AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Informations sur le cancer au Québec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Informations sur le cancer au Québec   Ven 20 Mai 2011 - 20:44

Le nombre de cas de cancer continue d'augmenter. Cette sombre tendance ne doit cependant pas nous empêcher de voir les éclaircies, comme le recul des taux de mortalité.

«Les fortes baisses des taux de mortalité observées pour plusieurs cancers portent à croire que des progrès importants ont été réalisés en matière de lutte contre le cancer, notamment grâce à la détection précoce et au traitement», note la Société canadienne du cancer dans son rapport publié hier.

Plus de 46 000 Québécois apprendront qu'ils ont un cancer cette année. Davantage que les années précédentes et hélas, moins qu'au cours des prochaines décennies. Car le plus grand responsable de la hausse du nombre de nouveaux diagnostics n'est pas l'accroissement de la taille de la population, mais son vieillissement. Presque neuf cas sur 10 se déclarent chez les patients de 50 ans ou plus. À 50 ans, on n'est pas vieux. Sauf que la part de la population qui atteint cet âge (et bientôt 60, 70, 80 ans) va en augmentant. Son poids démographique alourdit le bilan.

Cette tendance pourrait toutefois être moins lourde. Si on appliquait tout ce qu'on sait sur le cancer, un cas sur deux serait évitable, souligne le Dr Gilles Pineau, conseiller médical auprès de la Société canadienne du cancer. Tout ce qu'on sait en matière de dépistage et de traitements, mais aussi de prévention, notamment en ce qui concerne les habitudes de vie. Au Québec, le tiers des décès imputables au cancer sont l'oeuvre du cancer du poumon - lequel est causé, dans 85% des cas, par le tabagisme. Cette mauvaise habitude, historiquement plus répandue ici et dans les Maritimes, expliquerait d'ailleurs la plus forte présence du mal dans ces deux régions.


Pourtant, les bienfaits de l'abstention, pour ce qui est du tabac, sont clairement démontrés. Le recul du tabagisme, chez les hommes de plus de 69 ans, a réduit l'incidence du cancer du poumon à un point tel que le taux d'incidence global du cancer s'en trouve diminué. Le désaveu du tabac aurait aussi des effets positifs sur les cancers de la cavité buccale dans l'ensemble de la population.

Les chiffres s'améliorent aussi pour le cancer du sein, dont le taux de mortalité, en recul depuis le milieu des années 80, n'a jamais été aussi bas depuis 1950. Ce cancer est encore le plus fréquent, et le deuxième tueur en importance, chez la femme. Il est toutefois encourageant de voir que toute l'attention qu'on lui porte donne des résultats. En effet, le dépistage par mammographie et les traitements plus efficaces y sont probablement pour beaucoup dans l'amélioration.

Les statistiques constituent un outil de sensibilisation très efficace, aussi bien auprès des politiciens que de la population. Il est donc regrettable que le Québec, à cause de ses méthodes différentes, se prive de nombreuses comparaisons avec le reste du pays. Espérons que le registre national annoncé récemment permettra d'y remédier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Informations sur le cancer au Québec   Dim 6 Avr 2008 - 10:00

Tout savoir sur le cancer grâce à CursUS-santé

Geneviève Girard

DELSON - Démystifier cette maladie et trouver le courage d'y faire face est désormais possible puisque l'hôpital Charles LeMoyne a lancé une formation innovatrice sur la question.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cancer sans oser le demander est le thème de la session printanière de CursUS-santé, un programme de formation populaire qui fait ses preuves chez nos voisins du Sud depuis 10 ans.

Présenté pour le première fois en Montérégie, il permet à toute personne désireuse de parfaire ses connaissances médicales d'avoir un accès direct aux médecins et aux professionnels de la santé de la région.

En six exposés de deux heures présentés sous forme de cours, ces derniers développent des questions et en vulgarisent les réponses. Ils permettront entre autres aux participants de comprendre ce qui se passe dans le corps humain et de se familiariser avec les diverses étapes menant du diagnostic et au traitement de la maladie.

De plus, deux fois par année, un thème d'actualité du domaine médical sera retenu et adressé au grand public dans une perspective éducative.

Créé il y a plus d'une décennie à l'Université du Colorado par le Dr J. John Cohen sous l'appellation de Mini-Med School, le concept de CursUS-santé est rapidement devenu très populaire. Il est actuellement développé dans 85 universités américaines et quelques autres établissements d'enseignement supérieur canadiens. En septembre dernier, la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l'Université de Sherbrooke implantait ce concept pour la première fois auprès des Québécois francophones.

Les cours de la formation printanière auront lieu à l'hôtel Sandman de Longueuil les 22 et 29 avril ainsi que les 6, 13, 20 et 27 mai. Le coût est de 90 $ pour le grand public et de 70 $ pour les étudiants, en plus de 20 $ pour le matériel didactique. Pour des renseignements ou pour s'inscrire : 450.466.5750 ou au www.cursus-sante.ca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Informations sur le cancer au Québec
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratrapage TD droit administratif : informations
» Beaucoup d'informations sur Garabandal
» TCF (informations)
» FMO- Dernières informations
» Informations Troublantes sur Medjugorje

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: Société-
Sauter vers: