AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une patch de nitroglycérine pour soigner le cancer de la prostate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Une patch de nitroglycérine pour soigner le cancer de la prostate   Jeu 27 Aoû 2015 - 12:54

For over a century, nitroglycerin has been used medically -- particularly in the treatment of angina, or chest pain. It is a safe, cheap and effective treatment. Now, according to the latest study in ecancermedicalscience, researchers find that nitroglycerin is the latest in a series of medicines that could be repurposed to treat cancer.

The Repurposing Drugs in Oncology (ReDO) project, an international collaboration between the Anticancer Fund, Belgium, and US based GlobalCures, finds that existing and widely-used non-cancer drugs may represent a relatively untapped source of novel therapies for cancer.

Treatment failures for many cancers have been attributed to tumour hypoxia, or the lack of oxygen inside the tumour environment, explains study author Vidula Sukhatme, founder of GlobalCures. The stifling conditions make it difficult to penetrate the tumour with treatments.

"Any intervention that improves tumour oxygenation could improve radiation and chemotherapy outcomes," Sukhatme says.

"Nitroglycerin is one such agent," she explains. "It's immediately available, inexpensive and relatively non-toxic. It would be a shame to ignore its potential for patient benefit just because it is an old drug and has multiple mechanisms of action."

"In addition to tackling tumour hypoxia, nitroglycerin has excellent potential for improving the delivery of anticancer drugs," adds study author Pan Pantziarka, PhD, member of the ReDO project and the Anticancer Fund.

"One of the nicest things about nitroglycerin is the method of delivery -- transdermal patches, which mean that patients may be able to get additional benefit from their existing treatments without having to take more tablets or intravenous medicines."

Nitroglycerin has had a long history of being put to unusual uses. Over a hundred years ago, the scientist who invented dynamite -- an explosive based on nitroglycerin -- regretted the destruction his creation had wreaked. Thus, Alfred Nobel sought to balance the history books by repurposing his fortune, and founded the Nobel Prize to reward humanity's highest achievements.

The ReDO researchers see a clear call to action: support and interest is needed to help nitroglycerin gain ground as an anti-cancer agent. But one thing is already sure -- Alfred Nobel would be deeply proud of nitroglycerin's latest noble cause.

---

Pour plus d'un siècle, la nitroglycérine a été utilisé médicalement - en particulier dans le traitement de l'angine de poitrine, ou douleur à la poitrine. Il est un traitement sûr, pas cher et efficace. Or, selon la dernière étude de ecancermedicalscience, les chercheurs constatent que la nitroglycérine est le dernier d'une série de médicaments qui pourraient être réutilisés pour traiter le cancer.

Le projet de réorientation de médicaments en oncologie, une collaboration internationale avec les GlobalCures, la Belgique et les États-Unis, trouve que les médicaments non-cancéreux existants et largement utilisés peuvent représenter une source relativement inexploitée de nouvelles thérapies pour le cancer.

Les échecs thérapeutiques pour de nombreux cancers ont été attribués à l'hypoxie tumorale, ou le manque d'oxygène dans l'environnement de la tumeur, explique l'étude auteur Vidula Sukhatme, fondateur de GlobalCures. Dans ces conditions étouffantes, il est difficile de pénétrer dans la tumeur avec des traitements.

«Toute intervention qui améliore l'oxygénation de la tumeur pourrait améliorer les résultats de radiothérapie et de chimiothérapie," dit Sukhatme.

"La nitroglycérine est un de ces agents," explique t-elle. «Il est immédiatement disponible, peu coûteux et relativement non toxique. Il serait dommage d'ignorer son potentiel de bénéfice pour le patient simplement parce qu'il est un ancien médicament et qu'il a de multiples mécanismes d'action."

"En plus de la lutte contre l'hypoxie tumorale, la nitroglycérine a un excellent potentiel pour améliorer la fourniture de médicaments anticancéreux," ajoute auteur de l'étude pan Pantziarka, Ph.D., membre du projet de refaire et le Fonds Anticancer.

"Une des plus belles choses au sujet de la nitroglycérine est la méthode de livraison - transdermiques, ce qui signifie que les patients peuvent être en mesure d'obtenir des avantages supplémentaires de leurs traitements existants sans avoir à prendre plus de comprimés ou de médicaments par voie intraveineuse."

La nitroglycérine a eu une longue histoire d'usages inhabituels. Il y a plus de cent ans, le scientifique qui a inventé la dynamite - un explosif sur la base de nitroglycérine - a regretté la destruction que sa création avait semé. Ainsi, Alfred Nobel a cherché à équilibrer les livres d'histoire par la réorientation de sa fortune, et a fondé le prix Nobel pour récompenser les plus belles réalisations de l'humanité.

Les chercheurs y voient un appel clair à l'action: le soutien et l'intérêt sont nécessaires pour aider la nitroglycérine à gagner du terrain comme agent anti-cancer. Mais une chose est déjà sûre - Alfred Nobel serait très fier de la dernière noble cause de la nitroglycérine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Denis
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 15767
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Une patch de nitroglycérine pour soigner le cancer de la prostate   Jeu 11 Fév 2010 - 12:10

(11 février 2010) - Le traitement du cancer de la en utilisant une très faible dose de nitroglycérine pourrait ralentir et même arrêter la progression de la maladie, sans les effets secondaires graves des traitements actuels selon les chercheurs de l'Université Queen's.

Ces conclusions sont le résultat du premier essai clinique utilisant la nitroglycérine pour traiter le cancer de la prostate. C'est un essai de 24 mois, une étude de phase II ciblant 29 hommes avec des niveaux croissants de l'antigène prostatique spécifique (PSA) après chirurgie de la prostate ou radiothérapie. Les niveaux d'APS est un indicateur clé de la progression du cancer.

«Nous étions très excités de voir un ralentissement significatif de l'évolution de la maladie comme en témoigne le taux d'APS chez les hommes, et de voir ce résultat dans un grand nombre des hommes qui ont terminé l'étude», affirme Robert Siemens, le leader de l'étude et professeur d'urologie à l'Université Queen's et urologue à l'Hôpital général de Kingston.

Les chercheurs sont encouragés par les résultats, notamment en raison de la raraté des traitements sûrs et efficaces pour les hommes avec des niveaux croissants de PSA suite à une chirurgie ou la radiothérapie. Ils notent que des essais complémentaires doivent être effectuées pour confirmer les résultats de cette étude très faible.

Les hommes étaient traités avec une dose faible, une patch lente de nitroglycérine sur la peau et leur taux de PSA était surveillé. Sur les 17 patients ayant terminé l'étude, tous sauf un ont montré une stabilisation ou une diminution du taux de progression du cancer, tel que mesuré par leur PSA.

La nitroglycérine a été utilisé à des doses significativement plus élevées depuis plus d'un siècle pour traiter l'angine. Cet essai a été basé sur une des principales conclusions de la recherche pré-clinique réalisé à l'Université Queen's, qui a montré que les diminutions dans l'oxyde nitrique joue un rôle important dans la progression tumorale et que cette progression peut être stoppée par la nitroglycérine à faible dose.

Cancer de la prostate est diagnostiqué chez environ 235.000 hommes par an aux Etats-Unis et 20.700 au Canada. Parmi les patients ayant subi une prostatectomie radicale et / ou une radiothérapie, il est estimé que 30 à 50 pour cent connaîtront une récurrence du cancer.

Cette recherche est notre première preuve clinique clair que de faibles doses d'oxyde nitrique offrent aux patients un traitement du cancer de la prostate, explique Robert Bender, chef de la direction de Nometics. "Il est de notre intention de commencer les essais cliniques plus larges en 2010 pour confirmer et étendre ces résultats."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Une patch de nitroglycérine pour soigner le cancer de la prostate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nitroglycérine (1847)
» POUR SOIGNER LES MAUX DE GORGE
» nouvelle technique pour soigner l'apnée du sommeil
» Remèdes pour soigner et guérir la dépression
» Conseils pour soigner les crevasses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESPOIRS :: Cancer :: recherche-
Sauter vers: