AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Ven 16 Mar 2012 - 10:19



Une fois par mois, la Ligue contre le cancer de Narbonne organise un atelier d'écriture destiné aux personnes concernées par le cancer afin de rompre la solitude et retrouver confiance.

Bien entendu, écrire n'est pas une thérapie, cela ne permet pas, malheureusement, de guérir d'un cancer . Et pourtant, il est bien établi que le psychique, le moral joue un rôle important dans la guérison. Les ateliers d'écriture qui sont proposés chaque mois par la Ligue contre le cancer de Narbonne ont justement pour vocation de voir les personnes en souffrance retrouver un peu de moral .

Pour Ginette Monell, responsable de la ligue à Narbonne, «il y a encore trop souvent des comportements de rejets vis à vis des personnes atteintes d'un cancer. Et il y a beaucoup de femmes atteintes du cancer qui vivent seules ou qui sont abandonnées par leur conjoint incapable d'assumer. Cet atelier d'écriture leur permet de rompre cette solitude».

L'atelier d'expression est un lieu où les personnes peuvent se rencontrer, s'exprimer, établir une relation de confiance avec les autres et se réconcilier avec elles-mêmes. Ils se déroulent avec l'aide d'une animatrice, Claudie Capdeville, professeur de lettres , qui avait déjà animé des ateliers pour des enfants en grandes difficultés . «J'ai beaucoup d'estime et d'admiration pour ces personnes. Elles ont trouvé une façon de voir la vie qui est très optimiste», dit Claudie Capdeville «Cet atelier d'écriture est très ludique . Il est construit à partir de jeux qui peuvent souder le groupe. Le but est qu'il y ait interaction entre l'écriture des uns et des autres».

Aujourd'hui, par exemple, les participants écriront à partir du thème du soleil. «Il fait beau, ça sent le printemps. Voilà un thème tout à fait approprié. Je cherche toujours un thème qui ouvre sur du positif. Au début, certaines personnes avaient des blocages et ne parvenaient pas à écrire. En abordant cet atelier d'une manière ludique, elles sont parvenues à libérer leurs émotions et leurs angoisses . Elles arrivent à dire des choses très personnelles. Libre à elles de les lire ensuite au groupe ou pas». Aucun jugement de valeur sur le contenu ou la qualité d'écriture n'est apporté par le groupe.

La grande majorité des participants sont des femmes. Ginette Monell regrette que les cliniques et les médecins ne fassent pas connaitre d'avantage l'existence de cet atelier unique dans l'Aude. Il est gratuit et a lieu une fois par mois au local de la Ligue à Narbonne . Contact : 04 68 49 69 84.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Ven 9 Mar 2012 - 14:43

Millau L’art-thérapie fait du bien aux malades du cancer



L’art-thérapie, ce sont les malades qui en parlent le mieux. "J’ai découvert la peinture quand j’ai dû arrêter de travailler, à cause de la maladie, et ça m’a fait un bien incroyable", témoigne une adhérente de Croc’la Vie, une association de soutien aux personnes atteintes d’un cancer. "Pendant qu’on fait ça, dessiner, peindre ou sculpter, on ne pense pas à autre chose et surtout pas à la maladie. Et après, on ne peut plus s’en passer", insiste sa voisine de table, table autour de laquelle s’est réuni hier le comité d’organisation du forum au- quel Croq’la Vie veut inviter le grand public sud-aveyronnais le 31 mars.

Après une première édition consacrée à la représentation du corps, c’est donc le thème de l’art-thérapie que l’association emmenée par le Dr Laurence Michelluti a retenu cette année. " C’est une discipline qui a sa place aux côtés des autres soins dits de support ou paramédicaux pour une meilleure prise en charge de la douleur, explique la présidente de l’association. Elle contribue à l’amélioration de la qualité de vie des malades."


Trois conférences seront données dans le cadre de ce forum qui se tiendra à la Halle Viaduc, à partir de 9 h. Des ateliers seront également proposés : relooking et soins capillaires, terre et céramique, modelage de bien-être ou encore danse holistique... Plusieurs expos (peintures, sculptures, poèmes...) permettront aux participants de mesurer la qualité artistique des œuvres réalisées dans le cadre de ladite thérapie. "Elles ont valeur de témoignage, elles ne sont pas à vendre", précise le Dr Michelluti.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Ven 9 Mar 2012 - 14:42

hôpital robert-pax


Info rencontre cancer : les mots pour le dire
Chaque mardi après-midi a lieu une permanence baptisée Info rencontre cancer (Irca). L’objectif ? Répondre à toutes les questions non médicales sur la maladie. En parler et s’informer valent toutes les précautions du monde.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Jeu 23 Fév 2012 - 6:50

Un forum patients sur le cancer colorectal en Avignon



Mardi 20 mars, à l'Institut Sainte Catherine, la fondation reconnue d'utilité publique A.R.CA.D -Aide et Recherche en Cancérologie Digestive- propose un forum patients sur le cancer colorectal, sous forme d'une conférence-débat d'une heure et demi.



Après l'introduction du Dr Laurent Mineur, oncologue radiothérapeute, spécialisé dans le traitement des cancers digestifs, plusieurs médecins vont présenter les différents aspects des traitements et de la prise en charge du cancer du côlon et du rectum et répondront aux questions posées après leur présentation :

- Le Dr Dominique Vian, gastroentérologue, interviendra sur le dépistage et la prévention.

- Le Dr Daniel Beyrne, chirurgien viscéral et le Dr Laurent Mineur présenteront les aspects chirurgicaux du cancer colorectal : la chirurgie colorectale et des métastases et les stratégies thérapeutiques.

- Le Dr Raphaëlle Dubois, nutritionniste, développera le sujet de l'alimentation et la micro-nutrition.

- Le Dr Isabelle Piollet, onco-psychiatre, parlera du soutien psychologique des patients et de leur entourage.



Pour s'inscrire à ces forums et partager questions et expériences, rendez vous sur le site d'information : http://www.forum-patients-cancer-colorectal.fr

Mardi 20 mars 2012
de 20h à 21h30

Institut St Catherine

1750, chemin Lavarin en Avignon


La fondation A.R.CA.D

Aujourd'hui en France, quatre hommes sur 100 et 3 femmes sur 100 risquent de développer un cancer du côlon-rectum au cours de leur vie avant 74 ans.

Malgré ces chiffres éloquents, il reste beaucoup à faire pour améliorer la prise en charge, l'accompagnement des patients et dynamiser la recherche clinique dans ce domaine.

C'est pourquoi fin 2006, le Professeur Aimery de Gramont, le GERCOR (Groupe Coopérateur Multidisciplinaire en Oncologie) et la FFCD (Fédération Francophone de Cancérologie Digestive) ont créé la fondation reconnue d'utilité publique A.R.CA.D -Aide et Recherche en CAncérologie Digestive- exclusivement dédiée à la lutte contre les pathologies digestives. Et depuis 2009, la fondation A.R.CA.D a mis en place ces forums régionaux qui se tiennent chaque année dans une dizaine de villes différentes en France.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Jeu 16 Fév 2012 - 15:58




« Accueillir, écouter, informer et échanger » sur la maladie cancéreuse et ses traitements. Ce sont sont les missions assignées aux Espaces de Rencontre et d’Information (ERI). Les premiers ont été créés il y a déjà 10 ans au sein de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy (IGR) de Villejuif (94). Il y en a aujourd’hui 35, répartis dans toute la France.
Les ERI sont nés d’une « demande forte des patients : disposer d’un lieu, au sein de l’hôpital, pour l’écoute et une information délivrée par un non-soignant », rappelle l’IGR. « Le patient y trouve les moyens de prendre une part plus active dans la gestion de sa maladie. Cet espace lui permet d’accomplir la transition entre le monde du soin et la vie quotidienne », explique Giulietta Poillertat, déléguée de la mission actions pour les malades de la Ligue contre le Cancer. Cette association est à l’origine du premier ERI, fondé en mars 2001 dans le cadre d’un partenariat avec le laboratoire Sanofi et l’IGR.

Les patients et leurs proches y sont accueillis sans rendez-vous, par un professionnel non-soignant. Celui-ci est par ailleurs titulaire d’un Diplôme d’études supérieures d’Université (DESU) en Information, médiation et accompagnement en santé. « Si la demande d’information est généralement le motif initial de la visite, le besoin d’écoute est également très important », note l’IGR. En toute confidentialité, chacun peut trouver là une oreille attentive et des informations sur la maladie, ses traitements, leurs effets secondaires… et naturellement toutes sortes de conseils.

Depuis 2006, un second ERI a été ouvert au sein de l’IGR, spécialement dédié au service de pédiatrie. Le succès de ces espaces consacrés aux malades du cancer a inspiré la création de lieux similaires pour d’autres pathologies, dans la région parisienne. Ils ont été baptisés Maisons d’Information Santé (MIS).

ERI ou MIS, ces lieux neutres situés hors du parcours de soin, « jouent un rôle dans la remontée de la parole des patients pour un ajustement des pratiques des professionnels de santé », conclut l’IGR.

liste des eri

liste des IMS


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 11 Fév 2012 - 14:00



L'association Agir cancer Gironde a pour but d'aider la recherche contre le cancer d'une façon simple et écologique. Les bénévoles surnommés les « vendangeurs de bouchons », collectent, trient et recyclent des millions de bouchon chaque année. Les récoltes vont toujours croissant et c'est un chèque de 12 500 euros qui a été remis mi-janvier à l'Institut Bergonié avec beaucoup de fierté.

L'objectif est d'atteindre, l'année prochaine, la somme inavouée qui permettrait d'annoncer un don global de 60 000 euros sur sept ans.




Alors ne jetez plus vos bouchons en liège ou synthétiques, posez-les dans un des 160 points de collectes en Gironde.

Contact Langon : Alain Darroman 09 61 26 73 20. Renseignements : 05 56 87 00 06 ou au www.agircancergironde.com


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 9 Jan 2012 - 14:47

Valras-plage

Cette équipe unie et soudée à lutter contre le cancer méritait bien 30 000 €



"C'est grâce à des gens comme vous que, un jour, nous arriverons à faire des merveilles, tous unis contre le cancer. Vous êtes un bel exemple de dynamisme et de solidarité." Edith Spolidoro, vice-présidente de la Ligue, n'a pas caché son émotion en recevant, des mains de Nicole Carbonnel, présidente de l'Espoir, un beau chèque de plus de 30 000 €, fruit de l'investissement de l'année 2011 à travers des lotos, des thonades, des soirées choucroute, etc.

Entourée de Claude Villeneuve, qui représentait Guy Combes, le maire, et Micheline Perello, qui s'occupe avec un remarquable dévouement de l'antenne Accueil cancer, Nicole Carbonnel a insisté pour faire monter auprès d'elle son équipe de bénévoles : "Une équipe qui se bagarre, avec abnégation, a déclaré Claude Villeneuve, il faudrait en faire une AOC… ou lui donner le triple A." Et de poursuivre en insistant sur les bénéfices du dépistage, en sa qualité de médecin.


Chacun a partagé ensuite la galette des rois avec, enfouie au fond du cœur, sans doute, une indicible fierté.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Mer 28 Déc 2011 - 8:35



Le comité de la Corrèze de la ligue contre le cancer met en place, à Brive, une structure d’hébergement pour accueillir les patients atteints du cancer.
Un lieu d'accueil et de repos

Des logements relais pour offrir un pied-à-terre ponctuel aux malades du cancer qui viennent suivre un traitement à l'hôpital de Brive : pour une ville qui abrite le centre départemental d'oncologie-radiothérapie et draine des patients venus de toute la Corrèze, mais aussi du Lot ou de Dordogne, le projet d'hébergement porté par le comité de la Ligue contre le cancer arrive à point nommé.

Des patients épuisés par les trajets
« Un certain nombre de patients se sont plaints des difficultés qu'ils rencontraient à venir suivre régulièrement leur traitement à Brive », explique Jean Vieillefond, secrétaire général du comité. « Ceux qui viennent de loin et qui doivent, pendant six semaines, aller à l'hôpital tous les jours pour une séance de radiothérapie de 10 minutes, sont épuisés par les trajets. Certains veulent même arrêter leur traitement », déplore Françoise Feydeau, administratrice du comité.

Pour remédier à cette situation, le comité de la Ligue contre le cancer de Corrèze a déposé un appel à projet à l'Institut national du Cancer (INCa) et obtenu une subvention de 170.000 euros. Cette somme va servir à la restauration de la maison située au 60 rue Salviat, à Brive, que le comité est sur le point d'acquérir.

« Nous avons été parmi les premiers en France à déposer un dossier d'appartements-relais auprès de l'INCa. C'est un projet pilote », ajoute Jean Vieillefond. Un projet également soutenu par le Conseil général de la Corrèze et la ville de Brive.

Restauration
Concrètement, la bâtisse de 200 m â, idéalement située dans un quartier calme et résidentiel à cinq minutes à pied du centre hospitalier, va être restaurée de manière à créer deux appartements et des salles de soins de support accessibles à tous les patients atteints de cancer.

« Les appartements seront mis à disposition des gens sur de petites périodes et pour une somme très modique, calculée en fonction de leurs revenus. Le but, c'est qu'il y ait un roulement et que ce soit toujours plein », conclut Françoise Feydeau.

Les travaux débuteront en mars prochain et devraient s'achever en septembre, afin d'accueillir les premiers patients en octobre 2012.

Anne de la Lande


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 17 Déc 2011 - 14:11



« Notre local était devenu trop petit. Nous sommes ici depuis sept ans, et nous constatons que de plus en plus de personnes font appel à notre association », commente Marie-Fraçoise Guillou, bénévole à la Ligue contre le cancer, chargée de communication. L'antenne, située boulevard Saint-Martin à Saint-Martin-des-Champs, a cherché un nouveau pied-à-terre.

Et elle l'a trouvé : « Nous déménageons le 19 décembre à Plourin-lès-Morlaix. Nous avons trouvé une maison, 56, rue Saint-Fiacre, près d'Intermarché. »

Libérer la parole et se ressourcer

Si le lieu d'accueil change, les services et les aides proposés aux malades et leurs familles ne varient pas. L'objectif de l'association reste le même, celui d'offrir un « espace de parole et d'échange, rompre l'isolement et favoriser l'ouverture vers l'extérieur ». Les bénévoles, sélectionnés et formés à l'écoute, répondent aux diverses demandes et problématiques, et guident vers les services compétents. Cela peut concerner les aides financières, les prothèses (mammaire, capillaire) ou un soutien psychologique.

Une psychologue clinicienne est présente au local, le mardi et le vendredi, pour des entretiens individuels. Une assistante sociale tient une permanence, tous les premiers jeudis du mois, de 9 h 30 à 12 h, et un diététicien accueille le public sur rendez-vous, tous les mercredis matin. Ces services sont gratuits. Enfin, depuis novembre, une permanence est assurée par des bénévoles, tous les quinze jours, le mardi, au centre hospitalier de Morlaix et à la clinique de la Baie.

Les Jeudis de la Ligue se poursuivent au Roudour comme auparavant avec « groupes de convivialité » autour d'un café, des conférences et causerie ouvertes à tout public intéressé, et animé par des bénévoles et professionnels de santé.

Depuis un an, huit ateliers créatifs offrent aux malades, un espace d'expression artistique. « Il est important de stimuler la créativité. Ces ateliers offrent également un espace d'échange qui libère la parole. On vient ici pour se ressourcer et partager des moments chaleureux. Cela va dans les deux sens. Nous, bénévoles, donnons, mais recevons également beaucoup de la part des malades et de leurs proches », confie encore Marie-Françoise Guillou.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 12 Déc 2011 - 16:53

Le Grand Lyon a versé 74 664,76 euros à la Ligue contre le cancer grâce au recyclage du verre. En 2010, 24 480 tonnes ont été déposées dans les silos de la communauté urbaine.

Grâce aux 24 480 tonnes de verre déposées en 2010 par les Grands Lyonnais dans les 2212 silos à verre de surface et les 39 silos enterrés, le Grand Lyon a pu remettre un chèque de 74 664, 76 euros à la Ligue contre le cancer.
Depuis 1976, la Communauté urbaine verse, par le biais d'une convention, une participation financière à cette association : il s'agit d'une somme proportionnelle à la vente du verre collecté.

Cette contribution financière aide la Ligue à soutenir la recherche dans différents domaines : recherche clinique, épidémiologique, fondamentale mais aussi les sciences humaines et sociales notamment par le soutien psychologique aux malades et à leur entourage.
La collecte du verre participe donc non seulement à la lutte contre le cancer mais aussi à la sauvegarde de l'environnement car le verre est recyclable à l'infini : sa réutilisation permet ainsi de limiter le recours aux matières premières.

Si la quantité de verre collecté augmente régulièrement depuis 2000, cette progression reste néanmoins insuffisante. Actuellement, chaque habitant trie 19,5 kg de verre par an, soit à peu près 46% de la quantité potentielle qui pourrait être récupérée...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 15 Oct 2011 - 17:11

On dirait qu'en France ils ont plus de soutien qu'ici ou je n'ai pas trouvé la même chose ici et peut-être que ça existe aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 15 Oct 2011 - 15:40



À Saint-Martin-sur-Ouanne, les malades du cancer et leurs proches ne pleurent pas sur leur sort. Mais sourient à la vie.

C'est dans la maison d'enfance d'Hélène Couzin, la fondatrice de Cap Saint-Martin, qu'ils ont pris pour habitude de se retrouver chaque jeudi, depuis 2008.

« Ici, on peut
se poser, et oser »
Sandrine, 41 ans En janvier, le cancer d'Hélène l'a emportée. « On l'a perdue ensemble, on l'a enterrée ensemble, mais on continue à vivre. On lui doit bien ça », confie Gérard Lécole, son ami d'enfance et complice de toujours, qui préside désormais l'association.

Le retraité n'est pas atteint mais partage les éclats de rire de ses camarades. Leurs peines, aussi. « Ici, on ne parle presque jamais de notre cancer », confie Sandrine, souffrante depuis deux ans. Cette quadragénaire de Courson-les-Carrières fait plus de 40 km pour rejoindre le cocon de la maison familiale de Saint-Martin, « un endroit où l'on peut se poser, et oser ».

Oser se dévoiler, se laisser aller. Se détendre grâce aux séances hebdomadaires de massage, de sophrologie, d'esthétique En discutant autour de la grande table de la cuisine avec les copains.

Marie, 63 ans, de La Ferté-Loupière, a franchi le portail de Cap Saint-Martin voilà un mois. Et a été accueillie « comme parmi de vieux amis ». Claude, de Malicorne, venu il y a deux ans sur les conseils de son médecin traitant, partage la même sensation.

Aujourd'hui en rémission, il veut décompresser. Lâcher prise, ne pas se prendre au sérieux. C'était le cas il y a plusieurs jours lors d'un atelier de rigologie, où il a osé le déguisement avec ses amis « capétiens » le surnom des adhérents de Cap Saint-Martin. Avec son costume de Bob Marley, Claude a défié toute concurrence.

« Ensemble, les participants fabriquent une arme anti-déprime, remarque Gérard Lécole. C'était la volonté d'Hélène. Elle qui voulait que la gaîté ne s'arrête pas avec son départ. » Car à Saint-Martin, les victoires prennent le dessus sur les échecs. Comme récemment, « quand Arnaud nous a annoncé qu'il n'avait plus de métastases, se rappelle Gérard Lécole. Après sa chimio, ses cheveux ont repoussé, petit à petit. » Une nouvelle réconfortante pour les malades comme pour leurs proches.

Dominique a perdu ses deux époux successifs, victimes d'un cancer. Le second a succombé il y a deux ans. Depuis, la sexagénaire a rallié Cap Saint-Martin pour s'entourer, elle aussi.

« À l'hôpital, je me sentais impuissante, inutile. Je n'avais pas ma place, ne pouvais pas me battre comme les malades. Ici, je me sens bien. Et puis Hélène était quelqu'un qui vous transmettait une telle chaleur ! On avait l'impression d'être les plus importants du monde, comme des enfants face à leur mère. » n

è Contact. Association Cap Saint-Martin, 13 route de Toucy à Saint-Martin-sur-Ouanne. Tél. 03.86.91.61.77.
Site web : http:\\www.capsaintmartin.fr.

_________________


Dernière édition par Denis le Sam 18 Fév 2012 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Ven 5 Aoû 2011 - 22:36

Reconnue d'intérêt général et régie par la loi 1901, l'association Lourdes Cancer Espérance mène des actions destinées à rompre l'isolement face à la maladie. Fondée en 1985, elle est représentée dans 90 départements français, ainsi qu'en Belgique, au Luxembourg et à Monaco. Tout au long de l'année, elle s'appuie sur l'engagement de 74 délégués et de centaines de bénévoles qui créent des liens de proximité et apportent un soutien moral, spirituel et matériel aux malades et à leurs proches.

Le pèlerinage annuel organisé par l'association s'adresse aux personnes touchées par la maladie ainsi qu'à leur famille. Présidé par Mgr Jean-Pierre Grallet, archevêque de Strasbourg, le prochain pèlerinage de Lourdes Cancer Espérance se déroulera du 20 au 24 septembre prochain. La plupart des pèlerins logent dans les hôtels de la ville. Les malades fatigués ou dépendants sont hébergés à l'Accueil Notre-Dame où une équipe de bénévoles est mobilisée de façon permanente : médecins, infirmières, hospitaliers et hospitalières. Pour assurer la sécurité des participants, les secouristes de la Croix-Rouge se relaient durant tout le pèlerinage, tandis qu'un dispositif logistique est établi en lien étroit avec les centres hospitaliers de Tarbes et de Lourdes.

Préparées par les délégations, les célébrations du « pèlerinage du sourire » sont très appréciées. Les carrefours sont aussi un moment fort. Durant deux heures, des pèlerins de tous horizons se réunissent par petits groupes pour échanger sur un thème défini par les organisateurs. Ce temps de rencontre permet de créer des liens, de s'exprimer, de s'entraider.

Afin de permettre aux enfants de vivre un pèlerinage à leur rythme, une organisation spécifique a été mise en place. Les enfants bénéficient d'un encadrement de médecins pédiatres et d'infirmières diplômées d'Etat, spécialisées en cancérologie infantile.

Tout au long de l'année, Lourdes Cancer Espérance vous accueille.

Au sein des délégations, l'espérance est étroitement liée à la fraternité qui s'exprime jour après jour.

Pour tout renseignement, adressez-vous à notre délégué départemental, Jean Laval, Ligots, 81350 Andouque, tél. 05 63 56 58 80. Courriel : ligots@free.fr

Lourdes Cancer Espérance, Résidence « Bet Ceu », 46 place du Champ-Commun, 65100 Lourdes. Courriel : lourdes.cancer.esperance@wanadoo.fr


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Dim 10 Juil 2011 - 10:28



Depuis mars 2010, les deux groupes de Rouen se réunissent tous les quinze jours. Ils s’adressent aux personnes atteintes d’un cancer, qu’elles soient en cours de traitement ou en rémission. Muriel Saks, art-thérapeute et animatrice d’ateliers d’écriture créative, explique : “Ce n’est pas seulement accompagner, c’est aussi leur apprendre à vivre avec le cancer, les aider à avoir d’eux-mêmes une image plus valorisante, les redynamiser dans quelque chose de créatif qui leur permettra de trouver les ressources pour combattre la maladie.”

à Rouen, l’art-thérapie prend la forme d’un journal créatif, sorte de carnet de bord intime, où sont abordés des sujets divers et variés sous la forme d’écriture, de collage, de dessin spontanés. Nul besoin de savoir dessiner ou de pratiquer régulièrement l’écriture pour en profiter. Chaque séance se veut une combinaison de travail personnel et de temps de parole, au terme de laquelle l’art-thérapeute recueille le ressenti, les perceptions, les sentiments de chaque patient.


Pratique. Les ateliers d’art thérapie sont gratuits. Renseignements au 02 35 89 20 26, Comité de Seine-Maritime Ligue contre le cancer, 39 rue de l’hôpital, Rouen.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 18 Juin 2011 - 19:00



Le long cortège des tee-shirts rose s’est élancé vers 19 h du mémorial de Caen. Les premières étaient déjà au stade Hélitas, 5 km plus loin que les dernières partaient à peine. 14 000 femmes ont marché et couru dans cette épreuve dont la moitié des droits d’inscription est reversée aux associations de lutte contre le cancer du sein. Un don de 87 000 € pour 5 km d’efforts. Chapeau les filles !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 6 Juin 2011 - 22:44

REIMS (Marne). L'association Oncobleuets souhaite étendre son action à la polyclinique Courlancy, à la suite du regroupement des patients soignés en cancérologie. Elle recherche donc des bénévoles supplémentaires.

« N OTRE objectif est d'aider les patients à mettre leur énergie vitale au service de leur guérison : c'est ce à quoi s'emploient nos bénévoles de l'association Oncobleuets auprès des malades atteints du cancer en les soutenant dans les moments difficiles »…
Jusqu'alors tournée vers les patients traités aux Bleuets, cette association qui suivait 150 personnes en moyenne est maintenant devant une mission plus large puisque les malades ont été regroupés récemment à la polyclinique Courlancy, portant ainsi leur nombre à 500… D'où un appel pressant aux bénévoles, lors de la dernière assemblée générale.
La présidente Vivette Frammery a présenté l'équipe de huit personnes qui vient le matin rencontrer les patients avec boissons et viennoiseries. Il y a aussi Françoise qui propose écoute, relaxation, Guylaine qui offre des soins de détente du visage et des mains sans oublier trois autres volontaires chargés des demandes d'aides financières et d'accompagnement pour les démarches administratives. Ne sont pas oubliés les passages de la coiffeuse.

Petites attentions

Des petites attentions avec jonquilles et muguet, chocolats et douceurs, le tout accompagné d'un sourire contribuent à soutenir le moral.
Pour ceux qui ont ainsi changé de lieu, la présence de l'équipe d'Oncobleuets à Courlancy a été appréciée au moment du transfert puisqu'ils ont ainsi retrouvé les visages connus.
Corinne Collet, directrice administrative/ressources humaines de la polyclinique Courlancy, et les médecins ont facilité l'intervention de l'association au sein de Courlancy et organisé des rencontres avec le personnel soignant et des visites des locaux.
Une partie du matériel propre à l'association (lits robotisés, fauteuils pour l'accueil, à l'exception de la table de massage faute de place) a été déménagée.
Toutefois, le siège de l'association restera aux Bleuets pour des raisons pratiques. Et c'est là que peuvent se manifester les personnes qui souhaitent donner quelques heures et se joindre à l'équipe actuelle.
Autre manière d'aider : adhérer, organiser des manifestations au profit de l'association… Toutes les idées seront les bienvenues.

Association Oncobleuets, 24,44, rue du Colonel-Fabien, 51100 Reims. tél. 07.60.27.51.51. www.oncobleuets.org


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 30 Mai 2011 - 23:34

Une conférence ouverte au grand public sur le cancer du poumon, les traitements, l’avenir de la recherche médicale se tiendra le 9 juin à 15h au Centre Léon Bérard, Centre de lutte contre le cancer de Lyon. Elle sera assurée par le Dr Paul Rebattu, oncologue au Centre Léon Bérard.

Centre Léon Bérard, 28, rue Laennec, Lyon 8en métro Grange Blanche. Salle Oncora, 2e étage.

Renseignements : 04 78 78 28 64 et email : eri@lyon.fnclcc.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 23 Mai 2011 - 13:13



Comme nous l'avions évoqué en novembre dernier, l’association de l'École Centrale Paris Music Calls travaille depuis le début de l'année scolaire pour monter une comédie musicale avec une troupe étudiante amateur. Après une phase de castings sur plusieurs établissements de région parisienne au mois d’octobre, une troupe rassemblant des élèves de trois écoles différentes a été constituée.

Une représentation unique pour une croisière hystéro-musicale
Le choix de comédie musicale de l’équipe s’est porté sur Panique à Bord, une comédie musicale de Stéphane Laporte et Patrick Laviosa, trois fois primée aux Marius en 2008. La représentation aura lieu le mercredi 8 juin au théâtre de l’Alhambra à Paris. Panique à Bord nous emmène à bord du Titanas pour une croisière déjantée qui suit des personnages hauts en couleur. Rappelons que le spectacle a été créé en 2007 au Vingtième Théâtre, avec notamment Christine Bonnard, Vincent Heden ou encore Gilles Vajou, actuellement à l'affiche dans Hairspray au Casino de Paris.

Un spectacle au bénéfice de cHeer uP ! Centrale Paris
Pour ce projet, Music Calls travaille en partenariat avec l’association humanitaire cHeer uP ! Centrale Paris, membre de la fédération cHeer uP !, qui accompagne les adolescents et jeunes adultes atteints de cancer dans la réalisation de projets qui leur tiennent à cœur. Les bénéfices dégagés lors de la représentation seront intégralement reversés à cHeer uP ! Centrale Paris. Les deux associations réalisent en parallèle une exposition photo qui se tiendra sur le campus de l’École Centrale Paris au mois de mai.

Les places sont d’ores et déjà disponibles à la vente sur le site de l’Alhambra et sur les principales billetteries internet. C'est l'occasion idéale de faire une bonne action en passant une bonne soirée !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Jeu 12 Mai 2011 - 7:43




Pourquoi ? Comment ?

La Ligue contre le cancer organise des randonnées. Qui participe ?

Les adhérents se réunissent tous les mercredis, pour différentes activités. Le premier mercredi de chaque mois est consacré à la marche, pour une petite randonnée, sur Lannion ou les environs. La plupart des participants aux animations sont des malades ou leurs proches ou encore des personnes concernées par la solidarité.

Quel est l'objectifde ces balades ?

Ces sorties sont l'occasion de se rencontrer dans un milieu autre que l'hôpital, d'échanger et surtout, de ne pas rester seul.

Quelles sont les autres activités proposées par l'association ?

L'antenne lannionaise de la Ligue organise également des séances de sophrologie le lundi matin à Lannion, de septembre à juin. Nous avons aussi un atelier créatif à Buhulien les autres mercredis. Une porte ouverte au profit de la ligue aura lieu le 2 octobre à Lannion, et un grand pique-nique aura lieu en juin. Le lieu sera précisé ultérieurement.

Y-a-t-il un siège de la Ligueplus proche que Lannion pour les presqu'îliens ?

Une permanence a lieu tous les mercredis après-midi à l'hôpital de Paimpol. Elle est tenue par des bénévoles qui répondent aux questions des malades et les soutiennent dans leurs démarches.

L'équipe est encadrée par Nicole Laurent, responsable du secteur paimpolais de La Ligue.

Où peut-on se renseigner ?

Pour les marches mensuelles, on peut contacter l'antenne lannionaise de la Ligue contre le cancer par téléphone au 06 86 38 82 93 ou celle de Paimpol au 06 86 30 82 99.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Jeu 28 Avr 2011 - 15:05

Le cancer de la prostate, premier cancer de l'homme ! Quels dépistages, quels traitements, quelles conséquences, quelles solutions ?

Jean FRICHET, ancien malade du cancer de la prostate tiendra 2 conférences sur Bordeaux en mai:
ARTIGUES - jeudi 12 mai - 20 h - Maison Promotion Sociale - 24 av. de Virecourt.
PESSAC - vendredi 13 mai - 20 h - Salle de France - 39 rue A. France.
Participation demandée 5 €.
Il sera traité des conséquences post-traitements urinaires et sexuelles.
" Après mon opération, je me suis vite aperçu que les renseignements concrets étaient rares. J'ai donc écrit et publié 2 livres grand public sur le sujet et je me suis attelé à organiser des conférences itinérantes pour répondre aux interrogations des hommes et des couples. La détresse est réelle et les urologues avares en paroles. J'essaie d'apporter un peu d'optimisme ".


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Mer 27 Avr 2011 - 12:19

Rencontre autour de la maladie du cancer
mercredi 27 avril 2011

Le Kiosque info cancer, en partenariat avec le Réseau territorial de cancérologie source et le 3C (Centre de coordination en cancérologie) des Hospices civils de Lyon, organise une rencontre sur le thème Douleurs et pratiques non-médicamenteuses. Ce rendez-vous, sera animé par Françoise Peju, infirmière spécialiste de la prise en charge de la douleur aux Hospices Civils de Lyon, et Sandy Orsini, psychologue au 3C.

Info : lundi 2 mai à 16h, Kiosque info cancer, 54/56 rue Villeroy, Lyon 3ème (Métro Saxe-Gambetta), 04 78 60 03 12. Inscription gratuite.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Lun 18 Avr 2011 - 14:00

• ARMENTIÈRES


Des activités de bien-être leur sont proposées gratuitement, sur rendez-vous. Renseignements : plate-forme santé Trèfles Espace Ressources Cancers, 03 20 38 83 06 ou mail : trefles@nordnet.fr Mercredi 20 avril, de 9 h 30 à 17 h : séances individuelles de sophrologie (détente, relaxation).

Jeudi 21 avril, de 14 h à 16 h : échanges animés par une psycho-oncologue du centre hospitalier d'Armentières.
Mercredi 27 avril : art-thérapie en groupe (après-midi) et en individuel (matin).
Des séances individuelles d'une heure en socio-esthétique se déroulent les mardis, de 13 h 30 à 17 h.

Accompagnement psychologique individuel sur rendez-vous tous les jeudis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15764
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Sam 9 Avr 2011 - 12:42

Une vingtaine de personnes ont participé, ce matin aux Sables, aux ateliers cuisine proposés dans le cadre du premier forum cancer en Vendée.

« J’étais vendeuse sur les foires. Difficile de bien manger », raconte Marie-France. Aujourd’hui, elle fait attention et se met facilement aux fourneaux. Elle vient donc prendre des idées pour cuisiner sain et s’améliorer. « Cinq fruits et légumes par jour, la règle est connue », rappelle Virginie Floquet, directrice de l’Institut de la qualité de l’aliment. Une centaine de personnes ont aussi participé, ce matin, à une randonnée. Et le forum propose également des ateliers gyms, des stands d’information, des tables ronde sur la santé. « Cancer, diabète, Alzheimer, maladies psychiques et cardio-vasculaires : ces cinq pathologies représentent la moitié de nos dépenses en Vendée, détaille Maryline Lambert, directeur adjoint de la CPAM. Nous avons clairement intérêt à agir. Surtout que dans le département, les taux de dépistage sont largement inférieurs à nos objectifs. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
diane2



Nombre de messages : 2424
Age : 71
Localisation : L'île Val D'Or à Champlain QC.
Date d'inscription : 27/09/2009

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Dim 3 Avr 2011 - 6:32

Nous au Québec notre langage s'apparente beaucoup aux "chtits" alors c'est facile...

C'est vrai que le français d'ailleurs est différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
agathe



Nombre de messages : 659
Date d'inscription : 19/08/2010

MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Dim 3 Avr 2011 - 2:06

Si cela ne "casse " pas l'humour de certaines phrases, ilq pourraient penser à élargir leur tournée en revoyant le texte en français ?
Car le patois du Nord, ou d'ailleurs, ce n'est pas évident de le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.   Aujourd'hui à 15:57

Revenir en haut Aller en bas
 
À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» À Boulogne-sur-mer. En Bretagne. À L'Ille. Aux Sables de Vendée.
» Orpaillage dans le Rhin
» La confusion permanente entre Bretagne et Armorique
» Le Cairn de BARNENEZ (BRETAGNE)
» CALLAC-de-Bretagne / KALLAG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: