AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16455
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO   Lun 3 Avr 2017 - 12:35

Some flame retardants used in many home products appear to be associated with the most common type of thyroid cancer, papillary thyroid cancer (PTC), according to a new study being presented Saturday at the Endocrine Society's 99th annual meeting, ENDO 2017, in Orlando, Fla.

---

Certains retardateurs de flamme utilisés dans de nombreux produits domestiques semblent être associés au type le plus répandu de cancer de la thyroïde, le cancer de la thyroïde papillaire (PTC), selon une nouvelle étude présentée samedi lors de la 99e réunion annuelle de la Société Endocrine, ENDO 2017, à Orlando, Floride

---

Que sont les substances ignifuges?

Les substances ignifuges sont des substances chimiques variées. Elles sont utilisées dans des produits ou y sont appliquées pour les empêcher de s'enflammer et limiter la propagation du feu.

On peut trouver des ignifugeants dans des :

    produits électroniques, comme :
        ordinateurs
        appareils électroménagers
    produits textiles, comme :
        tentes
        tissus
        vêtements
        articles de literie
        matelas
        jouets en peluche
        oreillers et coussins
        meubles rembourrés
        revêtements de sol en matières textiles
    produits en plastique et en caoutchouc
    matériaux de construction et de rénovation, comme :
        peintures et enduis
        lubrifiants et graisse
        isolants en mousse pulvérisée
        panneaux de construction en mousse
        mousses d'étanchéité
        adhésifs, colles et agents d'étanchéité
    pièces de véhicules motorisés comme voitures et avions

Les substances ignifuges présentent-elles des risques?

Si la plupart des substances ignifuges sont sans danger, certaines peuvent nuire à votre santé. Le Canada a déjà pris des mesures pour limiter l'exposition à certains ignifugeants, notamment en interdisant l'utilisation de :

    TBPP dans les vêtements et les vêtements de nuit pour enfants
    TCEP dans les produits en mousse de polyuréthane destinés aux enfants

Le Canada examine actuellement d'autres substances ignifuges pour déterminer s'ils présentent des risques pour la santé de la population canadienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Denis
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 16455
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO   Ven 17 Fév 2017 - 12:52

Dans le cas de cancers sévères du larynx, les médecins peuvent décider de pratiquer une laryngectomie totale. Le patient a alors besoin d’une trachéotomie afin de pouvoir respirer correctement par un orifice créé au niveau du cou. Cette intervention lourde se traduit par la perte de la voix et de l’olfaction. Une longue rééducation permet au patient d’utiliser la voix œsophagienne mais cette technique est éprouvante.

Christian Debry, chercheur à l’Unité Inserm 1121 « Biomatériaux et Bioingénierie » et chef du service ORL et chirurgie cervico-faciale au CHU de Strasbourg Hautepierre et ses collaborateurs se sont attachés à développer pour ces patients un larynx artificiel. 6 patients ont été implantés à ce jour depuis 2012 mais n’ont pu conserver l’implant en raison de leur état de santé fragile. L’an dernier, les chercheurs de l’Inserm ont optimisé les traitements de surface des implants en développant un film antimicrobien pour éviter son rejet.

Un patient de 56 ans bénéficie de l’implant optimisé depuis plus de 18 mois. Aujourd’hui, il a retrouvé sa voix et son olfaction, supprimées par l’opération. Il est capable de se passer complétement de l’utilisation de l’orifice de trachéotomie pendant de longues périodes de jour comme de nuit. "C’est la première fois qu’un tel concept fait sa preuve", précise Christian Debry.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julie

avatar

Nombre de messages : 56
Age : 37
Localisation : Laval, Qc
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO   Mer 29 Nov 2006 - 1:12

Parmi les cancers de la tête et du cou, celui du larynx occupe une place privilégiée en terme de fréquence.

Ne serait-ce qu’aux Etats-Unis, son incidence annuelle est de 10 000 cas. Sa mortalité à 5 ans frise les 40 %.

Parmi ses facteurs de risque, figurent en tête de liste, d’abord le tabac, ensuite l’alcool, l’association des deux étant particulièrement délétère. Les autres facteurs sont génétiques et environnementaux, voire professionnels, viraux et diététiques, mais force est de reconnaître que la prévention du cancer du larynx reste une entreprise bien difficile.

Le reflux gastro-oesophagien (RGO), du fait de sa haute prévalence au cours de cette affection néoplasique, a été considéré comme un facteur étiologique potentiel, sans que sa responsabilité puisse être affirmée avec certitude. Une méta-analyse récente qui a porté sur des études cas-témoins, non exemptes de biais, a estimé le risque relatif, en fait l’odds ratio (OR) de cancer du larynx à 2,37 chez les malades atteints d’un RGO. La démonstration laisse cependant à désirer par ses imperfections méthodologiques.

Une nouvelle étude cas-témoins, plus rigoureuse dans sa conception et sa construction, a inclus 96 cas de cancers du larynx et 192 témoins, soigneusement appariés en fonction de l’âge (à un an près), du sexe, de l’ethnie et du moment de la première consultation. Une régression logistique conditionnelle a été appliquée aux données, pour évaluer la relation entre cancer du larynx et RGO, en tenant compte des principaux facteurs de confusion que sont le tabagisme et la consommation d’alcool.

En analyse univariée, les facteurs de risque significatifs ont été les suivants : tabagisme chronique (OR, 5,46), alcoolisme (OR, 1,97) et RGO (OR, 1,79). En analyse multivariée, seuls le tabagisme et le RGO sont restés significativement associés à la maladie, avec un OR de respectivement 6,08 et 2,11.

Cette étude cas-témoins, mieux ficelée que les autres, plaide en faveur d’une association significative entre le risque de cancer du larynx et deux facteurs principaux, en l’occurrence, le tabagisme et le RGO, qui pourraient intervenir indépendamment l’un de l’autre dans la carcinogenèse laryngée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO   

Revenir en haut Aller en bas
 
Facteurs de risque du cancer du larynx : le tabac et le RGO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pleurésie Causes et facteurs de risque
» Sclérose en Plaques : Un facteur de risque identifié
» IVCC et SEP: mêmes facteurs de risque ... ???
» Possession: les facteurs de risque et réactions
» Connaissez vous vraiment les dangers du tabac ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Prévention-
Sauter vers: