destin de Terri n'apparaît pas différent de ceux de tant d'hommes et de femmes qui, aux Etats-Unis, sont condamnés à mort pour leurs crimes".

L'Osservatore Romano, organe officiel du Vatican

Il y a un cas aux États-unis qui relance le débat sur l'euthanasie, il s'agit d'une dame Shiavo qui, à la suite d'un arrêt cardiaque est dans un état végétatif.

On voit, par cet exemple, que lorsqu'une personne est morte cérébralement, il reste encore un "obscur objet de désir" sur lequel on peut encore se chamailler. En un sens, c'est rassurant, ça prouve que personne n'est une île, on est tous une maille dans un réseau social.

Que faut-il faire dans ces cas-là ? Ses parents espèraient, contre la parole de 18 médécins, que son état s'améliore et le mari qui, de toutes évidences, en avait fini avec l'espérance, voulait qu'on la débranche.

On l'a débranché pour l'instant, c'est à dire qu'on cesse de la nourrir et qu'elle va mourir de faim dans une couple de semaines à moins que d'autres développements judiciaires viennent changer la situation.
Dans l'article, son mari affirme qu'elle ne souffrira pas de la faim ni ne ressentiras aucune douleur. Comment lui, ou un médecin auquel il aurait parlé, peut-il savoir ça ? L'article ne le dit pas et en fait ça m'étonnerait que quelqu'un puisse affirmer ça, sans crainte de se tromper, car ça n'existe pas des "doloromètres".

Je pense que nos sociétés sont très hésitantes quand il s'agit de faire des lois sur la vie ou la mort, d'une part il y a la tradition judéo-chrétienne qui incline a voir la vie comme sacrée, intouchable, et d'autre part un débat sur la peine de mort, sur l'euthanasie ou sur l'avortement est bien la dernière chose qu'un politicien qui veut se faire élire souhaite soulever.

Pourtant quand faut y aller, faut y aller. Il faut prévoir des lois encadrants l'avortement, l'euthanasie et les cas d'individus atteints d'une disposition naturelle à tuer, qui fait qu'elles représentent toujours un danger pour les autres.

Toute vie n'est pas toujours bonne ou valable. La vie d'un enfant à naitre n'est pas nécessairement bonne et souhaitable pour la mère; La vie d'un de quelqu'un qui n'est plus qu'une vie végétative sans espoir monopolise des ressources qui pourrait être mieux employées ailleurs; La vie d'un psychopathe que les psychiatres ne savent pas comment diagnostiqué ou guérir et qui, à coup sûr, tueras à nouveau si la société ne met pas énormément de ressources autour de lui pour le surveiller est une vie de trop aussi, à mon sens.

Dans la nature, il y a des semences en abondance et de la mort en abondance aussi. L'homme pense faire mieux que la nature mais souvent il fait pire. On sauve des enfants nés prématurément, oui mais à quel prix pour les parents et pour l'enfant. On ressucite des gens qui ont eu un grave choc au cerveau après un accident et on considère ça comme des miracles de la médecine moderne. Par exemple, Martin Matte nous conte sous la forme d'un monologue comique, la vie de son frère qui a eu un accent à la tête et qui n'a plus de "mémoire courte" et de sentiment de gêne.

C'est à la fois très drôle et très dramatique (en plus c'est réel) au commencement du récit il dit que par trois fois les ambulanciers l'ont ramenés à la vie et que trois ans auparavant son frère serait mort; À la fin du récit, après avoir conté la vie que son frère mène, il va répéter la même chose mais l'air de dire que peut-être son frère aurait été mieux mort.

Nos sociétés doivent légiférer mieux pour prévoir ces cas-là et par exemple ne pas en arriver à se chicaner au-dessus du corps de cette femme, la brancher et la débrancher à répititions. La faire mourir de faim me parait aussi barbare et un peu hypocrite alors qu'on se préoccupe des bébés phoques qui pourrait souffrir d'une morte lente alors qu'on leur écrase le crâne d'un coup de massue.

Régis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Dim 27 Mar 2005 - 14:04

Pourvu qu'effectivement à l'abri des regards de la presse qui complique tant les choses , oui pourvue que cette femme ait droit à une mort digne et si réellement elle ne ressent plus rien que sa mort soit pour autant douce et donc plus tolerable pour ses proches ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortue



Nombre de messages : 442
Localisation : Près de Lyon
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Dim 27 Mar 2005 - 10:35

Moi aussi Jojo, je suis de ton avis, le "corps médical" est plutôt expéditif dans ce domaine. Il acquiesse aux décisions qu'il ne peut maitriser, mais la fin en soit, c'est lui qui décide. Il ne laisseront jamais cette femme mourir dans de telles souffrances. Cela j'en suis persuadée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dame-tortue.com
jojo



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Sam 26 Mar 2005 - 0:14

oui,d'un autre côté il est possible qu'on laisse s'éteindre cette dame avec un substitutif(genre glucosé) ou autre ..je préfère ne pas trop en dire dans le vide....
...je persiste à penser que le corps médical ne peut laisser quelqu'un dans une tel contexte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Ven 25 Mar 2005 - 16:28

Oui cette histoire est une horreur !!!
Pour ce que j'en sais , le mari est seul responsable des decisions la concernant et se bat depuis longtemps pour la laisser s'eteindre doucement voir l'euthanasier , mais ses parents à elle s'y opposent à chaque fois .....
Cette decision de ne pas l'euthanasier , mais de la laisser mourir de faim et de soif est particulierement barbare !!!
Je bosses avec une cadre de santé qui a bosse en reanimation et elle dit qu'il vaudrait mieux lui faire une piquure que ce long calvaire qu'est le mort de soif et de faim ............
Franchement je trouve cela atroce et cruel , beaucoup plus qu'une injection ......... je comprends pas et oui , on ne ferait pas cela à un animal domestique ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Ven 25 Mar 2005 - 9:54

oui ,je ne connais pas vraiment le cas de cette dame est ce que il ne s'agit que de nourriture,je parle du point de vue de la survie.....j'ai n'arrive pas à croire que les médecins la laissent 'mourrir de faim'..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Ven 25 Mar 2005 - 8:32

C'est vrai, je n'avais pas pensé à ça... le mari se retrouve comme tuteur j'imagine. Ce qui fait que lui pourrait sans doute rapatrier sa femme chez lui mais il ne le veut pas. Ce qui explique que quelqu'un lui a offert 1 million pour sauver sa femme.

Je ne suis pas contre le fait qu'on laisse mourir cette femme mais je trouve la méthode un peu barbare, si c'était un chien ou un animal domestique qu'on ne nourrissait pas , la personne qui ferait une telle chose serait sans doute passible d'amendes ou de prison.

Enfin ce n'est pas facile comme décision non plus mais je souhaiterais qu'il y ait des méthodes actives d'euthanasie. D'ailleurs,je crois qu'il y en a. Je ne sais pas trop dans quel pays d'Europe, il y a eu un reportage sur une Québécoise qui est allé dans un hopital là-bas pour se faire euthanasier. Je n'ai pas regardé, j'avais peur que ça me file le bourdon.

*

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jojo



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 21/03/2005

MessageSujet: Re: Habeas corpus   Ven 25 Mar 2005 - 6:03

cette dame est mariée..je ne suis pas sur que les parents aient les droits suffisant pour exiger son rapatriement chez eux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15771
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Habeas corpus   Jeu 24 Mar 2005 - 18:08

C'est une autre question que je me posais.

Comment se fait-il que les parents de la femme qu'ils sont en train de faire mourir de faim ne peuvent pas avoir leur fille chez eux et payer pour la faire brancher sur un sac de "nourriture".

Il me semble qu'ils pourraient le faire, il y a une rêgle du droit qui s'appelle "l'habeas corpus" selon laquelle tu ne peux pas retenir quelqu'un contre son gré sans fournir de bonnes raisons.

Entk, je me demandais ça...

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Habeas corpus   Aujourd'hui à 13:22

Revenir en haut Aller en bas
 
Habeas corpus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Habeas corpus
» Pourquoi en 1815 Napoléon s'est-il rendu aux Anglais ?....
» CORPUS CHRISTI (vidéo)
» Récit du corpus biblique dans la tradition chrétienne
» [eaf] diverses questions sur la question sur corpus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: