AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 30 Mai 2006 - 9:26

"Vivre en ce pays c'est comme vivre aux États-unis.
(...) et quand tu es mort, y a des tas de gens qui te jouent à l'argent"


chanson québécoise


Quand c'est rendu que les malades du cancer doivent faire la grève de la faim pour avoir leurs médicaments, y a quelque chose qui ne va pas.
auparavant peut-être que les gensn'avaient pas les médicaments aussi performants mais ils pouvaient s'imaginer que les gens autour d'eux faisaient leur maximum pour s'occuper d'eux et non qu'ils les considéraient comme des occasions de faire des profits maximum. Pas sûr qu'on évolue


Citation :
lundi 29 mai 2006 - 18:25
Fin de la grève de la faim des malades du cancer

Les malades du cancer, qui observaient depuis plus de deux semaines une grève de la faim, ont mis fin à leur mouvement cet après-midi. Ils ont pris cette décision après un entretien avec le président de la commission chargée du "panier santé", le professeur Mordehaï Shani. Ce dernier les a informés de la décision du Trésor, prêts à octroyer 350 millions de shekels pour le remboursement de certains médicaments. Cependant, il n’a pas pu leur garantir que ceux qu’ils prenaient pour leur traitement seraient compris dans la liste.

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 18:43

C'est aux nouvelles de 16h30 avec Jean-Luc Mongrain.

Tu pourras dire à tes "amis" de L'asso colorectal que c'est comme ça que l'on fait avancer une cause. Pas en restant à leur bureau et à recevoir des subventions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 18:42

Je me mets à écouter tqs pour ne pas manquer ça.

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 17:46

Voilà, c'est fait. TQS vient faire une entrevue avec moi demain matin pour dénoncer la situation avec avastin. Ça devrait passer le soir même je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 15:54

La situation semble pareille en Israël. J'ai traduit un extrait d'une nouvelle :


Citation :
Dans un résumé précédent, nous vous avons parlé de la situation désespéré en Israël ou les patients avec le cancer du colon ont fait une grève de la faim dans une protestation publique au sujet de l'accès aux médicaments qui peuvent potentiellement sauver la vie. Maintenant à la neuvième journée de leur grève de la faim, un milliardaire a offert de payer pour un mois de fourniture de médicaments pour les patients du cancer du colon jusqu'à ce que le ministère de la santé puisse arranger quelque chose pour assurer aux patients de recevoit les médicaments pour combattre leurs cancers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 15:45

Oh , j'espere que cela va se faire , que la situation va ainsi se debloquer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 15:42

Wow ! À quelle heure ?

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 23 Mai 2006 - 14:17

Croyez-le ou non, il se pourrait que je passe à la télé, à tqs, demain. Ils veulent faire un topo avec moi et parler de la situation de Avastin.

Là, on vient de frapper dans les ligues majeures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Jeu 18 Mai 2006 - 18:22

Bein oui, parfais. J'ose espérer dans mes rêves les plus fous que quelqu'un d'important tombera la-dessus et fera changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Optimiste
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Jeu 18 Mai 2006 - 15:19

j' ai mis ton post fred sur les forums où je traine pour que le monde sache comment on vous traite ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Jeu 18 Mai 2006 - 9:38

Lisez bien ceci.

Le doc que j'ai rencontré hier a siégé sur un comité d'experts pour faire accepter Avastin par Santé Canada. Il est donc au courrant de pas mal tout.

Il m'a carrément dit que le gouvernement du Québec tardait à mettre Avastin sur la liste des médicaments remboursés par le régime car selon eux, entre le prix versus les résultats et bien faits du médicament il y a trop d'écart. Ce qui veut dire que ça coute trop cher traiter des pateints par rapport aux résultats médical obtenu avec Avastin. Pourtant, toutes les études montrent l'efficacité du produit. Peut-être que pour le gouvernement, doubler l'espérance de vie des patients n'est pas significatif et coute trop cher. Belle façon de penser.

Je pense que je vais faire un meurtre moi là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mer 17 Mai 2006 - 14:39

Bein j'aurais au moins fait ça. C'est pas grand chose mais se fut ma contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mer 17 Mai 2006 - 10:28

Je leur envoyé un courriel avec l'adresse internet de ton entrevue à cette association. C'est probablement toi qui les a réveillé.

Denis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
frederic



Nombre de messages : 1088
Localisation : Canada/Mascouche
Date d'inscription : 08/04/2005

MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mer 17 Mai 2006 - 0:31

On dirait presque que l'association a utilisé mon cas pour s'inspirer. Quand je lis que c'est la norme bla bla bla , c'est presque du copier/coller de mon discous là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tousensemble.qc.ca
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15761
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Mar 16 Mai 2006 - 22:25

Association canadienne du cancer colorectal - Traiter le cancer colorectal -Un dilemme moral et légal

OTTAWA, le 15 mai /CNW Telbec/ - Le Canada fait face à un dilemme moral et potentiellement légal quant au traitement des patients souffrant du cancer colorectal. Des patients à l'échelle du pays atteints d'un cancer colorectal métastasé se voient privés du médicament qui aide à prolonger l'existence "Avastin" (bevacizumab) qui fait partie des soins de base pour le traitement de cette maladie.

Bien que quelques provinces, soit la Colombie Britannique, le Québec (certains hôpitaux) et le Nouveau-Brunswick (certains hôpitaux) ont offert gratuitement ce traitement à leurs patients, dans d'autres provinces, dont le Manitoba, ce médicament n'est simplement pas disponible ou dans le cas de la Saskatchewan seulement disponible aux patients prêts à en assumer le coût (approximativement 36 000 $ pour un traitement d'une durée de six mois) en recevant l'infusion dans un hôpital du système de santé public, ou dans le cas de l'Ontario en clinique privée.

"Ce qui se passe au Canada est honteux. Ce traitement longtemps attendu, finalement approuvé au Canada, n'est guère accessible aux patients qui en ont désespéramment besoin. De plus, ces mêmes patients qui se trouvent dans une position des plus vulnérables sont rançonnés pour recevoir un traitement qui est la norme de soins quant au traitement de cette maladie" dit M. Barry D.Stein, président de l'Association canadienne du cancer colorectal.

"Quelle est la raison d'être de notre système d'assurance maladie si nous ne pouvons garantir le fondement de la Loi canadienne sur la santé - soit que les meilleurs soins possibles soient offerts universellement à travers le Canada et non refusés pour des raisons financières, économiques, sociales ou géographiques?" demande M. Stein. Cependant, c'est exactement ce que proposent certaines provinces, dont l'Ontario. Il ne s'agit point d'une thérapie expérimentale ou exceptionnelle, mais plutôt d'un traitement commun dans les centres de traitement du cancer à travers les Etats-Unis et dans d'autres pays. Il est clair que ce traitement devrait être inscrit aux formulaires provinciaux et devrait être couvert par l'assurance maladie. Les patients ne devraient pas payer pour un traitement qui représente la norme de soins auxquels ils ont droit.

Le problème ne s'arrête pas là. Un autre médicament, Erbitux (cetuximab) utilisé dans le traitement du cancer colorectal métastatique qui a été approuvé en même temps qu'Avastin n'a pas encore été lancé au Canada à cause de ces problèmes et l'incapacité de se mettre d'accord sur un prix avec le Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés. Comme on s'attend à ce que le coût de cette thérapie soit encore plus élevé que celui d'Avastin, les patients continueront vraisemblablement à être privés de ce médicament.

De plus, l'Ontario et l'Alberta n'assument point les coûts pour un des traitements de première ligne, soit Oxaliplatin (eloxatin). Les patients sont forcés à dépendre sur les programmes de soins de compassion mis sur pied par les fabricants afin de venir en assistance aux patients en payant eux-mêmes la balance. "Lorsque les provinces ne remboursent pas les coûts de ces traitements et que les patients doivent payer pour y avoir accès (s'ils en ont les moyens) ceci crée non seulement un système à deux paliers mais prive en réalité les patients de l'opportunité de prolonger leur vie ou même de trouver une cure", dit M. Stein.

Il ne s'agit pas d'une problématique unique aux patients souffrant du cancer colorectal mais une qui touche en fait l'ensemble des patients souffrant d'un cancer. Lorsque des thérapies nouvelles et originales sont introduites qui deviennent la norme de soins, celles-ci doivent être disponibles à tous les patients. La tendance observée quant à plusieurs de ces nouvelles thérapies est qu'elles sont rarement utilisées pour un seul type de cancer mais deviennent plutôt, pendant que les essais cliniques avancent, d'excellentes options de traitement pour d'autres cancers.

"Pourquoi approuver les derniers médicaments et produits biologiques à Ottawa lorsque que les provinces refusent ensuite de les inscrire à leurs formulaires pour une simple raison de coût, privant ainsi l'accès à ces traitements aux patients. Il est inacceptable que les canadiens en général ne reçoivent pas les normes de soins requises pour combattre la deuxième cause de décès par cancer au Canada.

Si nous désirons obtenir un système de santé à jour quant au traitement du cancer au Canada nous ne pouvons nous permettre d'accepter cette réalité. Non seulement aurons-nous un accès inéquitable à notre système de santé, mais les patients seront privés de leurs médicaments à cause de restrictions de coûts ou de l'absence d'introduction de nouvelles thérapies originales pour ces mêmes raisons", dit Stein.

"Au Canada, nous savons depuis longue date que dans une grande mesure il est possible de prévenir le cancer colorectal, cependant aucune province a, jusqu'à date, mis en place un programme de dépistage qui au minimum réduirait le nombre de cas nécessitant un traitement. Les provinces se plaignent qu'elles ne peuvent assumer les coûts des traitements de cas qui auraient pu, en certaine partie, être prévenus."

Le 15 mai 2006, les patients de la Saskatchewan manifesteront devant l'assemblée législative de la Saskatchewan à Régina. L'ACCC appelle le gouvernement de la Saskatchewan à appuyer ces patients et à assurer le remboursement d'Avastin pour les patients souffrant du cancer colorectal afin de ne pas nuire indûment aux vies de ces patients nécessitant l'accès à ce médicament qui aide à prolonger l'existence. De plus, l'ACCC appelle aussi les provinces à initier immédiatement des programmes de dépistage au sein de leurs provinces sans de plus de délais.

L'ACCC animera une session d'information pour tous les membres de la Chambre des Communes et du Sénat au restaurant parlementaire de 7:30 à 9:30, le 16 mai 2006. Les représentants des médias sont invités à assister à cette session. L'inscription des médias est requise. Veuillez confirmer votre présence au (613) 237-3575 ou ccac_accc@national.ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher   Aujourd'hui à 16:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un dilemme moral: les médicaments disponibles mais trop cher
» URGENT : Cherche mise à niveau diététique à moins de 1000 EUROS sur Lyon
» Envie d'un bébé mais trop la trouille...
» Je pense serieusement a me faire opérer mais trop peur des risques
» "L'école ne doit plus transmettre la culture, mais empêcher sa transmission" (Mathieu Bock-Côté)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: